• Le confinement continue et l'observation au balcon aussi. Voilà la seconde nouvelle Lune du confinement qui est arrivée et j'ai hâte de retrouver un ciel noir et sans pollution lumineuse. Malheureusement ce ne sera pas pour ce soir et j'essaye de me concocter un programme d'observation adapté au ciel illuminé de la cité phocéenne. Je renonce aux observations vers le sud car les lumières de la ville sont vraiment trop gênantes. Par contre mon balcon nord m'offre une vision moins éclairée vers les collines de la chaine de l’Étoile et de ce côté là le ciel reste exploitable. Après minuit, la constellation du Cygne devient accessible vers le nord-est, donc je vais essayer de partir explorer quelques amas ouverts et nébuleuses planétaires de cette zone riche située en pleine Voie Lactée.

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Toujours en confinement, j'ai improvisé un petit observatoire sur mon balcon nord afin de tenter d'observer les comètes qui font parties de l'actualité céleste du moment, C/2019 Y4 ATLAS et C/2019 Y1 ATLAS. Les conditions d'observation ne sont vraiment pas optimales avec la pollution lumineuse de Marseille mais grace au filtre Lumicon Swan Band les comètes restent accessibles. Puis, pour augmenter mes chances de les voir, j'ai choisi d'observer avec mon Travel Dobson Sumerian Optics de 254 mm plutôt que la lunette de 125 mm.

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Initialement pour cette nouvelle Lune du mois de mars je devais me rendre dans le Verdon avec mon dobson de 508 mm pour son baptême de ciel noir. Malheureusement l'épidémie de coronavirus en a décidé autrement et comme un bon nombre d'astronomes amateurs en France je me suis retrouvé confiné dans mon appartement dans une grande ville où la pollution lumineuse règne en maître. Une situation d'autant plus frustrante que la météo est actuellement au beau fixe, aucun nuage en vue, le ciel est parfaitement dégagé ! Qu'à cela ne tienne, je ne vais pas me résigner comme çà ... Ma soirée d'observation aura quand même lieu, mais avec ma lunette TS photoline de 125 mm depuis la terrasse !

    Lire la suite...


    17 commentaires
  • Ce samedi soir le temps était dégagé et j'en ai profité pour observer quelques heures avec le Dobson Taurus 508 mm. Nous sommes trois à nous rejoindre sur le terrain de Riboux dans le Var. Le contexte actuel empreint de précautions face à la contagion du coronavirus nous impose d'être prudents, aussi après s'être salués de loin nous nous installons en respectant une bonne distance entre nos télescopes ...

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Dépité par la dernière soirée d'observation à Riboux gâchée par une atmosphère saturée d'humidité j'ai décidé de retenter ma chance quelques jours après histoire de bien profiter du dobson Taurus 508 mm. Cette fois-ci il souffle une légère brise qui devrait assécher l'air et je croise les doigts pour qu'elle soit vraiment efficace. Pour cette nouvelle sortie un peu improvisée au dernier moment je ne vais pas aller très loin, je rejoins mon site d'observation de Pichauris dans les collines de Marcel Pagnol, à la périphérie de Marseille.

    Dobson taurus 508 mm

    Lire la suite...


    17 commentaires
  • Le printemps semble arrivé en Provence et à la faveur d'un belle journée ensoleillée nous improvisons une sortie à Riboux, au pied du massif de la Sainte-Baume. Cette soirée d'observation va me permettre de tester pour la première fois mon nouveau dobson Taurus 508 mm directement sous les étoiles. Un télescope de ce diamètre demande une logistique un peu spéciale de part son encombrement et son poids mais de ce côté là j'ai été agréablement surpris par sa transportabilité. Je parviens à la charger et le décharger seul dans la voiture, les différents éléments du dobson sont assez légers à l’exception la caisse du miroir primaire qui pèse près de 27 kg et qui demande un effort plus conséquent.

    Dobson taurus 508 mm

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En ce début de mois de juin la météo est au beau fixe, il n'y a pas de vent, le ciel est parfaitement dégagé, donc une occasion à ne pas rater pour sortir le télescope ! Ce soir je me rends sur le site d'observation de Riboux où je retrouve deux astronomes amateurs déjà installés avec leur matériel, je vais partager quelques heures d'observation avec eux pour la première fois. Pour cette sortie je n'ai pas établi de programme précis mais j'ai dans l'idée de me laisser guider par l'actualité astronomiques, je vais essayer d'observer les deux supernovae qui sont apparues dernièrement dans des galaxies de la constellation des Chiens de Chasse.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Lorsqu'on revient d'un séjour d'observation sous un ciel magistral comme celui du désert marocain, il est très compliqué de renouer avec l'observation du ciel profond dans la région marseillaise qui est baignée de pollution lumineuse et d'humidité diffusante. On se dit que tout ce que l'on pourra voir ici sera évidemment moins beau que ce que l'on a pu observer là bas ... Pourtant ce soir le temps est dégagé et l'envie d'aller taquiner les galaxies de printemps se fait tout de même ressentir, du coup je rejoins quelques amis sur notre site de Riboux, au pied du massif de la Sainte-Baume.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Les froides nuits d'hiver sont de retour et lorsque en plus le vent s'en mêle il en résulte des températures à ne pas mettre un astronome dehors. Et pourtant, je dois être en grand manque d'étoiles car j'ai quand même trouvé la motivation de ressortir le télescope et d'aller braver l'air glacial pour profiter de la belle nuit claire qui s'offrait à moi dimanche soir. 

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Enfin une soirée où le ciel est dégagé ! Après plusieurs mois de disette çà fait du bien de retrouver le chemin des étoiles même si ce soir nous devons quand même subir les méfaits d'un vent puissant et froid. Mais notre motivation est à toute épreuve, la comète 46P/Wirtanen commence à devenir très intéressante et nous comptons bien en profiter !

    La comète 46P/Wirtanen est visible comme une petite boule diffuse en haut à gauche de l'image.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Depuis le début de l'automne la mousson s'abat sur la Provence nous privant totalement d'observation. Mais cette semaine une soirée à peu près claire m'a permis de renouer quelques instants avec l'observation céleste et de partir à la recherche de la comète 46P/Wirtanen depuis ma terrasse à Marseille. La comète gagne chaque jour de la hauteur par rapport à l'horizon sud mais avec la pollution lumineuse de la ville il n'a pas été simple de la trouver parmi les faibles étoiles de la constellation de l'Eridan .

    La comète est faiblement visible comme une très discrète tache verdâtre dans la ligne de visée de la lunette

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • En ce samedi 1 septembre 2018 le vent à soufflé toute la journée et a bien chassé les nuages. J'ai décidé de retourner observer sur la route qui mène à la calanque de Morgiou pour profiter des quelques heures de ciel noir exploitables pour plonger dans le ciel profond avant que la Lune se lève vers minuit. A notre arrivée l'ambiance est encore crépusculaire et les planètes Vénus et Jupiter se distinguent vers le sud-ouest.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ce soir le ciel est parfaitement dégagé et il m'est venu à l'idée d'aller tester le ciel des calanques de Marseille. Je prends la rouge de Morgiou où j'ai l'habitude d'aller plonger et j'installe ma lunette de 125 mm sur un petit promontoire qui m'offre une vue dégagée sur l'horizon sud. De ce côté la vue donne sur la mer et la pollution lumineuse de la cité phocéenne se révèle moins gênante. L'ambiance est calme, il fait bon, il n'y a pas un souffle, et quelques grillons accompagnent de leur mélodie un bel instant de contemplation céleste : devant moi le ruban argenté de la Voie Lactée plonge dans la Méditerranée, le centre galactique bouillonnant d'étoiles flirte avec la grande Bleue.

    Voie Lactée à Morgiou

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ce dimanche soir le ciel est dégagé sur Marseille et j'ai eu envie de ressortir un peu le Travel Dobson Sumerian optics de 254 mm afin de tester dessus cet instrument mon nouvel oculaire Teleskop Service XWA de 20mm à 100° de champ. Je prends la direction de mon site de Pichauris dans la chaine de l’Étoile en espérant faire quelques objets du ciel profond et revoir la comète C/2017 O1 ASSASN.

    TS XWA 20 mm

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Il n'est pas évident de pouvoir sortir observer en ce moment car entre la canicule et les jours de vent les massifs forestiers sont fermés au public, les risques d'incendies étant trop importants. A la faveur d'une petite basse des températures et d'une accalmie du Mistral, nous avons rapidement improvisé une petite soirée d'observation dans le massif de la Marcouline, sur la route des Garrigues.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique