• En cette fin d'après-midi du 6 février 2020 les conditions météo sur Marseille permettent d'effectuer une nouvelle tentative pour voir le Soleil se coucher derrière le massif montagneux du Canigou qui est situé dans les Pyrénées Orientales à 253 km de la cité phocéenne, de l'autre coté du golfe du Lion. Je rejoins à nouveau mon site d'observation à la Batarelle Haute mais cette fois-ci j'arrive sur le site avant le coucher de Soleil et de ce fait je vais pouvoir suivre le phénomène de façon traditionnelle avec les montagnes se découpant en ombres chinoises devant le globe solaire. Ce soir l'astre du jour va se coucher derrière la partie orientale du massif, au niveau de la crête du Tres Vents et du sommet du Roc Nègre.

    Le Tres Vents et le Roc Nègre se distinguent devant le Soleil. Image prise avec le Lumix FZ200

    Lire la suite...


    10 commentaires
  • Le début du mois de février est devenu traditionnellement une période où les curieux des phénomènes célestes provençaux se donnent rendez-vous pour tenter une observation insolite : essayer de voir la silhouette du massif pyrénéen du Canigou se détacher devant le Soleil couchant depuis Marseille ! Fidèle à ce rituel annuel j'ai tenté ma chance depuis le quartier de la Batarelle Haute qui domine la cité phocéenne en croisant les doigts pour que cette année la réussite soit au rendez-vous. Et je n'ai pas été aidé dans mon entreprise car des embouteillages monstres m'ont fait rater le coucher de Soleil ... J'ai quand même tenté le coup et mon obstination a payé puisque les sommets des Pyrénées Orientales étaient observables dans les lueurs crépusculaires.

    Mont Canigou vu de Marseille

    Les sommets du massif du Canigou photographiés avec un Lumix FZ200 mm à 600 mm de focale

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Nouvelle tentative d'observation du massif du Canigou se détachant devant le soleil. Ce jeudi 8 février 2018 le phénomène est visible depuis le parvis de la chapelle Notre-Dame du Château à Allauch. Toujours équipé de mon fidèle Lumix FZ 200 je guette le coucher du Soleil et au moment où il entre en contact apparent avec l'horizon je découvre avec bonheur la silouhette sombre du massif du Tres Vents et le sommet du Roc Nègre qui se découpent devant le disque rougit de notre étoile.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Voici venu un moment très attendu des Marseillais : La période où l'on peut guetter depuis la cité phocéenne l'apparition de la silhouette du massif pyrénéen du Canigou se détachant devant le Soleil couchant. Ce mercredi 7 février je n'ai pu rejoindre le site d'observation de la Batarelle haute qu'au dernier moment. A mon arrivée le Soleil était déjà en train de se coucher et j'ai juste eu le temps de sortir le Lumix FZ200 pour réaliser quelques images sous un vent glacial. Avec le puissant zoom du bridge j'ai rapidement repéré le pic sombre du Canigou qui est apparu étonnamment amoindri, le reste du massif restant quand à lui parfaitement invisible (mis à part le sommet du Barbet présent juste à sa gauche). Ce soir la turbulence atmosphérique calamiteuse et la réfraction très basse ont rendu la vision du phénomène très modeste. Mais peu importe, l'observation est réussie !

    canigou devant le Soleil

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Fin octobre et début novembre la période de visibilité du phénomène du coucher du Soleil derrière le massif pyrénéen du Canigou vu depuis la Provence est relancée ! Ce soir c'est sur les hauteurs de Marseille dans le quartier de la Batarelle Haute qu'il fallait se trouver pour espérer distinguer les pics montagneux visibles en ombre chinoise devant le disque solaire. Le temps est assez dégagé et les chances de réussite sont bonnes. D'ailleurs le Soleil n'est pas encore arrivé au niveau de l'horizon que je distingue déjà quelques taches sombres dépassant de la mer !

    Soleil derrière le Canigou

    Enregistrer

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Nouvelle tentative de vision du massif du Canigou devant le Soleil ce vendredi 5 février 2016. L'horizon est cette fois-ci plus encombré de nuages et le Soleil apparaît complètement brouillé par les voiles diffus, rien à voir avec le joli spectacle d'hier. Par contre l'ensemble du massif montagneux des Pyrénées Orientales est parfaitement visible du Tres Vents à gauche jusqu'au pic du Canigou à droite, enfin !

    http://ekladata.com/Gq1ifm83DTNeYgGinEBKCOR7Qx4/Canigou-05-02-2016-image1.jpg

    Lire la suite...


    8 commentaires
  • C'est un rendez-vous qui attire toujours plus de curieux chaque année : le coucher du Soleil derrière le massif pyrénéen du Canigou vu depuis Marseille. Le lieu de vision du phénomène est cette fois-ci le parvis de la chapelle Notre-Dame du Château à Allauch. Le temps est au beau fixe dans la cité phocéenne mais la chaleur inhabituelle pour la saison génère beaucoup de brumes et de pollution.

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • Deux semaines par an se produit un phénomène qui passionne les Marseillais, il s'agit du passage du Soleil derrière le massif du canigou. Ce qui rend cette observation exceptionelle c'est que le massif du Canigou ne se trouve pas en Provence mais à l'extrémité orientale des Pyrénées ! Normalement, si nous traçons une ligne droite entre Marseille et le Canigou celle-ci passe sous le niveau de la mer à cause de la rotondité de la Terre. Mais grace aux couches d'air de l'atmosphère l'image est redressée et celle-ci va nous apparaître au raz de l'horizon.

    Pour réussir à profiter du phénomène les conditions sont drastiques : Il faut qu'il fasse beau temps à Marseille, sur le Golfe du Lion, mais aussi sur la massif du Canigou. Ce soir du 6 février 2010 les prévisions des sites météos semblent confirmer que les conditions sont réunies pour tenter une observation. L'information circule entre les membres de l'Astroclub Aubagnais et de l'Association Andromède et nous finissons par nous donner rendez-vous sur les hauteurs de la cité phocéenne, à la Batarelle.

    Sur une bute caillouteuse les lunettes et autres gros téléobjectifs fleurissent, et les astronomes attentifs surveillent la chute du Soleil vers l'horizon ouest.

     

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • L12 février 2001 les membres de l'astroclub Aubagnais s'étaient donnés rendez-vous juste avant le coucher de Soleil dans la massif de la Sainte-Baume au belvédère du Col de l'Espigoulier. Les conditions météorologiques étaient parfaites, il n'y avait pas un nuage sur l'ensemble du golfe du Lion pour nous empêcher de percevoir la silhouette sombre du massif du Canigou.

    Lire la suite...


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique