• Première sortie étoilée de 2016

    La douceur hivernale actuelle est accompagnée d'un flot incessant de nuages venant de la Méditerranée mais ce soir le vent a déchiré le grand rideau gris et nous a offert pour quelques heures une belle fenêtre ouverte sur les beautés de l'Univers. Pour cette sortie improvisée je fonce tout droit vers mon site de Pichauris avec la lunette courte de 80 mm. 

    http://ekladata.com/oLibG8CsL7VCYsV-zrW4q3jZJec/Pichauris-02-01-2016-lunette-Orion.jpg

    A la descente de la voiture je découvre que la température n'a rien à voir avec la douceur de ces dernières semaines, le vent à rendu l'atmosphère glaciale ! J'ai bien fait d'emporter la lunette de 80 mm et de laisser les Dobsons au garage car avec les rafales ils auraient vibrés de toutes parts et auraient été inutilisables.

    Une fois le matériel installé, je pointe la lunette vers Algenib, une étoile du carré de Pégase, afin de cheminer vers ma première cible : la comète C/2013 X1 Panstarrs. J'ai déjà rendu visite à ce petit astre de roche et de glace lors de mes deux sorties précédentes mais ce soir l'observation est gratifiée d'un petit plus puisque la comète est en conjonction avec la galaxie NGC 7817 (11,7m - 3,5'x0,9'). La question que je me pose est : Vais-je arriver à distinguer les deux protagonistes avec ma modeste lunette de 80 mm ...?

    Au bout de quelques minutes de recherche je parviens à localiser le bon champ stellaire. A 23x avec le Nagler 22 mm je ne distingue rien d'évident, peut-être une toute petite tache floue à l'emplacement de la comète. En grossissant à 83x avec l'Ethos de 6 mm les choses deviennent plus claires, C/2013 X1 Panstarrs est parfaitement vue, la modeste tache floue dévoile sa coma et une région centrale non ponctuelle plus brillante. En vision décalée je devine également un début de queue visible comme un léger allongement de la coma. Le mystère reste par contre la galaxie, car je ne perçois rien de très évident à sa localisation. En faisant de petits déplacements du champ observer en vision décalée, je finis par deviner une très faible lueur ronde. En insistant, la pâle nébulosité me parait finalement plutôt étirée dans le sens NE/SO. La mission est donc accomplie, je n'ai pas manqué le rendez-vous même si la perception de la galaxie fût plutôt difficile ! Heureusement avec le vent la transparence était de mon côté !

    C/2013 X1 Panstarrs

    La comète C/2013 X1 Panstarrs
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 83x (Ethos 6 mm)
      Pichauris(13)

    Je suis resté pas loin d'une heure sur le champ de la comète car NGC 7817 m'a donné du fil à retordre. La sensation de froid est terrible à cause du vent, les yeux s'humidifient en permanence ce qui ne facilite pas la vision de cibles délicates. Pour la suite il me faut donc un objet simple et brillant, quoi de mieux que le très lumineux amas ouvert M44 !

    http://ekladata.com/Rs0Ux2pGPosJ9w9wYqB1I0etPWU/pichauris-02-01-2016-lunette-M44.jpgLa lunette pointe vers le brillant amas ouvert M44 visible comme un petit tas d'étoiles sur la photo

    Cet amas est très simple a pointer au coeur du petit trapèze du Cancer, il est d'ailleurs parfaitement visible à l'oeil nu. Celà fait très longtemps que je ne l'ai pas dessiné, peut-être plus de 10 ans,je vais donc m'appliquer à faire mieux que la dernière fois.

    A 23x, M44 est déjà très bien résolu en une quarantaine de composantes qui remplissent une bonne partie du champ de vision offert par le Nagler 22 mm, c'est vraiment une "star" de la saison ! Il s'organise autour de quatre astres brillants de 6,2m à 6,8m dont un, celui qui marque le coin NO du quadrilatère, est de nature binaire.

    M44

    M44 -  Amas ouvert
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22 mm)
      Pichauris(13)

    Il est désormais 23h30, je suis complètement congelé. Je voulais attendre la comète Catalina mais celle-ci ne va se lever qu'à partir de 1h avec la constellation du Bouvier. Tant pis, se sera pour une prochaine fois. En tout cas je suis bien content d'avoir pu faire cette petite soirée d'observation, la première d'une longue série j'espère ! Que 2016 soit une année très étoilée pour tous les amoureux des spectacles célestes !

    « La comète C/2013 X1 Panstarrs dans le ciel du soirSoirée glaciale pour l'occultation d'une étoile par Daphné »

  • Commentaires

    1
    matakiterangui
    Lundi 4 Janvier 2016 à 20:39

    Bonsoir Le courageux astro-accro, qui brave le premier froid de 2016, à Pichauris pour observer les comètes du moment !

     

    BONNE ANNEE 2016 et PARFAITE SANTE à tous les deux et ta gentille (sans la connaître, mais , ça se "pressent")

    compagne Gina !

    La Panstarrs X1 dans Pégase (qui semble d'ailleurs "descendre") d'après la carte bien détaillé de ton site,

    qu'aime beaucoup Michel Deconinck, doit être visible au dobson, même avec le 250 Sumerian.

    Bons ciels et que tout aille bien pour vous deux en 2016 !

    Amicalement,  jb.

    2
    Lundi 4 Janvier 2016 à 21:18

    Salut Jean-Bernard !

    Bonne année 2016 à toi aussi, un très bon ciel et une santé de fer ! J'espère que tu pourras bientôt observer toutes ces belles comètes avec ton géant de 635 mm.

    La C/2013 X1 Panstarrs est une comète sympa qui en plus est un peu plus brillante que prévue, ces derniers jours elle a gagné 1 magnitude, c'est pour cela qu'elle m'a semblé bien visible à la lunette de 80 mm. Dans le 254 mm Sumerian il n'y a pas de problème, je l'ai déjà dessiné lors de notre précédente sortie à Rians.

    Amitiés,

    Laurent

    3
    Mardi 12 Janvier 2016 à 10:03

    Bonjour Laurent,

    Belle session avec cette X1 qui n'est pas si aisée que ça, je l'avais à peine devinée lors du dernier RAGBR à Rians avec mes petites jumelles.

    Par-contre et pour te paraphraser à l'encontre de Jean-Bernard, effectivement avec un bon diamètre  (avec le T620 de l'OAB) j'ai pu la dessiner le 6 janvier au soir, le même jour au petit matin c'était Catalina toujours jolie à croquer!. 

    Michel

    4
    Mardi 12 Janvier 2016 à 22:45

    Salut Michel ! La X1 a gagné en brillance ces dernières semaines, elle est plus facile qu'à la mi-décembre quand on l'a faite aux RAGBR. Malheureusement la météo est pourrie depuis quelques semaines, impossible de la suivre, et je n'ai pas revu la Catalina non plus depuis début décembre ... J'espère surtout qu'il fera beau dimanche pour l'occultation d'une étoile par Daphné.

    Amitiés,

    Laurent

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :