• Lorsqu'on revient d'un séjour d'observation sous un ciel magistral comme celui du désert marocain, il est très compliqué de renouer avec l'observation du ciel profond dans la région marseillaise qui est baignée de pollution lumineuse et d'humidité diffusante. On se dit que tout ce que l'on pourra voir ici sera évidemment moins beau que ce que l'on a pu observer là bas ... Pourtant ce soir le temps est dégagé et l'envie d'aller taquiner les galaxies de printemps se fait tout de même ressentir, du coup je rejoins quelques amis sur notre site de Riboux, au pied du massif de la Sainte-Baume.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Les froides nuits d'hiver sont de retour et lorsque en plus le vent s'en mêle il en résulte des températures à ne pas mettre un astronome dehors. Et pourtant, je dois être en grand manque d'étoiles car j'ai quand même trouvé la motivation de ressortir le télescope et d'aller braver l'air glacial pour profiter de la belle nuit claire qui s'offrait à moi dimanche soir. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Enfin une soirée où le ciel est dégagé ! Après plusieurs mois de disette çà fait du bien de retrouver le chemin des étoiles même si ce soir nous devons quand même subir les méfaits d'un vent puissant et froid. Mais notre motivation est à toute épreuve, la comète 46P/Wirtanen commence à devenir très intéressante et nous comptons bien en profiter !

    La comète 46P/Wirtanen est visible comme une petite boule diffuse en haut à gauche de l'image.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Depuis le début de l'automne la mousson s'abat sur la Provence nous privant totalement d'observation. Mais cette semaine une soirée à peu près claire m'a permis de renouer quelques instants avec l'observation céleste et de partir à la recherche de la comète 46P/Wirtanen depuis ma terrasse à Marseille. La comète gagne chaque jour de la hauteur par rapport à l'horizon sud mais avec la pollution lumineuse de la ville il n'a pas été simple de la trouver parmi les faibles étoiles de la constellation de l'Eridan .

    La comète est faiblement visible comme une très discrète tache verdâtre dans la ligne de visée de la lunette

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • En ce samedi 1 septembre 2018 le vent à soufflé toute la journée et a bien chassé les nuages. J'ai décidé de retourner observer sur la route qui mène à la calanque de Morgiou pour profiter des quelques heures de ciel noir exploitables pour plonger dans le ciel profond avant que la Lune se lève vers minuit. A notre arrivée l'ambiance est encore crépusculaire et les planètes Vénus et Jupiter se distinguent vers le sud-ouest.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ce soir le ciel est parfaitement dégagé et il m'est venu à l'idée d'aller tester le ciel des calanques de Marseille. Je prends la rouge de Morgiou où j'ai l'habitude d'aller plonger et j'installe ma lunette de 125 mm sur un petit promontoire qui m'offre une vue dégagée sur l'horizon sud. De ce côté la vue donne sur la mer et la pollution lumineuse de la cité phocéenne se révèle moins gênante. L'ambiance est calme, il fait bon, il n'y a pas un souffle, et quelques grillons accompagnent de leur mélodie un bel instant de contemplation céleste : devant moi le ruban argenté de la Voie Lactée plonge dans la Méditerranée, le centre galactique bouillonnant d'étoiles flirte avec la grande Bleue.

    Voie Lactée à Morgiou

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ce dimanche soir le ciel est dégagé sur Marseille et j'ai eu envie de ressortir un peu le Travel Dobson Sumerian optics de 254 mm afin de tester dessus cet instrument mon nouvel oculaire Teleskop Service XWA de 20mm à 100° de champ. Je prends la direction de mon site de Pichauris dans la chaine de l’Étoile en espérant faire quelques objets du ciel profond et revoir la comète C/2017 O1 ASSASN.

    TS XWA 20 mm

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Alors que le Soleil n'est pas loin d'atteindre le seuil du minimum d'activité de son cycle de 11 ans, notre astre du jour s'est réveillé de manière spectaculaire ces derniers jours. De grand groupes de taches solaires sont apparus à sa surface et mercredi le groupe AR 2673 a été le siège d'une zone de "flare" intensément lumineuse et large en observation H-alpha. Les zones de flare sont des régions actives dégageant beaucoup d'énergie, cette dernière a dégagé un flash intense produisant un flux important de rayonnements UV et X. J'ai pu photographier notre Soleil et ses taches ce jeudi 7 septembre 2017 vers 13h30 avec le Canon 500D installé au foyer de la lunette Skywatcher Equinox de 80 mm. Malheureusement la turbulence atmosphérique était assez forte.

    Soleil le 7 septembre 2017

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il n'est pas évident de pouvoir sortir observer en ce moment car entre la canicule et les jours de vent les massifs forestiers sont fermés au public, les risques d'incendies étant trop importants. A la faveur d'une petite basse des températures et d'une accalmie du Mistral, nous avons rapidement improvisé une petite soirée d'observation dans le massif de la Marcouline, sur la route des Garrigues.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En cette fin de soirée du samedi 29 juillet 2017 le ciel est clair et j'en profite pour sortir la lunette de 80 mm sur la terrasse. Les conditions d'observation ne sont pas extraordinaires en ville car il y a pas mal de pollution lumineuse mais elle sont suffisantes pour partir à la recherche de la curiosité céleste du moment, à savoir la nova ASASSN-17hx. Je commence par lui tirer le portrait en photo avec le Canon 500D et un téléobjectif Pentacon de 135 mm. La nova est clairement visible sur les images, juste à l'est de l'étoile Gamma Scuti. 

    nova ASASSN-17hx

    La nova ASASSN-17hx photographiée depuis Marseille en 1m45 de pose avec un Canon 500D et un objectif Pentacon de 135 mm.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Après plusieurs semaines de mauvais temps le Soleil est enfin de retour. Il n'en fallait pas moins pour retrouver le chemin des étoiles et en particulier celui des comètes du moment car elles sont nombreuses à faire l'actualité observationnelle de ce début d'année 2017. Ce soir j'ai rendez-vous avec un ami sur notre site habituel du côté de Pichauris dans les collines de l'arrière pays marseillais. Malheureusement je ne vais pouvoir le rejoindre que vers 21h alors que la nuit sera déjà tombée et c'est trop tard pour pouvoir rechercher la première visiteuse glacée de la soirée, à savoir 2P/Encke. Située dans le secteur de la planète Vénus, cette comète bascule rapidement vers l'ouest et se couche assez tôt. 

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La météo est incroyable en cette fin du mois de décembre car les journées de beau temps s'enchaînent ! Et je compte bien en profiter, je charge le Travel Dobson de 254 mm dans la voiture et je pars rejoindre mon site d'observation à Pichauris. A mon arrivée il fait déjà nuit, j'ai malheureusement un peu tardé et j'espère juste que la comète Honda Mrkos Pajdusakova n'est pas encore couchée pour la montrer à Christophe qui m'accompagne ce soir.

    http://ekladata.com/-9A_huhYTgVMOl4ZNLdGIbn-WVw/Pichauris-28-12-2017-ambiance.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • A quelques jours de noël la météo est particulièrement clémente et nous en profitons pour organiser une petite soirée rapide sur le site de Pichauris afin de tenter d'observer les objets du moment, notamment la comète 45P/Honda Mrkos Pajdusakova et le blazar CTA 102. Dès la tombée de la nuit ceux-ci sont placés dans la direction du couchant donc il ne faut pas tarder à monter le matériel et être vite opérationnel.

    http://ekladata.com/KCJoRJG4JeNc235enCWSIwUb_O0/Pichauris-22-12-2016-ambiance-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • L'anticyclone est de retour sur la France et le temps clair domine même si ce dernier est à l'origine d'une inversion des températures qui fait que l'ambiance est glaciale ! Vendredi soir, il fait seulement 2°C au moment je quitte Marseille en direction de mon site d'observation de Pichauris. Au fil de ma progression vers les collines de Pagnol la température descend et à mon arrivée il fait bien frisquet, le thermomètre affiche 0°C ... Le froid n'entame pas ma motivation car ce soir je vais essayer de battre des records de distances observées avec mon Travel Dobson de 254 mm. En effet, un quasar situé à 8 milliards d'années-lumière est en éruption ! Ce noyau actif de galaxie très lointain émet actuellement un puissant jet de matière qui a provoqué un accroissent significatif de sa magnitude.

    http://ekladata.com/rFHIF-irLNrfwObhEQlVnsd_CNA/Pichauris-02-12-2016-dob10-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • L'anticyclone a eu le bon goût de revenir sur la France à l'approche de la nouvelle Lune, nous offrant un beau ciel dégagé et l'opportunité de ressortir les télescopes. Ce jeudi soir j'improvise une petite soirée d'observation pour aller la nova récemment découverte dans la constellation du Sagittaire. Je charge le Dobson de 254 mm et rejoins mon site habituel à Pichauris.

    http://ekladata.com/lt6RqRRD2EognTLtcnsfLVZij2E/Img-8904-new-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique