• Starlink, le train spatial d'Elon Musk

    Le 11 novembre 2019 la société SpaceX d'Elon Musk a expédié en orbite basse 60 satellites de télécommunication destinés à permettre un accès mondial à internet. Il s'agit d'une seconde salve car le 23 mai 2019 un précédent lancement avait déjà placé en orbite 60 autres satellites. Mais pour couvrir l'ensemble de la planète le projet Starlink en prévoit beaucoup plus, à terme (en 2027) ce sont pas moins de 12000 satellites qui vont littéralement encercler la planète Terre ! Ce 27 décembre j'ai décidé de me rendre sur les hauteurs de Marseille, au pied du massif de l'Etoile, pour immortaliser le passage de ce drôle de train de l'espace. Entre 18h12 et 18h22 j'ai pu assister à un véritable défilé de satellites passant entre les constellations de la Petite Ourse et de la Grande Ourse. Comme ces engins spatiaux n'étaient pas à la verticale de mon lieu d'observation ils ne brillaient qu'à la magnitude 4, mais ils peuvent occasionnellement devenir bien plus lumineux (jusqu'à -2m). En l'espace de 6 secondes de temps de pose, pas moins de 8 satellites disposés à la queue leu leu vont laisser une empreinte sur la photo présentée ci-dessous ! 

    starlink satellites

    Huit satellites de Starlink photographiés avec le Sony A7s et un objectif Zenitar de 16 mm en 6s de pose à 800 iso.

    Cliquez sur l'image pour bien les distinguer.

    Je vous laisse imaginer ce que cela donnera lorsque les 12000 machines seront envoyés dans l'espace ! La communauté astronomique internationale amateur et professionnelle est déjà en alerte, craignant qu'à terme il ne soit plus possible de réaliser des images du ciel depuis le sol de notre planète sans que les Starlink ne viennent balayer les champs d'observation.

    Sur cette image de 6 secondes de pose à 800iso, onze satellites starlink se suivent, dont un qui présente un "flare" lumineux !

    L'inquiétude est d'autant plus grande que d'autres sociétés dans le monde se préparent à imiter Starlink et lancer leurs propres réseaux de relais de télécommunication : Amazon avec 3236 satellites, One web avec 648 satellites, Airbus avec 900 satellites, Linksure avec 272 satellites et Telesat avec 512 satellites ...

    En regardant passer le train de l'espace de Starlink, je suis partagé entre curiosité, amusement et effroi. Car à bien y réfléchir, à l'avenir, nous risquons d'observer à l'oeil nu plus satellites artificiels que d'étoiles !

    « Une magnifique Lune gibbeuseLe Soleil s'anime pour ce début d'année 2020 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 2 Janvier à 23:19

    Salut Laurent… Mes vœux les meilleurs pour 2020 ! Je me suis également fait relais de cette "catastrophe" annoncée sur mon profil de réseau social… Conservez bien vos clichés de ciel étoilé "propre" car bientôt le ciel sera zébré de rayures claires. Mais que faire ? C'est dramatique...

    2
    Jeudi 2 Janvier à 23:45

    Salut Jean-Pierre !

    Je te souhaites également une très bonne année 2020 ! j'espère qu'on aura plus de chance qu'en 2019 pour l'observation du Canigou :)

    Quant aux satellites Starlink, Elon Musk à promis de les rendre moins réfléchissant en les couvrant d'un revêtement sombre, j'espère qu'il tiendra parole sinon comme tu l'as souligné on est mal barré ...

    Amitiés

    3
    Samedi 4 Janvier à 22:03

    " Des promesses" !! Ha ha, nous verrons. L'hiver est installé. Bonnes obs tout de même ! On suit tes articles. Ciao. JPr

    4
    Lundi 6 Janvier à 17:27

    Salut Jean-Pierre,

    Plus réjouissant que l'observation des Starlink il y a une éclipse de Lune par la pénombre vendredi 10 janvier, je vais tenter le coup même si seul le pôle sud de la Lune sera rapproché de l'ombre de la Terre. Je n'ai pas fait d’article spécifique pour évoquer le phénomène car je pense pas pas que l'assombrissement sera très spectaculaire à observer mais en photo on devrait deviner quelque chose. En tout cas çà vaut le coup d'essayer s'il fait beau !

    5
    Lundi 6 Janvier à 22:36

    La salve suivante est déjà prête à partir ...

    https://www.clubic.com/mag/sciences/conquete-spatiale/actualite-881396-grappe-satellites-starlink-orbite-nuit.html

    Un de satellites est équipé d'un revêtement censé limité la réflexion solaire, espérons que ce sera efficace !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :