• Les belles comètes de l'été 2018

    Le début de l'année 2018 n'a pas été très florissant en observations cométaires mais l'été s'annonce un peu plus prometteur avec deux visiteuses chevelues parfaitement accessibles à nos instruments d'astronomes amateurs.

    21/P Giacobini Zinner

    La première est une périodique dont le retour était attendu, il s'agit de 21/P Giacobini Zinner. Cette comète sera haute dans le ciel d'été, elle se dirige vers des déclinaisons très boréales en traversant les constellations du Cygne et de Céphée. Son éclat apparent proche de 11,5m début juillet est encore un peu modeste mais sa visibilité devrait s'améliorer car elle devrait atteindre 7,0m à la fin août.

    21P giacobini Zinnercliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Durant le mois d'août 21/P Giacobini Zinner passera au nord de Cassiopée et poursuivra son chemin entre les constellations de Persée et de la Girafe.

    cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    21P Giacobini Zinner cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

     

    C/2017 S3 PANSTARRS

    La seconde comète est une surprise tout droit venue du nuage de Oort au fin fond du Système Solaire. L'astronome amateur Michael Jäger d'Autriche rapporte que la comète C/2017 S3 PANSTARRS est subitement passée de la magnitude 12 à la magnitude 9 durant les dernières heures de la nuit du 2 juillet, c'est un sursaut d'activité impressionnant ! Cette comète possède un réservoir important de glace fraiche qui va se volatiliser en approchant à seulement 0,2 UA du Soleil et si le niveau d'activité se maintient nous pourrions assister a un intéressant accroissement d'éclat pouvant la faire  parvenir à une magnitude de 4 ! Ainsi elle pourrait devenir visible à l’œil nu sous un bon ciel au mois d'août.

    L'orbite hyperbolique de C/2017 S3 panstarrs montre qu'il s'agit probablement du premier passage de cette comète à proximité du Soleil

    Visible le soir en juillet, elle transitera entre les constellations de Persée et de la Girafe, puis elle passera au nord du Cocher et de la brillante étoile Capella. Sur les images des astrophotographes la comète apparaît très verte, l'utilisation du filtre comet Swan Band centré sur les raies spectrales vertes de l'OIII (501 nm) et du cyanogène (511nm et 514nm) peut donc être intéressant pour accroitre son contraste et augmenter la visibilité de sa coma diffuse.

    C/2017 S3 Panstarrscliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Durant le début du mois d'août elle deviendra visible le matin et elle traversera la constellations des Gémeaux en croisant les brillantes étoiles Castor (1,93m) le matin du 5 août et Pollux (1,16m) le matin du 6 août. La carte ci-dessous montre la position de la comète pour 4h du matin.

    C2017S3 panstarrs

     cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    « L'opposition 2018 de Mars en dessinPetite RAGBR par une belle nuit d'été à Rians »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :