• Après son passage au plus près du Soleil le 6 juillet la comète C/2014 Q1 Panstarrs fait une discrète apparition dans le ciel de l'hémisphère nord avec une trajectoire qui va longer l'horizon nord-ouest. C'est dans les lueurs du crépuscule donc dans un ciel encore clair que les observateurs aguerris pourront tenter de rechercher cette comète dont l'éclat apparent atteint 4,5m. La présence dans cette zone des brillantes planètes Jupiter et Vénus pourra certainement aider à son repérage.

    http://ekladata.com/lMWbR4Wp2grHz8Q5G5OjJ1npm3w/map-2014-1-anstarrs-general-juillet.png

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Voici un dessin du Soleil réalisé le samedi 20 juin un peu avant midi avec le PST et un oculaire Ethos de 10 mm. Après une période assez calme notre étoile reprend de l'activité. En effet, tous les ingrédients sont réunis pour offrir une belle observation, de belles zones actives sur le disque avec les taches AR 2371 (la plus grosse) et AR 2367. Sur le disque se distingue également un très long filament et en périphérie quelques protubérances aux forment variées sont à signaler. Mentions spéciales pour celle en forme de grande pointe triangulaire, et celle qui s'étend à cheval sur le disque solaire et en dehors. Cette immense vague gazeuse paraît presque en relief.

    http://ekladata.com/splendeursducielprofond.eklablog.fr/perso/dessins%20divers/Soleil-20-06-2015-11h50.png

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Découverte le 23 août 1906 par l'astronome Allemand August Kopff la comète 22P/ Kopff tourne autour du Soleil avec une période courte de 6,4 ans. Un astronome amateur aura donc l'occasion de l'observer plusieurs fois au périhélie durant sa vie d'observateur, d'ailleurs c'est mon cas puisque je me souviens l'avoir observé les 9 et 10 juillet 1995 avec le télescope 114/900 mm  de mes débuts alors qu'elle était à 6,9m. Pour le périhélie d'octobre 2015 22P/ Kopff n'atteindra que 11m, mais nous pouvons déjà la rechercher avec un instrument de 200 mm et plus dans la constellation de la Vierge. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Alors que la comète C/2014Q2 Lovejoy s'éloigne progressivement de nous elle demeure toujours aussi intéressante à observer. Avec une magnitude de 7m fin avril, elle reste facilement accessible dans les plus petits instruments, en plus elle montre encore une belle activité avec une queue développée et de nombreux jets. Pour les observateurs de l'hémisphère nord la comète est idéalement placée car elle se situe dans la région circumpolaire et de ce fait elle peut-être observée toute la nuit.

    Mise à jour : carte pour le mois d'août - magnitude à cette période proche de 10m

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • La comète C/2014 Q1 Panstarrs fut découverte le 16 août 2014 avec le télescope du Pan-STARRS situé à Haleakala à Hawaii. Il s'agit d'un corps provenant du Nuage de Oort situé en périphérie du Système Solaire et qui fonce vers les abords du Soleil. Le périhélie est prévu le 6 juillet 2015, la comète passera à seulement 0,3 UA de notre étoile et grace à ce passage rapproché au Soleil elle pourrait développer un niveau d'activité intéressant et atteindre par la même occasion un éclat apparent proche de 3m !

    Note 7 juin : D'après Yoshida la comète ne monte pas assez vite en éclat et elle ne pourrait finalement atteindre que 6m à l'approche du Soleil.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Hier le Soleil a montré une activité particulièrement intense avec un grand ensemble de protubérances gigantesques et spectaculaires. Je n'ai pas résisté à en faire un dessin avec le PST mais la tache a été ardue tellement le champ éruptif était riche en détails ! Sur la surface plusieurs régions actives étaient visibles, notamment autour des taches solaires AR 2327, AR 2331, et AR 2325.

    Dessin réalisé au PST équipé d'un Ethos de 10 mm le 24 avril 2015 vers 13h00

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Découverte indépendamment entre le 29 mars et le 4 avril 2015 à la magnitude 12,7m par Szymon Liwo (Swidnica, Pologne), Worachate Boonplod (Samut Songkhram, Thailande), Guoyou Sun et Xing Gao (Xingming sky survey), cette petite comète est en train de se dégager de la direction du Soleil et fait une apparition dans le ciel du soir en passant de la constellation d'Andromède à celle de Persée puis du Cocher. Son éclat apparent est actuellement proche de 10,5m à 11m, et son aspect est plutôt compact. C/2015 F5 Swan Xingming est donc une cible plutôt destinée aux astronomes amateurs expérimentés habitués à chercher des comètes moyennement lumineuse.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Le Soleil est assez actif en ce moment. Lundi 6 avril il présentait une très belle arche gazeuse, quelques grands filaments sur sa surface et deux zones actives autour des taches AR2320 et 2318. une zone de flare particulièrement brillante était également visible près du bord du disque solaire.

    Dessin réalisé avec la lunette PST et un oculaire Ethos de 10 mm

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Une brillante nova a été découverte le 15 mars 2015 dans la constellation du Sagittaire par l'australien John Seach. La nova Sagittarii 2015 n°2  est observable le matin dans une simple paire de jumelles car son éclat apparent est proche de 6m. Les dernières observations réalisées par le japonais Koichi Itagaki indiquent même qu'elle est désormais visible à l'oeil nu avec une magnitude de 5,3 ! Apparemment l'explosion de la nova est en cours et elle n'a pas encore atteint son pic de luminosité.

    nova sagittarii 2015 n°2 map

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • GK Persei, il s'agit d'une nova qui s'illustra en 1901 en devenant durant quelques temps l'une des étoiles les plus brillantes visibles à l'oeil nu. GK Persei a depuis beaucoup perdu de sa superbe puisque son éclat n'est désormais plus que de 13m, mais elle connaît actuellement un regain d'activité. En effet, son éclat apparent s'est mis à gagner en brillance depuis une semaine pour atteindre 12m et il devrait continuer à progresser en luminosité. Voilà un astre original à surveiller, bien que faible il reste accessible à nos instruments d'astronomes amateurs à condition d'utiliser des cartes détaillées pour un repérage précis.

    Lire la suite...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique