• Courte nuit étoilée dans la merveilleuse vallée de la Gordolasque

    Les températures très chaudes qui sévissent actuellement sur la France nous poussent à partir chercher la fraîcheur en altitude. Direction la très belle vallée de la Gordolasque qui borde le parc naturel du Mercantour et la célèbre vallée des Merveilles dans les Alpes Maritimes. Après 4 heures de route nous arrivons au hameau de Saint-Grat et prenons nos quartier dans le chalet d'un ami astronome amateur qui nous a invité à venir découvrir son coin de paradis verdoyant niché à 1600 mètres d'altitude. A quelques jours du solstice d'été nous savons que les nuits vont être particulièrement courtes, d'autant plus que la Lune en dernier quartier risque d'illuminer la fin de nuit. Mais peu importe, nous sommes bien motivés et décidés à profiter des quelques heures de ciel noir qui nous serons offertes.

    Canopus 381 mm

    Arrivés au chalet en soirée, nous nous activons autour du repas. Fatigués par le long trajet personne n'a le courage de monter les télescopes, ce soir nous découvrirons le ciel de la vallée à l’œil nu. En attendant que la nuit noire s'installe nous trinquons au beau week-end qui se profile.

    Vers minuit je sors dans le jardin pour effectuer une mesure de noirceur du ciel avec le Sky Quality Meter. A l'oeil nu la Voie Lactée est magnifique, le zénith est très noir et bien étoilé. Seule la direction sud-est semble souffrir de la pollution lumineuse de la Côte d'Azur. la valeur du SQM tombe : 21,67. C'est pas mal du tout, surtout en cette période où les nuits sont courtes.

    Le lendemain nous nous réveillon frais et dispo pour une belle journée de ballade dans la vallée mais aussi pour profiter pleinement de la prochaine soirée. En ouvrant les volets j'apprécie le magnifique spectacle offert par les cimes enneigées des sommets alentours, notamment ceux des rochers de Muffié (environ 2300 mètres d'altitude).

    En début d'après-midi nous partons pour une petite randonnée dans le Mercantour au pied des majestueux sommets pointus de la cime de l'Estrech.

    En suivant le sentier nous passons devant une petite maison adossée à la roche. Cette petite bâtisse appelée refuge du Grand Baou rappellera peut-être des souvenirs à certains puisqu'elle apparaît dans les épisodes de la série en noir et blanc de Belle et Sébastien.

    maison belle et sebastien

    La Gordolasque qui serpente à travers la vallée n'est ici encore qu'un torrent tumultueux, elle prend sa source au pied de la cime du Gélas.

     La flore et la faune sont un régal pour les yeux. Voici un beau papillon Adonis bleu mâle aussi appelé azuré bleu céleste.

    En observant attentivement les pâturages d'altitude nous découvrons également quelques chamois. Nous essayons de les photographier sans faire de bruit.

    chamois

    Le soir venu nous attendons que la nuit tombe, mais en cette saison le crépuscule astronomique arrive particulièrement tard. Vers 22h30, alors que le fond de ciel est encore clair je pointe Jupiter avec le télescope de 381 mm pour patienter. Et comme c'était déjà le cas lors du dernier séjour au Poil, l'observation de la planète géante gazeuse sur le fond de ciel bleu nuit offre une image riche en contraste. Malgré une turbulence atmosphérique modérée, je parviens à distinguer très clairement la Grande Tache Rouge et de nombreux détails dans les bandes nuageuses.

    Jupiter Jupiter vers 22h10 HL
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
      Saint-Grat (06)

    Après 23h30 la nuit est enfin arrivée, je vais pouvoir commencer les observations du ciel profond. La Voie Lactée est encore une fois splendide à l’œil nu, et les mesures Sky Quality Meter indiquent avec une valeur de 21,70. Le ciel est quand même de qualité ce soir.

    Voie Lactée

    La Voie lactée se lève sur les massifs montagneux. Image réalisée avec un Canon 500D et un objectif Samyang de 8 mm en 30s de pose.

    J'ai noté avant de partir de la maison qu'une galaxie des Chiens de Chasse comportait actuellement une supernova de 14m. De mémoire il me semble qu'il s'agit de NGC 4145 (11,3m - 5,9'x4,1') et je pars rendre visite à cette spirale. A 171x j'observe une galaxie qui offre une région centrale lumineuse entourée d'un large halo pâle et diffus. Mais aucune trace d'une éventuelle supernova ... Après quelques recherches je retrouve le petit papier sur lequel j'avais noté mes infos et je m'aperçois que la galaxie concernée est en fait NGC 5145, une autre galaxie de la même constellation ! Bon, ben çà sera la cible suivante ...

    ngc 4145 galaxy

    NGC 4145 -  Galaxie dans les Chiens de Chasse
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 6 mm)
    Saint-Grat (06) - SQM 21,70

    Je file donc vers cette fameuse NGC 5145 (12,6m - 2,0'x1,8') et découvre à 171x qu'il s'agit d'un tout petit objet. Cette galaxie possède une région centrale brillante et large environnée d'un modeste halo diffus. je grossis à 285x et le bulbe central me paraît maintenant clairement ovalisé dans le sens E/O et en vision décalée je devine une très très faible condensation presque stellaire à proximité immédiate du noyau. Est-ce que se serait la supernova ? En fait non car les données récentes de "vsnet" indiquent que la candidate MASTER_OT_J132501.00+431846.1 a très rapidement baissé en luminosité pour atteindre le 17 juin une magnitude proche de 16,5m, ce qui est un peu trop faible pour la rendre détectable pour mon télescope. Dommage ! La petite condensation perçue difficilement près du noyau correspond vraisemblablement à une condensation dans l'anneau bleu qui enserre le centre galactique sur les photos.

    ngc 5145 galaxy 

     NGC 5145 -  Galaxie dans les Chiens de Chasse
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 285x (Ethos 6 mm)
    Saint-Grat (06) - SQM 21,70

    Je reste dans les Chiens de Chasse pour viser une galaxie bien plus lumineuse et attrayante, il s'agit de M106 (8,4m - 19'x8'). A 171x elle apparaît très brillante et clairement étirée dans le sens SE/NO. Ce qui frappe à l'oculaire c'est qu'on perçois très facilement sa structure spiralée avec ses deux grand bras très ouverts. Le bras SE comporte un enchainement de régions HII et d'associations d'étoiles bleues de type OB qui lui confère une bonne brillance. Le bras NE est moins lumineux mais il englobe lui aussi une belle région HII de formation d'étoiles, elle apparaît compacte et bien marquée. La région centrale de M106 forme une sorte de petite barre étirée dans le sens SE/NO. Elle est bordée au NE par une région sombre constituée de poussières. M106 est vraiment un objet magnifique et détaillé ! Je note également la présence dans le champ de vision d'une autre galaxie plus petite, il s'agit de NGC 4248 (12,5m - 2,9'x1,2'). Cette dernière se révèle pâle et étirée dans le sens ESE/ONO. Elle possède une région centrale étirée.

    M106 galaxy

      M106 et NGC 4248 -  Galaxies dans les Chiens de Chasse
    Télescope Sumerian Optics de 381 mm à 171x (Ethos 10 mm)
    Saint-Grat (06) - SQM 21,70

    Il est déjà tard et l'horizon sud-est commence à devenir lumineux, je pense que la Lune n'est pas loin de faire son apparition. La nuit a été courte mais très plaisante. Demain il va falloir déjà se préparer au retour sur Marseille, que le temps passe vite ! Mais si tout va bien nous nous retrouverons sous les étoiles le week-end prochain pour une nouvelle RAGBR. En attendant je remercie vivement Frédéric de nous avoir accueilli et de nous avoir permis de découvrir cette superbe vallée de la Gordolasque !

    « Un magnifique week-end d'observation qui tombe pile PoilEclipse partielle de Lune le 7 août 2017 »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Flo
    Mercredi 21 Juin à 20:57

    Comme je suis jaloux ! Même pas on nous invite lol Je retiens ^^

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mercredi 21 Juin à 23:26

    Salut Florian !

    Oui c'était un week-end magnifique, mais c'était difficile d'être plus nombreux car le chalet était tout mignon mais aussi tout petit :)

    Fred voulait qu'on teste un peu le ciel de sa vallée et le résultat est assez bon même si les conditions n'étaient pas évidentes avec la durée famélique de la nuit noire en cette saison et la Lune en dernier quartier.

    Sinon la vallée est superbe, malheureusement un peu lointaine pour les marseillais car on a fait 4 heures de route à l'aller et au retour ... En tout cas merci à Fred de nous avoir proposé cette sortie au grand air qui nous a fait le plus grand bien.

    A bientôt !

    3
    Fred104
    Jeudi 22 Juin à 08:29

    Merci Laurent pour ce super CROA. Oui Florian, à la base j'avais proposé que vous veniez aussi mais le chalet ne comportant pas tant de couchage et la sortie étant lancée un peu à la dernière minute. On a optimisé... en plus je crois que ta copine partait durant le week end donc ça ne l'aurait pas fait pour vous ;)

    Je pense qu'on pourrait s'organiser une sortie la haut pour un bon gros week end astro. On poussera les meubles et on mettra du télescope de partout. Ça devrait le faire :) Je suis sur que le SQM va chanter certains soirs :D !

    4
    Dimanche 25 Juin à 10:28

    Salut !

    Merci pour vos commentaires ! Tout les dessins sont en lignes, j'ai fini avec celui de Jupiter qui était pas mal du tout à l'oculaire malgré le fait qu'on s'éloigne maintenant très clairement de l'opposition. En fait l'observation donne d’excellent résultat sur un fond de ciel pas encore noir, c'est ce qu'il ressort des deux dernières observations faîtes au Poil et dans la Gordolasque.

    A bientôt !

    5
    Flo
    Mercredi 28 Juin à 00:36

    On aurait posé les tentes, ça n'aurait pas été dérangeant lol Un peu comme au Poil quoi, pas de couchage mais on s'adapte ! J'aurai été dispo, et David, qui habite dans le 06, certainement aussi ;) Mais ce n'est pas grave !

     

    En tout cas, comme d'habitude, ton CROA et tes dessins font voyager Laurent ;)

    6
    Mercredi 28 Juin à 13:30

    Salut Florian !

    En fait il faut savoir que la configuration du chalet de Fred n'est pas comme celle du Poil, il est construit sur une bute rocheuse en épousant les reliefs et tout autour le terrain est pas mal pentu ou accidenté. Je comprends que Fred ait réfléchi à la faisabilité de recevoir plus de monde, savoir où mettre des tentes et où mettre des télescopes ... Il nous a justement invité en petit comité pour qu'on qu'on découvre les lieux, qu'on fasse du repérage et qu'on teste le ciel pour y revenir peut-être une autre fois un peu plus nombreux dans des conditions plus favorable pour l'observation, car pour ce coup-ci il s'agissait d'un week-end de dernier quartier de Lune au solstice d'été, on avait une heure de nuit noire ... je pense qu'il pourrait être possible de mettre des tentes et des télescopes sur le chemin juste en contrebas du chalet mais il faut qu'il soit tondu :) Sur la plateforme où j'ai installé le T381 on peut mettre à mon avis deux télescopes mais pas plus, sinon on se rentrera dedans !

    A bientôt !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :