• Enfin une belle soirée d'observation !

    Le printemps semble être enfin arrivé en Provence ! En cette fin de soirée la météo est au beau fixe, pas de nuages, pas d'humidité, et pas vent ... incroyable ! Bref, une belle soirée d'observation en perspective et même si la Lune est de retour sous la forme d'un croissant je vais faire abstraction de sa présence et foncer vers le terrain d'observation de Pichauris.

    Afin de ne pas perdre de temps j'ai opté pour le Sumerian Travel Dobson de 254 mm. J'ai décidé d'aller sur le 2ème terrain d'observation de Pichauris, comme ce dernier a un accès bloqué par une barrière c'est un site que je n'utilise que quand je suis seul. Son avantage c'est qu'il est plus à l'abris du vent que le site habituel et que son horizon sud reste relativement bien dégagé.

    Ma première visite céleste est consacrée à un bel amas ouvert situé à l'est de la brillante étoile Sirius du Grand Chien. Il s'agit de NGC 2360 (7,2m -12'). Celui-ci est plutôt riche et assez esthétique. Cela fait plusieurs fois que je lui rend visite sans me décider à le dessiner car rien qu'à le regarder on sent qu'il y a du boulot ... Cette fois-ci je prends mon courage à deux mains et me mets au travail.

    NGC 2360 open cluster

    NGC 2360 - Amas ouvert dans le Grand Chien
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 127x (Ethos 10 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,03

    Je profite ensuite du fait que la constellation de la Poupe passe au méridien pour observer deux objets très bas en déclinaison et que je n'ai pas pointé depuis fort longtemps. Je pense au joli duo constitué de l'amas ouvert NGC 2453 (8,3m -5') et le nébuleuse planétaire NGC 2452 (12,6m - 31"x24"). L'amas est difficile à résoudre, même à 211x. Je ne perçois que quelques étoiles sur un fond diffus. NGC 2452 ne se trouve qu'à 9'SSO de NGC 2453 ce qui fait que même à fort grossissement avec l'oculaire Ethos 6 mm les deux objets apparaissent en simultané dans le champs de vision. La nébuleuse planétaire est quant à elle déjà bien visible sans filtre. Elle se présente comme un petit disque diffus un peu ovalisé comportant deux renforcements lumineux à ses extremités N et S. Le bord N qui fait face à l'amas est plus renforcé que l'autre côté.

    NGC 2452 and 2453

    NGC 2452 et NGC 2453 - Nébuleuse planétaire et amas ouvert dans la Poupe
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 211x (Ethos 6 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,03

    En cette saison vers 23h la constellation du Lion passe très haut dans le ciel, je redresse donc le télescope et pointe entre les étoiles Delta et Thêta Leonis pour dénicher un trio galactique méconnu formé de NGC 3607 (9,9m -4,9'x2,5'), NGC 3608 (10,8m -3,2'x2,6') et NGC 3605 (12,0m -1,5'x1,0').

    La constellation du Lion est située dans la partie haute et au centre du cliché. En haut à gauche se trouve l'amas Melotte 111 de la Chevelure de Bérénice.

    NGC 3607 et 3608 sont bien visibles dans le télescope de 254 mm. Se sont des galaxies elliptiques, elles ressemblent à de belle boules diffuses présentant un noyau lumineux. NGC 3607 est clairement plus grande et plus lumineuse que sa voisine. A 211x je note juste à 2,5'O de NGC 3607 une troisième galaxie mais celle-ci est très petite et beaucoup plus discrète, il s'agit de NGC 3605. En vision décalée elle semble un peu ovalisée mais sa surface reste uniforme.

    NGC 3607 and 3608 galaxies

    NGC 3607, NGC 3608, NGC 3605 - Galaxies dans le Lion
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 211x (Ethos 6 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,03

    Je passe ensuite au duo M85 (9,2m -7,1'x5,5') et NGC 4394 (10,9m -3,6'x3,2') dans la Chevelure de Bérénice. Les deux galaxies ne sont séparées que de 7' d'arc, du coup elle apparaissent en même temps dans l'oculaire Ethos 6 mm. M85 est très brillante, sa vision ne pose aucun problème. Elle est nettement ovalisée et son noyau est très lumineux. Je note la présence d'une étoile de 12,5m visible en superposition de son disque galactique, une sorte de fausse supernova ! NGC 4394 est plus discrète, je parviens tout de même à percevoir dans sa structure un petit noyau compact situé dans une pâle barre un peu plus brillante que le halo.

    M85 galaxy

    M85 et  NGC 4394 - Galaxies dans la Chevelure de Bérénice
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 211x (Ethos 6 mm)
    Pichauris (13) - SQM 20,03

    Il est désormais 0h30, voilà plus de trois heures que je dessine et que j'enchaîne les objets, çà fait longtemps que cela ne m'était plus arrivé ! Pour changer un peu du ciel profond je vise rapidement la planète Mars vers l'horizon est mais l'image est tubulente et peu intéressante. Fatigué par ces heures de concentration et de dessin je décide d'arrêter là les observations. Voilà une bonne soirée qui - je l'espère - en annonce beaucoup d'autres aussi prolifiques en belles découvertes ! 

    Lever de Mars et Spica vers l'est. Spica est à la base d'un grand losange qui représente la constellation de la Vierge. dans l'alignement de Mars et Spica vers la droite se trouve également le trapèze de la constellation du Corbeau.

    « Retour sous le ciel capricieux des RayesFeMul 1 : une découverte mystérieuse »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    benistoy
    Mardi 11 Mars 2014 à 14:37

    Merci pour ce CROA ! C'est toujours aussi captivant à suivre, bien illustré et riche en idées et découvertes !

    La prochaine fois, c'est décidé, cap sur le trio méconnu du Lion :-)

    A très bientôt

    2
    Mercredi 12 Mars 2014 à 19:53
    Salut Benoît ! Merci pour ton commentaire. Comme trios sympas dans le Lion tu as bien sûr M65, M66 et NGC 3628, mais aussi M105, NGC 3384 et NGC 3389. C'est la bonne saison pour leur rendre visite :-) A bientôt !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :