• La plus brillante : C/2017 O1 ASASSN

    Les amateurs de comètes n'ont pas trop été gâtés cet été mais l'automne s'annonce un peu mieux avec la montée en éclat de C/2017 O1 ASASSN. Découverte le 17 juillet 2017, cette comète transite au mois de septembre dans le Taureau, entre les célèbres amas d'étoiles des Hyades et des Pléiades. Son éclat apparent est situé autour de 8,5m à la mi septembre et devrait progresser jusqu'à 7,5m d'ici la fin octobre. Une comète qui sera assez facile à suivre pour un petit télescope.

    C/2017 O1 ASASSN

    cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Découvert le 2 mars 1981 par Schelte Johnson Bus depuis l'observatoire de Siding Spring en Australie, l'astéroïde 3122 Florence est un géocroiseur de la classe des Amor qui se distingue par sa taille importante évaluée à 4,3 km dans son grand axe. Ce premier septembre 2017 l'astéroïde va passer à près de 7 millions de kilomètres de la Terre (0,047 UA), pas de quoi nous faire craindre une collision avec la Terre, mais à l'échelle du Système Solaire c'est un saut de puce puisque cela représente juste 18 fois la distance qui sépare notre planète de la Lune. Cette relative proximité va le rendre visible dans nos instruments d'astronomes amateurs car son éclat apparent devrait atteindre 8,7m.

    3122 Florence

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une nova galactique a été découverte le 24 juin 2017 dans la constellation de l'Ecu par le réseau de recherche automatique de supernova nommé ASASSN pour "All Sky Automated Survey for SuperNovae". Alors qu'elle brillait à la magnitude 12 fin juin, cette nova a largement gagné en luminosité en atteignant 9m à la mi juillet. Les observateurs la signale à 8,8m au 24 juillet et elle ne semble pas avoir atteint son pic d'éclat. Voilà donc un objet à suivre dans le ciel soir !

    nova ASASSN 17-hx

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • C'est la bonne saison pour partir explorer la belle constellation du Scorpion et si vous avez décidé de vous balader parmi les objets de cette région du ciel sachez qu'une petite comète périodique de magnitude 10 s'y promène actuellement, il s'agit de la 71P/Clark. Cette comète passe au périhélie tout les 5,56 ans, elle fut découverte le 9 juin 1973 par Michael Clark lors d'une survey d'étoiles variables au Mount John University Observatory en Nouvelle-Zélande. Les observateurs qui bénéficient d'un horizon sud bien dégagé pourront partir à sa recherche au niveau du creux de la queue du Scorpion.

    71P Clark map

    cliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Alors qu'on s'approche lentement mais sûrement du prochain minimum solaire et que les détails visibles à la surface de notre étoile se font de plus en plus rares, en ce dimanche 9 juillet 2017 on peut dire que le Soleil s'est réveillé en beauté ! Ce sursaut d'activité offre actuellement un très beau spectacle en H-alpha avec en surface la grande tache solaire AR2665 qui apparaît entourée d'une large zone couverte de filaments et de tache blanches, mais aussi une immense protubérance massive et filandreuse en bord de disque.

    Soleil en H alpha

    Le Soleil dessiné avec un PST et un oculaire Ethos de 10 mm le 9 juillet 2017 vers 13h00.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le lundi 7 août 2017 se produira une éclipse partielle de Lune et la fin du phénomène sera observable en France métropolitaine. Pour apprécier ce spectacle naturel qui est sans danger pour notre vue il faudra guettez le lever de la Lune vers l'est et surtout trouver un site d'observation offrant un horizon le plus dégagé possible. Lorsque notre satellite naturel fera son apparition au dessus des reliefs un peu avant 21h HL son pôle sud sera plongé dans l'ombre de la Terre et présentera un aspect nettement assombri. Depuis la France métropolitaine nous ne pourrons malheureusement pas assister au début de l'éclipse ni à son maximum qui se produira à 20h20 car à ces étapes du phénomène la Lune ne sera pas encore levée.

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • La météo est capricieuse en ce moment, entre orages et journées venteuses, les observations se font rares ... Heureusement Jupiter est toujours là et en attendant la prochaine nouvelle Lune elle assure toujours le spectacle. Pour cette nouvelle observation avec la lunette de 80 mm j'espérais voir la grande tache rouge mais je suis à nouveau tombé sur le côté de la géante gazeuse où elle est absente. Mais finalement peu importe, Jupiter est une planète passionnante tant ses bandes nuageuses sont agitées, il y a toujours de nouveaux détails à découvrir.

    Jupiter le 7 mai 2017 vers 0h30
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos SX 3,7 mm)
      Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • A l'heure ou la comète 41P Tuttle Giacobini Kresak s'éloigne de la Terre, que la C/2017 E4 Lovejoy a vu sa magnitude chuter brutalement, les regards des astronomes amateurs se portent désormais vers la belle mais discrète C/2015 V2 Johnson.  Découverte en novembre 2015 par Jess Johnson du Catalina Sky Survey, cette comète est placée sur une trajectoire hyperbolique qui la renverra dans les parties les plus reculées du Système Solaire et même plus loin après le périhélie. Début mai elle progresse lentement dans la constellation du Bouvier avant d’accélérer son mouvement apparent à l'approche de la Terre début juin. A cette période elle se trouvera à 0,81 UA de notre planète et sa magnitude devrait approcher 6m.

    C/2015 V2 Johnson

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Hier soir le ciel était légèrement voilé mais l'atmosphère était très stable ce qui m'a permis d'observer Jupiter dans de très bonnes conditions avec la lunette de 80 mm depuis ma terrasse à Marseille. Il n'y avait pas la tache rouge mais un grand nodule blanc au niveau de la bande équatoriale sud. Pas mal d'autres détails étaient également visibles et j'ai entre autre noté que le pôle nord de la géante gazeuse était très sombre.  En tout cas cette observation fait du bien tant la météo de cette dernière semaine a été calamiteuse. Jupiter assure le spectacle en attendant la prochaine nouvelle Lune fin mai.

    Jupiter 30-04-2017

    Jupiter le 30 avril 2017 vers 0h20
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos SX 3,7 mm)
      Marseille (13)

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Ce 19 avril 2017 un astéroïde de 1,3 kilomètres de diamètre nommé 2014JO25 va passer à 1,8 millions de kilomètres de la Terre. Les astronomes vont profiter de ce passage rapproché pour effectuer des observations radar avec les antennes de l'observatoire de Goldstone en Californie ou d'Arecibo à Porto Rico, cela permettra de déterminer avec précision sa taille et son profil. Mais les amateurs ne seront pas en reste puisque cette nuit, lorsqu'il sera au plus près de la Terre, l'astéroïde atteindra une magnitude comprise entre 10,5m et 11m. Cela permettra de le repérer avec un instrument de 80 mm et plus sous la forme d'un petit point se déplaçant rapidement parmi les étoiles de la constellation des Chiens de Chasse.

    2014JO24 asteroid mapcliquez sur l'image pour obtenir la carte imprimable en pdf

    Lire la suite...


    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique