• 2011, Espagne, Andalousie

    Voilà un circuit fait maison à travers l'Andalousie passant par les magnifiques villes de Seville, Cordoue et Grenade, avec en point final une petite touche astronomique prévoyant un peu de temps pour observer dans la Sierra Nevada et rendre une visite au radiotélescope du Pico Veleta.

    sierra nevada

    Vue aérienne de La Sierra Nevada avec à gauche le sommet du Mulhacen (3482m) et à droite le Pico Veleta (3398m).

     

    - Seville

     

    Le centre de Seville est un lieu vraiment très agréable à visiter car il est en grande partie piéton et regorge de monuments et de rues magnifiques, à commencer par la place d'Espagne.

     

    place d'espagneplace d'espagne2b

                                                                   La magnifique place d'Espagne

    La base de l'édifice comporte de nombreuses fresques représentant les principales villes d'Espagne en prenant pour thématique leur libération de la domination Maure ou leur fondation. Pour Cadiz c'est le héros grec Hercule qui est représenté car selon la légende il créa cette cité. 

    plaza espagne hercule

    Hercule est un personnage bien connu des astronomes amateurs puisqu'il a aussi sa représentation dans le ciel sous la forme d'une constellation. 

    hercules constellation

                             La constellation d'Hercule, telle qu'elle est représentée dans le logiciel Stellarium.

     

    L'Andalousie fut également le théatre de l'un des douze travaux d'Hercule, celui durant lequel il dut aller récupérer les bœufs du monstrueux Géryon aux trois corps à "l'extrémité occidentale du monde", une description qui pourrait tout à fait convenir à cette région l'Espagne. On raconte qu'après avoir mené à bien sa mission il érigea les colonnes d'Hercule symbolisées par les montagnes de Gibraltar et de Tanger qui surplombent le détroit maritime séparant la Méditerranée et l'Atlantique, mais aussi l'Europe et l'Afrique.

    Plus proche du centre ville il ne faut pas manquer la cathédrale de Seville et sa célèbre tour mauresque: La Giralda. Cette tour est l'ancien minaret de la mosquée Almohade qui s'élevait avant la reconquête catholique à l'emplacement de la cathédrale actuelle dont la construction débuta vers 1420.

     cathédrale sevillegiralda

                                                              La Giralda, symbole de la ville.

     

    - Cordoue

     

    Le centre de Cordoue est un lieu particulièrement agréable qui mérite vraiment le détour. On n'y passa qu'une demi journée mais elle fut riche en découvertes. Le quartier touristique appelé la "juderia" propose de petites ruelles fleuries aux belles façades blanches.

    juderia cordoue                                                                La Juderia et ses commerces.

    courdoue pont romain3     La Mezquita Catedral de Cordoue et l'arc de triomphe vus depuis le pont romain qui enjambe le Guadalquivir.

     

    Mais la célébrité de Cordoue c'est surtout sa "Mezquita catedral" à l'histoire mouvementée. En effet, elle fut d'abord un temple romain dédié au culte du dieu Janus, puis une église wisigothe, pour ensuite être transformée en mosquée par les musulmans en 786, puis réaménagée en cathédrale par les chrétiens en 1236.

    entrée mesquita catedral 3                                               La magnifique porte d'El-Hakam II (10ème siècle)

    arcs mesquita catredral                                                           Impressionnante forêt de colonnes et d'arcs.

    mirhab mezquita cordoue                                                   Les arcs outrepassés typiques de l'art oriental.

     

    Et comme les visites et les émotions sa "creuse", hop on file dans un resto à tapas à l'ambiance typiquement espagnole.

    laurent bas tapas cordoue

    Le départ de Cordoue et le trajet menant à Grenade fut assez perturbé par des pluies torrentielles. La nationale fut même coupée par une impressionnante rivière en crue qui nous a obligé à faire demi-tour et passer par un autre chemin.

    route innondée                                          La rivière Guadajoz, affluent du Guadalquivir, a quitté son lit.

     

    - Grenade et l'Alhambra

     

    Nous voilà à Grenade prêt à visiter la 8ème merveille du monde, à savoir l'Alhambra. Ce lieu attire plétore de visiteurs du monde entier même si le temps est pour ne pas changer encore bien maussade aujourd'hui et du coup il est peu commode de trouver une place pour se garer. Nous trouvons notre bonheur au petit palais de Carmen de los Màrtires (19ème siècle).

    los martires patio                                    Patio orné d'arcs d'inspiration orientale dans le Carmen de los Martires.

    los martires paon                  Un des paons du palais admire Grenade, mais surtout surveille ses femelles en contrebas...!

     

    L'Alhambra est un très vaste ensemble de palais, de jardin, de murailles fortifiées. Le circuit est suffisamment vaste pour y passer la journée!

    alhambra enceinte

    Construit en 1319 le Generalife était le palais d'été du sultan Boabdil, il est situé un peu à l'écart et possède de très beaux jardins.

    generalife jardinjardin generalife

    generalife ornementalhambra jardinL'Alcazaba est la partie fortifiée de l'Alhambra, ici on trouve une structure un peu austère composée de murailles et de tours, mais la vue sur Grenade est superbe!

    alcazaba 

    - Dernière journée à Grenade

     

    Cette dernière journée du voyage est consacrée à la visite de Grenade. Et le beau temps semble commencer à pointer timidement le bout de son nez. Nous visitons la monumentale cathédrale de l'Incarnationdont j'avais pu avoir un bel aperçu depuis les remparts de l'Alcazaba.

    cathédrale grenade

    Cette cathédrale fut construite en 1518 (après la reconquête catholique) sur l'emplacement d'une ancienne mosquée Nasride. L'architecture intérieure est vraiment monumentale, la hauteur de certaines voûtes atteind 51 mètres! La décoration intérieure surprend car ici tout est d'un magnifique blanc immaculé, ce qui contraste avec les autres églises dont les murs sont plutôt bariolés.

    cathédrale grenade colonnesLe choeur est la seule partie richement décorée, il est surmonté d'une jolie coupole centrale ornée d'étoiles. A ce moment là je me dis que se seront les seules que je verrais durant ce séjour nuageux...

    cathédrale grenade coeur

    Puis en sortant du monument le ciel semble s'être correctement dégagé. Donc je tente l'ascension de la Sierra Nevada pour aller rendre une visite au radiotélescope du Pico Veleta, une parabole impressionnante de 30 mètres qui mérite le coup d'oeil. Malheureusement, une fois arrivé à la station de ski, le plafond nuageux masque encore les hauteurs. La poisse!

    station ski sierra nevada

    Gina, qui veut me faire plaisir, me propose quand même de prendre la route qui mène sur les hauteurs au cas où. Mais arrivé à 2500m la brume devient épaisse et l'avancée dangereuse. Obligé de renoncer, parvenu au dernier jour du périple andalous, je sais que je ne pourrai pas retenter l'ascension du massif et que je ne pourrai finalement pas voir cet observatoire, ni y venir pour observer à la nuit tombée comme je l'avais fait à Tenerife. Tant pis, on se consolera en foulant le sol neigeux.

    sierra nevada 2500m

    Sur le chemin du retour une bonne surprise nous attend, car on croise quelques bouquetins en train de traverser la route! Des femelles semble t'il.

    sierra nevada bouquetins

    Une autre bonne nouvelle m'attend à Grenade, car au dessus de la ville le ciel s'est dégagé, je pourrai peut-être profiter de cette fenête sans nuages pour observer depuis la terrasse de l'hôtel. Bon, le ciel n'est pas top, le SQM ne dépasse pas 18,44, c'est un ciel de banlieue... Mais ce n'est pas grave, je monte la lunette de 80 mm que j'ai emmené pour le voyage, et je me trouve une cible tout à fait sympathique et qui était à mon programme de dessin de ciel de printemps, à savoir le joli trio formé par les astérismes Canali 1, Pothier 11, et la galaxie du Sombrero M104. Et je dois dire que la vision est tout à fait jolie, les trois tiennent dans le même champ de vision à 38x, et la galaxie demeure bien visible malgré la pollution lumineuse.

     M104-canali-1-L80-md.jpg

                                                      M104 et Pothier 11 (Vierge) - Canali 1 (Corbeau)
                                             Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 38x (Nagler 13 mm)
                                                     Barrio Monachil, Grenade (Espagne) - SQM18,44

     

     - Départ de Grenade

     

    Le jour du départ le ciel est particulièrement clair et la Sierra Nevada est enfin débarrassée de son manteau nuageux (argh!). Évidemment je peste contre ce coup du sort car le beau temps arrive trop tard... J'en profite quand même pour tirer un dernier portrait à la portion de montagne visible depuis l'hôtel de Monachil. Bien que les reliefs soient très éloignés de notre zone de la périphérie de Grenade le puissant zoom du FZ18 m'a permis de distinguer de tout petits détails troublants ... Tiens, on dirait une bâtisse avec une coupole arrondie... et à gauche une drôle de portion sombre détachée de la montagne ....? Et oui! il s'agit bien de la parabole du radiotélescope vue à contre-jour. Et bien finalement je serait parvenue à la distinguer, mais de fort loin malheureusement!

    panorama observatoires2            Le radiotélescope de Pico Veleta et le vieil observatoire de la Sierra Nevada vus de Barrio de la Vega.

    radiotélescope Pico VeletaComparaison des vagues détails perçus sur ma photo avec une image prise depuis la Sierra Nevada. Attention toutefois, même si l'angle de prise de vue semble similaire, il n'est en réalité pas du tout de le même. Seule la parabole est orientée de la même façon.

    « Parhélie pour le réveillon de Noël2011: Eclipse totale de Lune »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :