• Petite nuit étoilée à Riboux avant le confinement

    Ce samedi soir le temps était dégagé et j'en ai profité pour observer quelques heures avec le Dobson Taurus 508 mm. Nous sommes trois à nous rejoindre sur le terrain de Riboux dans le Var. Le contexte actuel empreint de précautions face à la contagion du coronavirus nous impose d'être prudents, aussi après s'être salués de loin nous nous installons en respectant une bonne distance entre nos télescopes ...

    L'installation du matériel s'est effectuée sous un vent assez gênant, mais ce dernier à eu le bon goût de s'atténuer à la nuit tombée. Avant de partir explorer les galaxies du ciel de printemps je commence mes observations par la prometteuse comète C/2019 Y4 ATLAS qui pourrait devenir visible à l'oeil nu à la mi mai.

    En attendant je lui rend visite avec le T508 mm, je la repère ce soir à 3° au sud des belles galaxies M81 et M82 de la Grande Ourse. A 107x elle est parfaitement visible, je la trouve même assez lumineuse (probablement autour de 9,5m). Elle présente un noyau compact et brillant, entouré d'une zone périphérique assez lumineuse et d'un grand halo plus diffus et pâle. Sa forme générale reste pour le moment plutôt circulaire.

    C/2019 Y4 ATLAS

    C/2019 Y4 ATLAS - Comète dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm à 107x (SWA 20 mm)
    Riboux (83) - SQM 20,70

    Je reste dans la Grande Ourse pour rendre visite à une galaxie très appréciée des astrophotographes, il s'agit de la spirale NGC 3718 (10,6m - 8,1'x4,0'). A 215x je l’observe facilement, elle apparaît dans le même champ de vision que la galaxie NGC 3729 (11,0m - 2,9'x1,9') mais aussi du petit groupement galactique Hickson 56 situé en arrière plan à 360 millions d'années-lumière.

    La très photogénique NGC 3718 (Arp 214) est visuellement bien moins attrayante, elle ressemble au premier abord à une vague nébulosité pâle et diffuse. Il faut prendre son temps pour l'étudier et en tirer des détails, surtout si vous l'observez sous un ciel moyen comme c'est mon cas ce soir (SQM de 20,75). En vision décalée elle révèle des bribes de structure spirale, je distingue assez bien un bras qui s'étend vers le sud. Sa région centrale présente pas mal d'irrégularités, avec des zones inégalement brillantes laissant deviner la présence de marques sombres à proximité du noyau.

    NGC 3729 se révèle assez brillante, avec un disque galactique ovalisé dans le sens NNO/SSE. Sa région centrale présente une barre transversale. Mais je ne me suis pas trop attardé sur son cas car mon attention est irrémédiablement attirée par le petit groupe Hickson 56, aussi catalogué comme Arp 322. A 7'S de NGC 3718 on devine une barre diffuse et granuleuse en vision décalée. En regardant l'objet avec un peu d'attention on remarque rapidement qu'il s'agit d'un attroupement de petite galaxies. UGC 6527 (15,0m - 33"x16") ressort assez bien, elle apparaît clairement étirée. Elle est immédiatement bordée à l'ouest par deux galaxies un peu mêlée, une sorte de tache diffuse avec deux noyaux, il s'agit de UGC 6527B (15,8m - 18"x14") et UGC 6527A (16,9m - 12"x8"). En grossissant à 358x je devine deux autres composantes plus faibles. Une petite boule très pâle située en bordure ouest : PGC 35609 (16,4m - 18"x12"). Et un petit fuseau fantomatique situé en bordure est : PGC 35631 (16,1m - 43"x9"). me voilà donc en train de taquiner des galaxies de 16m, il n'y a pas à dire, le T508 mm m'ouvre tout un nouveau monde de découvertes !

    ngc 3718 galaxy

    ngc 3718, ngc 3729, Hickson 56 - Galaxies dans la Grande Ourse
    Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm)
    Riboux (83) - SQM 20,70

    J'ai pas mal passé de temps sur ce champ galactique mais çà valait le coup ! Malheureusement pendant que j'avais l’œil rivé à l'oculaire des voiles nuageux ont fait leur apparition ...

    Je décide alors de changer de coin, le secteur de la constellation du Bouvier me semble encore épargné donc j'oriente le télescope dans cette zone. Je jette mon dévolu sur un duo galactique en interaction, le discret Arp 199 constitué par NGC 5544 (13,3m - 1,1'x1,0') et NGC 5545 (15,0m - 1,0'x0,3'). A 215x je découvre une petite tache discrète à leur emplacement, rien de très transcendant visuellement. A 358x l'observation se précise, NGC 5544 apparaît comme une petite tache circulaire un peu plus lumineuse en son centre. NGC 5545 est moins évidente, mais je distingue très nettement son étirement dans le sens NE/SO. Cette dernière présente une magnitude de 15 ! La percevoir depuis un site très moyen comme Riboux et son SQM 20,70 et à une quarantaine de degrés de hauteur seulement me prouve toute la puissance du T508 !

    ngc 5544 et NGC 5545 galaxies Arp 199

    ngc 5544 et ngc 5545 (Arp 199) - Galaxies dans le Bouvier
    Télescope Taurus de 508 mm à 358x (Ethos 6 mm)
    Riboux (83) - SQM 20,70

    Il est maintenant plus de minuit et la Lune ne va pas tarder à se lever. Cette petite soirée aura été intéressante, je commence à mesurer l'immense potentiel de cibles qui s'offrent désormais à moi avec le Taurus 508 mm. J'ai pu ce soir faire une véritable incursion dans le catalogue de galaxies atypiques dressé en 1966 par l'astronome américain Halton Arp.

     

    « C/2019 Y4 ATLAS, la prochaine belle comète ?Ciel profond au balcon depuis Marseille en mode confiné »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    gillounet
    Dimanche 22 Mars à 15:54

    Salut Laurent,
    M82 était vraiment splendide dans ton Taurus 500 ce samedi. Je n'ai pas vu mieux à Majastres avec mon 400 et un SQM à presque 22. Pas à dire, c'est une tuerie !
    Certes, bienvenue dans les Arps tâchouillards, mais aussi dans les Hicksons faiblards comme ce HCG 56.(http://www.astrosurf.com/chd/hickson.htm)

    2
    Dimanche 22 Mars à 18:49

    Salut Gilles !

    Oui M82 était vraiment belle, j'ai hâte de voir ce que donneront les images sous le beau ciel du Poil ou du Montdenier !

    3
    etoilesdesecrins
    Dimanche 29 Mars à 20:11

    Salut Laurent !

    tu peux même dire mag 17 !

    content de voir que ce 508 marche fort et donne accès facilement aux confins de l'Univers avec ces groupes Arp, Hickson ou même autres Abell ! En montant à "seulement" 300 mm c'est aussi l'un de mes nouveaux objectifs par rapport à une lunette qui ne permet souvent de ne voir que le ou les 2/3 membres les plus brillants du groupe. Ces objets avec leur connotation de distance énorme donnent vraiment le vertige deviennent des objectifs de haut vol, avec le diamètre qui s'accroit. Je dirais même qu'ils sont les objets par excellence des gros Dob, sans vouloir dénigrer les autres. Récemment ainsi je me suis régalé sur Abell 779 dans le Lynx grâce à ton omniprésent atlas des SCP d'hiver, p 154. Si de prime abord avec le gr de recherche d'une 50aine de fois seul le duo principal NGC 2831 / 2832 est bien visible (quasi pas résolu par contre), avec ta carte photo, avec attention, en vision décalée qui chauffe et des amplifications de 150 à près de 300 X, ce n'est pas moins de 7 à 8 tâchouilles qui deviennent perceptibles, toutes très difficiles à seulement soupçonnées, certes. Ici et sur d'autres groupes, la vitesse de croisière du 300 semble être à mag 14,5 - 14.8 en détection limite, mais il m'a semblé deviner ici NGC 2829 que tu mentionnes à mv ...16 ! Bref pas étonnant que le 508 te montre bien plus facilement tout cela et bien plus encore ! Le diamètre donne décidément d'autres perspectives sur ces groupes dont l'identification des membres est intéressante

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Lundi 30 Mars à 12:45

    Salut !

    Oui c'est sur les groupes de galaxies qu'on prend vraiment conscience de l'intérêt des télescopes de gros diamètres. C'est vraiment appréciables de voir apparaître à l'oculaire tout ces ensembles d'univers îles très lointains sans se dire que c'est forcément hors de portée de son instrument ou qu'on va avoir une vision bridée.

    Sinon il va vraiment falloir que je me fasse un tour complet de la constellation du Lynx, çà fait très longtemps que je n'ai pas pointé toutes ces galaxies, et puis j'aimerais faire aussi la NP JE1 que je n'ai pas observé et dessiné depuis très longtemps.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :