• 1999 : éclipse totale de Soleil en France

    11 août 1999 : une date mythique attendue par tous les astronomes amateurs depuis des décennies, c'est celle de l'éclipse totale de Soleil visible en France ! Un véritable évènement pour toute une génération de passionnés puisque la dernière eu lieu en 1961 et que la prochaine ne se déroulera qu'en 2081 ...

    Malheureusement celle-ci n'est pas visible depuis Marseille, la bande de totalité passe au nord de Paris. Mais à l'Astroclub Aubagnais les distances ne nous font pas peur et nous organisons un voyage vers le nord, direction Anizy Le Chateau en Picardie. Nombreux sont les volontaires car nous sommes bien conscient que l'on ne reverra pas de si tôt un tel spectacle.

                                                                                   Prêts pour le départ !

     Le voyage en voiture est long, une bonne partie de la journée est passée sur la route, mais la bonne humeur et la convivialité du covoiturage domine.

                                                                                  Pique nique sur le pousse

    En fin d'après midi nous arrivons à Anizy le Château et parvenons à localiser l'ère de camping où nous allons installer notre camp et où nous retrouvons notre ami belge Pierre De Man. La joie d'être arrivés à bon port est teintée d'inquietude car au dessus de nos tête le ciel est largement couvert ... Sous nos pieds l'herbe bien grasse tend à nous signifier que dans cette région ce type temps semble être la norme. Les seules prévisions météo accessibles sont celles données à la radio et sur le poste de télévision du bar d'Anizy le Château où nous mandatons Denis et Rémi. Malheureusement les prévisions ne sont pas très bonnes pour le lendemain, jour de l'éclipse. Quelques trouées sont tout de même prévues et cette nouvelle nous laisse un peu d'espoir.

                                                                                 Le réconfort de l'apéro

                                                    La bache géante dressée entre les tentes nous abrite de la pluie

    Le matin du jour "J" en sortant de la tente nous constatons que les nuages sont toujours là. En éternels optimistes nous montons quand même le matériel, les télescopes sont assemblés, équipés de leur indispensable filtres solaires, les pellicules argentiques sont mis en place dans leurs boîtiers photographiques.

    Alors que tout est prêt, voilà que nous subissons une ondée ...Malédiction ! Nous voilà obligés de bacher les instruments.

    Heureusement celle-ci sera de courte durée et rapidement quelques petites trouées font leur apparition. On dirait  même que la couverture nuageuse perd en épaisseur et le Soleil transparaît légèrement. Cela tombe bien car la phase partielle de l'éclipse va commencer !

    Le Soleil a tendance à se montrer de plus en plus, à travers les instruments nous distinguons assez clairement le disque solaire "grignoté" par la Lune.

    Le ciel montre désormais de belles trouées qui nous permettent de suivre correctement l'avancée de la Lune sur le disque solaire. Nous ne voyons plus que la moitié de l'astre du jour, bientôt plus qu'un fin croissant.

                                                                               Image : Jean-Luc Pugliesi

    La tension monte, le moment tant attendu arrive, autour de nous il fait déjà très sombre, Lionel effectue le décompte, et voilà, nous y sommes ! Il fait nuit sur le site, mais dans le ciel nous ne voyons pas le Soleil !!! un épais et gros nuage s'est inopinément glissé devant lui. Nous espérons vainement qu'il se pousse, que l'on puisse profiter du spectacle ne serait-ce qu'une infime fraction de minute. Mais non, de toute sa noirceur et sa largeur il reste là, c'est la consternation générale, d'autant plus que d'autres observateurs placés sur une colline proche parviennent eux à voir par dessus l'innomable nuage et crient de joie ... C'est à ce moment là que Rémi, pris d'une inspiration soudaine, abandonne son appareil photo et se met à courir à travers le champ qui borde le site d'observation et au prix d'une course effrénée il parvient à entrevoir la fin de l'éclipse. çà y est, le jour revient, un silence général trahit le dépit des astronomes. Nous n'aurons pas le coeur de suivre la fuite du disque lunaire qui libère lentement mais sûrement le Soleil. Les visages sont graves et une évidence s'impose : Nous avons raté l'éclipse totale en France.

     

                                                                                     ohh désespoir !

    Enfin pas tous, Rémi lui l'a vu et même s'il n'a pas pu faire de photos l'image restera dans sa mémoire. Pour les autres il s'en est fallu de quelques dizaines de mètres ... No comment.

    11 août 1999 ... une date maudite qui demeurera difficile à oublier pour l'Astroclub Aubagnais. Mais bon, un jour nous en verrons une ! Dans un coin de notre tête une autre date est désormais inscrite, rendez-vous en mars 2006 !

    « 1996, premières photos d'éclipse de Lune !2000 : Gigantesque tache solaire »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :