• 3200 Phaéton à 10,4 millions de kilomètres de la planète bleue

    Le géocroiseur 3200 Phaéton est passé au plus près de la Terre le 16 décembre 2017. C'était l'occasion d'essayer de mettre en évidence le déplacement parmi les étoiles de ce petit corps rocheux de 5 kilomètres de diamètre. Samedi c'était le jour J, notre comète presque éteinte transitait dans la constellation d'Andromède et j'ai fait le déplacement jusqu'à notre site de Rians pour tenter de le photographier et de l'observer. Vers 23h HL j'ai lancé des poses photos avec le Sony A7s équipé d'un objectif Pentacon de 135 mm et j'ai pu découvrir Phaéton comme un petit point lumineux très rapide. Son mouvement apparent était clairement visible sur les images prises à quelques minutes d'écart.

    3200 Phaéton

    Je vais également avoir l'occasion de l'observer visuellement au travers de la lunette de 115 mm de Vincent. Je dirais que cette vision à l'oculaire était très intéressante car avec un grossissement de 111x le déplacement apparent de Phaéton était très clairement visible de minute en minute et il était même perceptible au bout de quelques secondes seulement. Sa magnitude était vraisemblablement proche de 11m. Pour le repérage je signale que l'étoile brillante présente en haut du dessin est SAO 74090 de 6,26m.

    3200 Phaéton

    Déplacement de la comète rocheuse 3200 Phaéton
    Lunette de 115 mm à 111x (Ethos 8 mm)
    Rians la Verdière (83)

     

    La veille, depuis Marseille

    Vendredi soir j'avais fait une première tentative de détection depuis ma terrasse à Marseille. Avec la pollution lumineuse et des passages nuageux la chose n'était pas aisée. J'ai quand même pu le repérer sur un cliché pris alors que 3200 Phaéton se trouvait à proximité de l'amas ouvert NGC 752 d'Andromède.

    3200 PhaétonImage de 3200 phaéton prise avec le Sony A7s en 8s de pose à 5000 iso avec le Pentacon de 135 mm

    « 2017 : Baptême d'aurores boréales à Trondheim en NorvègePetite soirée hivernale à Rians pour les 75ème RAGBR »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Gisèle
    Lundi 18 Décembre 2017 à 14:28

    Si en plus je peux le voir sans escabeau...Et il est chouette à coté de l'amas. Cet A7S est top!

    merci Laurent!

    2
    Lundi 18 Décembre 2017 à 22:58

    Bonsoir Gisèle !

    Merci pour ton message. Effectivement, pas besoin d'escabeau :) Dans la lunette de Vincent on pourrait admirer le déplacement de phaéton confortablement assis sur une chaise, le suprême luxe ! Pour le A7s je suis très content de sa sensibilité extrême, mais je ne le maitrise pas encore bien car il est très différent du Canon 500D, je passe à un format full frame, du coup le Pentacon de 135 mm commence à être un peu juste pour traquer les géocroiseurs, il va peut-être falloir que je trouve un 200 mm pour avoir un peu plus de grossissement.

    A bientôt !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:01

    Salut !

    Je vous propose un lien très intéressant pointant vers une vidéo réaliser par Fernand Tritschler, un passionné de l'observation des géocroiseurs :

    https://youtu.be/1AZd1aOrOgY

    On y distingue très clairement le mouvement de 3200 Phaéton et on a même droit à l'occultation d'une étoile par la comète rocheuse.

    A bientôt !

     

     

    4
    Dimanche 24 Décembre 2017 à 10:06

    3200 Phaéton a également été observé en détails par le radiotélescope d'Arecibo :

    http://spaceweather.com/images2017/23dec17/pia22185.jpg?PHPSESSID=k5ujc0n3gfvv8gl6kgt6hgtho7

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :