• Alors que le Soleil n'est pas loin d'atteindre le seuil du minimum d'activité de son cycle de 11 ans, notre astre du jour s'est réveillé de manière spectaculaire ces derniers jours. De grand groupes de taches solaires sont apparus à sa surface et mercredi le groupe AR 2673 a été le siège d'une zone de "flare" intensément lumineuse et large en observation H-alpha. Les zones de flare sont des régions actives dégageant beaucoup d'énergie, cette dernière a dégagé un flash intense produisant un flux important de rayonnements UV et X. J'ai pu photographier notre Soleil et ses taches ce jeudi 7 septembre 2017 vers 13h30 avec le Canon 500D installé au foyer de la lunette Skywatcher Equinox de 80 mm. Malheureusement la turbulence atmosphérique était assez forte.

    Soleil le 7 septembre 2017

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Il n'est pas évident de pouvoir sortir observer en ce moment car entre la canicule et les jours de vent les massifs forestiers sont fermés au public, les risques d'incendies étant trop importants. A la faveur d'une petite basse des températures et d'une accalmie du Mistral, nous avons rapidement improvisé une petite soirée d'observation dans le massif de la Marcouline, sur la route des Garrigues.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En cette fin de soirée du samedi 29 juillet 2017 le ciel est clair et j'en profite pour sortir la lunette de 80 mm sur la terrasse. Les conditions d'observation ne sont pas extraordinaires en ville car il y a pas mal de pollution lumineuse mais elle sont suffisantes pour partir à la recherche de la curiosité céleste du moment, à savoir la nova ASASSN-17hx. Je commence par lui tirer le portrait en photo avec le Canon 500D et un téléobjectif Pentacon de 135 mm. La nova est clairement visible sur les images, juste à l'est de l'étoile Gamma Scuti. 

    nova ASASSN-17hx

    La nova ASASSN-17hx photographiée depuis Marseille en 1m45 de pose avec un Canon 500D et un objectif Pentacon de 135 mm.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Après plusieurs semaines de mauvais temps le Soleil est enfin de retour. Il n'en fallait pas moins pour retrouver le chemin des étoiles et en particulier celui des comètes du moment car elles sont nombreuses à faire l'actualité observationnelle de ce début d'année 2017. Ce soir j'ai rendez-vous avec un ami sur notre site habituel du côté de Pichauris dans les collines de l'arrière pays marseillais. Malheureusement je ne vais pouvoir le rejoindre que vers 21h alors que la nuit sera déjà tombée et c'est trop tard pour pouvoir rechercher la première visiteuse glacée de la soirée, à savoir 2P/Encke. Située dans le secteur de la planète Vénus, cette comète bascule rapidement vers l'ouest et se couche assez tôt. 

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • La météo est incroyable en cette fin du mois de décembre car les journées de beau temps s'enchaînent ! Et je compte bien en profiter, je charge le Travel Dobson de 254 mm dans la voiture et je pars rejoindre mon site d'observation à Pichauris. A mon arrivée il fait déjà nuit, j'ai malheureusement un peu tardé et j'espère juste que la comète Honda Mrkos Pajdusakova n'est pas encore couchée pour la montrer à Christophe qui m'accompagne ce soir.

    http://ekladata.com/-9A_huhYTgVMOl4ZNLdGIbn-WVw/Pichauris-28-12-2017-ambiance.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • A quelques jours de noël la météo est particulièrement clémente et nous en profitons pour organiser une petite soirée rapide sur le site de Pichauris afin de tenter d'observer les objets du moment, notamment la comète 45P/Honda Mrkos Pajdusakova et le blazar CTA 102. Dès la tombée de la nuit ceux-ci sont placés dans la direction du couchant donc il ne faut pas tarder à monter le matériel et être vite opérationnel.

    http://ekladata.com/KCJoRJG4JeNc235enCWSIwUb_O0/Pichauris-22-12-2016-ambiance-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • L'anticyclone est de retour sur la France et le temps clair domine même si ce dernier est à l'origine d'une inversion des températures qui fait que l'ambiance est glaciale ! Vendredi soir, il fait seulement 2°C au moment je quitte Marseille en direction de mon site d'observation de Pichauris. Au fil de ma progression vers les collines de Pagnol la température descend et à mon arrivée il fait bien frisquet, le thermomètre affiche 0°C ... Le froid n'entame pas ma motivation car ce soir je vais essayer de battre des records de distances observées avec mon Travel Dobson de 254 mm. En effet, un quasar situé à 8 milliards d'années-lumière est en éruption ! Ce noyau actif de galaxie très lointain émet actuellement un puissant jet de matière qui a provoqué un accroissent significatif de sa magnitude.

    http://ekladata.com/rFHIF-irLNrfwObhEQlVnsd_CNA/Pichauris-02-12-2016-dob10-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • L'anticyclone a eu le bon goût de revenir sur la France à l'approche de la nouvelle Lune, nous offrant un beau ciel dégagé et l'opportunité de ressortir les télescopes. Ce jeudi soir j'improvise une petite soirée d'observation pour aller la nova récemment découverte dans la constellation du Sagittaire. Je charge le Dobson de 254 mm et rejoins mon site habituel à Pichauris.

    http://ekladata.com/lt6RqRRD2EognTLtcnsfLVZij2E/Img-8904-new-low.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • L'anticyclone maintient le ciel dégagé sur la France et les nuits claires s'enchaînent. Je décide donc de retourner à Pichauris pour en profiter mais cette fois-ci j’emmène avec moi le Travel Dobson de 254 mm. Sur l'horizon sud la constellation du Sagittaire est bien visible, ce soir je vais me concentrer sur ce secteur où quelques belles cibles m'attendent. Malheureusement je remarque assez rapidement que le ciel est moins bon qu'à ma dernière sortie, la voûte étoilée est un peu plus blanchâtre et il y a une grosse diffusion de la lumière de Marseille vers l'ouest.

    http://ekladata.com/B8-6hYtqF1CPV6AJ-jT3UQc_DFY/Pichauris-27-08-2016-vue-generale.jpg

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Les observateurs des Bouches-du-Rhône sont souvent dans une situation compliquée en été, le beau temps donne envie de sortir observer mais les massifs sont bouclés à cause des risques d'incendie. Il faut beaucoup chercher pour trouver un recoin autorisé où installer son télescope et qui ne soit pas trop près de la route. C'est sur l'entrée évasée d'un petit chemin de terre isolé à Pichauris que je décide de monter le Canopus de 381 mm. Maintenant j'ai trouvé un site tranquille j'ai hâte de retrouver le chemin des étoiles !

    http://ekladata.com/J_bCVZ81vkUbMM5PPOC06k3zgfk/Pichauris-23-08-2016-telescope-low.jpg

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Afin de profiter du beau temps du dernier week-end j'ai décidé de sortir la lunette Skywatcher de 80 mm histoire d'observer quelques objets. La présence d'une grosse Lune gibbeuse ne permet pas d'aborder des objets trop faibles ou trop nébuleux mais les amas ouverts eux restent bien visibles. Les observations qui vont suivre ont été réalisés depuis le petit village du Tignet dans les Alpes Maritimes, non loin du plateau de Calern et de son observatoire où j'avais pu passer une nuit l'été dernier. A cette occasion j'avais eu la chance de pouvoir utiliser le télescope de 1 mètre C2PU pour dessiner.

    lunette skywatcher equinox 80 mm

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Enfin une journée ensoleillée sans vent ...! Un beau ciel bleu et pas de Lune, les conditions sont réunies pour avoir une belle nuit prometteuse. Il n'en fallait pas plus pour nous inciter à nous donner rendez-vous à l'orée du crépuscule astronomique sur notre terrain d'observation habituel à Pichauris. Par chance cette soirée idéale se profile la veille du pont de l'ascension, c'est parfait ! D'autant plus que le programme est alléchant : la comète 252P/Linear est toujours là, le ciel de printemps et ses cohortes de galaxies aussi, puis surtout nous approchons de l'opposition de la planète Mars.

    http://ekladata.com/R9Cx3tFsebxEfwNpEcad_JtRgH8/Pichauris-04-05-2016-twin-254-mm.jpg

    Les deux téléscopes de 254 mm sont presque opérationnels

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Les conditions atmosphériques étaient propices à l'observation des planètes ce soir et la vision de la géante gazeuse Jupiter dans la lunette de 80 mm était tout à fait intéressante. A 208x, à l'aide de l'Ethos 6 mm et la barlow Powermate 2,5x, l'image obtenue était stable et encore sufisament contrastée pour être détaillée. J'ai perçu sans problème la Grande Tache Rouge (GRT) qui s'est révélée bien orangée et j'ai même eu la surprise de percevoir une bordure renforcée. La SEB est plus foncée à l'est de la GRT, tandis que la NEB est apparue complexe, irrégulière, avec quelques renforcements sombres surmontés de fin ponts de matière gris bleutés s'étirant vers l'équateur de la planète. Bref, une superbe observation !

    http://ekladata.com/oOzPCaHKYNRVAk-HcFNUGV3qKwc/Jupiter-23-02-2016-L80-23h30.pngJupiter et Io
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 208x (Ethos de 6 mm et barlow Powermate 2,5x)
    Marseille (13)

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Ce soir le ciel est parfaitement dégagé et je décide de sortir le télescope Intes de 150 mm sur la terrasse afin de rendre visite à l'une des stars célestes du moment : la géante gazeuse Jupiter. Dans le ciel de Marseille doublement éclairé par la ville et une grosse Lune gibbeuse, la planète géante est la seule à vraiment se distinguer. Comme le tube fermé de mon Maksutov-Rumak est toujours très long à se mettre en température je laisse passer une bonne heure avant de commencer les observations.

    Jupiter

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Dimanche soir, c'est le jour de l'occultation d'une étoile de la constellation du Taureau par l'astéroïde 41-Daphné. Un challenge suffisamment motivant pour nous inciter à mettre le nez dehors même si le vent glacial qui sévit sur Marseille dicte à notre logique de rester bien au chaud à la maison. Mais comme tout bons explorateurs qui se respectent nous sommes quelque part un peu dingues et nous voilà partis en direction du site d'observation à Pichauris pour voir une faible étoile s'éteindre durant 25 secondes ... passion quand tu nous tiens !

    http://ekladata.com/FDWfTVfZj5VDkowceMSBYsx1OZ4/pichauris-17-01-2016-yetis.jpg

    Lire la suite...


    4 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique