• Ce matin au réveil je jette un coup d'oeil au ciel dehors et le temps est complètement couvert. Désespoir ! Je m'apprête à rejoindre l'Observatoire de Marseille où nous avons prévu d'accueillir le public afin de permettre au plus grand nombre de profiter de l'éclipse partielle de Soleil de ce 20 mars 2015. Mais à 8h30 le début du phénomène céleste approche et le ciel est toujours nuageux, voilà même qu'il se met à pleuvoir, impossible de monter le matériel. Heureusement la couverture grise qui nous surplombe n'est pas très épaisse et progressivement le Soleil parvient à la transpercer. Au télescope l'image devient de plus en plus nette et lumineuse et les premiers visiteurs déjà très nombreux découvrent à l'oculaire un Soleil partiellement occulté par le disque obscur de la Lune.

    Image de l'éclipse partielle de Soleil prise avec la lunette de 80 mm et le canon 500D.

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • Une brillante nova a été découverte le 15 mars 2015 dans la constellation du Sagittaire par l'australien John Seach. La nova Sagittarii 2015 n°2  est observable le matin dans une simple paire de jumelles car son éclat apparent est proche de 6m. Les dernières observations réalisées par le japonais Koichi Itagaki indiquent même qu'elle est désormais visible à l'oeil nu avec une magnitude de 5,3 ! Apparemment l'explosion de la nova est en cours et elle n'a pas encore atteint son pic de luminosité.

    nova sagittarii 2015 n°2 map

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • GK Persei, il s'agit d'une nova qui s'illustra en 1901 en devenant durant quelques temps l'une des étoiles les plus brillantes visibles à l'oeil nu. GK Persei a depuis beaucoup perdu de sa superbe puisque son éclat n'est désormais plus que de 13m, mais elle connaît actuellement un regain d'activité. En effet, son éclat apparent s'est mis à gagner en brillance depuis une semaine pour atteindre 12m et il devrait continuer à progresser en luminosité. Voilà un astre original à surveiller, bien que faible il reste accessible à nos instruments d'astronomes amateurs à condition d'utiliser des cartes détaillées pour un repérage précis.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Etant en déplacement dans une école de Marseille au pied des calanques pour faire observer le Soleil et préparer l'observation de l'éclipse partielle du vendredi 20 mars, j'ai profité de la pause de midi pour aller faire un tour sur les hauteurs du superbe site de Sormiou. Voilà un lieu merveilleux pour planter le PST et profiter du Soleil en toute quiétude.

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Vendredi 13 février 2015, nous voilà repartis pour de nouvelles aventures en direction de la terre sacrée des astronomes: le désert de l'Atacama au Chili ! Fort de nos belles expériences passées, nous ne sommes pas moins de 8 à nous lancer dans cette 4ème édition. Pour certains se sera le baptême du ciel austral, pour d'autres c'est simplement la continuité d'un rêve qui ne nous quitte plus malgré les voyages qui se succèdent, celui de revenir encore et toujours. Une fois qu'on a gouté à ce désert hors du temps et son ciel nocturne irréel de beauté on ne peut plus s'en passer !

    Lire la suite...


    28 commentaires
  • Découverte par l'australien Terry Lovejoy le 17 août 2014, cette comète (la 5ème à son palmarès) s'annonce comme la plus intéressante de l'hiver. Le 7 janvier C/2014Q2 Lovejoy passera à 0,4UA de la Terre, soit environ 70 millions de kilomètres, cette relative proximité avec notre planète lui a permis d'atteindre la magnitude 3,5 et de devenir visible à l'oeil nu.

    Mise à jour 7 mars: cartes pour mars et début avril

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • L'astéroïde 3-Junon fut découvert le 1er septembre 1804 par l'astronome allemand Karl Ludwig Harding. Il s'agit de l'un des plus gros corps de la ceinture principale d'astéroïde située entre les planètes Mars et Jupiter avec un diamètre estimé à 234 km. Passé à l'opposition le 29 janvier 2015 il est actuellement assez brillant pour être visible dans les plus petits instruments avec un éclat apparent de 8,2m. Il est à rechercher près de la tête de l'Hydre et il remonte progressivement vers la constellation du Cancer.

     

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • A quelques jours de mon départ vers de nouvelles aventures en terre chilienne je vous propose de découvrir le dernier dessin de l'épopée 2012 qu'il me restait encore à remettre au propre. Voici la nébuleuse RCW 49 et son amas ouvert Westerlund 2, tous les deux situés dans la constellation de la Carène. Cette grande région HII s'étend sur près de 200 années-lumière, sa modeste apparence dans le ciel est principalement dûe à son grand éloignement de 15300 années-lumière. Dans le T406 mm de l'hacienda des étoiles elle s'est parfaitement révélée à l'aide du filtre UHC avec une forme rappelant grossièrement celle d'un haricot. L'amas Westerlund 2 est resté très discret, ne dévoilant que quelques étoiles sur un fond nébuleux dont une jolie double serrée. Ce groupement stellaire est très jeune, son âge est estimé à 1 million d'années.

    RCW49 et Westerlund 2 - Nébuleuse et amas ouvert dans la Carène 
    Télescope de 406 mm à 193x (Ethos de 10 mm)

    La Canelilla (Chili)

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • Dans la nuit du 26 au 27 janvier 2015 l'astéroïde géocroiseur 357469 (2004 BL 86) de 500 mètres de diamètre passera au plus près de la Terre à 1,2 millions de kilomètres (environ 3 fois la distance qui sépare la Terre et la Lune). Aucune autre rencontre aussi rapprochée avec un corps du même gabarit n'est prévue avant 2027 !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En ce moment nous avons de la chance, l'hiver est clément avec nous. En effet, voilà deux samedis de nouvelle Lune où le temps est dégagé ! Mais un ciel clair d'hiver rime avec astronomes très bien couverts, ce soir à Rians c'est sûr il va faire froid !

    Lire la suite...


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires