• Retour à Rians: une troisième soirée sinon rien !

    Le ciel de ce samedi est bien bleu et une nouvelle soirée dégagée s'annonce. Les rendez vous sont pris sur internet et nous partons rejoindre à nouveau le site de Rians. Cette nuit sera la troisième de la semaine pour moi, cette période de nouvelle Lune aura finalement été bien profitable.

    Le matériel chargé, je passe récupérer mon ami Yann Pothier (créateur de la revue Ciel Extrême) de passage éclair sur Marseille et nous filons dans le Var. Sur la route quelques gros nuages bourgeonnants apparaissent sur les reliefs éloignés, ils semblent localisés pile dans la direction de Rians. Mais en se rapprochant du site nous voyons qu'ils se situent en fait plus loin, vers le Verdon.

    A notre arrivée plusieurs observateurs sont déjà installés. Denis et Jean-Luc ont déjà commencé à préparer l'apéro histoire de célébrer les retrouvailles avec Yann qu'on n'avait plus vu depuis au moins 6 ans. C'est une belle entame de soirée.

                        Laurent, Jean-Luc, Denis et Yann célèbrent leurs retrouvailles avec un somptueux vin de nèfles !

    Ce soir les moustiques nous laissent tranquilles, les sangliers aussi, la quiétude des lieux n'est perturbée que par la sono trop forte d'une soirée organisée dans les environs. Les grillons sont noyés dans le bruit, décidément il est bien difficile d'échapper à la civilisation, même le temps d'une soirée ...

    Durant l'installation du matériel quelques éclairs illuminent les bancs de gros nuages qui défilent sur le parc du Verdon en direction du nord-est.

    Au dessus de nos têtes par contre le ciel est bien dégagé, la Voie Lactée commence à se distinguer, le Sky Quality Meter grimpe à 21,30, les observations commencent.

     

    Au programme : un quatuor de petites nébuleuses planétaires situées vers la limite nord de la constellation de l'Aigle. En préparant les cibles de la soirée j'ai remarqué sur les cartes du logiciel Desktop Universe ce petit regroupement qui m'a intrigué, les quatre objets sont concentrés sur une zone de "seulement" 2°.

                  

             Carte de gauche (Sky and telescope / UAI) et carte de droite (atlas des constellations de Marceau Guihard)

    Mon angle d'approche du secteur se fait par y de l'Aigle, suivie de p Aql et c Aql et enfin y Aql. La première nébuleuse planétaire à se présenter est de ce fait la plus au sud, c'est à dire PC22 alias PK 51-4.1 (13,3m - 20"). Elle est petite mais déjà visible sans filtre à comme une infime tachouille. A 467x elle se révèle plutôt jolie même si elle demeure faible dans l'ensemble, elle présente une forme générale clairement ovalisée. Une partie de son pourtour apparaît renforcé, cela laisse deviner qu'il s'agit d'une annulaire.

    PK54-4.1 (PC22) planetary nebula

                                                              PC 22 - Nébuleuse planétaire dans l'Aigle
                                            Télescope Obsession de 381 mm à 467x (Ethos SX de 3,7 mm)
                                                                  Rians la Verdière (83) - SQM 21,30

    A 1°18' au nord se trouve Mi1-74 alias PK52-4.1 (12,9m - 5"). Celle-ci est brillante mais totalement stellaire ... Comme elle est noyée dans un champ riche en étoiles elle n'est pas forcément facile à repérer. Le filtre UHC intercalé entre l'oeil et l'oculaire permet de la mettre en évidence par blinking, elle se trouve juste au sud de deux étoiles de 8,5m et 9m. Un petit coup de réseau mille traits permet de la déceler facilement comme un petit point compact flottant au milieu de tout un tas de spectres d'étoiles étalés. Malheureusement même à 712x avec l'Ethos de 6 mm et la barlow Powermate 2,5x je n'ai pas réussi à voir autre chose qu'un point. Avec Yann on  a cru percevoir par moment un petit halo diffus mais à ce fort grossissement l'image n'est pas assez nette pour savoir s'il était réel ou pas. 

    Pk52-4.1 (Mi1-74) planetary nebula

                                                              Mi 1-74 - Nébuleuse planétaire dans l'Aigle
                                       Télescope Obsession de 381 mm à 712x (Ethos de 6 mm + barlow 2,5x)
                                                                  Rians la Verdière (83) - SQM 21,30

    A seulement 20' sud-ouest est localisée Mi 1-73 dont la référence dans le catalogue Perek et Kohoutek est PK51-3.1 (14,0m - 12"). Compte tenu de la magnitude annoncée j'ai hésité un temps à lui rendre visite. Puis je me ravisé, puisque je suis déjà dans le bon champ de vision au 22 mm je me suis dit que cela ne coûtais rien d'essayer. Et bien m'en a pris car l'objet n'est pas si difficile à percevoir, bien sûr il faut une carte très précise pour la situer, mais elle semble un peu plus brillante que 14m. A 462x j'ai pu perçevoir un tout petit disque nébuleux un peu plus brillant en son coeur.

    PK51-3.1 (Mi1-73) planetary nebula

                                                              Mi 1-73 - Nébuleuse planétaire dans l'Aigle
                                            Télescope Obsession de 381 mm à 462x (Ethos SX de 3,7 mm)
                                                                  Rians la Verdière (83) - SQM 21,30

    Dernière cible, Me 1-1, c'est à dire PK52-2.2 (11,8m - 8"). Elle se situe à 1° nord ouest du duo précédent. C'est la plus brillante du quatuor de nébuleuses planétaires de la soirée et .... c'est celle que j'ai le plus de mal à repéré ... Heureusement Yann vient à ma rescousse et nous parvenons à y mettre l'oeil dessus. Celle-ci est également d'aspect stellaire à faible grossissement donc on la passe  elle aussi au rituel de vérification : "blinking" avec l'UHC et filtre réseau. A 712x Me 1-1 est assez intéressante, elle semble légèrement ovalisée et comporte dans sa structure une sorte de toute petite  barre interne. Ce détail est vraiment subtil mais Yann l'a également perçu et dans le même sans que moi, donc c'est tout bon !  

    PK52-2-2 (Me1-1) planetary nebula

                                                              Me 1-1 - Nébuleuse planétaire dans l'Aigle
                                       Télescope Obsession de 381 mm à 712x (Ethos de 6 mm + barlow 2,5x)
                                                                  Rians la Verdière (83) - SQM 21,30

    Il est désormais 3h30, la fatigue se fait sentir d'autant plus que ces cibles extrêmes ont demandé beaucoup d'efforts de recherche et d'attention. Il est temps pour nous de reprendre la route vers Marseille et ses lumières, bien satisfait de cette belle soirée et de ces challenges relevés !

      

    « Belle soirée estivale à RiansFER 5, une nouvelle possible nébuleuse planétaire ! »

  • Commentaires

    1
    yapo
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 17:55

    et ben tu perds pas de temps, Laurent ! Déjà debout et sur ton blog ! chapeau !

     

    Encore merci pour cette super soirée avec ces ragbriens hyper-motivés ! J'ai une raison de plus de revenir à Marseille un de ces quatre..

     

    Yann 

    2
    laurent13 Profil de laurent13
    Dimanche 7 Juillet 2013 à 20:40

    Salut Yann !

    J'espère que t'es pas trop creuvé après ce retour 4h30 du matin ... En tout cas j'ai été heureux de partager cette soirée avec toi depuis tout ce temps qu'on ne s'était pas vu. On a pu revivre un peu l'ambiance de nos soirées d'observation dans ton jardin à Ceillac, de bon vieux souvenirs !

    Si tu repasses dans le sud n'hésite pas à appeler, tu es le bienvenue.

    Amitiés

    3
    yapo
    Lundi 8 Juillet 2013 à 12:02

    pour PC22 au 450, j'ai ça au 450 : à 400x & OIII, repérée à 125x & OIII, petite à moyenne NP, faible, légèrement ovale NNE-SSO ou irrégulière, homogène, environ 18"x15"; vue à 211x sans filtre, à 125x quand on sait où, stellaire à 74x; UHC=++, OIII=+++, Hß=-; ni couleur ni centrale; étoile de m=13 à 10"NNE. [H=36°]

    pour M1-74 au même instrument : à 400x + OIII, NP stellaire de m=12-13, faible à moyenne en éclat, vue VI1 à 74x et jusqu'à 400x; très bien reconnue avec le porte-filtre presonnel; étoile de m=15 à 11"OSO; UHC=2, OIII=3, Hß=-1, Wr65A=1. [H=50° (83%)]

    jamais vue M1-73 avant ce soir là !

    on se refait ça dès que possible.

    4
    Alexandre49
    Lundi 8 Juillet 2013 à 12:33

    Bonjour à tous,

    Quelle belle brochette de très sympathiques nébuleuses planétaires, non d'observateurs ! Comme j'aurai aimer être avec vous... mais vous êtes presque aussi loin (;-) que le Chili !!

    Sinon, ce sont des cibles si rarement observés, bravo !

    Voici mes observations de ces cibles avec un T 400 chez moi (près d'Angers) :

    PC 22 avec T 400x250 OIII/UHC : Ovale 2/1, orientée SW-NE, assez contrastée avec des bords nets. Surface non homogène mais difficile à définir, avec 1 ou 2 nodosités stellaires ou quasi stellaires dedans, notamment dans la partie SW. Etoile (mag 12) proche à 0,8' SE.
    Localisée à 14' E de la brillante SAO 105132 (mag 6,0). A noter un petit arc de 4 étoiles bien visibles de même éclat (mag 9) à 13' N de SAO 105132.

    M 1-74 avec T 400x200 OIII/ 500x sans filtre :Stellaire. Blink avec OIII/UHC. Stellaire aussi à 500x.

    M 1-73 avec T 400x200 : Stellaire. Blink avec UHC mieux que OIII. Quasi stellaire à 500x : Boule très petite ronde avec bords dégradés + centrale.

    Pour la visibilté de ces objets, j'ai ma propre notation (désolé je la conserve depuis plus de 10 ans et il faudrait c'est vrai que je l'étalonne avec celle de Bertrand). : PC 22 : 1/4, M 1-74 : 2/4, M 1-73 : 1,5/4. On voit malgré tout les échelles de brillance.

    Dans ce secteur, il y a aussi la brillante mais quasi stellaire Me 1-1 et la très difficile Abell 63  (pas de nébuleuse vue avec certitude au T 400x150 et OIII sauf peut-être la centrale ?

      

    Et grrr et grrrr pour ne pas être avec vous.....

    Alexandre

    5
    laurent13 Profil de laurent13
    Lundi 8 Juillet 2013 à 13:01

    Salut Alexandre ! Ahh on aurait aimé que tu sois là aussi ! Sur le chemin on a parlé de toi et de notre voyage au Chili d'ailleurs :-)

    Mais je vois qu'avec Yann vous n'êtes pas des ciel extrêmistes pour rien, vous avez déjà arpenté le secteur.  Me 1-1 je l'ai observé aussi, repérée par Yann d'ailleur car bizarrement j'ai eu du mal à la trouver alors que c'est la plus brillante du lot ! On a pu voir des détails à fort grossissement (712x) notamment une sorte de barre interne, le descriptif arrive ! Par contre j'ai laissé Abell 63 pour une autre fois.

    amitiés

    6
    laurent13 Profil de laurent13
    Dimanche 14 Juillet 2013 à 19:53

    Voilà Me 1-1 est en ligne, le CROA est complet !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :