• Quelques images de l'éclipse partielle de Lune du 16 juillet 2019

    En ce mardi 16 juillet 2019 le temps est bien dégagé sur Marseille, la météo est parfaite pour observer l'éclipse partielle de Lune qui va se dérouler entre 22h et 1h du matin. Comme je fais parti de l'équipe d'animation de l'association Andromède qui est chargée de montrer le phénomène aux visiteurs nocturnes de l'observatoire de Marseille, je ne vais pouvoir faire que quelques images souvenir dans les rares temps morts de la soirée. Malheureusement je ne vais pas pouvoir observer l'entrée de la Lune dans l'ombre de la Terre car depuis l'observatoire l'horizon sud-est est masqué par les grands arbres du parc Longchamp. Il va donc falloir patienter, laisser la Terre effectuer sa lente rotation, pour voir enfin la Lune se détacher au dessus de la cime des arbres, alors que l'éclipse a déjà commencé.

    éclipse partielle du 16 juillet 2019Image prise avec un Sony A7s sur un téléobjectif Sigma de 400 mm

    Petit à petit l'hémisphère nord de la Lune pénètre dans l'ombre de la Terre et tout un pan de notre satellite devient très sombre.

    Visuellement la partie éclipsée apparait très obscure. Même derrière l'écran de l'appareil photo il faut pousser le temps de pose pour distinguer la couleur rougeâtre caractéristique de ce type d'éclipse. La différence de contraste de lumière entre la partie dans l'ombre et la partie éclairée par le Soleil est tellement importante qu'il est très compliqué d'obtenir des images présentant une exposition harmonieuse.

    Vers 23h30 nous parvenons au maximum de l'éclipse. Près de 65% de la lune se retrouve alors plongé dans l'ombre de la Terre. Avec un temps de pose court il ne reste qu'un croissant lumineux à observer, il correspond à une partie de l'hémisphère sud de notre satellite. Dans cette zone encore éclairée par le Soleil nous distinguons le cratère Tycho. Ce relief lunaire présente un diamètre de 82 kilomètres et un contour marqué avec des remparts de 4700 mètres de haut. Il apparaît auréolé de ses éjectas qui dessinent un ensemble de rayons clairs.

    En pose plus longue la bordure polaire nord se révèle bien rouge orangée. Cette couleur est également perceptible visuellement à l'oculaire de mon dobson de 381 mm. Par contre on ne la distingue pas à l’œil nu. Sur les images effectuée durant cette soirée, la définition n'est pas toujours optimale car la Lune est restée basse sur l'horizon, elle n'est parvenu qu'à 17 degrés de hauteur d'élévation au maximum. Dans cette zone, la turbulence de l'air est importante et de surcroit il y at des vagues d'air chaud qui passent de temps en temps sur le parking où nous sommes installés, cela a pour conséquence de faire varier légèrement la mise au point. Il faut donc penser à la refaire de temps en temps. 

    La lune sort progressivement du cône d'ombre que projette notre planète dans l'espace et petit à petit notre satellite naturel va retrouver son éclat habituel.

    « Week-end d'observation caniculaire au MontdenierC/2018 W2 Africano : Une comète pour la fin de l'été »

  • Commentaires

    1
    Alexandre49
    Mercredi 17 Juillet à 22:16

    Bien joué Laurent, merci pour tes photos.

    De mon côté aussi en Anjou, j'ai pu aussi bien la voir, avec quelques légers voiles qui donnent un aspect esthétique.

    Effectivement, la couleur rouge était visible aux instruments, surtout en cachant la partie claire.

    J'avais sorti le T 250 mais je l'ai changé pour ma lunette de 90 mm que tu connais bien, plus appropriée pour ça. Très très bien aussi avec mes excellentes jumelles de 43mm !

    Pas évident d'avoir des photos bien dosées en lumière pour rendre compte de ce que l'on voyait en visu.

    2
    Mercredi 17 Juillet à 22:43

    Salut Alexandre !

    C'est vrai que la vision au télescope était la plus belle, et puis rien n'égale la dynamique de l’œil pour gérer les fortes différences de contraste, c'était bien plus nuancé visuellement qu'en photo finalement !

    j'ai vu sur astrosurf des images en HDR pour supprimer le côté surexposé mais je n'aime pas trop le rendu, çà fait très artificiel je trouve.

    Amitiés

     

    3
    Mercredi 24 Juillet à 16:44

    Salut Laurent! C'est toujours un plaisir de lire tes comptes rendus … Belles observations pour ma part aussi avec deux copains photographes. Quel bonheur de partager de tels moments… Nous étions à Montfuron. Un bon ciel et des touristes qui passent et nous posent des questions! Voilà voilà… Bon, un peu les boules de ne pas avoir vu la magique éclipse totale de Soleil du 2 juillet dernier sarcastic … Bon ciels à vous. Ciao.

    4
    Mercredi 24 Juillet à 17:34

    Salut Jean-Pierre !

    Content que tu ais pu profiter toi aussi de cette éclipse partielle de Lune !

    A l'observatoire on a fait une soirée publique spéciale pour retransmettre l'éclipse de Soleil du 2 juillet qui était filmé en direct depuis l'observatoire de la Silla au Chili. Devant les images projetées sur grand écran je rêvais moi aussi d'y être pour de bon, aucune caméra n'arrive à parfaitement retranscrire l'ambiance hors norme de ce qui se passe durant une éclipse ! C'est mille fois plus impressionnant en vrai.

    Laurent

    5
    Dimanche 28 Juillet à 18:26

    Absolument, je confirme. Cheers !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :