• Le début de l'année 2018 n'a pas été très florissant en observations cométaires mais l'été s'annonce un peu plus prometteur avec deux visiteuses chevelues parfaitement accessibles à nos instruments d'astronomes amateurs.

    21/P Giacobini Zinner

    La première est une périodique dont le retour était attendu, il s'agit de 21/P Giacobini Zinner. Cette comète sera haute dans le ciel d'été, elle se dirige vers des déclinaisons très boréales en traversant les constellations du Cygne et de Céphée. Son éclat apparent proche de 11,5m début juillet est encore un peu modeste mais sa visibilité devrait s'améliorer car elle devrait atteindre 7,0m à la fin août.

    21P giacobini Zinnercliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • 8  juillet 2018 à 02h00 HL

    La planète Mars présente ce matin la face où figure l'albédo marquant de Syrtis Major (elle se lève à droite sur le dessin) mais cette dernière est à peine reconnaissable à cause de la tempête de sable globale qui sévit toujours là bas. Le filtre orange n°21 aide vraiment bien à la perception des faibles régions sombres. La formation la plus visible reste une partie de ce qui semble correspondre à l'emplacement de  mare Cimmerum dont une partie est perceptible comme une zone triangulaire plus contrastée que le reste. Je note également que la calotte polaire sud à presque disparue, elle est en grande partie recouverte elle aussi de poussières.

    Mars 08-07-2018Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 162x (Ethos de 6 mm)
    Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Cette année l’opposition de Mars est très favorable aux observations, elle interviendra le 27 juillet 2018. Le rapprochement entre la Terre et la planète rouge sera à cette date de seulement 57,6 millions de kilomètres et grace a cette proximité le diamètre apparent de la quatrième planète du Système Solaire sera de 24,3” d’arc! Sa magnitude de –2.8 la rendra très facile à distinguer à l’œil nu même en pleine ville où la pollution lumineuse éteint la plupart des étoiles. Elle surpassera même l’éclat apparent de la brillante planète Jupiter de juillet à septembre.

     opposition de Mars

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • L'étoile V392 Per est une très faible variable de type U Gem oscillant entre 14,9 et 16,1m située dans la constellation de Persée. L'observateur japonais Yuji Nakamura a remarqué sur des images prises avec un téléobjectif de 135 mm le 29 avril 2018 que V392 Per est devenue très lumineuse, frôlant même la visibilité à l’œil nu car elle atteint début mai l'éclat apparent de 6,2m !  Un sursaut d'éclat aussi spectaculaire est peu banal, il s'agit très vraisemblablement d'une nova.

    V392 per nova

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • 17 juin 2018 à 23h15 HL

    Nouveau dessin de Jupiter réalisé avec la lunette TS photoline de 125 mm dans des conditions de turbulence moins gênantes que les autres soirs mais toujours pas optimales. Cette nuit l'ombre de Io se détache sur la bordure nord de la NEB tandis que Io apparaît comme un petit disque brillant jouxtant le limbe de Jupiter. J'ai également perçu de beaux détails dans la bande tempérée sud sud (SSTB) avec une grande zone claire et une autre moins évidente à côté d'elle. Le gain de lumière offert par la lunette de 125 mm par rapport à la lunette de 80 mm me permet également de mieux saisir les nuances de teintes des bandes claires de la géantes gazeuses. Certaines apparaissent de couleur crème tandis que d'autres sont bien blanches, j'ai essayé de restituer ces différences sur le dessin.

    Jupiter et l'ombre de Io
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 162x (Ethos de 6 mm)
    Marseille (13)

     

    14 juin 2018 à 22h50 HL

    Premier dessin de Jupiter réalisé au Dobson de 250 mm cette année. Malheureusement ce soir la turbulence est assez catastrophique, du coup je n'ai pas perçu beaucoup de détails. La Grande Tache Rouge est tout de même bien visible, elle présente un renforcement sombre sur sa bordure sud. Autour d'elle la SEB apparaît perturbée.

    Jupiter opposition 2018

    Jupiter
    Telescope Sumerian Optics de 250 mm à 127x (Ethos de 10 mm)
    Riboux (83)

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Une nova a été découverte le 24 mars 2018 par le japonais Yuji Nakamura dans la constellation du Grand Chien. L'étoile en sursaut était alors à la magnitude 12, depuis les observateurs ont pu noté sa progression en éclat puisqu'elle atteint à le 28 mars une magnitude proche de 10. La nova CMa 2018, également appelée TCP J07134590-2112330 peut donc être recherchée dans un petit instrument astronomique dès la tombée de la nuit dans la direction du sud-ouest.

    nova CMa 2018

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Voici un objet bien étrange que j'ai découvert il y a quelques jours et qui n'est pas répertorie dans les bases de données professionnelles. Il s'agit d'un anneau fin et ovalisé situé juste à côté de l'étoile HD 214051 de 7,31m dans la constellation de Céphée aux coordonnées suivantes : 22h33m36,8s et +65°48'03". L'anneau fantomatique mais bien réel semble empêtré dans la zone très riche en poussières d'une nébuleuse obscure baptisée LDN 1214. 

     

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Samedi 27 janvier le Soleil montrait une belle activité sur le bord de son disque avec de grandes protubérances aux formes variées. Par contre sa surface visible depuis la Terre ne montrait aucun détails majeurs, ni taches solaires, ni zones claires. Voici un dessin du Soleil tel que j'ai pu l'observer en H alpha avec la lunette PST vers 15h45.

    Soleil en H alpha

    Le Soleil dessiné avec une lunette PST et un Ethos de 10 mm le 27 janvier 2018 vers 15h45

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Je commence 2018 avec la découverte d'une nouvelle candidate au rang de nébuleuse planétaire qui apparaît comme un petit disque nébuleux orangé sur les images du DSS de Skymap.org. Ce petit objet est plongé dans une région riche en poussières obscures, il est probablement lui même obscurci par cette matière interstellaire opaque.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Les amateurs de comètes vont pouvoir profiter des longues nuits d'hiver pour partir en quêtes de deux discrètes visiteuses chevelues : C/2016 R2 Panstarrs et C/2017 T1 Heinze. La première se déplace dans la constellation du Taureau tout au long du mois de janvier et présente un éclat discret d'environ 11m. Elle se révèle toutefois intéressante car elle a manifesté à plusieurs reprises une forte activité de dégazage qui mérite d'être surveillée comme en attestent les images de l'astrophotographe autrichien Michael Jager.

    cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Lire la suite...


    12 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique