• Belle soirée d'observation avec le dobson Taurus 508 mm

    Dépité par la dernière soirée d'observation à Riboux gâchée par une atmosphère saturée d'humidité j'ai décidé de retenter ma chance quelques jours après histoire de bien profiter du dobson Taurus 508 mm. Cette fois-ci il souffle une légère brise qui devrait assécher l'air et je croise les doigts pour qu'elle soit vraiment efficace. Pour cette nouvelle sortie un peu improvisée au dernier moment je ne vais pas aller très loin, je rejoins mon site d'observation de Pichauris dans les collines de Marcel Pagnol, à la périphérie de Marseille.

    Dobson taurus 508 mm

    A mon arrivée sur le terrain d'observation, tout est sec ! La chance me sourit enfin. J'assemble le dobson et comme je commence à avoir pris le coup pour la manutention et le montage du matériel, en moins de vingt minutes le Taurus 508 mm est fin prêt ! Il faut dire qu'il est vraiment bien pensé, il existe peu de télescope de ce diamètre que l'on puisse monter tout seul aussi facilement. La seule partie délicate pour moi consiste à soulever la caisse du miroir primaire de 27 kg pour la sortir du coffre surélevé de ma Sandero Stepway. Je suis d'ailleurs obligé de démonter les haches pour qu'elle passe l'encadrement de la porte arrière de la voiture et faciliter la prise en main de la caisse.

    dobson Taurus 508 mm

    Ce soir je vais tester mes deux dernières améliorations : Tout d'abord l'ajout d'un contrepoids arrière de 2 kg (un poids de plongée plastifié enfilé sur une bandelette à scratch) que je vais fixer sur la cage du miroir primaire histoire de pouvoir trouver un bon équilibrage avec mes gros oculaires à 100° comme le SWA de 20 mm. Puis l'ajout d'un pare lumière sur la partie haute de la cage du miroir secondaire pour créer un bafflage destiné à protéger l'entrée intérieure du porte oculaire contre les lumières parasites périphériques (elles sont gênantes avec l'emploi d'oculaires à 100°).

    dobson Taurus 508 mm

    Sur la caisse principale figurent trois encarts prévus pour fixer les tubes du dobson (opération facile à réaliser, les vis étant serties sur les embouts des tubes qui eux même sont solidarisés en fagot) et trois petites roues permettant de régler l'alignement du miroir primaire par le haut durant la collimation. Pour l'alignement du miroir secondaire des vis "Bob's knobs" sont prévus, tout çà est bien pratique !

    Le télescope est prêt, je me lance à l'assaut de ma première cible en direction de la galaxie M108 (9,9m - 8,6'x2,4') dans la Grande Ourse. Le ciel de Pichauris souffre affreusement de la pollution lumineuse de Marseille (mesure SQM de 20,32 ...) et malgré cela cette spirale vue de trois quart ressort assez bien en vision directe. La nébuleuse planétaire M97 située à proximité est elle aussi parfaitement visible, je perçois même les cavités sombres de sa structure sans l'aide de filtres. Je retourne sur M108 pour la détailler et remarque la présence de plusieurs étoiles visibles en surimpression sur son fuseau nébuleux. Malgré la piètre qualité du ciel je note à 215x la présence de nombreux détails, son noyau faiblard coincé entre deux étoiles, deux belles condensations lumineuses (probablement de larges associations d'étoiles jeunes de type OB) ainsi que des zones assombries ou irrégulières. Tous ces détails ont été perçus au bout d'une longue observation attentive, mais sous un ciel de qualité ils sauteront certainement plus au yeux.

    M108 galaxy

    M108  - Galaxie dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,32

    Je passe maintenant à un objet beaucoup plus brillant, à savoir la nébuleuse planétaire de l'Esquimau NGC 2392 (9,1m - 54") dans la constellation des Gémeaux. Alors là je dois dire que c'est la claque !! Son disque nébuleux est extrêmement brillant et contrasté et je remarque des détails de structure en vision directe sans aucun effort. Je pousse rapidement le grossissement à 581x avec l'Ethos SX de 3,7 mm et c'est une nouvelle claque ! L'objet apparaît extrêmement détaillé et malgré le fort grossissement l'image reste fine et lumineuse. La qualité du miroir à parlé, j'ai bien fait de choisir la version "professionnelle" du miroir en supramax et lambda/8. NGC 2392 se présente à l'oculaire comme sur les plus belles images que l'on trouve sur le net, avec une triple enveloppe, des irrégularités de structures, des petites condensations lumineuses par-ci par-là, un vrai plaisir visuel, et sans filtre. Je laisse le dessin parler :

    ngc2392

    NGC 2392  - Nébuleuse planétaire dans les Gémeaux
    Télescope Taurus de 508 mm à 581x (Ethos SX 3,7 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,32

    Après avoir jeté un coup d'oeil aux bras spiraux de M51, aux grandes volutes gazeuses de M42 ainsi qu'aux myriades d'étoiles de M3 (qui seront bien plus à leur avantage sous le ciel du Poil ou du Montdenier où j'ai l'habitude d'observer) je finis la soirée avec l'observation de la galaxie NGC 4636 (9,4m - 5,9'x4,6') de la Vierge. A 215x je découvre à l'oculaire l'image typique d'une galaxie elliptique, une belle boule diffuse brillante plus contrastée en son centre. Pourquoi ce choix d'objet me direz-vous ? Parce que cet objet abrite actuellement une supernova que je n'avais pas encore eu l'occasion d'admirer. Cette dernière a atteint 11,8m il y a quelques semaines mais là je remarque que sa magnitude a déjà chuté, même si elle reste bien visible. Je suis content d'avoir pu assister à cette explosion cataclysmique lointaine.

    ngc 4636 galaxy

    ngc4636 et SN2020ue  - Galaxie dans la Vierge et supernova
    Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,32

    Il est déjà 1h du matin et je décide de plier. Cette belle soirée a bien rattrapé la précédente et je suis heureux d’avoir pu expérimenter plus sereinement le potentiel du Taurus 508 mm et compte tenu de ce que j'ai déjà pu voir ce soir avec une pollution lumineuse conséquente, j'ai vraiment hâte de l’emmener sous le ciel noir du Verdon à la prochaine nouvelle Lune !

    « Première sortie du dobson Taurus 508 mmC/2019 Y4 ATLAS, la prochaine belle comète ? »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Alexandre49
    Mercredi 26 Février à 09:43

    Ah, super Laurent ! Je suis bien content de tes premières impressions avec ton 508 ! Tu vas pouvoir bien t'amuser avec ce gros Dobson. Tu vas bien voir la différence avec ton 380, comme moi j'avais vu celle entre un 400 et mon 560.
    Et si en plus, tu es sous un ciel bien noir… Attention toutefois aux ennemis comme la poussière, si tu bâches pas assez le miroir ou le vent si c'est "trop" bâché, or ce dernier peut être assez pénible par chez toi (de mon côté, on a anormalement souvent du vent pour ma région).

    Cela promet de supers dessins bien détaillés ! happy

    2
    Mercredi 26 Février à 16:09

    Salut Alexandre !

    Oui je suis ravi du Taurus 508 mm ! Les débuts ont été un peu laborieux avec quelques réflexions à mener sur la meilleure façon de la transporter dans la voiture, mais maintenant j'ai pris le coup et chaque chose à sa place. J'ai également pas mal tâtonné sur le poids à fixer à l'arrière pour l'équilibrage et là aussi j'ai enfin trouvé le bon ratio.

    Je vais fabriquer une couronne en tapis de sol pour mettre juste au dessus de la caisse du primaire comme sur mon T381 mm, je préfère çà à la jupe intégrale. J'en ai une de qualité qui a été fournie avec le télescope mais je n'aime pas, c'est long à mettre, çà fait de la prise au vent (et il y en a souvent chez nous comme tu l'as souligné) et çà ralenti la mise en température. 

    En tout cas je le trouve bien foutu ce dobson, je peux tout assembler seul très facilement malgré son gabarit imposant et sa hauteur qui impose d'avoir un petit escabeau. L'optique me semble de bonne qualité, une fois en température et collimatée elle me délivre des images fines, les étoiles ne diffusent pas.

    Et je suis d'accord avec toi, il y a vraiment une différence de vision des objets entre le T381 et le T508 ! A fort grossissement l'image reste lumineuse et les objets sont bien plus détaillés. J’en ai déjà eu l'illustration avec NGC 2392 et M108.

    3
    Alexandre49
    Mercredi 26 Février à 19:46

    C'est génial !!!

    Avec le temps, tu vas optimiser la bête. La collimation est super importante, tu le sais bien, je te conseille de la vérifier à chaque fois sur les étoiles à fort grossissement à 300 x par ex (c'est mieux que le laser). Tu nous diras si la collimation tient avec le temps de fois en fois. De mon côté, mon 560 étant toujours monté, j'ai juste à le rouler sur 10 mètres environ (quelle chance !), la collimation est alors très minime, voire inutile. 
    Elément bien utile pour améliorer les images surtout à faibles grossissements : un correcteur de champ Paracorr.

    Tu vas pouvoir en discuter avec Rémi qui avait gouter aux (fabuleuses) Dentelles du Cygne chez moi…. J'ai mis 2 nuits entières d'été pour toutes les décrire en notes… il y en a partout...

    Comme défi à court terme, je te propose le jet de M 87 ! Vu au 560, y'a pire comme défi...
    Le jet à 500x  a été vu plusieurs fois comme un fin trait diffus mal défini (PA =300° contre 220° pour UGC 7652 B et 7652, mesurant environ 20'' de long , estimation d'après photo.)

    4
    Mercredi 26 Février à 23:57

    Les grands esprits se rencontrent, une de mes premières envies a été de pointer M87 pour tenter le jet justement, mais je me suis raviser car le ciel de Pichauris n'est vraiment pas top et je me suis dit que çà sera mieux de faire cette observation sous le ciel du Verdon.

    Pour ce qui concerne la collimation, je la refais à chaque sortie car l'ai de rien pour accéder à mes sites d'observation je dois souvent emprunter des chemins défoncés et forcément le miroir bouge un peu. Par contre j'ai remarqué que le Dobson tient bien la collimation en faisant varier la hauteur du tube, c'est un bon point. Le T381 mm est moins rigide sur ce plan là.

    5
    Chris29
    Dimanche 1er Mars à 16:58

    Bravo Laurent pour ton acquisition et magnifiques dessins comme d'habitude. Le miroir vient d'où??

    Amicalement

    Chris

    6
    Dimanche 1er Mars à 17:08

    Salut !

    Le miroir est un miroir Taurus fabriqué par le constructeur du dobson en même temps que la structure. Il propose plusieurs niveau de finition, celle que j'ai choisi est la finition la plus élevée appelée "classic professionnal", le miroir est en supramax.

      • Chris29
        Dimanche 1er Mars à 17:25

        Merci Laurent pour l'info. Très très intéressant...............

    7
    Dimanche 1er Mars à 20:05

    Je précise aussi que le miroir est numéroté et livré avec un bulletin de contrôle.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Macfly51
    Lundi 2 Mars à 11:04

    Salut Laurent !

    Super content pour toi que tu aies enfin ton 500 !! Ça y est... le club du demi-mètre !!! smile

    Avec tes connaissances et ton œil CCD tu vas te régaler... et redécouvrir le ciel yes

    A très bientôt j'espère ! (au Montdenier ? )

    Bise

    Stéf

    9
    etoilesdesecrins
    Lundi 2 Mars à 18:07

    Salut Laurent !

    bien content pour toi concernant ta montée en grade ! Je ne connaissais guère ces Dob Taurus, tu en as l'air content ! J'ai bien aimé lire le compte-rendu de détails déjà prometteurs de la première observation malgré les conditions défavorables ! C'est là qu'on voit le diamètre et cela augure de plus belles choses pour la suite ! Je ne suis pas mécontent quand un inconnu monte en diamètre, mais quand derrière il y a toute l'expérience d'un spécialiste, on se dit que le nouvel engin va être encore mieux exploité.

    Ca va donner sous les étoiles provençales !! Un tel monstre sous le ciel qu'on connaît, dans les Alpes de Haute Provence, avec un peu d'altitude, j'ose pas imaginer !!

    Je vais donc essayer d'être plus assidu à ton blog.

     

    etoilesdesecrins

    10
    etoilesdesecrins
    Lundi 2 Mars à 18:12

    Et je sais qu'on parle récemment des Taurus dans les forum, mais je n'ai pas tout lu et peut-être qu'il y a la réponse à cette question : où l'as-tu acheté ? A l'étranger  ?

    11
    Lundi 2 Mars à 18:55

    Salut !

    @ stefane : oui çà y est, j'ai franchi le pas ! Je te rejoins dans le club des demi-mètres :) C'est clair que je vais bien redécouvrir le ciel, j'ai déjà vu clairement la différence sur M108 et NGC 2392 que j'avais déjà dessiné au T381 mm ! j'avais besoin de ce changement car je commençais un peu à tourner en rond. Au plaisir de te revoir bientôt, pourquoi pas au Montdenier si çà te dis !

    @étoiledesécrins : oui je suis très content de mon Taurus, j'avais lu peu de retour avant de le commander et j'ai pris le risque de voir par moi même ce que çà donne. Et bien je n'ai pas été déçu, je sens bien dans la conception du télescope que tout a été pensé par quelqu'un qui pratique l'observation et qui utilise lui même son matériel. Il est très bien conçu avec de petits détails vraiment appréciables comme le réglage de la friction du mouvement azimutal, le dispositif de collimation du miroir primaire par l'avant, les bob's knob pour régler le secondaire etc ... Je l'ai commandé par l'intermédiaire d'Astroshop car ils sont revendeur de la marque en France.

    12
    Max
    Mercredi 4 Mars à 09:48

    Salut Laurent!

    Content d'apprendre que tu aies pu observer plus sereinement cette fois-ci!

    M 108 est magnifique! (La fameuse Planche de Surf winktongue) et L'esquimau à vraiment de la gueule!

    J'espère que la prochaine nouvelle lune sera bonne pour pouvoir aller dans le Verdon!!!

    13
    Mercredi 4 Mars à 23:39

    Salut Max !

    Oui je suis enfin parvenu à avoir une nuit normale d'observation, sans aucune humidité et avec un télescope parfaitement opérationnel cette fois-ci. J'ai hâte de voir ce que donneront les images sous le beau ciel du Verdon ! Fin mars je suis invité à aller observer à Blieux par un autre groupe d'amis astronomes amateurs que celui des RAGBR, mais pour la nouvelle Lune d'avril je pense que nous retourneront tous observer au Montdenier.

      • Max
        Jeudi 5 Mars à 10:41

        Salut!

        Chanceux va :) J'espère que le temps sera clément!

    14
    Fabrice Morat
    Samedi 14 Mars à 01:43

    Salut Laurent,

    Ah oui, tu méritais largement un tel diamètre mais il va te falloir revisiter toutes tes cibles ! Lorsque j'ai vu la photo de ton instrument, j'ai cru que c'était un 400. Quelle compacité au niveau de la surface au sol ! Tu as certainement fait un bon choix pour ton astronomie nomade. Tiens, encore une coïncidence, j'ai dessiné M108 pour la première fois récemment, je le posterai peut-être sur le forum astrosurf. Il y a un truc sur le choix de nos cibles communes sans concertation mutuelle, tu ne trouves pas !     Amicalement, Fabrice.

    15
    Dimanche 15 Mars à 11:51

    Salut Fabrice !

    Oui c'est vrai, il est très compact, surtout au niveau de la base, c'est ce qui m'a séduit. Je suis sorti hier soir avec un copain qui a un Sud Dobson de 406 mm et ma base m'a paru beaucoup moins encombrante !  C'est le T508 idéal pour l'astronome itinérant, c'est parfait pour moi. A la base, quand je l'ai commandé je me suis dit que je le sortirai surtout lors des week-ends astro en gite sous un bon ciel, mais finalement je ne mets guère plus de temps à le monter que le T381 mm donc je le prends systématiquement désormais. Sinon c'est vrai que c'est marrant qu'on se croise sur nos cibles sans concertation, les grands esprits se rencontrent :)

    Amitiés,

    Laurent

    16
    Vendredi 3 Juillet à 21:27

    Bonjour,

    Que pensez-vous du support secondaire à trois branches par rapport à un quatre ?

    Cela m'intéresse assez.

    Didier

    17
    Samedi 4 Juillet à 11:39

    Bonjour,

    je n'ai jamais eu de newton à 4 branches classiques, donc difficile à dire. Mon Canopus 381 mm à deux branches courbes pour éliminer les aigrettes. Mon travel Dobson à trois branches comme le Taurus. Avoir quatre branches çà sert surtout sur les Newtons destinés à l'astrophoto pour faire de belle aigrettes régulières autour des étoiles brillantes. Le principale avec les branches de l'araignée c'est quelle soit fines et noir mat pour éviter au maximum de diffuser ou réfléchir la lumière.

    18
    Dimanche 5 Juillet à 10:12

    Un grand merci pour la réponse Laurent. 

    En fait, je possédais un LB400 revu par opticien et aluminé OO et j'en étais fort content.  Toutefois, il prenait de l'âge au niveau des panneaux fort fragiles à l'humidité et il ne m'est plus possible de soulever le dobson à cause de soucis dorsaux :-)

    Je suis intéressé par le 350 et je suis tombé par hasard sur ces dobsons qui m'ont l'air de très bonnes construction et finition.  De plus, l'élément le plus lourd pour le 350 conviendrait à l'état de ma colonne vertébrale (rires).

    Didier

     

     

    19
    Jeudi 9 Juillet à 23:22

    c’est fait le t350 est commandé

    20
    Jeudi 9 Juillet à 23:37

    Bonsoir,

     

    Le T350 mm doit être hypertransportable, c'est un bon compromis diamètre - poids. J'espère que les délais ne sont pas trop longs car j'ai l'impression que les polonais commencent à être victimes de leur succès !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :