• 2014, sous le ciel de Bali, Indonésie

    Me voici de retour sous l'équateur avec un séjour d'une semaine à Bali en Indonésie. Une île magnifique, dépaysante, verdoyante, et chaleureuse. Fin mai nous sommes au début de la saison sèche et même si les pluies sont rares à cette période, le climat reste moite, l'air est saturé d'humidité. Côté astronomie on pourrait se dire que ce n'est pas l'endroit idéal pour observer mais sur ces iles la météo change très vite et la nuit on trouve toujours quelques fenêtres de ciel clair.

    Enregistrer

    Enregistrer

    Nous avons pris nos quartiers à l'hôtel Pertiwi Resort & Spa de Ubud, une petite ville agréable et verdoyante située dans le centre de l'île. Ici chaque rue, chaque maison, chaque jardin respire l'Asie, tout est richement décoré de statues, d'ornements, de petits autels à offrandes, tout cela crée une composition harmonieuse avec la végétation luxuriante et fleurie.

    L'hôtel Pertiwi mérite une visite à lui tout seul :

    Le premier soir nous découvrons qu'ici la nuit tombe très tôt. Normal nous sommes près de l'équateur. J'ai eu de la chance car la terrasse de notre chambre donne plein sud. Le ciel qui était presque continuellement nuageux pendant la journée s'est soudainement dégagé, quel bonheur de retrouver la Croix du Sud, ou les brillantes étoiles Alpha et Bêta du Centaure en face de moi.

    Les constellations du ciel austral que j'ai pu explorer

    L'astronomie n'étant pas du tout la motivation première du voyage je suis parti très léger, seulement équipé de la petite lunette chercheur de 60 mm qui surmonte habituellement mon Dobson Canopus de 381 mm.

    J'ai une petite heure de vide devant moi avant la sortie du soir donc j'en profite pour pointer une des stars du ciel austral : l'amas globulaire Omega du Centaure alias NGC 5139 (5,3m - 55'). Ce dernier est toujours aussi impressionnant, et même s'il n'est pas résolu à 19x, il apparaît gros à l'oculaire. Il possède une large région centrale uniforme entourée d'un petit halo moins brillant. Je note également qu'il apparaît clairement ovalisé à peu près dans le sens E/O.

    ngc5139 globular cluster

    NGC 5139, amas globulaire dans le Centaure
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Le lundi est consacré au repos, le voyage a été très long et le décalage horaire de 6h demande un peu d'accoutumance. Aussi nous faisons simple pour ce premier jour de découverte, nous partons visiter Ubud à pied, ses rues, son marché animé et son théâtre.

    Détail de l'entrée du théâtre de Ubud

    La nuit est vite là et à mon grand étonnement il fait encore beau en début de soirée. En fait le ciel et souvent clair entre 18h et 20h, puis les nuages descendent de la montagne et couvrent progressivement la voûte étoilée. Pour moi c'est parfait cela tombe durant le temps mort entre le retour de ballade et la sortie nocturne. Première cible ce soir : la très belle nébuleuse de la Carène (NGC 3372). Cette observation me déçoit un peu car il y a un peu de pollution lumineuse autour de la terrasse et cela suffit à "l'éteindre" sensiblement. L'image s'améliore avec le filtre UHC mais bon, après l'avoir vue au Chili sous un ciel dantesque, là çà ne vaut pas le coup de faire dessin.

    La région située entre la Croix du Sud et la Carène est riche en beaux amas ouverts. Il y en a un que je n'avais jamais osé dessiné jusqu'à présent à cause de sa richesse, il s'agit de NGC 3766 (5,3m - 15'). Dans la lunette de 60 mm à 19x l'amas apparaît brillant, sa forme globale est plutôt triangulaire. Je perçois un bon nombre de fines étoiles sur un fond diffus car il est mal résolu. La vision de cet objet est assez intéressante et esthétique. Juste au nord de l'amas se trouve une étoile assez lumineuse (5,14m) et qui a une jolie teinte orangée (K1III).

    ngc 3766

    NGC 3766, amas ouvert dans le Centaure
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Je me décale ensuite vers la frontière entre la Carène et les Voiles pour viser un grand amas ouvert : NGC 3114 (4,2m - 35'), alias "la pieuvre". Celui-ci est assez étendu et possède quelques "tentacules" d'étoiles qui se rejoignent vers une région stellaire plus dense.

    ngc 3114

    NGC 3114, amas ouvert dans la Carène
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Mardi matin, nous rentrons dans le vif des visites. Nous partons explorer le parc de Monkey Forest, une très belle parcelle de jungle où se sont établies quelques colonies de macaques. Dans cette forêt luxuriante on dénombre pas loin de 700 singes !

    Ces derniers sont en totale liberté et ne sont pas vraiment farouches car ils savent que les humains qui viennent leur rendre visite amènent généralement de bonnes choses à manger avec eux. Il est assez amusant de les voir grimper sur nos épaules après quelques hésitations juste histoire de vérifier qu'on ne possède pas une denrée à grignoter.

    Le Monkey Forest abrite aussi deux temples, le Pura Dalen Agung Padangtegal et  un autre plus discret dédié à une source sacrée. Ce dernier se trouve dans une partie du parc réellement magnifique qui descend dans un petit canyon. Les statues et le temple sont grignotés par la nature et les grands arbres couverts de mousse sont parsemés de lianes. Nous voilà propulsés dans une ambiance digne d'Indiana Jones ou de Jurassic Park, c'est selon !

    Mardi soir j'ai encore droit à mes deux petites heures de temps clair. Je ressors la lunette et continue mes explorations australes. Je vise d'abord la constellation de la Carène. On y trouve un très bel amas ouvert nommé NGC 2516 (3,8' - 22') qui est facile à détailler car il est plutôt étendu mais aussi parce que ses composantes sont lumineuses. A 19x je perçois dans sa structure plus d'une vingtaine d'étoiles dont une qui est franchement orangée sur le bord nord de l'amas. Il s'agit de la variable V460 (environ 5,2m), une géante rouge de type M0II.

    ngc 2516

    NGC 2516, amas ouvert dans la Carène
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Je retourne vers l'amas NGC 3766 du Centaure. A seulement 3,4°E de cet objet se trouve un autre amas intéressant : il s'agit de NGC 4103 (7,4m - 6,0') de la Croix du Sud. A 19x il n'est pas bien résolu mais quelques étoiles se distinguent sur un fond nébuleux en forme de "Z". Celui-là il est plutôt original.

    ngc 4103

    NGC 4103, amas ouvert dans la Croix du Sud
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

      

    La fin du dessin de l'amas s'accompagne de l'arrivée d'une vague de nuages. Le matériel est tout juste rentré que nous entendons depuis la chambre un étrange bruit répétitif venant de la terrasse : "tÔkaiii ... tÔkaiii ...". Nous nous demandons quel peut-être l'animal capable de pousser un cri pareil et  découvrons qu'il s'agit en fait d'un énorme gecko très coloré et long de 30 cm ! Après recherche j'ai découvert qu'il s'appelle à juste titre le gecko tokai !

    Un beau spécimen de gecko tokai

    Mercredi nous partons explorer l'île avec un taxi balinais loué à la journée. Notre sympathique chauffeur est d'accord pour nous accompagner visiter une sélection de sites que nous avons soigneusement choisi, il connaît l'île comme sa poche. Nous commençons par la grotte de l'éléphant de Goa Gajah, située à Bedulu. L'entrée de cette grotte est entièrement sculptée dans la roche et la cavité a été transformée en temple dédié notamment au culte du dieu Ganesh, le dieu éléphant de la sagesse et de l'intelligence. Ce site est daté du 9ème siècle.

    L'entrée de la grotte de Goa Gajah. Le port du Sarong traditionnel est de rigueur !

    Tout autour s'étend un jardin verdoyant de toute beauté. Mais il faut bien avouer que sur cette île la nature exubérante est belle de partout ! Un gardien du temple nous propose de goûter à un étrange fruit poussant en grappe dans un arbre, il s'agit de jambus. Ces fruits ressemblent à d'énormes litchis mais leur consistance et leur goût  rappellent plutôt ceux des grains de grenade.

    La seconde étape du circuit nous amène au temple de la source sacrée de Pura Tirta Empul à Tampaksiring. Aujourd'hui est un jour spécial pour les hindous et les pèlerins sont nombreux à se rendre dans les bassins pour se faire bénir par l'eau des fontaines.

    C'est extraordinaire de pouvoir avoir accès à ce site et se mélanger aux balinais un jour comme celui-là, la ferveur qui se dégage du lieu est incroyable. Le dépaysement est total.

    Le bassin de résurgence de la source du Pura Tirta Empul

    L'un des temples du Pura Tintal Empul
     

    Après cette visite sensationnelle nous nous arrêtons dans une plantation pour goûter à une variété de café tout à fait particulière : Le café kopi luwak. Il s'agit de l'un des cafés les plus chers du monde car il est récolté dans les excréments d'une variété de civette asiatique !! En fait l'estomac de l'animal se charge d'éliminer la pulpe de la baie de café et rejette le noyau (le grain) qui peut ensuite être lavé et torréfié.

    Fruits du caféier

    La visite de cette plantation magnifique où se côtoient de nombreuses espèces végétales est tout à fait agréable, elle se termine par une dégustation du fameux café et de multiples variétés de thé. 

    C'est les papilles en fête que nous reprenons la route en direction du lac Batur et de son volcan, le Gunung Batur (1717m). La route de Penelokan nous offre une vue panoramique exceptionnelle sur l'une des deux caldeiras de l'ancien volcan qui explosa et s'effondra il y a près de 29 000 ans.

    Vue sur le lac Batur dominé par le sommet du Gunung Abang

    Le volcan Batur à gauche et le lac à droite

    Restaurant avec vue panoramique

    C'est au fond de cet immense cratère de près de 13 km de diamètre que se trouve aujourd'hui le lac Batur. Comme le volcan est toujours actif de nouveaux cônes volcaniques sont apparus à proximité du Batur. Il n'est pas rare de voir de la fumée s'en échapper mais lors de notre visite ce ne fut pas le cas.

    La dernière éruption du Batur remonte à l'année 2000.

    Dernière étape de notre périple : L'immense temple de Besakih, le plus grand et certainement le plus majestueux de Bali, construit sur les pentes du volcan Gunung Agung. Il est dédié aux trois grandes divinités Brahma, Vishnu et Shiva et contient pas moins de 22 sanctuaires !

    Son entrée monumentale se distingue par sa structure en terrasse qui rappelle les pyramides à étages des premiers sites de culte indonésiens. Les fondations du site de Besakih remonteraient, elles, au 8ème siècle.

    Les temples sacrés se visitent en Sarong, le vêtement traditionnel balinais

    Le pic du volcan Gunung Agung qui domine le temple de Besakih

    Notre circuit s'achève à la nuit tombée. Ce fut une sacrée journée de découvertes et d'immersion dans la vie culturelle et spirituelle des habitants de l'île que nous ne sommes pas prêts d'oublier ! A notre retour à l'hôtel le ciel est couvert, donc ce soir pas d'observations, mais honnêtement c'est tant mieux, je suis sur les rotules.

    Épuises par l'excursion de la veille, le jeudi sera une journée de détente à l'hôtel Pertiwi d'Ubud.

    Pertiwi resort and spa ubud

    Un énorme papillon "palm king" (Amathusia phidippus) photographié à Ubud.

    Les pérégrinations reprennent le vendredi. Nous avons concocté un nouveau programme de visite pour notre chauffeur balinais, à commencer par de magnifiques rizières situées au nord d'Ubud, dans la petite localité de Payogan.

    rice culture payogan Bali

    Seconde étape de la journée : le zoo de Bali à Singapadu. Nous avions envie de voir et approcher des éléphants d'Asie et il se trouve que dans ce zoo des mahouts s'occupent d'un camp de pachydermes originaires de l'île de Sumatra.

    Pour la pause repas nous nous arrêtons à la station balnéaire de Sanur, dans le sud de l'île. C'est là que l'on trouve les belles plages de Bali.

    Après la baignade le périple se termine sur le célèbre site de Tanah Lot où un temple hindouiste fût construit au 15ème siècle sur un îlot accessible à pied à marée basse.

    Autour du temple de Tanah Lot se dressent d'autres temples dont le Pura Batu Balong qui fût construit au bout d'un promontoire rocheux rongé et creusé par la mer.

    Ce lieu est très prisé des photographes du monde entier et nombreux sont ceux qui viennent immortaliser le temple au Soleil couchant.

    Aujourd'hui aussi les excursions se terminent assez tard. Par chance le temps est dégagé ce soir. Je décide de profiter une dernière fois des beautés du ciel de l'hémisphère sud. Comme ma séance d'observation est plus tardive que les fois précédentes je peux jeter un coup d’œil à la constellation de l'Autel localisée sous le Scorpion. Ce coin du ciel abrite NGC 6397 (5,3m - 31') un brillant amas globulaire dont l'éclat et la taille rivalise avec notre célèbre M13 boréal. Je tenais à faire ce dessin afin de proposer un comparatif avec Omega du Centaure. A 19x NGC 6397 apparaît lumineux mais bien petit comparé au géant du Centaure dessiné plus haut. Sa région centrale peu marquée est large et un peu plus lumineuse que le halo.

    ngc 6397

    NGC 6397, amas globulaire dans l'Autel
    Lunette de 60 mm à 19x (Nagler 13 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Je m'intéresse ensuite à un petit amas ouvert du Centaure, il s'agit de Lynga 2 (6,4m - 10'). Celui-ci est petit et compact, il apparaît étiré SE/NO. Il dévoile juste quelques étoiles s'étendant au NO d'un astre de 7,68m.

    Lynga 2

    Lynga 2, amas ouvert dans le Centaure
    Lunette de 60 mm à 28x (UWA 8,8 mm)
    Ubud (Bali, Indonésie)

    Ici s'achève ce nouveau périple en terre australe. Les richesses culturelles et naturelles de l'île de Bali en font une destination touristique de premier plan qui nous laissera la tête remplie de souvenirs inoubliables. La météo un peu plus clémente que ce que j'imaginais en partant là bas m'aura également permis de revisiter un peu le ciel profond austral, ainsi le séjour aura été encore un peu plus agréable.

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Petite balade dans le Système Solaire à PichaurisRegard sur Mars en fin d'opposition »

    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    BONIN Chantal.
    Dimanche 1er Juin 2014 à 20:42

    Bonsoir Laurent,

     

    là ,on est bien loin du balcon de Marseille!!!

    je suis tout simplement scotchée...merci de nous faire partager ces beautés terrestres,en attendant les dessins à venir.

    je vais m'empresser de revoir les constellations de l'hémisphère sud.Bonne récupération à vous Laurent.

    amicalement.

    Chantal B.Club Einstein .Chaponnay.69

     

     

     

     

    2
    Dimanche 1er Juin 2014 à 22:16

    Coucou Laurent,

    J'ai dévoré ton récit, et j'ai vraiment aimé découvrir votre périple au gré de ton récit. Il faut absolument qu'on se fasse une soirée où tu nous feras le récit de ton voyage.

    Amitiés,

    Benjamin

    3
    Lundi 2 Juin 2014 à 17:55

    Bonjour !

     

    Merci pour vos messages :-) L'article n'est qu'une ébauche pour l'instant, désolé pour les phrases incomplètes et les fautes ... Il va s'étoffer et s'améliorer tout au long de la semaine. Difficile de faire le tri entre les photos à proposer et les détails à mentionner, il y a tellement de choses à dire concernant ce voyage ! Benjamin c'est sûr qu'il y a de quoi faire une sacrée soirée photos :-) . De votre côté j'ai cru comprendre que le séjour à Grand Champ a été une réussite. J'espère que notre padawan Florian nous fera un beau CROA !

    A bientôt !

    4
    Lundi 2 Juin 2014 à 18:39

    Coucou Laurent,

    J'attends avec patience la suite et la fin de ton article. Et on se fait une JPL spéciale Bali, si ça te dit ?

    Amitié,

    Benjamin

    5
    Mardi 3 Juin 2014 à 13:18

    Superbes photos Laurent, je l'ai parcouru en diagonale pour l'instant depuis le boulot 

    , impossible d'aprécier les dessins sur les vieux Mac...

    ^^

    6
    Mardi 3 Juin 2014 à 18:41

    Salut Vincent !

    Merci pour ton message. Au sujet des photos j'ai galéré, figure toi que je n'ai pas emporté le bon chargeur de batterie pour mon Lumix FZ200 ... une fois à plat j'ai du utiliser mon petit appareil Fuji qui va sous l'eau pour tout photographier, la misère. Il faut absolument que je commande une seconde batterie pour le Chili 2015 ! J'étais malheureux sans mon super zoom et le F2,8.

    Benjamin il faut que je fasse une sélection de photos avant d'envisager une présentation du voyage, sinon çà va être indigeste car on a utilisé 4 appareils photos différents avec ceux de ma femme et de ma belle sœur et du coup on a pas mal de doublons ... il faut que je fasse du tri.

    A bientôt !

    7
    Mardi 3 Juin 2014 à 18:43

    Chantal, merci pour tes visites régulières et tes petits messages qui me font bien plaisir :-)

    8
    Mardi 3 Juin 2014 à 23:39

    Très beau dessin de l'amas ouvert avec le petit plus, l'étoile variable je ne peux m'empêcher de venir jeter un oeil chaque soir en espérant voir de nouveau dessin (:

    bonne continuation

    9
    gillounet ragbr
    Mercredi 4 Juin 2014 à 10:14
    Merci Laurent de nous faire partager ton voyage. Assurément, c'est une destination de rêve ! Nature, culture et astro, que demander de mieux? Je suis demandeur d'une "conférence du monde" idem BBBenj, normal, après celle des Sanguy à l'Alma, on en redemande.
    10
    Mercredi 4 Juin 2014 à 11:10

    Taglex : Merci ! les autres arrivent ;-) C'est vrai qu'il était sympa cet amas NGC 2516. Dans le ciel boréal il aurait été dans le catalogue Messier, c'est certain !


    Gilles : Salut ! Oui çà a été un voyage très riche en tout point, un rêve ! J'ai été content de voir aussi sur le forum RAGBR que vous avez bien profité de la sortie Grand Champ :-) çà avait l'air plus que sympa !

    11
    Lundi 9 Juin 2014 à 19:39

    çà y est, tout les dessins sont en lignes !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :