• Découverte le 2 mars 2022 à la magnitude 17,2 par le Zwicky Transient Facility (ZTF) de l'observatoire Palomar en Californie, la comète C/2022 E3 ZTF promet de devenir intéressante durant les mois de janvier, février et mars 2023. Ce petit corps de roche et de glace provient du nuage de Oort et circule autour du Soleil avec une très longue période d'environ 50 000 ans ! Le 3 février 2023 la comète ZTF va passer à seulement 0,28 UA de la Terre (42 millions de kilomètres), soit un saut de puce à l'échelle du Système Solaire. Cette relative proximité devrait permettre à la comète d'atteindre la magnitude 5 ou 6 et de ce fait nous devrions pouvoir la percevoir à l’œil nu depuis un ciel préservé de la pollution lumineuse, ou du moins facilement la distinguer aux jumelles.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Le mardi 25 octobre 2022, durant les vacances scolaires de la Toussaint, se déroulera une éclipse partielle de Soleil qui sera observable dans la majeure partie de l'Europe, dans l'ouest de l'Asie et la Sibérie. En France métropolitaine l'éclipse sera d'autant plus intéressante et longue que l'observateur sera situé vers le nord-est. Ainsi à Strasbourg le Soleil sera occulté à 19% alors qu'à Biarritz seuls 3% du disque de notre étoile seront masqués. A Marseille le Soleil sera occulté à 11%.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Une éclipse totale de Lune sera visible en France le lundi 16 mai 2022, un évènement à ne pas rater car depuis quelques années celles qui sont visibles depuis l'Europe sont plutôt rares, la dernière totale remontant au 21 janvier 2019. Pour profiter du spectacle il faudra être matinal car notre satellite naturel commencera son entrée dans l'ombre de la Terre à 4h47 HL. C'est le côté ouest de la Lune qui s'assombrira en premier, l'océan des Tempêtes sera la première mer lunaire à s'obscurcir.

    éclipse de Lune 16 mai 2022

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • C/2021 O3 PanSTARRS a été découverte le 26 juillet 2021 à l'aide du télescope Pan-STARRS 1 de 1,8 mètre de diamètre situé à l'observatoire ​​de Haleakala, à Hawaï, aux États-Unis. Cette comète se déplace sur une orbite elliptique et très allongée qui laisse entendre qu'elle provient des régions reculées du Système Solaire, probablement même du lointain nuage de Oort. Fin avril elle va s'éloigner de la direction du Soleil et faire une apparition intéressante dans le ciel du soir en direction du nord-ouest du côté de la constellation du Taureau et de l'amas des Pléiades. La comète va ensuite gagner de la hauteur dans le ciel et passer au plus près de la Terre le 8 mai 2022, elle se trouvera alors à une distance de 0.60 AU (soit 90 millions de kms). Si la comète survit à son passage près du Soleil, elle pourrait atteindre une magnitude comprise entre 4,5m et 6m.

    C/2021 O3 PanSTARRS

    Lire la suite...


    3 commentaires
  • L’astronome Greg Leonard a découvert une comète de magnitude 19 sur des images réalisées à l’Observatoire du Mont Lemmon en Arizona le 3 janvier 2021. L’orbite hyperbolique de C/2021 A1 Leonard suggère qu’elle provient du très lointain Nuage d’Oort et qu’elle ne fera qu’un seul passage dans les régions internes du Système solaire, c'est à dire à proximité de la Terre et de notre étoile. Auparavant sa période orbitale était extrémement longue, près de 35 000 ans ! D'après les calculs elle passera à "seulement" 34,9 millions de kilomètres de la Terre le 12 décembre et le périhélie interviendra le 3 janvier 2022 à 92,2 millions de kilomètres du Soleil, exactement un an après sa découverte. Cette position devrait lui permettre d'atteindre la magnitude 4 à la mi décembre ce qui la rendre visible à l’œil nu sous un bon ciel !

    C/2021 A1 Leonard trajectory

    Lire la suite...


    12 commentaires
  • RS Ophuichi est une nova récurrente, c'est à dire qu'elle peut rentrer épisodiquement en sursaut d'activité et gagner en éclat de façon spectaculaire. Il s'agit d'un système binaire situé à près de 5000 années-lumière dans la direction de la constellation d'Ophiucus. Les deux composantes, une géante rouge et une naine blanche, sont très proches l'une de l'autre et échangent de la matière. La naine aspire la matière de la géante et l'accumule autour d'elle jusqu'à saturation, alors se produit une violente explosion thermonucléaire. Des explosions ont déjà été observées en 1898, 1933, 1958, 1967, 1985 et 2006, faisant passer l'éclat apparent du duo de 12m à 5m. Une nouvelle explosion s'est justement produite dans la nuit du 8 au 9 août et RS Ophuichi est brusquement devenue visible à l'oeil nu.

    nova RS Ophuichi

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Le jeudi 10 juin 2021 se déroulera une éclipse annulaire de Soleil. Le phénomène ne sera malheureusement visible que depuis des régions du monde très boréales et difficiles d'accès même en dehors des restrictions de déplacement liées au Covid19. Elle commencera au nord-est du Canada, traversera le nord-ouest du Groenland, passera par le pôle Nord et s’achève sur l’est de la Russie, en Sibérie orientale. Alors que peu de monde pourra profiter de la phase annulaire, beaucoup de pays en Europe pourront assister à une éclipse partielle de Soleil, c'est le cas en France.

    éclipse de Soleil 10-06-2021

    Eclipse Predictions by Fred Espenak, NASA's GSFC

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Le japonais Yuji Nakamura a découvert le 18 mars 2021 une nova de 9,5m dans la constellation de Cassiopée à l'aide d'un téléobjectif de 135 mm. Cette étoile en sursaut d'éclat est désormais nommé nova Cas 2021 ou PNV J23244760+6111140. Sa position correspond avec un astre déjà répertorié, il s'agit d'une variable à éclipse de type W UMa appelée CzeV3217 dont la distance est estimée à 5500 années-lumière. Elle est facile à repérer aux coordonnées 23h24m47,60s et +61°11’14,0’’ car elle se situe à seulement 25' d'arc au sud de l'amas ouvert M52. De plus, son éclat apparent ne cesse de croitre et atteint 7,7m au soir du 19 mars 2021, elle est donc visible dans une paire de jumelles. L'évolution de l'activité de cet astre va donc être intéressant à suivre durant les semaines à venir.

    nova cas 2021

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • SuFe 1 est un petit objet nébuleux que j'ai repéré en étudiant les plaques photographiques du Digitized Sky Survey en 2018. Je partage cette découverte avec l'astronome amateur chinois Guoyou Sun qui l'a également répertorié de son côté. Nos deux découvertes indépendantes étant signalées à peu de temps d'écart l'objet a été baptisé de nos deux noms, SuFe 1 pour Sun Ferrero 1. Jusqu'à présent l'aspect visuel de notre petit disque nébuleux ne présentait pas vraiment d'indices permettant d'identifier sa nature avec certitude, l'objet est minuscule (0,1'x0,1'), ne présente pas vraiment de structure apparente, pas d'étoile centrale, une couleur rougie, il pouvait tout aussi bien s'agir d'une galaxie lointaine. Ce qui nous interpella et nous incita à la déclarer c'est sa signature infrarouge sur les images du satellite Wise qui ressemble à celle des nébuleuses planétaires. Mais il fallait une confirmation par étude spectroscopique.

    Sun Ferrero 1 planetary nebula

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Après C/2020 F8 SWAN, une autre comète pourrait elle aussi devenir visible à l'oeil nu cet été : C/2020 F3 NEOWISE ! Cette comète fut découverte le 27 mars 2020 avec le télescope spatial infrarouge WISE (Wide-Field Infrared Survey). Il s'agit d'un petit corps glacé provenant du fin fond du Système Solaire, elle possède une très longue période orbitale probablement supérieure à 1000 ans. Il se pourrait qu'elle devienne visible à l'oeil nu après son passage près du Soleil le 3 juillet 2020 à seulement 0,29 UA (soit 43,5 millions de kilomètres).

    C/2020 F3 NEOWISE

    Lire la suite...


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique