• Avec l'arrivée du beau temps estival j'ai eu envie de jeter un nouveau coup d’œil à la planète Mars qui, même si elle s'éloigne de jour en jour de la Terre, présente encore un diamètre apparent de 17" d'arc. L'atmosphère stable de ce 23 juin m'a permis de grossir 208x avec la lunette Skywatcher Equinox de 80 mm. Je note de suite la présence d'une phase gibbeuse qui indique que la période d'opposition est bien passée. Au niveau des détails de surface je remarque que je tombe encore sur la face de Mare Sirenum et Mare Cimmerium. Au centre de la planète je distingue quelques marques sombres qui délimitent le volcan Elysium mais ce dernier n'est pas clairement visible, les brumes blanches qui l'entoure et le signale habituellement ont disparu.

    Mars

    La planète Mars
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 208x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)

    Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La comète périodique 81P/Wild 2 évolue en toute discrétion dans la constellation du Cancer le soir vers l'ouest. Avec un éclat apparent proche de 11m elle demeure discrète et peu de sources d'observation évoquent sa présence actuelle au dessus de nos têtes. Je vous propose de la découvrir à l'occasion d'un rapprochement intéressant puisque début juin la comète va progresser en direction du brillant amas ouvert M44 aussi connu sous le surnom de "la Crèche". Par contre il faudra bénéficier d'un horizon ouest particulièrement dégagé pour effectuer cette observation. Entre le 10 et le 12 juin 81P/Wild 2 va même passer dans la partie sud de l'amas mais durant cette période le Cancer se trouvera plaqué sur l'horizon dès le début de la nuit. Cette conjonction constituera un véritable challenge.

    81P Wild 2 cross M44

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le 30 mai 2016 la planète Mars sera en opposition et présentera son diamètre apparent maximal de 18,6" d'arc pour cette apparition. N'hésitez pas à l'observer dans la constellation du Scorpion où elle forme vers le sud-est en début de nuit un beau triangle avec l'étoile rouge Antarès et la planète Saturne. Samedi 21 mai vers 0h30 j'ai pointé la planète rouge avec ma lunette de 80 mm, à 208x j'ai pu observer quelques détails intéressants même si je suis tombé sur la face martienne la moins riche en reliefs, la même que j'avais pu observer lors de mon séjour à la Réunion ... Le sud apparaît en haut sur le dessin, il est marqué par la barre australe sombre de la Mare Sirenum. Autre centre la discrète tache claire révèle l'emplacement du volcan Elsyum et sur le limbe à gauche la petite zone blanche indique la position du volcan Olympus Mons qui doit être entouré de nuages.

    Mars oppostion 2016La planète Mars
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 208x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)

    Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Un évènement exceptionnel attend les observateurs le lundi 9 mai 2016 car la petite planète Mercure va passer devant le Soleil vu depuis la Terre. Avec un instrument d'astronomie impérativement équipé d'un filtre solaire de protection nous pourrons suivre le long transit du minuscule disque sombre de 12" d'arc devant l'énorme disque lumineux de l'astre du jour. Nous aurons vraiment le temps de scruter son lent déplacement apparent puisque le transit va durer de 13h12 à 20h42 heure locale française.

    http://ekladata.com/FD1r8FQDuurLBYFD9u_cqYjah5s/transit-de-mercure-2016-schema.jpg

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La comète périodique 252P/LINEAR va se distinguer au mois de mars en réalisant un passage exceptionnellement rapproché de la Terre. En effet, ce petit corps de roche et de glace va passer le 21 mars 2016 à seulement 5,3 millions de kilomètres de notre planète bleue, soit 13,6 fois la distance qui sépare la Terre de la Lune ce qui à l'échelle du système solaire n'est qu'un saut de puce ! D'ailleurs 252P/LINEAR va réaliser le 5ème passage le plus proche de nous pour une comète.

    Mise à jour : Au 27 avril l'éclat de la comète est encore proche de 6,5m, une carte pour le mois de mai a été ajoutée à l'article.

    252P/LINEAR

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • C/2013 X1 Panstarrs fut découverte le 4 décembre 2013 par le télescope Pan-STARRS 1 situé à  Haleakala sur l'archipel d'Hawaii. Cette comète présente au fil des jours une magnitude de plus en plus attrayante ce qui en fait une cible intéressante pour les astronomes amateurs qui pourront la rechercher dans le ciel du soir du côté des constellations de Pégase puis des Poissons. En se rapprochant de son périhélie qui interviendra le 20 avril 2016 à 1,314 UA du Soleil notre petit corps de roche et de glace pourrait atteindre un éclat apparent proche de 6 ou 7m.

    http://ekladata.com/4fiWE1hFC4ynsLfaOraa8AGVFwU/C2013X1-Panstarrs-map-general.png

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le soir du 17 janvier 2016 entre 22h33 et 22h49 TU l'astéroïde 41-Daphné va occulter l'étoile PPM 147548 (9,65m) de la constellation du Taureau. Avec un diamètre de près de 210 km Daphné est un corps rocheux de grande taille, de ce fait la bande de visibilité de l'occultation est très large, une bonne partie des astronomes amateurs français pourront tenter de l'observer. L'astéroïde de 12,6m fera chuter l'éclat apparent de l'étoile de 3 magnitudes durant près de 26 secondes, ce qui laisse largement le temps de saisir le phénomène. Les observateurs équipés de télescopes d'au moins 150 mm pourront même observer le mouvement de l'astéroïde d'aspect stellaire avant et après le contact.

    http://ekladata.com/9YfUjQ3Lu3ULvw0lTFpCLGt9dFU/occultation-Daphne-map-centralite.png

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Découverte le 31 octobre 2013 par R. A. Kowalski du Catalina Sky Survey, la comète C/2013 US10 Catalina risque bien de passionner les observateurs de l'hémisphère nord cet hiver. En effet, cette comète est déjà à la fin septembre un bel objet de 6,5m qui transite parmi les constellations australes. Après un passage au périhélie le 15 novembre à 0,82 UA du Soleil la Catalina va remonter vers le ciel boréal et devrait offrir un spectacle intéressant à nos latitudes européennes puisque son éclat apparent va continuer à progresser pour atteindre si tout va bien près de 4 ou 5m à la fin de l'année.

    http://ekladata.com/jhsGSM_cmq09J8T-dtneObSVCUo/2014-10-atalina-map-general.png

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • Le 11 décembre 2015 l'astéroïde géocroiseur 1998 WT 24 va passer au plus près de notre planète à une distance équivalente à 10,9 fois la distance qui sépare la Terre de la Lune, soit environ 4 200 000 kilomètres. Certes, cela reste encore une distance suffisamment importante pour ne pas craindre une collision, mais à l'échelle du Système Solaire cela ne représente qu'un minuscule saut de puce. Ce petit corps rocheux de 1,1 km de diamètre fait partie de la classe des Aten, sa trajectoire très elliptique l'amène à croiser régulièrement les orbites des planètes Mercure, Vénus et la Terre. Lors de ce rapprochement avec notre planète bleue l'astéroïde sera suffisamment proche pour atteindre la magnitude 11,2 ce qui le rendra assez facilement accessible aux instruments des astronomes amateurs.

    http://ekladata.com/eCIb3JHU-m-0r6bhOLMNbNPAgZ0/1998-WT-24-map-general.pngPosition de l'astéroïde 1998 WT 24 entre le 8 et le 13 décembre, la position indiquée est pour 0h HL.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ces jours-ci les observateurs ont pu observer de nombreux météores brillants associés à l'essaim des Taurides nord. Ces étoiles filantes sont issues de nuages de poussières épars provenant à l'origine d'une grande comète qui se serait disloquée il y a 20 ou 30 000 ans sous l'influence de la gravité de Jupiter. Celle-ci a donné naissance à plusieurs fragments dont la célèbre comète 2P/Encke. Pour cette année 2015 la Terre passe à travers une partie du nuage plus dense en débris ce qui nous donne un spectacle plus intéressant qu'à l'ordinaire. Les Taurides nord ne constituent pas un essaim très prolifique pouvant donner une pluie comme c'est le cas avec les Perséides ou les Léonides mais il se distingue en offrant des météores spectaculaires parfois très lumineux et colorés appelés bolides. Le radiant d'où semblent provenir les étoiles filantes est situé dans la partie nord de la constellation du Taureau à proximité de l'amas des Pléiades. Vous aurez plus de chances d'observer des Taurides à partir du milieu de nuit, une fois que le radiant aura gagné suffisamment de hauteur dans le ciel. Le maximum des Taurides nord est prévu pour les 12 et 13 novembre 2015 mais l'essaim sera actif jusqu'à la fin du mois.

    http://ekladata.com/4tKi0qug3jpaCox0kLftm8KYAwI/stellarium-taurides-nord.jpg

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique