• Le ciel boréal mois par mois

    Les objets du ciel profond ne sont pas toujours visibles dans le ciel. Les constellations qui les abrite font de longues apparitions dans le ciel du soir de manière saisonnière. Pour vous guider et vous aider à préparer votre programme d'observation voici des cartes représentant le ciel boréal mois par mois. Sur ces cartes les constellations sont signalées par leur appellation latine.

     

    Le ciel actuel :

    Current northern sky - Cielo boreal del momento

     

    current night sky over Marseille Sky map by AstroViewer® Get the HTML codefor this sky map

        

    Le ciel étoilé boréal mois par mois:

      

    Le ciel du 15 janvier à 21h30 HL

     

    north skymap january 

      

    Constellations au méridien :

     

    - Le Taureau (Taurus, Tau)

    Taurus map

    Origine : Le Taureau est une constellation très ancienne (au moins 4000 ans !) inventée par les Mésopotamiens sous le nom de "Taureau Céleste", elle était vénérée en Egypte comme la représentation du boeuf Apis, dieu du Nil, et fut repris par les Grecs, notamment par Ptolémée dans son Almageste (2ème siècle). Notons que la constellation abrite un amas stellaire très brillant que les Grecs ont nommé "Pléiades" et qui constitue pour de nombreuses civilisations un astérisme marquant à lui tout seul: Pour les anciens Arabes il s'agit du coeur de la super-constellation "d'Al Thuraya", une divinité, pour les indiens Guaranis se sont des abeilles dans une ruche, et pour les Tahitiens "Matarii", symbole du début de la saison d'abondance naturelle. Les Chinois y font également référence dans des annales datant de 2300 avant J.C., les Grecs dans les écrits d'Hésiode (1000 avant J.C.) et dans l'Odyssée d'Homère.

    Mythologie : Selon les grecs Zeus se serait transformé en Taureau pour enlever la princesse phénicienne Europe, fille d'Agénor, roi de Tyr. Il l'emmena sur l'île de Crète et depuis notre continent devint l'Europe. Les Pléiades sont quant à elle sept soeurs, filles du Titan Atlas et de l'Océanide Pléione. Les Hyades sont également leurs soeurs.

      

     - Le Cocher (Auriga, Aur)

    auriga map

    Origine : Le Cocher est une ancienne constellation qui existait déjà chez les Babyloniens sous l'image d'un charriot tiré par un taureau. Dans certaines cartes Mésopotamiennes les étoiles de cette zone représentaient aussi un "bâton crochu" symbole du puissant dieu Baal-Marduk. Le Cocher Grec apparaît dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Pour les Grecs le Cocher est Erichthonios, roi d'Athènes, qui est l'inventeur du charriot à quatre roues. Le Cocher est représenté tenant une chèvre dans ses bras, il s'agit d'Amalthée. Lorsque Zeus était très jeune sa mère (Rhéa) le cacha dans une grotte afin qu'il échappe à son père Cronos qui cherchait à le dévorer. Afin qu'il soit nourrit elle le confia à la chèvre Amalthée qui lui offrit son lait. Depuis l'animal devint sacré et lorsque Amalthée vint à mourir, Zeus la remercia en la plaçant dans le ciel. Elle hérita de la plus belle étoile de la constellation, Capella, dont le nom signifie la Chèvre.

    Repérage : Le Cocher ressemble à un pentagone surmonté par l'éclatante Capella. Une sorte de grand anneau dessinant une bague ornée d'un pierre précieuse, Capella.

     

    - Orion (Orion, Ori)

    orion map

    Origine : La disposition et l'éclat de ses étoiles en font l'une des plus belles constellations du ciel. Aussi, de nombreux peuples à travers le monde ont été marqués par cet astérisme. Les Sumériens y voyait un mouton noir, les Egyptiens la représentation d'Osiris, souverain de l'au-delà, les indiens d'Amérique Centrale un Pécari à collier, les Hindous le guerrier Skanda chevauchant un Paon, et les Grecs le chasseur Orion. De nombreux auteurs Grecs le mentionne, Homère, Aratus de Soles, et bien entendu Ptolémée qui l'a inclus dans son Almageste (2ème siècle). Les trois étoiles de la ceinture d'Orion sont particulièrement marquantes, on pense que les Egyptiens s'en sont inspirées pour les trois pyramides de Gizeh, pour les Chrétiens elles représentent aussi les trois Rois Mages, et pour les Aborigènes d'Australie trois pêcheurs dans une barque.

    Mythologie : Pour les Grecs le géant Orion était le fils du dieu de la mer, Poséidon. D'après le mythographe Appollodore il serait également l'amant d'Eos, déesse de l'aube. Orion était un excellent chasseur qui faisait palir de jalousie Artémis, la déesse de la chasse. Lassée des exploits du géant, elle décida d'envoyer un énorme Scorpion le tuer. Comme l'animal et Orion étaient de force égale et que le combat n'en finissait pas, les dieux les séparèrent et les expédièrent à deux endroits opposés dans le ciel. Ainsi Orion est visible lors des froides nuits d'hiver, et le Scorpion n'apparaît qu'en été. Lorsque le dangereux Scorpion se lève, Orion rejoint l'aube de Eos qui l'emmène sur l'île de Delos, un lieu consacré à Apollon, symbole de lumière (assimilée ici au Soleil).

     

    - Le Lièvre (Lepus, lep)

    lepus map

    Origine : Le lièvre est une constellation ancienne d'origine Grecque. Eudoxe de Cnide y fait référence au 4ème siècle avant J.C. Elle fut par la suite intégrée à l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Notons que les Egyptiens se sont également intéressés à ces étoiles, ils y voyaient la barque d'Osiris. La Voie Lactée toute proche étaient souvent assimilée au Nil sur lequel la barque pouvait naviguer.

    Mythologie : Le Lièvre n'a pas vraiment d'histoire. Il peut être rattaché à une scène de chasse dans laquelle il est poursuivi par Orion ses deux Chiens (le Grand et le petit) . D'ailleurs les deux chiens sont souvent représentés tournés vers le Lièvre.

    Repérage : Cette constellation est très facile à repérer car elle se trouve juste au sud des brillantes étoiles d'Orion.

     

    - La Colombe (Colomba, Col)

    colomba map

    Origine : Cette constellation fut introduite par l'Allemand Johann Bayer en 1603 dans son atlas Uranometria. Elle pourrait évoquer la Colombe de Noé. Sir Edmund Halley la reprend dans son catalogue des étoiles australes en 1677.

    Repérage : Attention, cette constellation est particulièrement basse sur l'horizon sud lors de son passage au méridien central en Europe. La Colombe est visible en entier depuis le bassin Méditerranéen, mais ce n'est plus le cas à des latitudes plus hautes.

     


     

    Le ciel du 15 février à 21h30 HL

     

     north skymap february

     

    Constellations au méridien :

      

    - Les Gémeaux (Gemini, Gem)

    gemini map

    Origine : Cette constellation fait partie des 48 répertoriées par Claude Ptolémée, elle figure dans son l'Almageste (2ème siècle).

    Mythologie : Ces héros Grecs se nomment Castor et Pollux. Il s'agit de frères jumeaux possédant la même mère mais pas le même père. Pollux est un demi-dieu, fils de Léda et de Zeus, Castor est l'enfant de Léda et Tyndare, roi de Sparte. Ils participèrent à plusieurs grandes épopées dont la plus célèbre est probablement la quête de la Toison d'Or, qu'ils vécurent avec Jasonet les Argonautes. Ils ont également participé à la chasse du sanglier de Calydon, une créature monstrueuse plus grande qu'un taureau.

      

    - Le Petit Chien (Canis Minor, CMi)

    canis minor map

    Origine : Cette petite constellation apparaît dans l'Almageste du Grec Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Le Petit Chien était l'un des deux chiens de chasse d'Orion. Selon certaines sources il pourrait également s'agir du chien d'Icare nommé "Maera". 

     

    - La Licorne (Monocerotis, Mon)

    monocerotis map

    Origine : Elle fut cartographiée par Jakob Bartsch en 1624 mais il n'est pas certain qu'il en soit vraiment le créateur. Elle se compose essentiellement d'étoiles faibles et comble un vide entre Orion, le Petit Chien, la Poupe, et l'Hydre. Dans l'Uranographie publiée en 1801, Johann Bode avait trouvé le moyen de coincer entre la Licorne et la Poupe la constellation (désormais totalement désuète) de l'Atelier du Typographe pour célébrer le 350ème anniversaire de l'invention de Gutenberg.

    Repérage : Les faibles étoiles de la Licorne sont à rechercher à l'intérieur du triangle formé par les brillantes Bételgeuse, Sirius et Procyon.

      

    - Le Lynx (Lyncis, Lyn)

    lyncis map

    Origine : Le Lynx fut introduit par Johannes Hevelius en 1687. Encore une constellation "bouche trou" créee pour combler un vide entre la Grande Ourse, les Gémeaux, et le Cocher. De l'aveu même de son créateur le Lynx est si insignifiant qu'il faut des yeux de lynx pour le percevoir ! Une ancienne constellation représentant le fleuve Jourdain passait autrefois par le Lynx. Mais cette création de Petrus Plancius (17ème siècle) tomba rapidement en désuétude et a désormais définitivement quitté les cartes modernes.

     

    - Le Grand Chien (Canis Majoris, CMa)

    canis majoris map

    Origine : Le Grand Chien est une ancienne constellation figurant dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : L'identité de ce chien est multiple d'après les sources Grecques. Il est généralement admis qu'il s'agit de l'un des deux chiens de chasse d'Orion, Sirios, représenté dans le ciel en train de poursuivre le Lièvre. Selon une autre légende se serait Laelaps, le chien qu'offrit Eos (l'Aurore) à Céphale et dont la rapidité impressionante lui fit battre à la course la Renarde de Teumesse, ce qui lui valut par la suite l'admiration des dieux. Chez les Egyptiens il était associé au dieu Anubis.

     

    - La Poupe (Puppis, Pup)

    puppis map

    Origine : La Poupe fait partie de la constellation antique du Navire Argo qui fut découpée en 1752 en trois par l'abbé De Lacaille : la Poupe, la Carène, et les Voiles. A l'Origine "le Navire" fut déjà évoqué par Aratos de Soles (3ème siècle avant J.C.) et fut par la suite répertorié dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Le Navire Argo est légendaire, le héros Jason et son équipage les Argonautes voyagèrent à son bord en quête de la Toison d'Or.

     

    - Le Cancer (Cancri, Cnc)

    cancri map

    Origine : Le Cancer est une ancienne constellation dont les étoiles évoquaient il y a plus de 4000 ans une tortue pour les Babyloniens ou un Scarabée chez les Egyptiens. Pour les Grecs il s'agissait d'un Crabe ou plutôt d'une Ecrevisse et c'est cette figure qui est reprise dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Il existe plusieurs histoires mettant en scène notre Crabe céleste. On le dit complice de Zeus car il aida à retenir prisonnière une nymphe (fille de Garamanthe) afin que le dieu puisse la capturer. Une autre légende le fait intervenir dans le combat que livrait Héraclès à l'Hydre de Lerne. Hera l'aurait envoyé pour distraire le héros Grec, mais il finit pas se faire écraser. Pour le remercier de son sacrifice, la déesse le plaça dans le ciel sous la forme d'une constellation.

    Repérage : Le Cancer ressemble à un "Y" à l'envers coincé entre Castor et Pollux des Gémeaux et Regulus du Lion. Au coeur de la constellation on devine à l'oeil nu une tache floue qui correspond à l'amas stellaire de "la Crêche" (M44).

     

    - La Boussole (Pyxis, Pyx)

    pyxis map

    Origine : La Boussole fut établie par l'astronome Français Louis Nicolas de Lacaille en 1752 après qu'il ait démantelé la très grande constellation du "Navire Argo".

     


    Le ciel du 15 mars à 21h30 HL

     

     north skymap march

     

    Constellations au méridien :

     

    - Le Lion (Leo, Leo)

    leo map

    Origine : Le Lion fait partie des plus anciennes constellations. Les peuples de Mésopotamie en faisaient déjà mention il y a près de 5000 ans même si ses limites n'étaient pas tout à fait celles que l'on connaît aujourd'hui. Il était nommé "Urgulü" chez les Akkadiens et "Arya" chez les Araméens et les Syriaques. Il fut par la suite adopté par les grecs et on en trouve référence chez Aratus puis dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Pour les Grecs le Lion est celui du roi Némée. Cette bête fut vaincue par Héracles durant le premier de ses 12 travaux, non sans mal car elle avait une peau dure comme une armure qui la rendait invincible. Aucune arme n'en venant à bout, Héracles dû se résoudre à l'affronter à main nue et il finit par l'étouffer entre ses bras.

    Repérage : La tête et la crinière du Lion dessinent un astérisme en forme de crochet ou de point d'interrogation à l'envers, ce qui rend cette constellation assez facilement reconnaissable.

     

    - La Boussole (Pyxis, Pyx)

    pyxis map

    Origine : La Boussole fut établie par l'astronome Français Louis Nicolas de Lacaille en 1752 après qu'il ait démantelé la très grande constellation du "Navire Argo".

     

    - La Machine Pneumatique (Antlia, Ant)

    antlia map

    Origine : Cette constellation au charme douteux est l'invention de Nicolas-Louis de Lacaille qui la plaça en 1752 parmi les très faibles et rares étoiles comprises entre l'Hydre et les Voiles. Elle est dédié à Denis Papin l'inventeur de la pompe à air. Pour l'anecdote, signalons également que l'astronome Français Joseph-Jérôme de Lalande créa en 1798 une constellation du Chat entre la Machine Pneumatique et l'Hydre là où il n'y a pas grand chose de visible à l'oeil nu. Le principe d'antériorité a prévalu, la Machine est restée et le Chat a disparu. Entre nous, le Chat était tout de même plus séduisant !

     

    - Le Petit Lion (leo Minor, LMi)

    leo minor map

    Origine : Cette constellation fut introduite par le Polonais Johannes Hevelius vers 1660. Elle comble un vide situé entre les pattes de la Grande Ourse et le Lion.

     

    - Le Sextant (Sextans, Sex)

    sextans map

    Origine : Le Sextant fut placé dans le ciel en 1690 par Johannes Hevelius qui voulut mettre en avant cet instrument de mesure de la hauteur des astres dans le ciel, instrument très utilisé par les astronomes et les navigateurs. Cette constellation remplace une invention d'Antonin de Rheita qui pensait voir dans cette région du ciel particulièrement pauvre en étoiles le visage du Christ ! Cette ancienne constellation représentait le "Saint Suaire" et était appelé "le Voile de Sainte-Véronique". Il y eut par le passé plusieurs tentatives de christianiser le ciel, notamment avec l'astronome Schiller, mais les anciennes figures paiennes étaient bien ancrées parmi les étoiles depuis l'antiquité et dans l'imaginaire des gens elles restaient infiniment plus poétiques. Tant mieux, respectons l'héritage et les mythes de nos plus lointains ancêtres, les religions actuelles n'ont rien à faire sur la voûte céleste !

     

    - L'Hydre (Hydra, Hya)

    hydra map

    Origine : Cette constellation Grecque est mentionnée chez Aratos de Soles et bien sûr dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Elle existait aussi dans les anciennes cartes Mésopotamiennes où elle représentait le dragon "Bashmu", l'animal symbole du dieu de la végétation Ningishzida. Notons que l'Hydre est la constellation la plus étendue du ciel, elle couvre plus de 1300 degrés carrés.

    Mythologie : Il s'agit de l'Hydre de Lerne, une bête mythique engendrée par Typhon et Echidna puis élévée par Hera. Héraclès l'affronta lors de ses douze travaux et il eut le plus grand mal a en venir à bout car à chaque fois qu'il lui tranchait une tête, deux autres repoussaient. Il dû faire appel à Iolaos, son neuveu, pour l'aider à brûler les coups tranchés et ainsi empêcher de nouvelles têtes de repousser. Le stratagème fonctionna, l'Hydre fut vaincue, et Héraclès pu récupérer son venin mortel pour en enduire ses flèches.

     


     

    Le ciel d'avril à 22h30 HL

     

    north skymap april 

     

    Constellations au méridien :

     

    - La Grande Ourse (Ursa Major, UMa)

    ursa major map

     Origine : La Grande Ourse est sûrement la constellation la plus connue du ciel. Il s'agit d'une figure Grecque répertoriée par Claude Ptolémée dans son Almageste publié au 2ème siècle. L'astérisme formé par les sept étoiles les plus brillantes dessine une forme communément appelé "la casserole" . Cette partie de la Grande Ourse a marqué de nombreuses civilisations comme les Mésopotamiens qui l'appelait "le Charriot", les Egyptiens pour qui il s'agissait de la "cuisse d'un Taureau" ou même les Chinois qui imaginaient un "Cerf Volant". Les Romains avaient quant à eux baptisé l'astérisme "septem triones" c'est-à-dire « les sept bœufs de labour ». Le Bouvier tout proche était leur gardien.

    Mythologie : Dans les légendes Grecques Callisto était une très belle nymphe qui plaisait beaucoup à Zeus. Cela provoqua la colère de sa femme la déesse Héra qui jeta un sort à Callisto et la changea en Ourse. Avant sa métamorphose elle avait eu un enfant du nom d'Arcas. Jeune homme, ce dernier devint un très bon chasseur et un jour il tomba sans le savoir sur sa mère qui avait été métamorphosée. Alors qu'il s'aprêtait à tirer une flèche sur l'Ourse, Zeus intervint pour la sauver et la fit monter au ciel pour la changer en constellation. Plus tard son fils la rejoignit et devint à son tour la Petite Ourse.

     

    - La Vierge (Virgo, Vir)

    virgo map

    Origine : Il s'agit d'une constellation très ancienne déjà présente chez les Mésopotamiens sous la forme de la déesse Shala tenant dans sa main un épi de blé. Cette figure est pleine de symbolique pour les agriculteurs de l'antiquité car, lorsque Spica (l'étoile principale de la Vierge) est en conjonction avec le Soleil, la saison des moissons bât son plein. D'ailleurs Spica signifie "l'épi de blé". Pour les anciens Arabes les étoiles de la Vierge étaient rattachées à la constellation du "Super-Lion". La Vierge a été popularisée par les Grecs par l'intermédiaire de l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Notons qu'il s'agit de la seconde plus grande constellation du ciel.

    Mythologie : La Vierge représente chez les Grecs la déesse de l'agriculture et des moissons Demeter. Son équivalent Romain, Cérès, est la patronne de l'île de Sicile.

     

    - La Chevelure de Bérénice (Coma Berenices, Com)

    coma berenices map

    Origine : Cette constellation peu lumineuse n'était à l'origine qu'une discrète partie de l'ancienne figure arabe du "Super-Lion" dont elle représentait la "touffe de poils de la queue". C'est au 17ème siècle que l'astronome Tycho Brahé élève au rang de constellation l'astérisme de la Chevelure de Bérénice. Notons que la myriade de petites étoiles serrées qui parsèment la constellation appartiennent en fait à un amas stellaire nommé Melotte 111, elles sont donc physiquement liées dans l'espace.

    Mythologie : Bérénice II était une reine Egyptienne qui offrit à la déesse Aphrodite sa chevelure d'or afin d'assurer la victoire de son armée et de son roi Ptolémée III partis en Syrie affronter les troupes de Séleucos II. Lorsque le roi revint au pays, il découvrit que la belle Chevelure de la reine avait disparue de l'autel de la déesse où elle avait été déposée. Sa colère fut calmée par l'astronome Conon de Samos qui montra au couple royal qu'Aphrodite avait apprécié l'offrande et l'avait enmené au firmament et transformé en un petit tapis d'étoiles. 

     

    - La Coupe (Crater, Crt)

    crater map

    Origine : La Coupe est une ancienne constellation Grecque répertoriée par Ptolémée dans son Almageste (2ème siècle). Pour les Mésopotamiens les étoiles de la Coupe étaient rattachées à celle d"Aribu", c'est à dire le "Corbeau".

    Mythologie : Il s'agirait ici de la Coupe d'or d'Apollon, dieu de la musique et de la divination. C'est avec cette Coupe qu'il chargea le Corbeau d'aller lui chercher de l'eau.

     

    - Le Corbeau (Corvus, Crv)

    corvus map

    Origine : Cette constellation Grecque est citée par Aratos de Soles (3ème siècle avant J.C.) et dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle). Notons que juste à l'est du Corbeau se trouvait la constellation disparue du Hibou, inventée par Pierre Charles Lemmonier en 1776. A l'origine l'astronome français avait placé là un "Oiseau Solitaire" en souvenir d'un voyages aux Indes, mais il le changea lui même en "Hibou".

    Mythologie : Le Corbeau divinatoire est l'un des attributs du dieu Apollon. Un jour il le chargea d'aller chercher de l'eau avec la Coupe d'Or dans l'une des sources du marais de Lerne mais le malheureux oiseau tomba sur l'Hydre qui l'empêcha d'accomplir sa mission. Comme il rentra bredouille Apollon en colère changea son beau plumage argenté en robe sombre. Depuis cette histoire tous les corbeaux sont noirs ! Selon une autre légende le Corbeau apprit à Apollon l'infidélité de sa compagne Coronis. Furieux il changea la couleur de l'infortuné animal pour passer sa colère. Puis Apollon se rendit compte de l'injustice de son acte, et pour remercier le Corbeau de sa fidélité il le changea en constellation.

     

    - Les Chiens de Chasse (Canes Venatici, CVn)

    canes venatici map

    Origine : Cette constellation fut créee par Johannes Hevelius en 1687. Elle remplace celle du "Jourdain" inventée par Plancius peu de temps avant et qui longeait toute la limite sud de la Grande Ourse.

    Mythologie : Ces chiens de Chasse représentent pour les Grecs les deux chiens du Bouvier, Chara et Astérion.

     


    Le ciel du 15 mai à 23h00 HL

     

     north skymap may

     

    Constellations au méridien :

     

    - Le Bouvier (Bootes, Boo)

    bootes map

    Origine : Cette constellation Grecque est mentionnée par Aratus de Soles. Elle est aussi répertoriée dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Le Bouvier est le gardien du troupeau des sept boeufs (les septs étoiles de la "casserole" de la Grande Ourse). Notons également que les faibles étoiles de la limite nord du Bouvier étaient autrefois ratachées à l'ancienne constellation du Quadrant Mural inventée en 1795 par Jérôme de Lalande mais qui désormais a été supprimée.

    Mythologie : Ce Bouvier n'a pas vraiment de nom. Selon certaines sources il pourrait représenter Philomenos, fils de la déesse de l'agriculture Demeter, a qui l'on attribue l'invention de la charrue.

    Repérage : L'étoile principale du Bouvier, Arcturus, se trouve dans le prolongement de l'arc dessiné par les trois étoiles de la queue de la Grande Ourse. Les autres astres du Bouvier situés au nord d'Arcturus dessinent un astérisme ressemblant vaguement à un grand cerf-volant.

     

    - La Couronne Boréale (Corona Borealis, CrB)

    corona borealis map

    Origine : On trouve référence de cette constellation Grecque dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Pour les Grecs La Couronne d'or fut offerte par Aphrodite à Ariane, la fille du roi de Crète Minos, en cadeau pour ses noces avec le dieu Dyonisos après qu'il l'ait délivrer de l'île de Naxos où Thésée l'abandonna. A la demande de Dyonisos la Couronne fut placée dans le ciel est transformée en constellation.

    Repérage : La Couronne Boréale est facile à trouver, elle ressemble à un bel arc de cercle situé juste à l'est du Bouvier. 

     

    - La Petite Ourse (ursa Minor, UMi)

    ursa minor map

    Origine : Les peuples Mésopotamiens faisaient référence à ces étoiles sous la dénomination du "Charriot Céleste". La Petite Ourse est quant à elle issue de l'inspiration Grecque et apparaît dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : La Petite Ourse était dans les légendes Grecque un jeune homme appelé Arcas. Un jour où il chassait dans la forêt il tomba nez à nez avec une Ourse qui n'était autre que sa mère Callisto. Celle-ci fut transformée en animal par la déesse Héra juste après la naissance d'Arcas. Alors que le jeune chasseur s'apprêtait à décocher une flèche pour se défendre, Zeus intervint. Voyant qu'Arcas allait tuer sa mère sans le savoir, il decida de changer le jeune homme en ourson. Afin de réunir à tout jamais la mère et son fils, Zeus les envoya au ciel et les changea en étoiles pour qu'ils deviennent la Grande Ourse et la Petite Ourse.

    Repérage : La Petite Ourse est une constellation plutôt discrète qui est souvent surnommée la "Petite Casserole", bien qu'elle ressemble plus à une louche ou à une écuelle. Elle doit surtout sa célébrité au fait qu'elle abrite l'Etoile Polaire. Cet astre présente la particularité d'être dans le prolongement de l'axe de rotation de la Terre, à la verticale du Pôle Nord. De ce fait, l'Etoile Polaire est fixe dans le ciel et peut servir à trouver la direction du nord. Pour cela il suffit de trouver la Polaire et de déscendre tout droit vers l'horizon, là se trouve le Nord. Bien que très connue, Polaris n'est que moyennement brillante et demeure peut évidente à repérer lorsqu'on débute. Pour la trouver le mieux est de prolonger cinq fois le segment formé par les deux étoiles du "bec verseur de la Grande Casserole", c'est à dire Alpha et Bêta de la Grande Ourse. 

     

    - La Balance (Libra, Lib)

    libra map

    Origine : Cette constellation faisait partie du "grand" Scorpion Mésopotamien, dont elle en représentait les pinces. Il y a 2000 ans le Soleil se trouvait en avant plan des étoiles de la Balance au moment de l'équinoxe d'automne. Cette date correspond à une période d'égalité entre la durée du jour et de la nuit, ce qui pourrait être en relation avec sa création qui serait donc très symbolique.

    Mythologie : Chez les grecs il s'agit probablement de la Balance de Thémis, déesse de la justice.

     


    Le ciel du 15 juin à 23h00 HL

     

     north skymap june

     

    Constellations au méridien :

     

    - Le Scorpion (Scorpius, Sco)

    scorpius map

    Origine : Le Scorpion est l'une des plus anciennes constellations Mésopotamiennes, les Babyloniens en font notamment référence 3000 avant J.C.. Elle fut reprise par les grecs et figure de ce fait dans l'Almageste de Ptolémée. Le Scorpion est l'une des rares constellations dont la forme est suffisament évocatrice pour avoir évoqué la même chose chez différents peuples. Ainsi, de l'autre côté de l'Atlantique, les Aztèques d'Amérique Centrale imaginaient eux aussi un Scorpion.

    Mythologie : Pour les Grecs le scorpion était un animal géant envoyé par la déesse de la chasse Artemis pour terrasser son rival Orion. Leur combat n'en finissant pas, les dieux décidèrent de les séparer et de les envoyés dans deux parties opposées du ciel. Ainsi, le scorpion est devenu une constellation d'été et Orionune constellation d'hiver.

     

    - Le Dragon (Draco, Dra)

    draco map

    Origine : Le Dragon est une constellation ancienne dont on retrouve des traces chez les Mésopotamiens pour qui il représentait la déesse Tiamat symbolisée par un grand serpent. Pour les anciens Arabes cette région du ciel décrivait une scène où des chamelles protégeaient un petit chamelon de l'attaque de prédateurs. La figure du Dragon fut popularisée chez les grecs par l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Notre Dragon est probablement Ladon, celui qui gardait le jardin des Hespérides où poussait les pommes d'or. Dans le 11ème travail d'Héraclès, on le chargea d'aller dérober un de ces pommes et selon les versions, le célèbre héros Grecs terrassa le Dragon ou envoya Atlas chercher les pommes à sa place en échange d'un service. Quoi qu'il en soit, Héraclès parvint à s'emparer des fruits et le Dragon fut puni par les dieux et envoyer au ciel pour garder la Petite Ourse et son étoile Polaire qu'il entoure de de son corps.

     

    - Hercule (Hercules, Her)

    hercules map

    Origine : Hercule (Héraclès) est une constellation Grecque qui fait partie des 48 répertoriées dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle). Hercule est représenté dans le ciel à genou, ce qui lui a valu le surnom de "l'agenouillé". Notons qu'Hevelius tenta de joindre à notre personnage une petite constellation nommée "le Rameau et Cerbère" représentée comme trois serpents enroulés autour d'un rameau et tenus par le poing d'Hercule. Cette figure demeure aujourd'hui obsolète.

    Mythologie : Hercule est certainement le héros le plus connu de l'antiquité grecque. Né à Thèbes il était le fils de Zeus et d'Alcmène. Fruit des infidélités de Zeus, Hercule n'eut de cesse d'être pourchassé par la déesse Héra, épouse légitime du puissant dieu de l'Olympe. Alors qu'il n'était qu'un nourrisson Héra envoya trois serpents le tuer mais l'enfant demi-dieu, déjà doté d'un force surhumaine, parvint à les étrangler. Ce fut le début des nombreux exploits du héros. Les plus célèbres de ses aventures sont certainements ses douze travaux dont certains sont relatés dans le ciel avec les légendes rattachées aux constellations du Dragon, de l'Hydre, et du Lion.

     

    - Ophiucus (Ophiucus, oph)

    ophiucus map

    Origine : La 13ème constellation du zodiaque est très ancienne, les Grecs Aratos de Soles (3ème siècle avant J.C.) et Claude Ptolémée en font référence (2ème siècle de notre ère). Elle est aussi appelée le "Serpentaire".

    Mythologie : Ophiucus est le nom romain d'Asclepios, légendaire médecin Grec. Un jour, il trouva un serpent mort et eu la surprise de voir un autre serpent s'approcher et placer une herbe dans la gueule de la dépouille de son congénère et voir le reptile mort revenir à la vie. Asclepios retrouva cette herbe miraculeuse et prépara avec elle des potions qui eurent le même effet sur les humains. Petit à petit les hommes soignés par Asclepios devinrent immortels et donc les égaux des dieux, ce qui provoqua leur colère. Hadès voyant que de moins en moins d'âmes entraient dans son royaume des morts pressa Zeus d'intervenir et du haut de l'Olympe le Dieu de la foudre déclancha un éclair qui tua Asclépios. Afin de récompenser son savoir, Zeus décida tout de même de le placer dans le ciel avec son serpent sous la forme d'une constellation. Depuis, le secret de l'herbe miraculeuse s'est perdu mais le serpent détenteur du savoir médicinal est lui devenu l'emblême de la guérison. Il apparaît aujourd'hui dans le caducée sur la devanture des pharmacies par exemple.

     

    - Serpent (Serpens, Ser)

    serpens caput mapserpens cauda map

    Origine : Le Serpent est une ancienne constellation citée dans l'Almageste du Grec Claude Ptolémée (2ème siècle). Dans les années 1930 les astronomes de l'Union Astronomique Internationale décidèrent de donner des limites précises aux 88 constellations qu'il avaient décidé de conserver et notre Serpent fut, lui, séparé en deux parties car son corps passait devant celui d'Ophiucus (dans les représentations il tient le Serpent dans ses mains). Désormais nous avons d'un côté d'Ophiucus la "Tête du Serpent" et de l'autre la "Queue du Serpent".

    Mythologie : Dans les légendes Grecques ce serpent offrit l'herbe de l'immortalité à Asclepios (Ophiucus). Aujourd'hui il est devenu le symbole de la guérison et du savoir médicinal.

     


    Le ciel du 15 juillet à 23h HL

     

     north skymap july

     

    Constellations au méridien :

     

    - L'Aigle (Aquila, Aql)

    aquila map

    Origine : L'Aigle est une ancienne constellation dont on retrouve des traces chez les Mésopotamiens. Le Grec Aratos de Soles la mentionne au 3ème siècle avant J.C., puis Claude Ptolémée l'intégra dans son Almageste (2ème siècle).

    Mythologie : Il s'agit de l'Aigle que Zeus envoyait chaque jour harceler le malheureux Prométhée. Celui-ci était enchaîné à un rocher afin de le punir d'avoir volé le feu des dieux pour l'amener aux hommes. Prométhée était livré à un véritable supplice car l'Aigle venait le jour lui dévorer le foie et et durant la nuit les dieux le lui faisait repousser. Jour après jour la torture recommençait, jusqu'à ce qu'Heraclès décide d'untervenir. Il décocha des flèches pour chasser l'Aigle et notre héros parvint finalement à sauver prométhée. Selon une autre légende Zeus se serait transformer en Aigle pour enlever Antinous et l'amener sur l'Olympe.

     

    - La Lyre (Lyra, Lyr)

    lyra map

    Origine: La Lyre est une constellation grecque représentée dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). D'autres peuples en font mention mais sous des formes différentes: Pour les anciens arabes il s'agissait de "Al Nasr al waqui" c'est à dire "l'Aigle Fonçant" (désignation qui une fois contracté a donné "Vega",le nom de l'étoile principale de la Lyre), tandis que les Mésopotamiens imaginaient eux une "Chèvre". Dans les représentations anciennes de la Lyre, on dessinait souvent l'instrument de musique maintenu par un Aigle volant, résultat d'un mélange entre différentes origines. Notons enfin que l'astronome Jakob Bartsch se servit des faibles étoiles du sud de la constellation (à la limite avec le Cygne) pour créer une nouvelle figure appelée "le Tigre" (le fleuve Irakien). Celle-ci ne parvint pas à s'imposer et a aujourd'hui complètement disparue de nos cartes.

    Mythologie : Cet instrument de musique aurait été utilisé par Orphée, un héros musicien et enchanteur qui participa à l'expédition de Jason et des Argonautes,  partis à la recherche de la Toison d'Or. Son rôle fut très important car grâce à sa musique il évita à l'équipage du navire Argo de céder au chant des Sirènes.

    Repérage : La Lyre est facile à trouver car elle englobe Véga, une des étoiles les plus lumineuses du ciel. cet astre fait partie du célèbre astérisme du "Triangle d'été" avec Deneb du Cygne et Altaïr de l'Aigle. Une fois Vega reperée, le reste de la Lyre ressemble à un petit parralèlogramme située juste au sud de la brillante étoile.

     

    - Le Sagittaire (Sagittarius, Sgr)

    sagittarius map

    Origine : Le Sagittaire est vraissemblablement très ancien (près de 5000 ans), son origine serait Mésopotamienne, notamment Babylonienne. Pour ces peuples il représentait Ninurta, dieu de la guerre et de la chasse. Il fut par la suite adopté par les Grecs sous les traits d'un centaure. D'ailleurs il fait partie des constellations répertoriées par Ptolémée au 2ème siècle.

    Mythologie : Chez les Grecs le Sagittaire est un centaure. Il serait l'inventeur de l'arc et des flèches. Il pourrait s'agit de Pholos ou Crotos.

     

    Repérage : Situé au sud de l'équateur céleste, le Sagittaire est une constellation qui reste très basse sur l'horizon depuis l'Europe. Ses étoiles dessinent un astérisme ressemblant à une théière, ce qui permet de la reconnaître assez facilement.

     

    - L'Ecu (Scutum, Sct)

    scutum map

    Origine : Cette constellation fut inventée par Johannes Hevelius, il en fait mention dans son ouvrage Firmamentum Sobiescianum publié en 1690. Elle rend hommage au roi de Pologne Jean III Sobieski, ce qui explique que la constellation soit parfois appelée "l'Ecu de Sobieski". Celui-ci participa à la libération de Vienne en remportant une victoire importante contre l'occupant Ottoman le 12 septembre 1683. Notons également qu'il s'agit de la 5ème plus petite constellation du ciel.

     

    - La Couronne Australe (Corona Australis, CrA)

    corona australis map

    Origine : La Couronne Australe est une constellation antique qui appartient à l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Les Grecs Eudoxe de Cnide et Aratos de Soles y font référence. Les Chinois avait également remarqué ce petit astérisme arqué et y avait vu une tortue.

    Repérage : La Couronne Australe est un arc d'étoiles faibles situé sous la "théière" du Sagittaire et à l'est du dard du Scorpion.

     


    Le ciel du 15 aout à 23h00 HL

     

     north skymap august

     

    Constellations au méridien :

     

    - Le Cygne (Cygnus, Cyg)

    cygnus map

    Origine : Il s'agit d'une constellation Grecque figurant dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Les Arabes l'appelait "la Poule" et dans leurs cartes les plus anciennes "Al fawaris", c'est à dire "les Cavaliers". Pour les Mésopotamiens il s'agissait du "Démon Tempête Rugissant" qui ressemblait à une sorte de "Griffon" Grec.

    Mythologie : Dans les légendes Grecque Cygnus était un jeune homme, ami de phaéton le fils du dieu Soleil, Hélios. Un jour Phaéton s'empara du char solaire de son père sans son autorisation et entrepris de le mener lui même à travers le ciel. A cause de son manque d'expérience les chevaux s'embalèrent et il perdit la maîtrise du charriot et finit par provoquer un début d'embrasement de la Terre. Afin de limiter la catastrophe, Zeus décida de foudroyer Phaéton qui tomba dans le fleuve Eridan. Cygnus était tellement affecté par la perte de son ami qu'il se mit à plonger pendant des jours dans le fleuve pour le retrouver. Touché par un tel dévouement et une amitié aussi fidèle, Zeus transforma Cygnus en Cygne (oiseau aquatique) pour lui permettre de plonger plus facilement dans le fleuve. Selon une autre histoire, zeus lui même se changea en Cygne pour approcher et charmer Léda, reine de Sparte, avec qui il finira par avoir un enfant (Pollux, l'un des Gémeaux).

    Repérage : L'étoile principale du Cygne, Deneb, fait partie du grand astérisme du "Triangle de l'été". La constellation du Cygne est une figure marquante du ciel estival car elle se présente sous une forme très caractérisque dessinant en fait une grande Croix (qui lui a d'ailleurs valu le surnom de "Croix du Nord"). Notons que cette Croix s'inserre dans le Triangle de l'été, le grand axe représente le corps du Cygne et le petit axe ses ailes déployées.

     

    - Le Capricorne (Capricorni, Cap)

    capricorni map

    Origine : Le Capricorne est l'une des plus vieilles constellations qui figure sur des tablettes Babyloniennes datant d'au moins 3000 ans sous la forme de la "Carpe-Chèvre". Même si ses étoiles sont dans l'ensemble plutôt faibles, ce qui a attiré l'attention des anciens sur cet astérisme c'est que durant l'antiquité, lors du solstice d'hiver, le Soleil se trouvait devant lui. Les Grecs reprirent par la suite cette figure et Claude Ptolémée l'intégra dans son Almageste (2ème siècle).

    Mythologie : Pour les Grecs le Capricorne représente le dieu Pan, fils d'Hermès et d'une mortelle. Ce personnage plutôt repoussant avait des cornes sur la tête et des sabots en guise de pieds et faisait donc penser à un bouc. Notre personnage joua un rôle dans la guerre menée par les dieux de l'Olympe contre le puissant monstre primitif Typhon. Il tenta d'affaiblir la bête malfaisante en lui offrant de la nourriture de mortel, mais Typhon s'en aperçut et il le poursuivit. Pour s'en sortir, Pan plongea dans un fleuve et se jeta un sort pour se transformer en poisson. Mais dans la panique il fit une erreur sur la formule et seule la moitié de son corps muta en queue de poisson. Le Capricorne, moitié poisson et moitié chèvre résulte de cette histoire.

     

    - Le Petit Cheval (Equleus, Equ)

    equleus map

    Origine : Bien que modeste, cette constellation est ancienne et trouve son origine dans les cartes Mésopotamienne. Elle fut par la suite reprise par les Grecs et Ptolémée l'intégra dans son Almageste du 2ème siècle.

    Mythologie : Pour les Grecs, ce groupe d'étoiles représente Celeris, un cheval rapide comme l'éclair qui est le descendant du célèbre Pégase. Il aurait été offert par le dieu Hermès à Castor, l'un des Gémeaux.

     

    - Le Petit Renard (Vulpeculae, Vul)

    vulpeculae map

    Origine : Cette petite constellation extrêmement discrète fut glissée sous la tête du Cygne par Johannes Hevelius à la fin du 17ème siècle. Dans les représentations d'époque, le Petit Renard était représenté en train de s'enfuir avec une oie dans la gueule.

     

    - La Flèche (Sagitta, Sga)

    sagitta map

    Origine : Il s'agit de l'une des 48 constellations antiques de l'Almageste de l'astronome Grec Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Cette flèche serait celle qu'Héraclès décocha pour tuer l'aigle qui harcelait le malheureux Prométhée, qui, puni pour avoir apporter le feu aux humains, était enchaîné à un rocher.

    Repérage : Il faut chercher la Flèche sous Albireo du Cygne, elle ressemble à un "Y" couché.

     

    - Le Dauphin (Delphini, Del)

    delphini map

    Origine : Cette sympathique constellation est une création des Grecs, on la retrouve chez Aratus de Soles puis dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle). Les anciens arabes voyaient dans cet astérisme des pièces de monnaie et les Mésopotamiens le "Cochon du Dieu Damu". Notons également que l'astronome Charles-Joseph Koenig voulant rendre hommage au comte d'Obendorf essaya en 1785 de placer parmi les très faibles étoiles situées juste au sud du Dauphin une nouvelle constellation dénommée "Le Lion Palatin". Son insignifiance en tous points la fit disparaître assez rapidement.

    Mythologie : Selon une légende Grecque le Dauphin sauva de la noyade le poète et joueur de cythare Arion de Methymne qui lors d'un voyage en bâteau avait été jeté par dessus bord par des voleurs. Le Dauphin avait été attiré et séduit par la musique que jouait Arion juste avant d'être attaqué.

     


    Le ciel du 15 septembre à 23h00 HL

     

     north skympa september

     

    Constellations au méridien :

     

    - Le Verseau (Aquarius, Aqr)

    aquarius map

    Origine : Le Verseau est une constellation Grecque inspirée directement de celles très ancienne des Mésopotamiens qui représentait le dieu Ea versant de l'eau. Claude Ptolémée d'Alexandrie la répertoria dans son Almageste (2ème siècle).

    Mythologie : Le Verseau était Ganymède, un jeune homme d'une extrême beauté que Zeus a kidnappé et enmené sur l'Olympe afin de pouvoir conserver pour l'éternité sa superbe plastique. En échange de la beauté éternelle il devint l'échanson des dieux, c'est à dire le serviteur qui veillait à ce que les coupes soient toujours remplies lors des banquets.

     

    - Le Poisson Austral (Pisces Austrinus, PsA)

    pisces austrinus map

    Origine : Cette constellation était connue des Grecs, des Mésopotamiens et des Egyptiens sous une forme à peu près semblable. En Mésopotamie et plus précisemment en Syrie ce poisson était le dieu Dagon, en Egypte c'était plutôt l'Oxyrinque. Chez les Grecs elle est citée par le poète et astronome Aratos de Soles (3ème siècle avant J.C.) et apparaît dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle de notre ère). Pour les anciens arabes Fomalhaut (Alpha du Poisson Austral) et Deneb Kaitos (Bêta de la baleine) constituaient l'astérisme des "deux Grenouilles".

    Mythologie : Il existe une légende racontant qu'Isis, reine d'Egypte, fut sauvée de la noyade par ce grand poisson.

     

    - Le Lézard (Lacerta, Lac)

    lacerta map

    Origine : Cette petite constellation très discrète apparaît dans le Podromus Astronomia du Polonais Johannes Hevelius en 1690. Notre petit reptile remplace une autre constellation inventée par Augustin Royer et qui se nommait "la Main de Justice".

     


    Le ciel d'octobre à 22h00 HL

     

    north skymap october

    Constellations au méridien : 

     

    - Pégase (pegasus, Peg)

    Origine : Cette constellation Grecque figure dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Pégase est le célèbre cheval blanc ailé, fils de la gorgone Méduse et frère du géant Chrysaor. Persée le libéra en tranchant la tête de la gorgone. Pégase devint la monture du héros Grec le temps d'une mission qui consistait à se rendre rapidement sur les côtes d'Ethiopie afin de sauver la princesse Andromède offerte en pature à Cetus, la baleine monstrueuse de Poséidon. A la suite de cette aventure, Persée libéra Pégase qui devint le cheval de Béllérophon avec qui il vint à bout de la Chimère. Impressioné par la puissance de Pégase, Béllérophon entreprit l'ascension de l'Olympe pour rejoindre le royaume des dieux, mais sur le chemin il tomba de sa monture et disparut. Pégase, lui, parvint jusqu'au sommet et fut recueilli par Zeus. Au bout d'un certain temps, le puissant dieu de l'Olympe remercia Pégase de sa fidélité en le transformant en étoiles. Pégase eut un descendant nommé Celeris qui finit par le rejoindre dans le ciel sous la forme du Petit Cheval.

     

    - Céphée (Cepheus, Cep)

    Origine : Le personnage de Céphée fait partie des constellations Grecques figurant dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Myhologie : Dans les légendes grecques Céphée était un roi, mari de Cassiopée et père d'Andromède. Pour calmer le courroux de Poséidon, offensé par Cassiopée, il dû offrir sa fille en sacrifice au monstre du dieu de la mer, Cetus, afin de sauver son peuple.

     


    Le ciel de novembre à 22h00 HL

     

     

    Constellations au méridien :

     

    - Cassiopée (Cassiopeia, Cas)

    Origine : Cassiopée est une constellation Grecque citée par Aratos de Soles au 3ème siècle avant J.C, puis par Ptolémée au 2ème siècle. Pour les anciens arabes les étoiles de cette région du ciel représentait la main levée de la super-constellation de "Al Thuraya", une figure rappelant une divinité ou peut-être une ancienne reine d'Iran.

    Mythologie : Chez les Grecs Cassiopée représente une ancienne reine d'Ethiopie dont la beauté la rendait particulièrement vaniteuse (aussi elle est souvent représentée se regardant dans un miroir). Un jour elle se compara aux Néreides, se trouvant aussi radieuse que les filles de Poséidons, ce qui déclancha la colère du dieu de la mer. Pour la punir il décida d'envoyer un gigantesque monstre marin (Cetus, la baleine) pour créer un immense raz de marée et détruire le royaume de Cassiopée et du roi Céphée. Afin de sauver son peuple, le souverain n'eut d'autre choix que de sacrifer sa fille, Andromède, qui fut enchaînée à un rocher et offerte au monstre. Heureusement, celle-ci fut sauvée par Persée qui, grace à la tête de la Méduse, transforma en pierre la Baleine de Poséidon. Cassiopée et son royaume échappèrent à la destruction par la même occasion. 

    Repérage : Cassiopée est l'une des constellations phares du ciel. On la repère assre facilement de la fin de l'été au début de l'hiver comme un astérisme en forme de "W". De l'hiver au printemps la constellation perd de la jauteur et se renverse pour devenir un "M". 

     

    - Andromede (Andromeda, And)

    Origine : Andromède est une constellation Grecque figurant dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Andromède était une princesse, fille de la reine Cassiopée et du roi Céphée d'Ethiopie. Elle fut enchaînée à un rocher et offerte en sacrifice à la baleine monstrueuse de Poséidon, dieu de la mer, afin de calmer sa colère et sauver le royaume. Elle fut finalement sauvée par Persée qui, grace à la tête de la Méduse, pétrifia la Baleine.

    Repérage : La partie principale de cette constellation ressemble à une simple enfilade de trois étoiles rattachées à l'étoile Alpherate marquant l'angle est du carré de Pégase.

     

    - Le Bélier (Aries, Ari)

    Origine : Il s'agit d'une constellation antique d'origine grecque, il apparaît dans l'Almageste de Ptolémée (2ème siècle). Il semble que les autres civilisations antique aient également vu dans cette région du ciel un Bélier, mais en prenant parfois d'autres étoiles environnantes. C'était le cas chez les anciens Arabes qui l'appelait "Al Hamal", ce qui signifie "l'agneau".

    Mythologie : Le Bélier à la Toison d'Or est celui qui enleva et sauva d'un sacrifice Phryxus et sa soeur Hellé (les enfants d'Athamas et de Néphélé, la déesse des nuages). A sa mort sa peau fut particulièrement recherchée car elle apportait chance et prospérité à celui qui la possédait. Elle est à l'origine d'une autre histoire, celle de Jason et des argonautes qui entreprirent un long voyage en quête de cette Toison d'Or, qui était gardée par un Dragon.

     

    - Le Triangle (Triangulum, Tri)

    Origine : Cette constellation Grecque est une évidence dans sa conception : trois étoiles forment un triangle ! On la retouve dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle). Les Egyptiens y voyaient quant à eux la forme du delta du Nil.

    Mythologie : le Triangle n'appartient pas à une légende. On notera juste que pour les poètes Romains la déesse Cérès (Demeter) demanda à Jupiter (Zeus) de représenter son île dans le ciel. Ainsi, le Triangle symboliserait la Sicile.

     

    - La Baleine (Cetus, Cet)

    Origine : La Baleine est une constellation grecque, elle fait partie des 48 dessins compilés par Ptolémée au 2ème siècle. Elle n'avait pas d'équivalent chez les Mésopotamiens, par contre elle correspondait à une partie d'une figure géante appelée les "Autruches" chez les anciens Arabes.

    Mythologie : Pour les Grecs il ne s'agit pas du doux cétacé que nous connaissons, mais plutôt d'une créature marine monstrueuse envoyée par le dieu Poséidon pour anéantir le royaume de Céphée et Cassiopée et s'emparer de la princesse Andromède qui lui était offerte en sacrifice. C'est le héros Persée qui parvint à stopper le monstre à l'aide du pouvoir pétrifiant de la tête décapitée de la Méduse. La baleine croisa le regard de la Gorgone brandie par Persée et fut aussitôt changée en statue de pierre. Notons également que la Baleine est souvent assimilée au Kraken, monstre marin de la mythologie Scandinave.

     

    - Les Poissons (Pisces, Psc)

    Origine : La constellation "des Poissons" est une représentation très ancienne, déjà présente chez les Babyloniens où les deux animaux sont reliés par un cordon. Elle fut directement reprise par les Grecs est apparaît dans l'Almageste de Claude Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Chez les Grecs il s'agit des Poissons qui sauvèrent de la noyade Aphrodite et son fils Eros. Selon une autre version se seraient Aphrodite et Eros qui se jetèrent dans un fleuve et se changèrent en Poissons pour fuir le dangereux monstre Typhon, sorti tout droit du Tartare.

     

    - Le Sculpteur (Sculptor, Scl)

    Origine : Nicolas-Louis De Lacaille créa cette constellation en 1752. Au départ elle portait le nom de "l'Atelier du Sculpteur" qui fut jugé trop long. On parle désormais du "Sculpteur".

    Mythologie : Cette figure a peut-être été dédiée à l'architecte et sculpteur Athénien Dédale. Ce personnage est surtout connut pour avoir conçu le labyrinthe du minotaure.

    Repérage : depuis l'Europe Le Sculpteur apparaît très bas sur l'horizon sud en automne. On peut rechercher ses faibles étoiles à l'est de la brillante Fomalhaut du Poisson Austral.

     


      

    Le ciel de décembre à 21h30 HL

     

    Constellations au méridien :

     

    - Persée (Perseus, Per)

    Le ciel boréal mois par mois

    Origine : Il s'agit d'une constellation ancienne déjà évoquée par l'astronome grec Aratus de Soles au 3ème siècle avant J.C.). Elle figure également dans l'almageste de Ptolémée (2ème siècle).

    Mythologie : Persée est un célèbre héros grec, fils du dieu Zeus et de la mortelle Danae, dont le fait d'arme le plus connu est d'avoir réussit à vaincre la terrifiante gorgone Méduse au regard pétrifiant. Afin d'éviter d'être changer en statue de pierre, Persée regarda le monstre indirectement dans son bouclier en argent et réussit finalement à lui trancher la tête. Les anciens racontaient que le sang de la gorgone parvint jusqu'à la mer et de son contact avec la Méditerranée naquit Pégase, le cheval ailé. Chevauchant l'animal volant Persée se rendit sur les côtes d'Ethiopie où la princesse Andromède était offerte en sacrifice à Cetus, un terrible et gigantesque montre marin envoyé par Poséidon, le dieu de la mer. Persée arriva juste à temps et montra la tête de Méduse au monstre qui se changea en pierre. Ainsi notre héros pu délivrer la princesse.

     

    - Fourneau (Fornax, For)

    Le ciel boréal mois par mois 

    Origine : Cette constellation particulièrement discrète fut créee en 1752 par l'abbé Nicolas Louis de Lacaille. Cet astronome français a placé dans le ciel 14 constellations en relation avec des inventions de son évoque. Le fourneau évoque d'après son nom latin (Fornax chemica) celui qui était utilisé par les chimistes ou les alchimistes.

     

    - Girafe (Camelopardalis, Cam)

    Le ciel boréal mois par mois 

    Origine : La Girafe n'est pas une constellation antique, elle fut placée dans le ciel par l'allemand Jakob Bartsch en 1624. Il s'agit d'une constellation assez insignifiante car ses étoiles sont vraiment peu lumineuses. D'ailleurs elle est souvent considérée comme une figure de "remplissage".

    - Eridan (Eridanus, Eri)

    Le ciel boréal mois par mois 

    Origine : L'Eridan fut mentionné par l'astronome grec Claude Ptolémée dans son almageste au 2ème siècle de notre ère. Il s'agit de la sixième constellation du ciel de par sa taille (1 138 degrés carrés).

    Mythologie : Cette constellation représente le fleuve des Enfers dans la mythologie greco-romaine (le Styx chez les Grecs). Les anciens pensaient que les morts devaient payer le passeur des âmes Charon pour naviguer sur le fleuve et parvenir jusqu'au royaume d'Hadès.