• L'opposition 2020 de la planète Mars

    Le 23 novembre 2020 à 19h30 HL

    J'ai laissé passer quelques jours afin que la région de Solis Lacus arrive au méridien central. La tempête de sable se présente désormais différemment car la langue claire a disparu, par contre elle sévit encore du côté de Mare Erythraeum. Une bonne partie du limbe apparaît touchée par les nuées sablonneuses. Ce soir le diamètre apparent de Mars est de 15,8" d'arc, il continu à réduire ...

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 195x (Artesky NED de 5 mm + filtre rouge N°23A et jaune N°8)
    Marseille (13)

     

    Le 18 novembre 2020 à 18h45 HL

    Mars a un peu tourné par rapport à l'observation de la veille à la même heure. Cela permet de dégager un peu mieux la zone où sévit la tempête de sable. La langue claire est toujours visible, elle s'est même un peu étendue et se termine par une tache claire un peu arrondie près de l'extrémité de Mare Sirenum. La zone de Aonius Sinus et Solis Lacus est assez méconnaissable, la tempête de sable semble en faire le tour et longe le limbe du globe martien. Les jours qui viennent devraient dégager un peu mieux cette région touchée par la tempête.

     Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 17 novembre 2020 à 19h00 HL

    Mars présente ce soir un méridien central placé sur l’albédo sombre de Mare Sirenum. Le globe martien continue à réduire, il n'est plus que de 16,9" d'arc ce soir, et sa phase gibbeuse devient évidente. La surprise de la soirée c'est la perception d'une langue claire qui s'est développée dans l'hémisphère sud, juste à droite de la minuscule calotte polaire sur mon dessin (dans la région peu reconnaissable de Solis Lacus). Contrairement aux habituelles zones brumeuses, cette bande claire est plutôt bien délimitée et assez contrastée. Il s'agit en fait d'une tempête de sable en pleine expansion. Elle est bien visible avec le filtre rouge n°23A et ressort très bien avec le filtre jaune n°8.

    mars 17-11-2020 dust storm

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 195x (Artesky NED de 5 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 10 novembre 2020 à 19h30 HL

    Mars présente ce soir un méridien central situé au beau milieu de la "moustache" sombre formée par mare Sirenum et mare Cimmerium. Le diamètre apparent de la planète rouge a encore réduit, il n'est plus que de 18,3" d'arc. Cela suffit toujours pour saisir des détails intéressants, par contre la calotte polaire sud devient vraiment difficile à voir. Dans l'hémisphère nord quelques zones légèrement assombries délimitent l'emplacement de l'un des grands volcans martiens, il s'agit d'Elysium Mons. Je note également que la phase commence à devenir légèrement gibbeuse. Du côté de mare Sirenum quelques brumes claires sont visibles le long du limbe.

    Mars 10-11-2020

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 195x (Artesky NED de 5 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 6 novembre 2020 à 19h30 HL

    Mars présente ce soir un méridien central situé entre Syrtis Minor et Mare Cimmerium. Les deux formations sombres sont bien reconnaissables malgré la turbulence très présente. Le filtre rouge n°23A stabilise un peu l'image et me permet de saisir plus de détails. Ce qui me frappe surtout c'est que la calotte polaire sud est vraiment difficile à voir, elle est réduite au strict minimum durant cette saison d'été martien. Je note également la présence de brume sur le limbe au niveau de Syrtis major et du bassin de Hellas. Le diamètre apparent de la planète rouge est de 19" d'arc.

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 1 novembre 2020 à 22h50 HL

    Maintenant que Mars a bien gagné en hauteur les images sont beaucoup plus stables, la turbulence est vraiment modérée et le filtre rouge n°23 m'offre une vision très détaillée de la planète. Je pousse le grossissement à 263x et je parviens à saisir de fin détails autour du bras très sombre de Sinus Sabaeus. Je me rends compte que je distingue deux zones où se situent des cratères : Dans le creux de Sinus Meridiani une petite tache claire marque l'emplacement du cratère Schiaparelli (470 kms) et une zone ressemblant une encoche localisée entre Sinus Sabaeus et Syrtis Major correspond au grand cratère Huygens (410 kms) ! Pour info le 1er novembre nous sommes passés sous la barre des 20" d'arc, le diamètre apparent du globe martien était de 19,9" d'arc.

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 1 novembre 2020 à 18h40 HL

    Ce soir je commence les observation tôt, à ce moment là la planète Mars est encore un peu basse sur l'horizon et du coup l'image à l'oculaire est un peu turbulente. Malgré cela je reconnais bien la formation sombre de Syrtis Major ainsi que la pointe de Syrtis Minor qui passe au méridien central. Je note également qu'une large zone proche du limbe à gauche de Syrtis Major et du vaste bassin de Hellas présente un contraste très atténuée, il semble que des brumes les recouvrent.

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 195x (Artesky NED de 5 mm + filtre rouge N°23A)
    Marseille (13)

     

    Le 27 octobre 2020 à 23h00 HL

    Cette nuit est moins stable que celle du 25 octobre, du coup le dessin est moins détaillé. les formations martiennes sont un peu décalées, le bras sombre de Sinus Sabaeus est plus dégagé du limbe. Mare Erythraeum est bien visible même si elle n'est plus au méridien central et la région de Solis Lacus apparaît complètement embrumée sur le bord du disque martien qui est du côté du Soleil levant. A noter que le globe martien commence à légèrement rétrécir maintenant qu'on a passé l'opposition, ce soir il est de 20,8" d'arc.

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 162x (Ethos de 6 mm + filtre orange N°21)
    Marseille (13)

     

    Le 25 octobre 2020 à 0h35 HL

    Enfin une nuit avec un ciel stable ! La turbulence est très discrète ce soir et çà se voit à l'oculaire de la lunette de 125 mm. A 263x les fins détails sont nombreux dans les régions sombres de Mare Erythraeum et de l'oeil noir de Solis Lacus. De petites ramifications rectilignes sont visibles autour de Solis Lacus, elles rappellent les fameux canaux martiens observés jadis par Percival Lowell. Sous Solis Lacus la petite barre sombre de Valles Marineris est bien dessinée, le canyon est donc perceptible dans une lunette de 125 mm ! Un pont sombre semble également formé entre les promontoires d'Aurorae Sinus et Nilokeras. Je note également un zone claire de brume sur le limbe, juste sous Sinus Sabaeus. Le filtre orange N°21 aide beaucoup à l'observation de tout ces détails, sans lui les albédos sont beaucoup plus discrets.

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre orange N°21)
    Marseille (13)

     

    Le 17 octobre 2020 à 22h00 HL

    Dans le Taurus 508 mm le globe martien apparaît extrêmement brillant, même un peu trop pour apprécier des détails à sa surface. Je grossis à 215x mais la turbulence assez présente ne me permet malheureusement pas trop d'aller au delà. Du coup j'améliore la vision à l'aide du filtre orange n°21 qui permet de rehausser le contraste des régions sombres tout en atténuant un peu l'aspect éblouissant de la planète. Avec de la patience, je finis par reconnaitre dans les rares moments de stabilité l’albédo de Solis Lacus qui ressemble à un grand œil. Ce qui est le plus remarquable dans cette observation c'est que le fin liseré sombre qui marque la délimitation nord de l’œil correspond tout simplement à une partie du grand canyon Valles Marineris nommée Coprates ! Ce gigantesque canyon s'étend sur près de 3770 km de long. Sur le limbe du globe martien une zone claire marque l’emplacement du volcan Olympus Mons qui doit certainement accrocher une masse de brume ou de nuages.

    Mars

    La planète Mars
    Télescope Taurus de 508 mm à 215x (Ethos 10 mm + filtre orange n°21)
    Le Montdenier (04) - SQM 20,58

     

     

    Le 30 septembre 2020 à 00h05 HL

    Retour sur Mars qui commence à être bien plus haute en milieu de nuit. La qualité des observations s'en ressent avec un gain en détails, même si la turbulence est ce soir encore assez présente. Le filtre orange arrange bien le contraste des zones sombres, il est d'une bonne aide. Syrtis Major est encore là (à gauche sur le dessin), au centre la région de mare Thyrrenum est bien sombre, et à droite la barre sombre de Mare Cimmerium est également perceptible.

    mars 23-09-2020

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre orange N°21)
    Marseille (13)

     

    Le 23 septembre 2020 à 22h40 HL

    Enfin une nuit stable ! Ce soir j'utilise le Canopus de 381 mm pour une soirée publique, je n'ai pas beaucoup de temps pour observer Mars en détails et pour couronner le tout elle est encore basse sur l'horizon. Malgré cela il y a pas mal de structures à observer, en particulier l’albédo sombre de Syrtis Major. Je note aussi que le bassin de Hellas me paraît plus sombre et moins contrasté qu'aux précédentes oppositions.

    mars 23-09-2020

    Mars
    Telescope Canopus de 381 mm à 285x (Ethos de 6 mm)
    Marseille (13) 

     

    Le 15 septembre 2020 à 0h40 HL

    Ce soir la turbulence est encore très présente. Au bout d'une observation prolongée en guettant les courts moments de stabilité de l'atmosphère j'ai pu reconnaître la grande formation sombre de Mare Erythraeum qui passe au méridien central. La calotte polaire sud a encore rétrécie semble t'il mais elle reste bien visible tandis qu'au pôle nord une vaste zone éclaircie semble couverte de brume ou de cirrus de glace. Parmi les albédos marquants la petite tache foncée de "l’œil" de Solis Lacus près du bord de la planète (à gauche sur le dessin).

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 263x (Ethos SX de 3,7 mm + filtre orange N°21)
    Marseille (13)

     

    Le 6 septembre 2020 à 0h30 HL

    Ce soir la turbulence atmosphérique est assez gênante mais quelques moments de stabilités m'ont permis de reconnaître les formations sombres de Mare Sirenum et Mare Cimmerium. La calotte polaire sud est bien visible elle aussi même si elle n'est pas très grande. Du côté du pôle nord un rideau clair et diffus de brume recouvre largement la zone.

    Mars opposition 2020

    Mars
    Lunette Teleskop Service Photoline apo de 125 mm à 162x (Ethos de 6 mm + filtre orange N°21)
    Marseille (13)

    « AR2781 : enfin un beau groupe de taches solaires !La Lune, Jupiter et Saturne au dessus de Marseille »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 11 Octobre à 15:58

    Olivier Sanguy de la Cité de l'Espace a rédigé un article très intéressant concernant l'opposition de Mars 2020 :

    https://www.cite-espace.com/actualites-spatiales/mars-opposition-2020/

    2
    Lundi 12 Octobre à 11:21

    Voilà un programme intéressant pour connaître les albédos visibles au moment où l'on observe :

    https://secure18.prositehosting.co.uk/secure_ssl/BAA/mars.html#

    3
    gillounet
    Lundi 26 Octobre à 10:28

    Effectivement Laurent. Plus de détails dans ton observation du 25 octobre par rapport à celle du 15 septembre. Belle récompense !

    4
    Lundi 26 Octobre à 12:34

    Laurent, 

    Toujours au top concernant tes dessins. Est-ce que tu vois une différence de définition entre ta lunette à 263x ou dans ton T380 à 215x ? Je voudrais savoir par là si le pouvoir de résolution étant plus important sur le T380 apporte quelque chose à la qualité de l'image.

    5
    Lundi 26 Octobre à 12:49

    Salut !

    Merci pour vos messages !

    Pour ce qui est de la différence entre le T381 et la L125 mm je dirais que tout réside dans l'état de la turbulence ... Je ne sors pas assez le T381 pour pouvoir avoir la chance de tomber sur une nuit très stable permettant d'exploiter pleinement son pouvoir de résolution en grossissant. Alors que la L125 je la monte régulièrement sur ma terrasse et statistiquement j'arrive par moment à trouver de bonnes nuits qui me permettent de dépasser le T381.

    En plus je sors essentiellement le T381 lors des soirées publiques d'ANDROMEDE donc je dessine rapidement entre les groupes de public sans avoir le temps de vraiment aller dans les détails, alors qu'à la L125 je suis tout seul et hyper concentré sur ma terrasse, çà change tout.

     

    6
    Mardi 27 Octobre à 12:50

    Merci Laurent pour ta réponse.

    Ma question était plutôt à grossissement "constant", donc ici aux environs de 250x, et je me demandais si le diamètre du T381, et donc la résolution supérieure, venait impacter favorablement les images. Hors turbulences, bien sûr.

    Pas si simple, apparemment ! wink2

    7
    Mardi 27 Octobre à 18:44

    Salut Benjamin,

    Il faudrait tester  à grossissement les deux instruments le même soir dans les mêmes conditions atmosphériques et à grossissement semblable pour se faire un avis. Moi ce que je retire de mes observations de cette opposition qui sont toujours faites dans des rapports de grossissements à assez proches c'est que mis à part la nuit du dernier dessin où le ciel était top, j'ai eu à chaque fois de la turbu et qu'en condition de turbu le T381 est bridé et au final on arrive au même résultat avec la L125 ... Même si en comparant juste des dessins on ne se rend pas compte qu'il faut aller chercher les détails avec la L125 alors que dans le T381 les mêmes détails seront plus facilement perceptibles.

    8
    Laurent II
    Samedi 21 Novembre à 18:50

    très belle série de dessins. Il marche bien ce balcon!

     

    Laurent

    9
    Dimanche 22 Novembre à 10:44

    Salut Laurent !

    Oui le balcon m'a bien servi durant ce confinement ! Mais je ne serai pas contre de pouvoir retourner au Poil au mois de décembre ...!

    10
    Laurent II
    Dimanche 22 Novembre à 13:32

    ca me semble pas gagné...malheureusement.

    11
    Laurent II
    Dimanche 22 Novembre à 13:42

    peut-être au mieux pourra-t-on sortir un peu pour la grande conjonction du 21 décembre mais elle est pas bien haute sur l'horizon...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :