• 46ème RAGBR : des astrams au beau fixe

    Les voilà enfin les 46ème RAGBR ! Après de longues semaines de pluie, de vent, de froid, de Lune, le temps est beau beau fixe et ce n'est pas les quelques cirrus qui traînent dans le ciel qui vont décourager nos astronomes amateurs affamés d'étoiles et autres objets lointains.

    Nombre d'entre nous sont arrivés tôt dans l'après-midi pour profiter des instruments dédiés à l'observation solaire et ainsi découvrir les quelques protubérances que nous offre notre étoile aujourd'hui. Je les rejoins vers 18h30 et retrouve avec plaisir mes amis mais aussi pas mal de nouveaux observateurs car pour cette cession nous serons encore très nombreux avec près de 25 participants !

    RAGBR-46-vincent-stephane.jpg

                                                       Vincent et Stéphane préparent le matériel

    RAGBR-46-patrick-marc.jpg

                                                Patrick et Marc, fin prêts pour une nuit de photographie

    Vers 19h30 le Soleil commence à décliner, il est désormais temps de dresser le banquet. Notre chef Benjamin s'active, les tables s'alignent, et les ciches aussi ! Ce soir je pensais que la thématique était "le marathon Messier", mais il semblerait que l'on soit également partis pour un marathon culinaire !

    RAGBR-46-banquet.jpg 

    C'est Yannis notre jeune "astropadawan" officiel qui se charge de la présentation des mets proposés : quiches tex mex, flammekueche, poulet fumé ananas, champignon ... Ce soir il n'y a pas de doute, nous sommes dans top chef !

    RAGBR-46-banquet-yannis.jpg

    Petit à petit le ciel s'assombrit,  un fin croissant de Lune et Jupiter commencent à percer dans les lueurs du crépuscule.

    RAGBR-croissant-Lune.jpg

                                       La Lune "shootée" à main levée avec le zoom du Lumix FZ200 

    Les premières observations au télescope révèlent des images turbulentes ce qui nous inquiette un peu, mais après tant de semaines sans étoiles on ne va pas faire les difficiles. La nuit commence à vraiment tomber et les plus téméraires partent à la recherche de la comète Panstarrs. Rémi est le premier à la débusquer sous le W de Cassiopée avec son Mewlon de 180 mm mais à l'oculaire, même si elle présente encore une belle queue de poussières, on sent qu'elle a nettement perdu en éclat depuis notre dernière observation.

    RAGBR-46-plan-general.jpg 

    La plus belle vision de la comète sera obtenue dans le Sumerian de 450 mm de Denis, le gain en diamètre lui redonne de la clarté. De mon côté j'aimerais bien voir la comète 63P/Wild qui transite dans la tête du Lion. Malheureusement j'ai beau chercher, je n'ai rien vu. D'autres la tenteront aussi, mais sans succès. Elle doit être plus faible que prévue ou trop petite.

    Il est temps de passer au ciel profond même si la Lune n'est pas encore couchée et je m'oriente vers la constellation du Dragon. Ma première cible est la belle et longiligne NGC 5907 (10,7m). Dans le Dobson de 381 mm à 171x elle offre une vision très esthétique et se présente comme un très long fuseau nébuleux englobant une région centrale discrète et étirée. En vision décalée on perçoit sans trop de difficulté une bande sombre qui borde le bulbe galactique.

    ngc5907 galaxy

                                                              NGC 5907 - Galaxie dans le Dragon
                                         Télescope Obsession de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
                                                          Rians La Verdière 04 - SQM 21,37

    Je suis très satisfait de cette première vision, le ciel n'est pas trop mal. L'humidité commence à tomber légèrement mais la transparence est assez bonne. Malgré la présence du croissant de Lune qui s'apprête à se coucher vers l'ouest la mesure du Sky Quality Meter nous indique un bon 21,35.

    Non loin de NGC 5907 se trouve la galaxie M102 (10,2m), j'en profite pour lui rendre visite. Celle-ci apparaît compacte et brillante. Sa forme est quant à elle clairement étirée. Comme elle présente un bon contraste je choisis de pousser le grossissement et je fixe de ce fait dans le porte oculaire l'Ethos SX de 3,7 mm. A 462x M102 révèle une région centrale large et brillante bordée par des extensions latérales plus faibles. En vision décalée et en cherchant attentivement, je parviens à deviner par moment la fine bande sombre qui la traverse. Elle n'est perceptible qu'au niveau du bulbe central.

    M102 galaxy

    M102 - Galaxie dans le Dragon
    Télescope Obsession de 381 mm à 462x (Ethos SX 3,7mm)
    Rians La Verdière 04 - SQM 21,37

    La Lune s'est enfin couchée. Le ciel est devenu plus noir et le SQM affiche désormais un beau 21,37. Je file vers la constellation du Lion en direction du groupe compact de galaxies de Hickson 44. Celui-ci est vraiment intéressant car quatre galaxies apparaissent simultanément dans le champ de l'oculaire, même en grossissant à 171x avec l'Ethos de 10 mm. Les deux membres les plus lumineux sont situés dans la partie nord de l'amas, il s'agit de NGC 3193 (11,2m), une elliptique circulaire, et  NGC 3190 (11,1m), une spirale vue de côté et qui présente une bande sombre près de son noyau. Un petit peu à part vers le sud se trouve la petite tache ovalisée de NGC 3185 (12,0m). La plus faible du quatuor est toute proche de NGC 3190, il s'agit de NGC 3187 (12,7m). Celle-ci est vraiment discrète, il faut regarder en vision décalée pour percevoir son petit disque galactique étiré.

    ngc 3190 - Hickson 44 galaxies

    Hickson 44 - Galaxies dans le Lion
    Télescope Obsession de 381 mm à 171x (Ethos 10mm)
    Rians La Verdière 04 - SQM 21,37

     

    Pendant que je dessine Hickson 44 des "oohhhhh" et des "whaaaaa" proviennent de la direction du Sumerian 450 mm de Denis. En fait il a pointé la belle spirale M51 qui passe près du zenith à cette heure-ci. Et quel spectacle ! M51 a offert une vision quasi-photographique avec des bras spiraux bien dessinés et ponctués de nombreuses régions HII et autres grandes associations d'étoiles OB. Un régal !

    Je profite d'avoir le télescope de 450 mm à disposition pour pointer une autre cible intéressante : la belle galaxie du sombrero M104. Et bien m'en a pris puisque la belle offre elle aussi un aspect très détaillé. En vision décalée on perçoit une vision très proche de celle que l'on observe sur les photos avec une magnifique et large bande sombre évidente qui la traverse sur toute sa largeur.

    M104 Sombrero galaxy

    M104 - Galaxie dans la Vierge
    Télescope Sumerian Optic de 450 mm à 145x (Ethos 13mm)
    Rians La Verdière 04 - SQM 21,37

     

    Il commence à se faire tard, j'explore la zone de l'amas galactique de la Vierge pour le plaisir sans faire de dessins puis je tombe sur le magnifique duo de galaxies en interaction des "soeurs siamoises" alias NGC 4567 (11,5m) et 4568 (11,2m). Finalement l'appel du crayon sera le plus fort et malgré la fatigue je me lance dans un dernier croquis. Ces deux galaxies sont vraiment belles, leur disques se touchent. Dans le champ de vision je remarque également la présence de NGC 4564 (11,2m), trois galaxies lumineuses visibles simultanément, voilà une belle conclusion pour cette soirée riche en découvertes. 

    ngc 4567-8 galaxies

                                                                 NGC 4567-8 - Galaxies dans la Vierge
                                                Télescope Obsession de 381 mm à 171x (Ethos 10mm)
                                                                  Rians La Verdière 04 - SQM 21,37

      

    « 2013 : La comète C/2011 L4 Panstarrs2013, sous le soleil de l'Hérault »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :