• Observation des comètes 2020

    Les comètes sont de petits corps de roche et de glace qui orbitent dans le système solaire sur des trajectoires généralement elliptiques. Lorsque les comètes se rapprochent du Soleil leur glace se sublime et libère ainsi tout un tas de poussières et du gaz. D'un point de vu observationnel les comètes se rapprochent beaucoup des objets du ciel profond car elles présentent un aspect diffus. Avec leur noyau brillant et leur halo diffus elles ressemblent tout à fait aux amas globulaires lorsqu'ils ne sont pas résolus ou à des galaxies elliptiques. Comme pour les objets du ciel profond, les comètes nécessitent un ciel bien noir et sans Lune pour dévoiler un maximum de détails. Un observateur attentif pourra noter dans de bonnes conditions la présence d'une ou plusieurs queues et des jets de matière. D'un point de vue personnel, j'aime beaucoup les comètes pour leur aspect changeant, on ne sait jamais trop à l'avance si elles vont présenter des détails ou non, et comme elles se déplacent, trouver des comètes rend la séance d'observation plutôt ludique.

     

    Bilan des observations de comètes :

    En tout j'ai pu observer 92 comètes depuis 1995 !

     

    18 octobre 2020 : la comète C/2020 M3 ATLAS

    Il est près de 3h du matin. Avec Gilles nous avons l'idée de tenter l'observation de la comète C/2020 M3 ATLAS qui actuellement est très basse sur l'horizon au niveau de la partie sud de la constellation du Lièvre. Et on a bien fait d'essayer car cette dernière est bien visible malgré sa faible hauteur dans le ciel. A 165x je découvre à l'oculaire une belle boule diffuse plus brillante vers le centre. Dans le T406 mm de Gilles avec l'ajout d'un filtre Lumicon Swan Band elle devient même très lumineuse, c'est le signe que sa coma doit être bien verte. Sur le site de Seichi Yoshida elle est annoncée à 8m. C'est ma 92ème comète observée visuellement, la barre des 100 s'approche !

    C/2020 M3 ATLAS

    C/2020 M3 ATLAS - comète dans le Lièvre
    Télescope Taurus de 508 mm à 165x (APM XWA 13 mm)
    Le Montdenier (04) - SQM 20,60

     

    18 juillet 2020 : la comète C/2020 F3 NEOWISE

    ce soir encore les nuages nous jouent un mauvais tour, alors que le Soleil s'est couché et que l'obscurité envahit la vallée des voiles épais s'amassent pile dans la direction nord-ouest où se trouve la comète NEOWISE. Nous allons rester plus d'une heure à attendre qu'une trouée se produise au bon endroit quand enfin la récompense arrive ! Cette fois-ci nous parvenons à observer la comète plus haute et sur un fond de ciel plus transparent. Dans le Sony A7s équipé de l'objectif Pentacon de 50 mm elle révèle toute sa beauté :

    Avec l'objectif de 28 mm et un champ plus large on prend vraiment conscience de l'étendue de cette comète. Sur l'image ci-dessous le rectangle de la casserole (Grande Ourse) est visible en haut à gauche. NEOWISE est largement plus grande !

    Dans le Taurus 508 mm à 165x la comète montre un meilleur aspect que la veille. Le noyau présente toujours son jet spiralé qui est projeté vers l'avant. Cette zone est clairement jaunâtre mais le bord de la coma apparaît quant à lui plutôt verdâtre. La structure constituée de deux grands jets qui était bien visible la semaine dernière s'est énormément estompée, je n'en distingue qu'un discret reliquat. Je note également que ce soir la coma de NEOWISE se trouve à proximité de l'étoile brillante Talitha (iota Ursae Majoris de 3,12m).

    C/2020 F3 NEOWISE

    C/2020 F3 NEOWISE - comète dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm - à 165x (SWA 13 mm)
    Le Poil (04)

     

    17 juillet 2020 : la comète C/2020 F3 NEOWISE

    Après avoir observé à maintes reprises la magnifique comète NEOWISE dans la périphérie de Marseille, j'attendais avec impatience de pouvoir la découvrir sous un ciel bien noir.

    La queue de la comète est tellement longue que je suis obligé de retirer l'objectif de 135 mm pour le remplacer par le Pentacon de 50 mm afin d'obtenir un plus grand champ. Sur l'écran du Sony A7s j'admire la fine queue ionique bleuté qui s'étire sur près de 30°. A l'oeil nu c'est surtout la large queue de poussière qui impressionne.

     

    9 juillet 2020 : la comète C/2020 F3 NEOWISE

    La comète C/2020 F3 NEOWISE se dégage de l'horizon au fil des jours et elle commence à être observable sur un fond de ciel de plus en plus sombre, du coup sa chevelure commence à vraiment prendre de l'ampleur. Cette comète est tellement belle que je n'ai pas résisté à retourner la prendre en photo et l'observer avec le dobson Canopus 381 mm. Ci-dessous vous pouvez la découvrir en plan large au dessus des collines chères à Pagnol. Cette image prise avec un objectif de 50 mm donne une bonne idée du spectacle offert par NEOWISE à l'oeil nu !

    NEOWISE comet

     Avec l'objectif Pentacon de 135 mm fixé sur le Sony A7s elle se révèle dans toute sa splendeur.

    neowise

    Maintenant quel la comète est plus haute elle atteint des couches atmosphériques plus transparentes. En forçant un peu les traitements je parviens mieux à mettre en évidence l'ampleur de l'étendue de sa chevelure poussiéreuse dorée. On commence même à deviner la seconde queue ionique fine et rougeâtre qui s'étire tout droit sur le bord gauche de la comète.

    NEOWISE comet

    Je passe au visuel car le plus beau spectacle est peut-être celui que l'on voit de ses propres yeux au télescope. Dans le Canopus de 381 mm je l'observe d'abord à 43x et je découvre une comète extrêmement brillante, avec une chevelure qui traverse tout le champ de vision. Sa couleur est toujours jaune orangée, c'est à priori dû au fait qu'elle est encore fortement chauffée par le Soleil et qu'elle dégaze de sodium (son spectre lumineux présente des raies d'émission intenses au niveau du doublet du sodium à 5892 angströms, pile dans la partie jaune du spectre justement). Les deux jets sont toujours parfaitement visibles, ils s'étirent en se dispersant pour se rejoindre et former la longue queue. A 131x je détaille un peu mieux la région du noyau qui est très lumineuse.

    C/2020 F3 NEOWISE

    C/2020 F3 NEOWISE - Comète dans le Cocher
    Télescope Sumerian Optics Canopus de 381 mm à 43x et 131x (Erflé 40 mm et XWA 13 mm)
    Pichauris (13)

     

    8 juillet 2020 : C/2019 U6 Lemmon

    En début de nuit j'ai également pu observer la comète C/2019 U6 Lemmon qui fait elle aussi son apparition dans le ciel boréal. Mais elle reste pour le moment très basse sur l"horizon lorsque le ciel s'assombrit suffisamment pour la distinguer. Cette comète brille actuellement à la magnitude 7, de ce fait elle est bien moins spectaculaire que NEOWISE et ne m'a montré qu'un disque diffus circulaire et plus brillant en son centre. Une légère teinte verdâtre a été également devinée.

    C/2019 U6 Lemmon 

    C/2019 U6 Lemmon - Comète dans le Lion
    Télescope Sumerian Optics Canopus de 381 mm à 85x (XWA 20 mm)
    Pichauris (13)

     

    6 juillet 2020 : la comète C/2020 F3 NEOWISE

    J'ai pu la photographier ce matin au téléobjectif de 400 mm et elle présente un noyau très lumineux (autour de 2m) et une longue chevelure dorée. Cerise sur la gâteau la comète est bien visible à l'oeil nu sur le fond du ciel éclairé par les lueurs de l'aube. Çà fait si longtemps que çà ne nous était pas arrivé qui faut à tout prix profiter du spectacle !

    C2020 F3 NEOWISE

    Image prise avec un Sony A7s et un téléobjectif Sigma de 400 mm en 3x4s de pose à 1000 ISO

    Bien sûr je n'ai pas résisté à emmener un télescope pour l'observer plus en détails. Dans le Travel Dobson de 254 mm à 32x je découvre une belle comète, très brillante et d'une teinte franchement jaune orangée. Son noyau est extrêmement lumineux, il émet deux grands jets qui se prolongent de part et d'autre d'une longue chevelure. La vision est magnifique !

    C/2020 F3 NEOWISE

     C/2020 F3 NEOWISE - Comète dans le Cocher
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 32x (Erflé 40 mm)
    Marseille (13)

     

    22 mai 2020 : la comète C/2019 Y1 ATLAS

    Dans le T508 mm elle ne paraît pas très brillante, mais cette pâleur est probablement due au fait qu'elle se trouve juste à côté de l'étoile lumineuse HD 96656 (7,26m). En vision décalée à 215x je parviens tout de même à déceler la présence d'une queue très discrète.

    C/2019 Y1 ATLAS

    C/2019 Y1 ATLAS - comète dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm - à 215x (Ethos 10 mm)
    Le Poil (04) - SQM 21,67

     

     21 mai 2020 : la comète C/2017 T2 Panstarrs

    C/2017 T2 Panstarrs qui transite non loin des célèbres galaxies M81 et M82 de la Grande Ourse. Elle apparaît plutôt lumineuse (environ 8,5m) et comporte une large queue principale aisément visible dans le T508 mm. Dans la coma une zone d'éjection brillante en forme d'éventail est également perçue, elle s'étend à l'opposé de la queue. Dans cette zone en éventail un jet plus développé se distingue. Cette comète plutôt esthétique est finalement une belle surprise !

    C/2017 T2 Panstarrs - comète dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm - à 215x (Ethos 10 mm)
    Le Poil (04) - SQM 21,75

     

    Le 15 avril 2020 : C/2019 Y1 ATLAS

    C/2019 Y1 ATLAS traverse actuellement la constellation de Cassiopée qui est placée au raz de l'horizon une bonne partie de la nuit. Même si elle est estimée à une magnitude de 9m avec les brumes et la pollution lumineuse elle demeure difficile à voir depuis Marseille. J'ai précédemment fait quatre tentatives d'observation qui ce sont soldées par des échecs avant de parvenir à la voir clairement ce matin du 15 avril 2020. Il faut dire qu'elle a un peu gagné en hauteur ces derniers jours et çà m'a pas mal aidé. L'autre aide précieuse c'est le filtre Swan Band Comet, sans lui je n'ai pas réussi à la percevoir. Avec le filtre elle s'est révélée clairement à 127x comme une boule diffuse entourant un noyau assez contrasté. C'est ma 89ème comète !

    C/2019 Y1 ATLAS

    C/2019 Y1 ATLAS - Comète dans cassiopée
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 125x (Ethos 10 mm)
    Marseille (13)

     

    12 avril 2020 : la comète C/2019 Y4 ATLAS

    Retour sur la comète C/2019 Y4 ATLAS quelques jours plus tard. Le ciel était bien plus transparent que ces dernières nuits lors desquelles je ne suis pas parvenu à observer la comète. Finalement j'ai réussi à la revoir avec le Dobson de 254 sur mon balcon. Le halo diffus est toujours détectable avec le filtre Swan Band Comet mais il s'est fortement réduit en taille. Le noyau et la queue sont mieux vus sans filtre mais depuis Marseille tout ces détails ne sont perceptibles qu'en vision décalée. Elle est donc toujours là malgré la désintégration progressive de son noyau mais elle est désormais devenue faible, elle doit être de 10 ou 11m ...

    C/2019 Y4 ATLAS

    C/2019 Y4 ATLAS - Comète dans la Girafe
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 125x (Ethos 10 mm)
    Marseille (13)

     

    5 avril 2020 : la comète C/2019 Y4 ATLAS

    Je chemine à partir de l'étoile Omicron de la Grande Ourse pour filer dans la constellation de la Girafe dont les faibles étoiles sont parfaitement invisibles en ville. Après une bonne succession de sauts d'étoile en étoile je finis par localiser l'emplacement où est censée se trouver la prometteuse C/2019 Y4 ATLAS. Et bien je suis déçu car au premier abord je ne perçois rien du tout à 62x ! Pour une comète qui est censée approcher la magnitude 7 c'est quand même étrange, même si la pollution lumineuse et la Lune dégrade la noirceur du ciel je m'attendais quand même à deviner quelque chose. Par désespoir je sors l'arme ultime de ma mallette, à savoir le filtre Lumicon Swan Band Comet. Et d'un coup le miracle fut, je devine une vague tache diffuse pâle et uniforme, elle est là ! Je décide de ne pas en rester là, je grossis à 162x avec l'Ethos de 6 mm tout en gardant le filtre. A ce grossissement le halo très diffus disparaît presque, à la place je perçois faiblement la région de son noyau à partir de laquelle s'étire une queue de poussières assez longue. Au bout de cette observation prolongée j'ai quand même pu observer et détailler cette comète, mais je reste quand même surpris par son aspect général fantomatique.

    C/2019 Y4 ATLAS 5 avril 2020

    C/2019 Y4 ATLAS - Comète dans la Girafe
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 162x (Ethos 6 mm)
    Marseille (13)

     

    20 mars 2020 : la comète C/2019 Y4 ATLAS

    Je repère d'abord M81 et M82, les deux galaxies sont bien visibles dans la lunette de 125 mm malgré la pollution lumineuse des environs. Je chemine ensuite d'étoile en étoile jusqu'à la zone où la comète ATLAS est censée se trouver mais je ne vois rien au premier abord. Je change d'oculaire, j'enlève l'Erflé 42 mm (23x) et passe au ES 18 mm (54x), et là je commence à la deviner comme une vague tache diffuse homogène et très pâle. Elle est un peu mieux perçue avec le filtre Lumicon Swan Band Comet, les filtres aident toujours quand le ciel est mauvais ! Par contre je note une grosse différence de visibilité et de détails perçus après mon observation faite au T508 mm depuis Riboux. Vue depuis Marseille ATLAS est complètement fantomatique ...

    C/2019 Y4 ATLAS - Comète dans la Grande Ourse
    Lunette TS photoline de 125 mm à 54x (Explore Scientific 18 mm)
    Marseille (13)

     

    14 mars 2020 : la comète C/2019 Y4 ATLAS

    Je lui rend visite avec le T508 mm, je la repère ce soir à 3° au sud des belles galaxies M81 et M82 de la Grande Ourse. A 107x elle est parfaitement visible, je la trouve même assez lumineuse (probablement autour de 9,0m). Elle présente un noyau compact et brillant, entouré d'une zone périphérique assez lumineuse et d'un grand halo plus diffus et pâle. Sa forme générale reste pour le moment plutôt circulaire.

    C/2019 Y4 ATLAS

    C/2019 Y4 ATLAS - Comète dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm à 107x (SWA 20 mm)
    Riboux (83) - SQM 20,70

     

    22 février 2020 : la comète C/2017 T2 Panstarrs

    A 215x en vision décalée je devine une sorte de large queue en éventail malgré la buée déposée sur le miroir secondaire du dobson Taurus 508 mm. Avec un miroir secondaire embué je ne parviens pas à en voir plus mais c'est déjà pas mal. En tout cas c'est suffisamment joli pour que je me lance dans un dessin.

    C/2017 T2 PanSTARRS  - Comète dans Persée
    Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
    Riboux (83)