• 67ème RAGBR, par une froide nuit d'hiver

    En ce moment nous avons de la chance, l'hiver est clément avec nous. En effet, voilà deux samedis de nouvelle Lune où le temps est dégagé ! Mais un ciel clair d'hiver rime avec astronomes très bien couverts, ce soir à Rians c'est sûr il va faire froid !

    Même si la nuit tombe vite en cette saison tout le monde essaye d'arriver sur le terrain avant l'obscurité pour avoir le temps de monter le matériel et discuter un peu. Chacun commence par enfiler vite fait bien fait des couches de vêtements polaires car il n'y a pas à dire, "çà pique!". Les yetis sont de retour !

    Jean-Luc et David devant une nouvelle monture Star Adventurer prête à partir bientôt au Chili

    Pascal et son setup destiné à l'imagerie CCD

    Juste après le coucher de Soleil une belle arche anticrépusculaire apparaît sur l'horizon nord-est, il s'agit d'une large bande sombre qui correspond à l'ombre de la Terre qui se projète dans l'espace. Appelée aussi "ceinture de Vénus" elle annonce l'arrivée de la nuit. 

    http://ekladata.com/yCuc8RAP_qJ1ddFKPOY3JPsKX48/67-arche-anticrepusculaire.jpg

    L'arche anticrépusculaire ou ceinture de Vénus

    Dans les lueurs du crépuscules qui s'intallent vers le sud-ouest les planètes Vénus et Mercure apparaissent, elles sont en conjonction en ce moment. Mars ne tarde pas à poindre à son tour, mais elle est bien plus haute dans le ciel, en haut à gauche du duo.

    Il est grand temps de passer à table et nous dressons le banquet. L'apéro est joyeux, il a une saveur particulière pour certains d'entre nous car c'est notre dernière RAGBR avant le grand voyage au Chili. A la prochaine nouvelle Lune nous serons sous les étoiles du désert de l'Atacama ! Depuis le temps qu'on l'attend et qu'on le prépare ce voyage, il arrive enfin !

    Des astronomes bibendomisés trinquant à cette belle et froiiiiiide soirée ...!

    Quel bonheur de pouvoir déguster un bon plat de tagliatelles au poulet et à la sauce à la crème servi bien chaud ! Sur le terrain il fait -3°C et le thermomètre ne cesse de descendre.

    Benjamin, notre chef étoilé, au fourneau

    Après la délicieuse galette des rois faite maison (version 1er avril : c'est celui qui ne trouve pas de sujet dans sa part qui gagne la couronne !) nous passons aux instruments. Le temps du repas le givre s'est déposé un peu de partout, heureusement les miroirs de mon Canopus 381 mm ne sont pas touchés, j'avais bien fait de laisser les caches en place.

    Le premier réflexe de la soirée est d'essayer de percevoir la comète C/2014 Q2 Lovejoy à l'oeil nu ce qui n'est pas très difficile compte tenu de son éclat actuel de 3,9m ! Je décide faire une image à grand champ avec le Canon 500D et le Zenitar de 16 mm mais ayant oublié de remettre son cache je le retrouve plein de buée. Je l'essuie comme je peux et parviens à faire ressortir une petite boule verte à côté de l'amas des Pléiades en 15s de pose sans suivi.

    La petite boule verte de la comète Lovejoy juste en bas à droite des Pléiades

    Bien décidé à la détailler je file rejoindre mon Dobson et place le Nagler 22 mm dans le porte oculaire. Le spectacle est tout à fait intéressant, la coma de Lovejoy est particulièrement brillante et étendue. Une queue discrète est perçue, elle dépasse les limites du champ de vision.  Un petit coup d'oeil dans le chercheur 9x60 mm me révèle sa chevelure dans toute sa splendeur, elle apparait fine et très longue. Je retourne à l'oculaire du Canopus et parviens à distinguer des détails dans la coma, entre autre un jet qui part sur le côté et forme presque un angle droit avec la queue.

    C/2015 Q2 Lovejoy

    C/2014Q2 Lovejoy - Comète dans le Taureau
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,15

    La température est encore descendue, il fait -5°C. Le sky Quality Meter indique une valeur de 21,15, c'est mieux qu'à la dernière sortie fin décembre. Vers l'est la brillante planète Jupiter est levée, je tente une petite photo souvenir mais l'objectif est de nouveau plein de buée. Vivement l'Atacama est son taux d'humidité famélique !

     

    Jupiter brille au dessus du Dobson de 254 mm de Florian

    J'oriente ensuite le télescope en direction de la constellation de la Licorne et vise la belle nébuleuse de la Rosette (NGC 2237-8-9) et son amas ouvert (NGC 2244). A 78x avec le Nagler 22 mm équipé d'un filtre UHC la vision est vraiment fantastique, je suis assez surpris. Autour de l'amas composé d'étoiles brillantes s'étend un large anneau gazeux morcelé en de multiples zones tantôt lumineuses et tantôt sombres, la nébuleuse est évidente et riche en nodosités diverses.

    NGC 2237-8-9 et NGC 2244 - nébuleuse et amas ouvert dans la Licorne
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    Rians la Verdière (83) - SQM 21,30

    Après avoir passé beaucoup de temps à osculter et dessiner la comète Lovejoy puis la nébuleuse de la Rosette l'horloge a pas mal tourné. Il est 0h30 et le froid devient intense, il fait -8°C. Le ciel s'est encore amélioré avec une valeur SQM de 21,30 mais malheureusement le télescope est couvert de givre et les miroirs se parent de buée, je ne peux plus rien faire donc je vais devoir arrêter là. En quittant mes camarades nous échangeons des sourires complices, et oui, dans moins d'un mois, fini les soirées glaciales, l'humidité et la pollution lumineuse, direction l'été austral, la Croix du Sud et le bon air des Andes. Je me réjouis d'avance de retrouver la cadre reposant de l'hacienda des étoiles, mes amis Nadine et Raymond qui vont une fois de plus nous préparer un séjour mémorable, et d'arpenter les grands espaces chiliens avec mes compagnons. Vivement le 13 février !

    « La vision de la comète C/2014Q2 Lovejoy se préciseL'astéroïde 2004BL86 au plus près de la Terre le 26 janvier ! »

  • Commentaires

    1
    etoilesdesecrins
    Jeudi 22 Janvier 2015 à 21:06

    Salut Laurent !

    ben vous êtes une sacrée bande de givrés ! -8 ° !! Effectivement le dessin de la Rosette est fantastique !

    Vous avez eu l'air de bien vous éclater, avec le repas et tout !

    Profitez bien de ce magnifique voyage en Atacama et de ses ciels d'exception !

     

    2
    Vendredi 23 Janvier 2015 à 17:36

    Salut !


    oui -8°C on s'est gelé, mais si mes amis astrams du Quebec passent par là ils vont bien se moquer, -8°C pour eux c'est les tropiques ;)


    On a bien hâte de partir dans l'Atacama, c'est la première fois que je vais y aller l'été, çà va me changer. On devrait aller passer 2 jours en camping dans le parc Nevado Tres Cruces et visiter le télescope gemini de 8 mètres sur le chemin du retour vers l'hacienda des étoiles. On trépigne d'impatience !


    J'espère que tu pourras un de ces jours découvrir à ton tour ce beau pays et son ciel fantastique !


    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :