• Les nébuleuses planétaires d'été à la Pleine Lune

    Que faire en ciel profond lorsqu'on se trouve en période de pleine Lune...? Et bien des objets petits, brillants et contrastés comme certaines nébuleuses planétaires. Pendant que la Lune éclaire les paysages alentours, je prépare quelques cibles intéressantes pour le dobson Obsession de 381 mm. 

    capella sainte-victoire5

                                                    Capella se lève sur le massif de la Sainte-Victoire éclairée par la Lune. 

    Première cible choisie: NGC 7027. Cette nébuleuse planétaire est petite et très brillante. Elle apparaît très verte à faible grossissement. A 712x elle perd sa couleur mais dévoile pas mal de détails, une forme générale plutôt rectangulaire et plusieurs petites condensations lumineuses séparées par de petits chenaux sombres. Autour de la région centrale brillante, je perçois un faible halo. 

    ngc7027 planetary nebula

                                                               La nébuleuse planétaire NGC7027 - Cygne
                                    Télescope Obsession de 381 mm à 712x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)
                                                                Pichauris (13) - SQM 18,40 (pleine Lune) 

     

    Non loin de NGC 7027 se trouve NGC 7026. Cette nébuleuse planétaire est plus petite et discrète mais à fort grossissement elle révèle de beaux détails avec notamment deux parties brillantes qui se font face et de faibles extensions latérales. Sa nature bipolaire lui a valu le surnom de nébuleuse du cheeseburger ! 

    NGC 7026 planetary nebula

    La nébuleuse planétaire NGC7026 - Cygne
    Télescope Obsession de 381 mm à 712x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)
    Pichauris (13) - SQM 18,40 (pleine Lune) 

     

    J'ai choisi de finir sur un objet facile et brillant, à savoir la nébuleuse "clignotante" NGC 6826. C'est vraiment un bel objet, bien contrasté, ovalisé, et possédant une étoile centrale évidente. Le problème avec cet objet c'est que sa bulle gazeuse est tellement lumineuse que les détails internes sont noyés. Pour les faire ressortir il faut beaucoup grossir, ce que j'ai fais. A 712x j'ai pu percevoir un anneau interne encerclant la centrale et des petites zones sombres. Sur les extrémités du ovale deux petites condensations sont également visibles. 

    NGC 6826 planetary nebula

                                                               La nébuleuse planétaire NGC6826 - Cygne
                                 Télescope Obsession de 381 mm à 712x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)
                                                                 Pichauris (13) - SQM 18,40 (pleine Lune)

     

    « Balade estivale dans Ophiucus2011, soirée Centre d'Astronomie de Saint-Michel »

  • Commentaires

    1
    Eric
    Vendredi 28 Septembre à 09:37

    Bonjour, dans vos commentaires de photos vous donnez l'utilisation d'une barlow x2.5. Ma question est la suivante:

    pour l'acquisition photographique en pose courte sur le newton, l'utilisation du correcteur de coma est il nécessaire et/ou possible?

    Continuez c'est parfait. Eric.

    2
    Vendredi 28 Septembre à 09:49

    Bonjour,

    Attention les images ci-dessus sont des dessins et pas des photos !

    Le correcteur de coma est nécessaire en visuel ou en photo surtout si vous avez un télescope très ouvert, c'est à dire avec un rapport F/D inférieur à 5 et si vous faite de l'imagerie grand champ. Si vous voulez faire des images de petites nébuleuses planétaires en utilisant une barlow qui vous permet de grossir et de ne sélectionner que la partie centrale du champ de vision vous n'aurez à mon avis pas besoin d'un correcteur de coma.

    Laurent

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :