• 2005, Dévoluy, le ciel noir du col du Noyer

    Automne 2005, je pars observer dans les Alpes avec mon ami et collègue du planétarium de Marseille Richard Hamou et nos compagnes respectives. Le but, profiter des nuits qui rallongent et de la beauté des paysages montagneux en arrière saison.

     

    Notre destination, c'est un beau chalet en bois du Dévoluy, un coin réellement magnifique et paisible, situé non loin du pic de Bure et ses radiotélescopes. Mais ce qui nous intéresse surtout, c'est le col du Noyer qui effectue la jonction entre le Champsaur et le Dévoluy, car c'est là que nous irons observer.

    devoluy chalet

     

    devoluy village                                                           Le village de Saint-Etienne en Dévoluy.

    devoluy montagne1

    A gauche le pic abrupt qui surplombe le col du Charnier, et à droite le majestueux sommet du Grand Ferrand (2758m).

    devoluy montagne2

                                    Un environnement minéral de toute beauté. Ici la crète du Pic Ponsin (2335m).

    Dès la première nuit nous sommes interloqués par la noirceur mais aussi par la transparence du ciel, car cette dernière nous fait souvent défaut en cette saison dans la région marseillaise ou octobre, novembre, décembre sont des mois traditionnellement humides ou couverts. La noirceur et la transparence sont des atouts particulièrement appréciables en automne car c'est la période des galaxies majoritairement faiblardes!

    devoluy observation

                            Une belle soirée d'observation! Derrière nous les brillantes Sirius et Procyon se lèvent.

    La première cible de mon C11 n'est pas si faible que çà, mais elle peine habituellement à dévoiler des détails structurels car elle est large et diffuse, il s'agit de M33. Sous un ciel pareil la galaxie du Triangle se révèle sous un nouveau jour car non seulement ses bras spiraux sont bien visibles, mais en plus ils laissent entrevoir de nombreuses petites condensations lumineuses qui sont autant de régions HII et d'associations OB.

    M033 T280 md new                                                 La galaxie M33 dessinée au C11 (280 mm) à 68x.

    Parmi les autres cibles pointées au Col du noyer figurent deux amas de galaxies peu connus localisés dans la constellation des Poissons, à savoir le groupe de NGC 383 (12,4m), et celui de NGC 507 (11,2m). Chacun offre la vision d'une multitude de petites taches diffuses disséminées dans le champ de l'oculaire. Elles ne sont pas très brillantes mais elles procurent leur lot de sensations quand on songe à quel point notre plongée dans l'Univers est profonde!

    ngc0383-T280-md.jpg L'amas de galaxies dominé par NGC 383 dessiné au C11 à 127x, 7 galaxies visibles en simultané dans le même champ!

    Au dessus de nous les étoiles sont légions, et entre celles du taureau trône un énorme phare orangé, c'est Mars. La planète rouge alors au plus près de la Terre devient presque de la pollution lumineuse sous un ciel aussi sombre. Son contraste est impressionnant.

    mars pléiades                          Les Pléiades, accompagnées de l'éblouissante planète Mars. (image: Canon 300D)

    pleiades                                                Zoom sur l'amas des Pléiades. (image Canon 300D)

    Avec Richard nous réalisons que nous avons de la chance car en cette période de l'année nous aurions pu souffrir d'une météo très peu clémente. Ce fut le cas quelques soirs, mais nous nous satisfaisons de la qualité de celles qui se sont révélées étoilées. En dehors des soirées astros le beau temps a été globalement au rendez-vous et nous nous sommes surpris à prendre nos repas au Soleil en extérieur.

    devoluy repas                                                                On se croirait en juillet! Le top.

    La météo favorable aura également permis de réaliser quelques marches à la recherche de champignons, mais sans trop de succès. C'est vrai qu'on a du mal à scruter le raz du sol quand tout autour de nous dame nature exhibe la splendeur de ses couleurs automnales!

    devoluy champignon  Une jolie clavaire que l'on s'est abstenu de ramasser car les membres de cette espèce ne sont pas tous comestibles...

    devoluy foret2                                                       Les feuilles d'or de l'automne.

    « 2005 : Eclipse partielle à l'Observatoire de Marseille2006: Eclipse de Lune par la pénombre »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :