• 2012 : îles grecques, Crète et Santorin

    2012 : îles grecques, Crète et Santorin

      

    Petit séjour d'une semaine dans le sud de la Grèce à la découverte de l'île de Crète et de l'île de Santorin dans les Cyclades. Nous nous sommes installés dans un hôtel verdoyant situé dans la petite station balnéaire de Sissi, sur la côte nord-est de la Crète.

    crète sissi 1

     

    Enregistrer

    crète sissi2                                                                    Le joli port de Sissi

    Pour ce qui est des visites nous nous sommes concentrés sur la partie est de l'île car la Crète est vraiment très vaste, à peine plus petite que la Corse. Pour commencer nous nous sommes rendus dans la petite ville d'Agios Nikolaos dont le port enserre le lac Voulismeni dont la grande profondeur (64m) lui a valu la réputation d'être un trou sans fond. Pour les anciens il s'agissait de la porte des enfers, il était également nommé bassin d'Artemis.

    agios nikolaos port

    agios nokolaos rive

    Après le pont qui relie les deux rives du lac se trouve une sculpture monumentale représentant l'enlèvement d'Europe par un Taureau. Selon la mythologie Zeus se serait changé en un magnifique taureau blanc pour séduire et enlever la princesse phénicienne Europe. Il la conduisit en Crète et lui révéla son identité divine, puis il s'unit à elle et eut trois enfants: Minos, Radamanthe et Sarpedon, trois rois Minoens qui régnèrent sur les trois grands palais de l'île (Knossos, Phaistos, et Malia). Quand Zeus l'abandonna elle épousa Asterios, roi de Crète qui fit de Minos son successeur. Cette légende est à l'origine du nom de notre continent - l'Europe - et de la belle constellation d'hiver du Taureau. 

    crète europe sur taureau 

    Dans l'intérieur des terres se trouve la jolie petite chapelle de Panhagia Kera (13ème siècle), on la trouve au milieu des oliviers juste avant d'arriver au petit village perché de Kritsa.

    crète kritsa olivier

    Sur la route qui mène à Sitia nous pouvons également admirer les vestiges de Gouria, une citée agricole Minoen bien érodée car il n'en reste que les fondations des habitations et les chemins pavés. Comme les autres sites construits par cette civilisation, Gouria fut anéantie par un cataclysme naturel vers 1450 avant J.C. 

    crète gouria

    La côte est de la Crète présente de nombreux coins tranquilles ou l'on peut passer d'agréables moments loin de la foules. Les plages aux eaux cristallines et la forte chaleur nous incite vivement a aller se rafraîchir.

    crète plage

    Cette belle journée de ballade s'est achevée avec un très beau couché de Soleil. Avec l'absorption de l'atmosphère des taches solaires se sont même laissées entrevoir (groupe 1543).

    crète soleil 

    Le site archéologique de Knossos

    Pour notre deuxième journée de ballade nous avons choisi d'aller visiter les vestiges du palais Minoéen de Knossos, au nord d'Heraklion. Cette citée découverte en 1878 était la capitale de la civilisation Minoenne et abritait le palais du Roi Minos. Elle fut détruite par un tremblement de terre et probablement par un immense un raz-de-marée provoqué par la violente explosion du volcan de l'ile de Santorin située à 112 km au nord de la Crète vers 1450 avant J.C. 

    crète knossos entrée

    Les édifices du site sont assez abimés mais les archéologues, notamment l'anglais Arthur Evans, ont entrepris d'effectuer quelques reconstitutions qui donnent une idée de ce à quoi certaines parties importantes du palais ressemblaient.

    crète knossos taureau new

    crète knossos taureau zoom2Le taureau, animal vénéré par les Minoéens

    Une des plus belles parties de la visite est sans trop de doutes les appartements de la reine qui comportent une très belle fresque ornée de dauphins. 

    crète knossos appart reine

    La salle du trône de Minos est également intéressante, on peut y voir un siège en albâtre et une décoration murale représentant des griffons royaux.

    crète knossos trône minos 

    Excursion à Santorin

    Durant les jours suivants nous avons pris le bateau rapide pour une excursion d'une journée en direction de l'île de Santorin dans les Cyclades. La traversée a duré 2 heures pour l'aller et à nouveau 2 heures pour le retour.

     

    L'arrivée au port de Ormos Athinios est spectaculaire car on pénètre dans l'enceinte de Santorin par un "échancrure" de la caldeira volcanique. On découvre au loin les villages blancs qui décorent et illuminent la cimes des falaises, tandis que nous passons devant l'énorme monticule de lave solidifiée que constitue la petite île centrale de Nea Kameni qui sortit de l'eau lors d'une éruption en 1707. Sa dernière activité remonte à 1950.

    santorin arrivée                                                      L'île de Nea Kameni au premier plan à gauche

    Santorin était autrefois une île ronde possédant un volcan central. Il y a près de 1500 ans une éruption cataclysmique fit littéralement voler en éclat le cône volcanique dont il ne reste aujourd'hui que la base, il s'agit des falaises de la caldeira (voir transformation de l'île). Cette violente catastrophe naturelle est à l'origine du déclin de la florissante civilisation Minoenne présente sur l'île (site archéologique d'Akrotiri) et en Crète. Les écrits du philosophe Grec Platon évoque au 4ème siècle avant J.C. cet évènement mais aussi la disparition d'un vaste empire qui dominait cette région Méditerranéenne et qu'il nommait "Atlantide". De ce fait certains archéologues ont fait le rapprochement entre ce peuple mythique et les Minoens. Voici le récit de Platon :

    « Or dans cette île, l'Atlantide, s'était constituée un empire vaste et merveilleux que gouvernait des rois dont le pouvoir s'étendait non seulement sur cette île toute entière, mais aussi sur beaucoup d'autres îles et sur les parties du continent. En outre, de ce côté-ci du détroit, ils régnaient encore sur la Libye jusqu'à l'Égypte et sur l'Europe jusqu'à la Thyrrénie.
    Mais dans ce temps qui suivit, se produisirent de violents tremblements de terre et des déluges. En l'espace d'un seul jour et d'une seule nuit funestes, toute votre armée fut engloutie d'un seul coup sous la terre, et l'île Atlantide s'enfonça pareillement sous la mer. De là vient, que de nos jours, là-bas, la mer reste impraticable et inexplorable, encombrée qu'elle est par la boue que, juste sous la surface de l'eau, l'île a déposé en s'abîmant. »

    santorin-carte.png

                                                            Santorin vue de l'espace par le satellite Spot

    Le port se trouve au pied d'immenses falaises qui atteignent par endroit 120m de haut et qui sont composées de couches de roches volcaniques et de dépôts de cendres et de pierres ponces.

    santorin route                                                                            çà grimpe !

    santorin couche de lave

    La couche de pierre ponce est claire et poreuse

    Le bus nous dépose au village touristique de Oia, un lieu vraiment magnifique qui sera "le" souvenir de notre voyage! Le dédale de ruelles nous fait découvrir un enchevêtrement de maisons à la blancheur immaculée et de petites églises aux toits bleus qui surplombent les vertigineuses falaises de la caldeira volcanique de l'île.

    santorin oia                                                         Une vrai carte postale. Quelle splendeur !

    santorin oia lorangina                                                                    "La" photo souvenir !

    santorin oia vue caldeira

    La visite de l'île continue par un arrêt à Thera, la capitale. Comme Oia elle est haut perchée et offre un point de vue mémorable.

    santorin thyra

    Depuis Thera nous profitons d'une belle vue sur l'île de Nea Kameni dont le nom signifie "la brûlée". Malgré la distance on distingue très bien ses anciennes coulées de lave plus ou moins sombres.

    santorin Nea kameni 

    Le Lassithi, la crète profonde

    La fin du séjour approche et nous partons découvrir l'intérieur de la Crète. Sur le chemin qui mène au plateau du Lassithi nous visitons quelques monastères. Le plus intéressant est celui de Moni Geogios Selinari. 

    crète monastère 1

    crète monastère 2 

    La Crète champêtre a un petit air de Corse avec ses paysages montagneux et sauvages avec souvent au loin, le bleu de la mer. Le Lassithi est en quelque sorte le grenier de la Crète, il est connu comme le plateau aux "dix mille moulins".

    crète paysage

    crète âne lucky

    http://ekladata.com/q9DhjP8uiPAJfDI73vp0ZSfKFmI/crete-moulins-lassithi-low.jpg

    crète lassithi moulin

    Pour terminer, une petite observation réalisée depuis Sissi avec ma lunette-chercheur de 60 mm. Un dessin a grand champ qui représente le sympathique amas d'étoile Collinder 399 alias "le cintre".

    Collinder 399 open cluster          

    L'astérisme du "cintre" Collinder 399 - Petit Renard
    Lunette de 60 mm à 9x
    Sissi (Crète, Grèce)

    Enregistrer

    « Courte nuit de juin à Pichauris41ème RAGBR »

    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Juillet 2015 à 11:29

    Merci pour cet article, vos photos sont magnifiques, vous avez du apprécier votre séjour. Bonne continuation !

    2
    Mercredi 8 Juillet 2015 à 00:08

    Bonjour !

    Effectivement, c'était un voyage magnifique, il y a tellement de chose à voir sur ces iles qu'une semaine de voyage a finalement été beaucoup trop court ...!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :