• Découverte indépendamment entre le 29 mars et le 4 avril 2015 à la magnitude 12,7m par Szymon Liwo (Swidnica, Pologne), Worachate Boonplod (Samut Songkhram, Thailande), Guoyou Sun et Xing Gao (Xingming sky survey), cette petite comète est en train de se dégager de la direction du Soleil et fait une apparition dans le ciel du soir en passant de la constellation d'Andromède à celle de Persée puis du Cocher. Son éclat apparent est actuellement proche de 10,5m à 11m, et son aspect est plutôt compact. C/2015 F5 Swan Xingming est donc une cible plutôt destinée aux astronomes amateurs expérimentés habitués à chercher des comètes moyennement lumineuse.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Le Soleil est assez actif en ce moment. Lundi 6 avril il présentait une très belle arche gazeuse, quelques grands filaments sur sa surface et deux zones actives autour des taches AR2320 et 2318. une zone de flare particulièrement brillante était également visible près du bord du disque solaire.

    Dessin réalisé avec la lunette PST et un oculaire Ethos de 10 mm

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Une brillante nova a été découverte le 15 mars 2015 dans la constellation du Sagittaire par l'australien John Seach. La nova Sagittarii 2015 n°2  est observable le matin dans une simple paire de jumelles car son éclat apparent est proche de 6m. Les dernières observations réalisées par le japonais Koichi Itagaki indiquent même qu'elle est désormais visible à l'oeil nu avec une magnitude de 5,3 ! Apparemment l'explosion de la nova est en cours et elle n'a pas encore atteint son pic de luminosité.

    nova sagittarii 2015 n°2 map

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • GK Persei, il s'agit d'une nova qui s'illustra en 1901 en devenant durant quelques temps l'une des étoiles les plus brillantes visibles à l'oeil nu. GK Persei a depuis beaucoup perdu de sa superbe puisque son éclat n'est désormais plus que de 13m, mais elle connaît actuellement un regain d'activité. En effet, son éclat apparent s'est mis à gagner en brillance depuis une semaine pour atteindre 12m et il devrait continuer à progresser en luminosité. Voilà un astre original à surveiller, bien que faible il reste accessible à nos instruments d'astronomes amateurs à condition d'utiliser des cartes détaillées pour un repérage précis.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Découverte par l'australien Terry Lovejoy le 17 août 2014, cette comète (la 5ème à son palmarès) s'annonce comme la plus intéressante de l'hiver. Le 7 janvier C/2014Q2 Lovejoy passera à 0,4UA de la Terre, soit environ 70 millions de kilomètres, cette relative proximité avec notre planète lui a permis d'atteindre la magnitude 3,5 et de devenir visible à l'oeil nu.

    Mise à jour 7 mars: cartes pour mars et début avril

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • L'astéroïde 3-Junon fut découvert le 1er septembre 1804 par l'astronome allemand Karl Ludwig Harding. Il s'agit de l'un des plus gros corps de la ceinture principale d'astéroïde située entre les planètes Mars et Jupiter avec un diamètre estimé à 234 km. Passé à l'opposition le 29 janvier 2015 il est actuellement assez brillant pour être visible dans les plus petits instruments avec un éclat apparent de 8,2m. Il est à rechercher près de la tête de l'Hydre et il remonte progressivement vers la constellation du Cancer.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Dans la nuit du 26 au 27 janvier 2015 l'astéroïde géocroiseur 357469 (2004 BL 86) de 500 mètres de diamètre passera au plus près de la Terre à 1,2 millions de kilomètres (environ 3 fois la distance qui sépare la Terre et la Lune). Aucune autre rencontre aussi rapprochée avec un corps du même gabarit n'est prévue avant 2027 !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Nouvelle observation de la comète C/2014 Q2 Lovejoy le 12 janvier au soir depuis Marseille. Elle se déplace désormais dans la constellation du Taureau et apparaît bien haute dans le ciel, ce qui permet de s'affranchir un peu de la pollution lumineuse de la ville. Dans la lunette de 80 mm à 23x la comète apparaît très lumineuse et comporte une condensation centrale compacte et très contrastée. En vision décalée il me semble déceler un étirement de la coma et même un début de queue. Je décide de grossir à 50x et d'utiliser le filtre Swan Band Comet, ce dernier augmente sensiblement la visibilité de la coma et en assombrissant le fond du ciel il me permet de déceler de façon plus claire une queue un peu évasée et une autre qui ressemble à un long jet discret.

      Comète C/2014 Q2 Lovejoy
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 50x (Ethos 10 mm)
    Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La comète C/2014 Q2 lovejoy est devenue assez brillante pour être visible en ville avec de petits instruments. Son éclat apparent est actuellement proche de 5,0m, de ce fait certains observateurs l'on même observé à l'oeil nu depuis des sites dénués de pollution lumineuse. De mon côté j'ai pu la discerner très clairement sous la forme d'une belle boule diffuse depuis Marseille avec la lunette Skywatcher Equinox de 80 mm alors qu'elle se trouvait dans les parages de la jolie étoile jaune orangée de type K4III Epsilon Leporis (3,19m). Se sera mon dernier dessin de l'année 2014 !

      Comète C/2014 Q2 Lovejoy
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22 mm)

    Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une supernova lumineuse a été découverte dans la galaxie spirale NGC 4666 le 9 décembre 2014 par le réseau de recherche automatisé All Sky Automated Survey for SuperNovae (ASAS-SN). La supernova brillait à la magnitude 14,5m lorsque elle a été repéré et depuis elle n'a cessé de gagner en éclat pour atteindre 11,1m (au 18/12). NGC 4666 (11,2m - 4,6'x1,3') se situe dans la constellation de la Vierge qui est visible vers le sud-est en fin de nuit.

    Lire la suite...


    7 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique