• L'activité solaire n'est pas très spectaculaire en ce moment mais depuis quelques jours un beau et long filament éruptif en forme de boucle s'étire sur une superficie impressionnante. Ce dernier m'a donné envie de réaliser un dessin avec le PST. Par contre il y avait peu de protubérances sur le pourtour de l'astre du jour et je n'ai perçu en H-alpha qu'une seule tache (AR 2448) près du centre du disque solaire.

    http://ekladata.com/Wukm9O7dbQFxn3m8c3y1XdH2_RI/Soleil-11-11-2015-13h30.png

    Le Soleil dessiné le 11 novembre 2015 vers 13h30 avec une lunette PST et un oculaire Ethos de 10 mm

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ces jours-ci les observateurs ont pu observer de nombreux météores brillants associés à l'essaim des Taurides nord. Ces étoiles filantes sont issues de nuages de poussières épars provenant à l'origine d'une grande comète qui se serait disloquée il y a 20 ou 30 000 ans sous l'influence de la gravité de Jupiter. Celle-ci a donné naissance à plusieurs fragments dont la célèbre comète 2P/Encke. Pour cette année 2015 la Terre passe à travers une partie du nuage plus dense en débris ce qui nous donne un spectacle plus intéressant qu'à l'ordinaire. Les Taurides nord ne constituent pas un essaim très prolifique pouvant donner une pluie comme c'est le cas avec les Perséides ou les Léonides mais il se distingue en offrant des météores spectaculaires parfois très lumineux et colorés appelés bolides. Le radiant d'où semblent provenir les étoiles filantes est situé dans la partie nord de la constellation du Taureau à proximité de l'amas des Pléiades. Vous aurez plus de chances d'observer des Taurides à partir du milieu de nuit, une fois que le radiant aura gagné suffisamment de hauteur dans le ciel. Le maximum des Taurides nord est prévu pour les 12 et 13 novembre 2015 mais l'essaim sera actif jusqu'à la fin du mois.

    http://ekladata.com/4tKi0qug3jpaCox0kLftm8KYAwI/stellarium-taurides-nord.jpg

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Vendredi 23 octobre, je tente d'observer depuis les hauteurs de Marseille la silhouette du massif pyrénéen du Canigou en ombre chinoise à proximité du coucher de Soleil mais malheureusement la météo en a décidé autrement car un épais voile nuageux barre l'horizon sud-ouest alors que tout le reste du ciel est parfaitement dégagé ... Heureusement la Lune gibbeuse est là pour me consoler, elle est magnifique dans ce fond de ciel bleu nuit, je n'ai pas résisté à lui tirer le portrait avec ma lunette de 80 mm. Pour le Canigou, plus qu'à retenter ma chance une autre fois ...

    lune gibbeuse

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Le lundi 28 septembre 2015 au matin une éclipse totale de Lune sera observable depuis la France. Un évènement à ne pas manquer car la prochaine totale qui sera visible depuis l'Europe ne se produira que le 27 juillet 2018 ! Un autre paramètre nous incitera à ne pas la rater : il s'agit d'une rare éclipse totale dîte de "super-Lune". En effet, l'éclipse de Lune va se dérouler au périgée, donc au moment où notre satellite naturel sera au plus près de la Terre et présentera un diamètre apparent 14% plus grand qu'à la normale. Les éclipse de "super Lune" sont rares, la dernière eu lieu en 1982, la prochaine sera en 2033 !

    http://ekladata.com/mriswbyodN5a69djiD21vtCMBM0/eclipse-lune-28-septembre-2015.jpg

    Lire la suite...


    11 commentaires
  • Le lundi 7 septembre 2015 à 2h28 TU va se produire un évènement discret mais très intéressant dans le ciel de Provence car l'astéroïde 2520 Novorossijsk va occulter l'étoile TYC 1800-2201-1 de l'amas des Pléiades. Le petit corps rocheux mesurant seulement 35 km de diamètre sera de très faible éclat (17,1m), lorsqu'il passera devant l'étoile de 6,3m il fera chuter son éclat apparent de 10,8m durant 4 secondes !

    http://ekladata.com/F18O4CD4PSb1kk7QcZfQy4D0W8Y/occultation-2520-ovorossijsk-general-map.png

    Lire la suite...


    15 commentaires
  • Découverte le 27 mars 2015 au Brésil par Cristóvão Jacques de l'observatoire SONEAR, la comète C/2015 F4 Jacques passera au périhélie le 10 août à une distance de 1,64 UA. Elle reste assez discrète puisque son éclat apparent ne dépassera pas 10,5m mais elle est bien haute dans le ciel des observateurs de l'hémisphère nord et reste accessible aux instruments de plus de 200 mm.

    http://ekladata.com/zFoZy9oCrOTad7H11-bGFYF9M3I/2015-4-jacques-map-aout-2015-general.png

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Après son passage au plus près du Soleil le 6 juillet la comète C/2014 Q1 Panstarrs fait une discrète apparition dans le ciel de l'hémisphère nord avec une trajectoire qui va longer l'horizon nord-ouest. C'est dans les lueurs du crépuscule donc dans un ciel encore clair que les observateurs aguerris pourront tenter de rechercher cette comète dont l'éclat apparent atteint 4,5m. La présence dans cette zone des brillantes planètes Jupiter et Vénus pourra certainement aider à son repérage.

    http://ekladata.com/lMWbR4Wp2grHz8Q5G5OjJ1npm3w/map-2014-1-anstarrs-general-juillet.png

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Voici un dessin du Soleil réalisé le samedi 20 juin un peu avant midi avec le PST et un oculaire Ethos de 10 mm. Après une période assez calme notre étoile reprend de l'activité. En effet, tous les ingrédients sont réunis pour offrir une belle observation, de belles zones actives sur le disque avec les taches AR 2371 (la plus grosse) et AR 2367. Sur le disque se distingue également un très long filament et en périphérie quelques protubérances aux forment variées sont à signaler. Mentions spéciales pour celle en forme de grande pointe triangulaire, et celle qui s'étend à cheval sur le disque solaire et en dehors. Cette immense vague gazeuse paraît presque en relief.

    http://ekladata.com/splendeursducielprofond.eklablog.fr/perso/dessins%20divers/Soleil-20-06-2015-11h50.png

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Découverte le 23 août 1906 par l'astronome Allemand August Kopff la comète 22P/ Kopff tourne autour du Soleil avec une période courte de 6,4 ans. Un astronome amateur aura donc l'occasion de l'observer plusieurs fois au périhélie durant sa vie d'observateur, d'ailleurs c'est mon cas puisque je me souviens l'avoir observé les 9 et 10 juillet 1995 avec le télescope 114/900 mm  de mes débuts alors qu'elle était à 6,9m. Pour le périhélie d'octobre 2015 22P/ Kopff n'atteindra que 11m, mais nous pouvons déjà la rechercher avec un instrument de 200 mm et plus dans la constellation de la Vierge. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Alors que la comète C/2014Q2 Lovejoy s'éloigne progressivement de nous elle demeure toujours aussi intéressante à observer. Avec une magnitude de 7m fin avril, elle reste facilement accessible dans les plus petits instruments, en plus elle montre encore une belle activité avec une queue développée et de nombreux jets. Pour les observateurs de l'hémisphère nord la comète est idéalement placée car elle se situe dans la région circumpolaire et de ce fait elle peut-être observée toute la nuit.

    Mise à jour : carte pour le mois d'août - magnitude à cette période proche de 10m

    Lire la suite...


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique