• Le plein d'étoiles pour les 66ème RAGBR, Noël avant l'heure !

    En ce samedi 20 décembre 2014 le ciel a décidé de faire un beau cadeau aux astronomes Provençaux en nous offrant une nuit parfaitement étoilée comme nous n'en avons pas eu depuis longtemps ! Tout les paramètres étaient au beau fixe, pas un brin d'humidité, un vent plutôt discret, et une température fraîche mais très douce pour la saison. Bref, nous allons nous régaler !

    Enregistrer

    Les tubes sont prêts pour guetter le passage du traineau du père Noël ;)

    Nous sommes nombreux à nous réunir pour cette dernière RAGBR de 2014, enthousiastes à l'idée de renouer avec le ciel étoilé après des mois d'un automne particulièrement maussade et pluvieux. Les instruments sont vites montés car en cette fin de mois de décembre la nuit tombe tôt.

    C'est Noël avant l'heure pour Florian qui a reçu sa petite monture de voyage Skywatcher Star Adventurer. Très compacte, elle permet de faire de l'astrophotographie motorisée en nomade. Dans moins de deux mois elle accompagnera notre petite équipe en direction du désert de l'Atacama au Chili.

    Le crépuscule est déjà là et il est temps de passer à table. Les victuailles emplissent le banquet et nous nous régalons dans la bonne humeur. Pour ne pas attirer les nuages (qui comme tout le monde le sait nous écoutent et prennent un malin plaisir à venir tout gâcher lorsque nous nous réjouissons trop de pouvoir observer) les discussions tournent cette fois-ci autour de l’aquariophilie. Il est amusant de découvrir que plusieurs d'entre nous ont en commun une autre passion que l'astronomie ! 

    Le subterfuge à bien fonctionné :) puisque le ciel est resté bien dégagé et la Voie Lactée commence même à apparaître. Le petit vent se calme et les instruments sont toujours parfaitement secs. Le top !

    Christophe avec le Dobson Orion Optics de 300 mm de Vincent

    Les observations débutent. L'avantage de notre site historique c'est que l'horizon sud est bien dégagé. De ce fait je ne résiste pas à faire un petit tour dans le Sculpteur histoire de jeter un coup d’œil à la magnifique galaxie NGC 253 et à l'amas globulaire NGC 288. Même si les images sont jolies l'horizon reste assez blanc sur une vingtaine de degrés donc je me dis que ces objets seront beaucoup plus beaux vus depuis le Chili en février prochain, donc pas de dessins.

    Juste au dessus du Sculpteur se trouve la Baleine. Je décide d'explorer quelques objets de cette constellation. Dans la queue du cétacé se trouve la belle nébuleuse planétaire NGC 246 (10,9m - 4,6'x4,1'), celle-ci est plutôt large et se distingue déjà sans filtre dans le Canopus 381 mm. La nébuleuse englobe quelques étoiles assez lumineuses et qui sont visibles en surimpression sur la bulle de gaz. NGC 246 est nettement plus intéressante à travers le filtre OIII qui atténue un peu l'éclat des étoiles et fait clairement ressortir l'objet. Le pourtour de la bulle présente quelques renforcements lumineux tandis que l'intérieur de la nébuleuse laisse entrevoir des zones claires et des globules sombres. Ce qui ressort également c'est que le bord est du disque nébuleux est presque effacé, comme si la bulle était ouverte de ce côté là.

    ngc 246 planetary nebula

    NGC 246 - nébuleuse planétaire dans la Baleine
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm + OIII)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,04

    Je reste dans le même secteur de la Baleine pour aller rendre visite à un intéressant duo de galaxies en interaction, il s'agit de NGC 274 (11,9m - 1,5'x1,5') et NGC 275 (12,7m - 1,5'x1,1'). La première est une petite elliptique se présentant comme une petite boule bien lumineuse possédant un noyau compact. Sur le bord SE de cette dernière se situe une large tache assez pâle, il s'agit de NGC 275. Elle manque de contraste mais en vision décalée je parviens à distinguer une petite barre lumineuse qui traverse sa largeur (après vérification je découvre que NGC 275 est une spirale barrée déformée). Je note également la présence d'une troisième galaxie dans le même champ de vision - NGC 273 (12,9m - 2,2'x0,7') - qui apparaît clairement étirée dans le sens ESE/ONO.

    ngc 274-5 galaxies

    NGC 274-5 et NGC 273 - galaxies dans la Baleine
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,04

    Le temps passe et le ciel d'hiver commence à pointer le bout de ses étoiles, la belle constellation d'Orion illumine l'horizon sud-est.

    Magali et son télescope de 250 mm à gauche et le Dobson de voyage de 355 mm de Laurent T. à droite.

    Orion et le Taureau vers l'horizon est.

    Malgré les conditions d'observation plutôt favorable le ciel ne nous semble pas aussi bon qu'à d'autres occasions. Le Sky Quality Meter confirme cette sensation et affiche une valeur de seulement 21,02.

    Mais il en faut plus pour nous décourager et les explorations célestes continuent. Je reste vers l'horizon sud mais je migre désormais vers la constellation de l'Eridan en direction de NGC 1300 (10,5m - 6,2'x4,1').  Cette galaxie spirale barrée est large et pâle, de plus elle est relativement basse avec une déclinaison de -20°, de ce fait elle nécessite des conditions d'observation optimales pour être détaillée. Je l'ai déjà tenté plusieurs fois dans le passé mais sans trop de succès. Ce soir, même si l'horizon est assez blanc, je découvre assez facilement  dans le télescope de 381 mm à 171x son noyau lumineux niché dans une longue barre. Après une observation prolongée, en insistant en vision décalée, je devine vaguement des départs de bras aux extrémités de la grande barre. Encore une cible à mettre sur la liste des objets à étudier au Chili !

    ngc 1300 galaxy

    NGC 1300 - galaxies dans l'Eridan
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,04

    Je me décale ensuite un peu vers l'est et pointe la galaxie NGC 1395 (10,0m - 5,9'x4,5'). Il s'agit d'une brillante elliptique de type E3 qui se révèle comme une belle boule diffuse renforcée en son centre. Cet objet est facile, il aurait pu faire partie du catalogue Messier. A 171x je note qu'elle est bordée de deux petites étoiles au nord et à l'ouest.

    ngc 1395 galaxy

    NGC 1395 - galaxie dans l'Eridan
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,04

    Denis observe la nébuleuse d'Orion avec son Sumerian Canopus de 450 mm.

    Nous approchons désormais de minuit et cela fait plusieurs heures que nous observons. La fatigue commence à se faire sentir et je n'attends plus qu'une chose, que la comète C/2014 Q2 Lovejoy se lève ! Se sera sans doutes la star de l'hiver, son éclat apparent atteint déjà 6m et il devrait culminer à près de 5m en janvier. Pour l'instant cette Lovejoy est encore très basse sur l'horizon dans la constellation de la Colombe.

    Pour la débusquer je suis obligé de coucher le Dobson à l'horizontale et de viser au niveau de la cime des arbres. Dans le chercheur 9x60 mm je perçois à travers les branchages une petite boule diffuse ronde et brillante, çà y est je la tiens !

    Dans le Canopus de 381 mm la comète est évidente, même au raz de l'horizon elle se présente comme une boule diffuse vraiment lumineuse que j'estime entre 5,5m et 6,0m. En vision décalée je devine une très faible queue vers PA=25° et après vérification cela correspond bien à la direction opposée du Soleil.

    C/2014 Q2 lovejoy

    La Comète C/2014 Q2 Lovejoy
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    Rians la Verdière (83)

    Voilà une soirée bien étoilée comme on n'en a pas eu depuis longtemps ! Je repars avec six dessins ce qui ne m'était pas arrivé depuis des lustres. Il n'y a pas de doutes, cette année les astronomes des RAGBR ont été gâtés pour Noël !

    Enregistrer

    « Une supernova lumineuse dans la galaxie NGC 4666 C/2014 Q2 Lovejoy croise l'étoile Epsilon Leporis »

  • Commentaires

    1
    BONIN ch.
    Lundi 22 Décembre 2014 à 17:38

    Cher Laurent,

    Un grand merci de nous faire partager vos observations,passionnantes sous les"cieux plus lumineux"que dans notre région lyonnaise,où depuis des mois,on ne peut rien envisager!!!

    Que d'instruments!!,dernier cri!!

    et quels amateurs,de vrais pro!!

    Félicitez votre équipe,souriante et d'jeune.....

    Faites-nous rêver,longtemps encore,Laurent.

    Le gâteau"coupole" a fait saliver mon petit-fils Emile ,8ans(il aime déjà observer ,lorsque notre club organise une observation publique,dans notre village.

    Je vous souhaite un beau Noel"provencal",et finissez bien l'année,avec les vôtres,et les étoiles"en supplément....

    Bises en fête.

    Chantal B.

    2
    Mardi 23 Décembre 2014 à 09:36

    Bonjour Chantal !


    Merci pour vos merveilleux commentaires ! Nous avons eu de la chance de pouvoir bénéficier de belles conditions d'observation samedi soir, depuis 2 mois nous avions le même ciel que vous, gris, venteux, avec beaucoup d'humidité en prime. J'espère qu'avec l'arrivée de l'hiver vous pourrez aussi bientôt profiter des étoiles avec votre club ! En attendant je vous souhaite également de très belles fêtes de fin d'année, et un joyeux Noël !


    PS : le gâteau coupole était aussi bon que beau, Frédérique nous avait vraiment gâtés !


    Amitiés,


    Laurent

    3
    Spica
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 18:24

    Comme toujours bien sympa de revivre ces bons moments en paroles et en images.


    Suis de retour des Alpes ou le pere noel nous a gratifie de 2 tres belles nuits claires, seches et sans vent.


    quelques revisions de cibles pointees samedi dernier. Un combat inegal avec un c.. de spot automatique, la premiere nuit. Puis la decouerte d'un spot magique en face sud des Aravis. Un horizon sud magnifique de noirceur. Des alpages avec des chalets que la fee electricite a oublie. Ferme pour l'hiver. Mais le chemin est reste degage par manque de neige. Un vrai paradis pour nous autres. J'y ai savoure un lever d'orion sur l'imposante masse blanche et pourtant sombre du Mt Blanc.


    m33 s'est laissee voir dans toute sa splendeur. Les bandes d'absorption de M31 pareilles a ma derniere vision au Restefond. Du Quintet j'ai pu appercevoir 3 tachouilles qui confirment notre observation de Samedi avec Remi.


    bon noel etoile a toi et ta famille.


     


    Laurent II

    4
    Jeudi 25 Décembre 2014 à 20:53

    Salut Laurent !

    C'est super que tu ais pu profiter du ciel des Alpes, j'imagine que tu as dû te régaler ! J'ai aussi observé une fois dans ce coin (vers Flumet) mais aux Aravis çà doit être bien mieux !

    Joyeux Noël à vous aussi ! 

    5
    spica
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:12

    sympa tous ces dessins.


    Ca me donne des idées pour la prochaine fois. Mais comme la prochaine fois qu'on aura un ciel dégagé, de l'air sec et sans vent c'est au calendes grecques...j'aurai déjà oublié!

    6
    spica
    Mercredi 31 Décembre 2014 à 18:14

    M'a trompé.

    Au Chili j'entends bien avoir un ciel sec, dégagé et sans vent.

    Et finalement, la Baleine et l'Eridan y sont visibles.

    En même temps aller au Chili pour voir ce qu'on peut voir d'ici, c'est gâcher.

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :