• Nuit printanière à Pichauris

    La douceur est enfin de retour et le ciel est enfin dégagé, c'est l'occasion idéale pour organiser une petite soirée d'observation pas trop loin histoire de profiter des quelques heures de noirceur qui nous sont offertes avant que la Lune se lève vers minuit.

    Même si la combinaison de ski s'impose la nuit n'est pas glaciale et çà fait du bien ! A mon arrivée Rémi est déjà en place avec son Mewlon de 180 mm, Denis et Bernard ont également installé le Sumerian de 450 mm et Franck -un nouveau- c'est joint à nous avec son Lightbridge de 300 mm. Je monte vite fait mon Sumerian de 254 mm, effectue la collimation et c'est parti !

     

    Ma première cible est malheureusement déjà très basse sur l'horizon, il s'agit du bel amas ouvert de Tau Canis Majoris nommé NGC 2362. Cela faisait longtemps que je ne l'avais pas dessiné celui là, mon dernier dessin doit remonter à 1995 et avait été fait avec mon premier instrument (un 114/900 mm).  Et j'ai bien fait de le pointer ! Il est toujours aussi beau, bien riche, un peu triangulaire, un vrai petit tapis d'étoiles qui entoure la brillante Tau CMa (5,3m). De temps en temps l'amas s'assombrit à cause de l'une des multiples occultations causées par mes camarades qui passent devant mon champ de vision ... il faut dire que j'ai eu la mauvaise idée de me mettre dans un alignement parfait NGC 2362 - 450 mm de Denis - Sumerian 254 mm ...

    ngc 2362 open cluster

                                                          NGC 2362 - Amas ouvert dans le Grand Chien
                                             Télescope Sumerian Optic de 254 mm à 120x (Ethos de 10 mm)
                                                                       Pichauris (13) - SQM 20,15

    Par la suite les objets défilent dans les oculaires : La galaxie NGC 3344 du Petit Lion et sa fausse supernova chez Rémi, la belle galaxie NGC 2903 du Lion chez Denis, le duo M97 et M108 dans mon Sumerian. Finalement je jette mon dévolu sur le trio M65, M66, et NGC 3628 du Lion pour mon prochain dessin.

    Ce dessin sera fait à grand champ avec le Nagler 22 mm, mon but n'est pas de détailler ces galaxies mais bien de représenter la beauté de ce champ galactique où nous pouvons admirer dans l'oculaire trois galaxies en même temps ! Mais je m'aperçois rapidement que même en restant à faible grossissement les galaxies révèlent tout de même des détails : M65 est bien étirée, son noyau est brillant et paraît bordée en vision décalée par une discrète bande sombre. M66 est irrégulière et présente une barre centrale, tandis que NGC 3628 se révèle très étirée, elle présente un noyau discret et étalé, bordé lui aussi par un "soupçon" de bande sombre. Je suis étonné de parvenir à cerner autant de détails dans ces objets car le ciel n'est pas vraiment terrible ce soir, il y a beaucoup de diffusion due à l'humidité (SQM 20,12).

    M65 - M66 - NGC 3628 galaxies

                                                        M65, M66 et NGC 3628 - Galaxies dans le Lion
                                              Télescope Sumerian Optic de 254 mm à 55x (Nagler de 22 mm)
                                                                       Pichauris (13) - SQM 20,15

    Saturne se lève vers le sud-est et la Lune ne va pas tarder. Le ciel commence déjà à s'éclarcir et il est temps de commencer à ranger le matériel. Voilà une petite soirée agréable qui s'achève et nous nous donnons rendez-vous pour les prochaines RAGBR à Rians samedi prochain, si la météo le permet !

    « 2013 : Souvenirs de l'astéroïde 2012DA14Fin croissant de Lune »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :