• Une nouvelle nova brillante dans Cassiopée

    Le japonais Yuji Nakamura a découvert le 18 mars 2021 une nova de 9,5m dans la constellation de Cassiopée à l'aide d'un téléobjectif de 135 mm. Cette étoile en sursaut d'éclat est désormais nommé nova Cas 2021 ou PNV J23244760+6111140. Sa position correspond avec un astre déjà répertorié, il s'agit d'une variable à éclipse de type W UMa appelée CzeV3217 dont la distance est estimée à 5500 années-lumière. Elle est facile à repérer aux coordonnées 23h24m47,60s et +61°11’14,0’’ car elle se situe à seulement 25' d'arc au sud de l'amas ouvert M52. De plus, son éclat apparent ne cesse de croitre et atteint 7,7m au soir du 19 mars 2021, elle est donc visible dans une paire de jumelles. L'évolution de l'activité de cet astre va donc être intéressant à suivre durant les semaines à venir.

    nova cas 2021

    En début de nuit il faudra rechercher le W de Cassiopée en direction de l'horizon nord-ouest. Vous pouvez repérer le secteur où se situe la nova en recherchant l'amas ouvert M52 dans le chercheur, avec une magnitude de 6,9m il est plutôt brillant et ressemblera à une petite tache floue. Nova Cas 2021 se situe à près de 25'S au cet amas. Si vous ne parvenez pas à le repérer il y a un petit losange d'étoiles dominé par un astre de 5,0m tout près qui pourra vous aider.

    nova cas 2021

    Afin d'étudier l'évolution de l'éclat de la nova il faut parvenir à effectuer une estimation de sa magnitude en la comparant aux étoiles du champ stellaire environnant. Pour vous aider je vous propose d'utiliser les cartes de l'AAVSO affichées ci-dessous. Avec une magnitude de 7,8m au 19 mars 2021 cette nova reste une cible parfaitement accessible en ville, il s'agit donc d'un sujet d'observation tout indiqué pour les astronomes coincés en ville le soir à cause du couvre feu !

    nova cas 2021

    Rappel : Les novae sont des étoiles qui gagnent subitement en éclat suite à une explosion. Généralement il s'agit de couple stellaire formé d'une géante rouge et d'une naine blanche. Cette dernière est beaucoup plus massive et dense que la géante et de ce fait elle capture par sa gravité de grandes quantités d'hydrogène qu'elle arrache à sa voisine. En s'accumulant autour de la naine blanche, la matière va être portée à une température de plusieurs dizaines de millions de degrés ce qui va provoquer une explosion.

    « Une nuit de rêve à SQM 22 dans le VerdonL'éclipse de Soleil du 10 juin 2021 en France »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 17 Avril à 11:48

    Deux autres novae sont visibles actuellement la matin dans le Sagittaire et le Scorpion. Elles sont abordées dans cet article paru sur le site de Sky and Telescope :

    https://skyandtelescope.org/astronomy-news/observing-news/bouquet-of-novae/

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :