• Restefond 2015 : Une pluie d'étoiles

    A mon départ de Marseille pour le col du Restefond  les prévisions météo ne sont pas du tout optimistes et je me demande si c'est vraiment la peine de prendre la route. Le site des prairies où nous comptons camper se trouve à 2500 m d'altitude et les conditions de vie peuvent vite devenir difficiles. Mais l'appel de la montagne et la perspective de retrouver mes amis a été la plus forte et finalement mon intuition a été la bonne, le ciel étoilé était au rendez-vous.

    http://ekladata.com/xtJhPRjElFowNpGm8d2QgWCDIJM/estefond-2015-paysage-restefond.jpg

    Enregistrer

    Après 3h30 de route sous un ciel orageux je parviens enfin au campement qui me paraît bien réduit par rapport aux années précédentes. Les mauvaises prévisions des sites météo ont malheureusement remis en question la participation d'un bon nombre d'entre nous à cette sortie.

    http://ekladata.com/cPwhFYqrq7RzjUiyUoOKom4Qk9Q/estefond-2015-vue-campement.jpg

    Comme prévu à mon arrivée il ne fait pas beau, il fait froid et le ciel est gris. Je retrouve mes amis sous notre tente salon flambante neuve et l'ambiance des retrouvailles réchauffe l'atmosphère.

    http://ekladata.com/7ixQBQ_7fiOM8ADf_noNJL8IxyY/estefond-2015-sous-le-barnum.jpg

    Le sourire s'amplifie encore avec l'apparition du Soleil, les paysages montagneux s'éclairent, les nuages se déchirent et se faufilent entre les sommets, le spectacle est magnifique.

    http://ekladata.com/xAdKjo6x4atnYWCE7019yhgjC-A/estefond-2015-sommets-mer-de-nuages.jpg

    Cette subite amélioration nous met en appétit, nous passons en cuisine afin de faire notre petit pique nique au Soleil. 

    http://ekladata.com/7YMsDFKC_aEqtKyXXAsVmLah0gc/estefond-2015-tente-cuisine.jpg

    Nous attendons impatiemment la nuit, je monte sur la bute des prairies pour installer mon télescope. En étant plus en hauteur nous cherchons à avoir plus d'air et de ce fait moins de buée car l'humidité avait été un véritable fléau pour les optiques l'an dernier.

     http://ekladata.com/jdjO2PzGlih2Qh2_98OIwph1V-4/estefond-2015-anopus-15.jpg

    Mon Sumerian Canopus de 381 mm prêt pour l'observation

    http://ekladata.com/fctYcpQURImfz4YkfMIk5Sy6G9w/estefond-2015-avis-lunette-102-mm.jpg

    David prêt pour l'astrophotographie avec la lunette de 102 mm

    Malheureusement des brumes remontant de la vallée viennent nous envahir et nous replongent dans les nuages, on oublie souvent que la météo peut changer très rapidement en haute montagne ... Il va falloir quelques heures pour que ce voile passe et libère la voûte étoilée. Par chance la nuit tombe tard en cette saison et nous avons du temps devant nous.

    http://ekladata.com/_e523cuvfXqm5MiUd7XgUR0N5K8/estefond-2015-enis-umerian-18.jpg

    Denis et le Sumerian Canopus de 450 mm

    http://ekladata.com/Q5_7b8foSCndRZct7LDNAGPH-TE/estefond-2015-telescopes-dans-la-brime.jpg

    Nous retournons nous abriter au chaud sous la tente salon prendre un thé. Quelques gouttes de pluie viennent tapoter la toile, alors pour patienter nous passons au digestif. Bien des discussions plus tard nous jetons un coup d’œil dehors et découvrons de belles trouées très étoilées, les nuages s'en vont, le ciel est magnifique ! Les gouttes de pluie ont laisser place à une pluie d'étoiles.

    http://ekladata.com/FDvjWog7_GcdQ2rJOpJZ3qDMXQY/estefond-2015-oie-actee-centre-nuage.jpg

    Le centre galactique commence à se dévoiler, la Voie Lactée est impressionnante

    http://ekladata.com/UI3dWkaiwjI8XmU5wC3VphuyMYU/estefond-2015-oie-lactee-cassiopee-voiture.jpg

    La Voie Lactée dans la région de Cassiopée en 1 minute de pose au Zenitar de 16 mm ouvert à 4

    Nous sommes ébahis par la qualité du ciel, les pluies de la journée ont lavé l'atmosphère et nous bénéficions d'une transparence extraordinaire. Le Sky Quality Meter confirme cette bonne sensation et affiche un beau 21,65. Au dessus de nos têtes la Voie Lactée est verdâtre, elle est très lumineuse comme au Chili, çà réchauffe le cœur de nos atacamènes d'adoption qui le temps d'une nuit ont l'impression d'un peu retrouver le ciel de la sainte terre astronomique.

    http://ekladata.com/piGYPppXGpxWlU0uk3g6gLtPzJA/estefond-2015-oie-actee-ygne-zenith.jpg

    La Voie Lactée autour du Cygne en 4 minutes de pose avec le Zenitar 16mm ouvert à 4

    Au télescope je commence les observations avec une cible facile à pointer mais compliquée à dessiner, il s'agit de l'amas globulaire M71 (8,4m - 7,2') de la Flèche. A 171x ce dernier apparaît bien résolu et le champ de vision fourmille d'étoiles. Son aspect est intéressant car il est un peu atypique. En effet, sa structure montre trois bras d'étoiles, en fait il n'est pas sphérique.

    M71 globular cluster

    M71 - Amas globulaire dans la Fléche
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,65

    Je file ensuite vers Pégase pour rendre visite à un beau duo de galaxies, à savoir NGC 7332 (11,2m - 4,1'x1,1') et NGC 7339 (12,5m - 3,0'x0,7'). A 285x je découvre deux beaux fuseaux côte à côte car ces galaxies sont presque vus par la tranche. NGC 7332 est bien lumineuse, elle comporte un noyau compact et brillant. NGC 7339 est plus discrète, sa région centrale montre un noyau peu marqué qui semble bordé par une petite zone renforcée, comme si le noyau était double. Intéressant !

    ngc 7332 - 7339

    NGC 7332 et NGC 7339 - Galaxie dans Pégase
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 285x (Ethos 6 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,65

    Toujours dans Pégase, je recherche une nébuleuse planétaire méconnue appelée Jones 1 ou PK104-29.1 (12,1m - 314"). A 78x avec le filtre UHC je devine dans le champ de vision un grande bulle gazeuse possédant deux bordures renforcées non parallèles au nord et au sud. La bulle semble moins brillante, comme ouverte, du côté est.

    PK104-29.1 - Jones 1

    PK104-29.1 (Jones 1) - Nébuleuse planétaire dans Pégase
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm + UHC)
    Restefond (05) - SQM 21,65

     

    Je continue à me rapprocher de l'horizon et à viser des cibles de plus en plus faibles puisque la transparence est idéale, j'en profite ! Prochaine destination : L'amas globulaire Palomar 12 (11,7m - ) du Capricorne. Cet objet est vraiment peu lumineux, il n'est pas simple à débusquer ! Heureusement un petit triangle d'étoiles de 11m à 11,5m se trouve juste à côté de lui et sert de repère. A 171x je perçois au premier abord un vague nuée diffuse dans laquelle je devine quelques étoiles serrées de 14 à 15m. En y regardant de plus près ces étoiles faibles forment une petite chaine stellaire qui traverse l'amas. 

    Palomar 12 globular cluster

    Palomar 12 - Amas globulaire dans le Capricorne
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,65

    Encore plus bas, juste au dessus de l'horizon j'observe le joli duo de la constellation du Sculpteur formé par la galaxie NGC 253 et l'amas globulaire NGC 288. La transparence est extraordinaire, au raz de la montagne les images sont impressionnantes. La galaxie NGC 253 est très brillante, son coeur montre des nodosités et des régions sombres que je n'avais jamais observé sur cet objet avec autant de détails jusqu'à présent. Denis qui passe à son tour derrière l'oculaire n'en revient pas non plus.

    Le problème c'est qu'il est déjà 3h du matin et mes yeux commencent à être sérieusement fatigués, du coup je décide de dessiner plutôt NGC 288 (8,1m - 14') car il est déjà bien résolu et ses détails demandent moins d'efforts pour se révéler. Cet amas globulaire présente des étoiles sur toute sa surface car il ne possède pas vraiment de condensation centrale brillante. Je note que son bord est assez tranché et qu'une zone sombre se distingue près de son bord nord.

    ngc 288 globular cluster

    NGC 288 - Amas globulaire dans le Sculpteur
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,70

    J'arrête là pour les dessins. Avant de bâcher le télescope pour la nuit je regarde la constellation du Taureau se lever à l'est, il est 3h30. En vision décalée à l'oeil nu il me semble percevoir une très vague lueur formant une bande discrète qui s'étend vers le Bélier. David confirme cette vision, il semblerait que nous devinions la lumière zodiacale.

    http://ekladata.com/VZ28pWtJA3TIed0ChCKYzEsh510/estefond-2015-lumiere-zodiacale-aureau-2.jpg

    La lumière zodiacale est la discrète bande claire qui part en diagonale vers la droite entre Les Hyades et les Pléiades

     

    Le lendemain ...

    Après une courte nuit de sommeil le réveil s'effectue au rythme des goutes de pluie qui viennent s'écraser sur la carrosserie de la voiture. La pluie prend son temps, elle tombe lentement mais sûrement une bonne partie de la journée. En milieu d'après-midi quelques espaces de ciel bleu apparaissent et quelques rayons de Soleil nous sortent de la pénombre.

    http://ekladata.com/2SH2gOP2imQdlGyv_4GKYUhN37c/estefond-2015-montagne-ennuagee.jpg

    C'est le moment que nous choisissons pour descendre vers Jausiers chercher notre repas car ce soir c'est soirée pizza à 2500 mètres d'alititude ! Cette escapade n'est pas une mince affaire car les moutons du Restefond ont investi la route et font barrage afin de rejoindre de nouveaux pâturages.

    http://ekladata.com/ICaDVjrujFp7X2VUdYOfcBehai0/estefond-2015-troupeau-de-moutons.jpg

    En fin d'après-midi le retour aux prairies est accompagné du beau temps. C'est au grand air que nous allons déguster nos pizzas ! 

    http://ekladata.com/wCE9GPCP1ADl8rwgc9XcR2ehHII/estefond-2015-soiree-pizza.jpg

    http://ekladata.com/i53RfZDzHZrqtADbS58ztZWrNRo/estefond-2015-chaudes-les-pizzas.jpg

    Nos astronomes se régalent, même les marmottes curieuses sortent de leur terrier afin de savoir ce que ces drôles de bipèdes emmitouflés mijotent en contrebas.

    http://ekladata.com/5PU9r-RMNLu1P_TwE8cpLapyy54/estefond-2015-marmotte-derriere-les-herbes.jpg

    Vers 22h les derniers nuages s'en vont et nous retrouvons le magnifique ciel étoilé de haute montagne. Cependant l'atmosphère est plus humide que la veille et semble également moins transparente.

    http://ekladata.com/_tCZ-o0Ors6v2lSbuy6KKytn9Y8/estefond-2015-rande-urse-crepuscule.jpg

    La Grande Ourse dans les lueurs du crépuscule

    L'humidité se fait de plus en plus présente donc je commence la soirée en faisant des photos et je laisse le Canopus 381 mm sous sa bâche en attendant une amélioration.

    http://ekladata.com/49ZdQYz_FW9UjPqL1qrfojmtMfw/estefond-2015-centre-galactique.jpg

    Le centre galactique photographié en 4 minutes de pose avec le Zenitar de 16 mm ouvert à 4

    Vers 23 heures un petit vent se lève et vient sécher l'atmosphère, je note que la température a également baissé et la rosée commence à givrer. Je peux maintenant sortir le télescope !

    Pour ma première cible je pars en direction de Pégase où je débusque la modeste galaxie NGC 7678 (12,2m - 2,3'x1,7'). Celle-ci est bien visible, à 285x elle montre un bras spiral détaché et contrasté au sud. Il semble comporter une grosse région HII qui le rend brillant et facile à distinguer. Le disque galactique englobe un petit noyau et laisse entrevoir quelques irrégularités de brillance avec notamment une discrète barre centrale.

    ngc 7678 galaxy

    NGC 7678 - Galaxie dans Pégase
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 285x (Ethos 6 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,65

     

    Je pointe ensuite le bel amas ouvert M34 dans Persée, mais ce n'est pas cet objet qui m'intéresse, c'est une petite nébuleuse planétaire baptisée Abell 4 ou PK144-15.1 ( 14,4m - 33") qui se situe tout près de lui. Avec le filtre UHC à 285x elle se repère bien mais reste globalement assez faible. Elle ne montre pas de structure, elle ressemble à un simple disque diffus et uniforme. Une faible galaxie est située juste à côté d'Abell 4 mais je ne parviens pas à la discerner.

    Abell 4 planetary nebula

    PK144-15.1 (Abell 4) - Nébuleuse planétaire dans Persée
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 285x (Ethos 6 mm + UHC)
    Restefond (05) - SQM 21,65

    L'air de rien le temps passe et la fatigue fait son apparition, la nuit précédente a été courte et elle a laissé des traces. Je jette un coup d'oeil à la belle galaxie du Triangle M33 (5,8m - 70,8'x41,7') et la vision est tellement belle et détaillée que je ne résiste pas à me lancer dans un dessin. A 171x la belle spirale remplie une bonne partie du champ de vision, elle dévoile très facilement ses deux bras principaux parsemés de nombreuses petites condensations brillantes qui sont autant de régions HII et d'associations de jeunes étoiles de type OB. En regardant avec plus d'attention je perçois un troisième bras et même l'ébauche d'un quatrième ...! Malheureusement les nuages refont leur apparition et je ne vais pas pouvoir plus approfondir mon étude de M33, la soirée d'observation se termine là.

    M33 galaxy

    M33 - Galaxie dans le Triangle
    Télescope Sumerian Canopus de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    Restefond (05) - SQM 21,65

    Voilà un beau week-end d'observation qui s'achève, les prévisions météorologiques prévoyaient un déluge, il a bien eu lieu, mais c'était un déluge d'étoiles !

    Enregistrer

    « C/2015 F4 Jacques : Une petite comète pour l'étéOccultation d'une étoile des Pléiades par 2520 Novorossijsk »

  • Commentaires

    1
    capricorne.69
    Mardi 18 Août 2015 à 20:15

    Un grand merci à mes lointains amis -astro.Quel reportage:

    Je suis sous le "charme",une telle voie lactée,j'en rêve,pour de vrai!!!!

    Vous avez bien fait de maintenir votre déplacement.

    Je vais prendre le temps de découvrir ce magnifique récit"eklablog".

    Je suis au milieu de vous,enfin presque......

    toutes mes amitiés ,et merci à vous Laurent.

    Chantal B.

    2
    Samedi 22 Août 2015 à 03:22

    Comme d'habitude, vos photos sont sublimes.

    3
    Samedi 22 Août 2015 à 19:05

    Merci pour vos commentaires !

    Chantal, vos messages enthousiastes sont toujours un vrai plaisir à lire, je crois que l'heure de la reprise pour votre club approche vous allez bientôt pouvoir vous aussi retrouver le chemin des étoiles !

    Amitiés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    spica
    Dimanche 23 Août 2015 à 09:42

    Ah sympa ce compte-rendu et ces photos.


    Ca me permet de faire comme si j'avais été avec vous. J'ai hésité, hésité, hésité. J'aurais pas dû. Et comme Rémi n'hésitais pas, j'aurais même pu amener mon sax. Mais vous n'aviez sans doute pas besoin d'ode à la pluie!


    J'aurais jamais cru que vous puissiez avoir une nuit aussi belle...alors encore moins sans buée sur les miroirs.


    Me souviens l'année dernière après la pluie, d'une nuit très transparente, mais d'avoir lutté contre la buée. J'en étais venu à incliner le tube du dobson à 45°; puis installer, le réchaud à feu doux sous le primaire (!!!),  avec une casserole pour protéger le miroir de la flamme quand même. Et d'avoir recouvert le tout d'une couverture de survie. Il m'a fallu 30 minutes de ce régime pour libérer le primaire de sa buée givrante!!! Et gagner une petite heure de répit seulement...


    Impatient de voir tes dessins et de vous retrouver sur le terrain.


     


    Laurent II

    5
    Dimanche 23 Août 2015 à 11:38

    Salut Laurent !

     

    Tu nous as manqué aussi, on s'est pas beaucoup vu depuis le Chili !

     

    Il y a eu de l'humidité cette fois-ci aussi mais en s'installant au sommet de la bute des prairies çà allait mieux. L'an dernier j'avais fait comme toi, le Dobson était couché à l'horizontale, mais là çà allait, fallait juste attendre que l'humidité tombe avant de débacher et attendre le petit air qui souffle là haut.

     

    Sinon pour les dessins faudra attendre un peu, je suis actuellement à Majorque, je n'ai pas eu le temps de les traiter. J'en ai même encore de Saint-Jurs à remettre au propre ... çà m'occupera à la rentrée !

     

    A bientôt !  

     

     

    6
    Bryan / Yanbry
    Lundi 24 Août 2015 à 08:58

    Merci Laurent pour ce superbe CROA ;)

    Et superbe séjour une fois de plus en ces lieux magiques et féeriques pour l astronomie, en compagnie d amstram's fort sympathiques que j ai vraiment plaisir à retrouver à chaque fois ;)

    je je ne peux que dire "vivement le prochain rdv Restefond" !!!

     

    bryan (yanbry)

    7
    Lundi 24 Août 2015 à 19:41

    Salut Bryan !

    Merci pour ton message ! C'est vrai qu'on s'est régalé, peu importe la météo l'ambiance est toujours au beau fixe là haut. Sinon je crois que j'ai récupéré un petit sac à dos qui selon Magali doit être à toi, tu peux me confirmer ?

    PS : je te mets en lien mon blog de plongée, tu y trouveras un écusson que tu aimes bien ;-)

     http://snorkeling-exploration.eklablog.com/

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :