• 39ème RAGBR

    Une semaine seulement après les 38 ème, voilà les 39 ème ! La météo nous promet un temps parfaitement clair ce qui à le mérite de motiver les troupes pour un record de présence sur le terrain : 15 astrams ! . "Notre" champ voit fleurir les télescopes et prend des airs de RAP.

    RAGBR 39 image1

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    En attendant la nuit on échange des trucs et astuces autour des instruments, on met en température le matériel, on collimate, tant bien que mal de mon côté car l'Obsession est un peu dans les choux. Vincent m'aide à parfaire tout çà avec un oculaire collimateur qui complète bien le laser. Il me montre ce que donne l'alignement au laser en ajoutant une barlow ce qui permet une meilleure précision et un gain en efficacité.

    RAGBR 39 image2

    Les lueurs du crépuscule envahissent le ciel et déjà le spectacle commence. Vers l'ouest la Lune, Jupiter et Vénus brillent de tout leur feux. Au dessus du trio se trouve aussi les Pléiades, plus discrètes.

    RAGBR 39 conjonction2 C'est le moment de passer à table et nous partageons dans la bonne humeur un excellent repas. Pizzas, quiches, pennes à la bolognaise défilent dans l'assiette et sur nos papilles et ces délicieuses bouchées chaudes sont les bienvenues car la température commence sérieusement à descendre. Merci à Benjamin, Jean-Luc, et Alain d'avoir préparé tout çà. Pour nous réchauffer nous pouvons également compter sur un merveilleux Pisco Sur concocté par Rémi et qui nous transporte tout droit dans les Andes !

     

    Puis c'est l'heure d'attaquer les choses sérieuses. La nuit est arrivée, mais ô mauvaise surprise, les nuages aussi ! Qu'est-ce qu'ils font là? ils n'étaient pas du tout au programme... Une trouée vers le Lion nous incite à pointer la galaxie M95 et sa supernova qui se révèle plutôt brillante et bien visible, mais quand un voile nuageux passe devant. Par contre la galaxie apparaît plutôt amoindrie et pour saisir les plus ténus détails de sa structure je vais devoir m'y prendre à 4 fois. A chaque fois que le Lion repasse dans une trouée je retourne sur M95 et à force d'insister je fini par percevoir la barre galactique et des bribes de spires.

    M95 - SN2012aw

    La galaxiie M95 et la supernova SN2012aw - Lion
    Télescope Obsession de 381 mm à 285x - (Ethos 6 mm)
    Rians la Verdière (04) - SQM 21,18 / 21,40

    Comme le Lion fini se couvrir sérieusement, je file tout droit vers l'ouest où le Cocher semble bien dégagé. Je décide de pointer la petite nébuleuse planétaire IC 2149. Rémi choisi également d'essayer de la pointer avec son Mewlon de 180 mm. Pendant que j'essaye de l'identifier parmi le flot d'étoiles de ce coin ciel il parvient à la trouver. Elle ressemble à faible grossissement à une petite étoile bleutée un peu diffuse. Dans l'Obsession à fort grossissement elle révèle une forme clairement ovalisée et même si son disque nébuleux reste très contrasté son étoile centrale apparaît en vision décalée. Autour du ovale brillant se dévoile également un halo plus faible. Même si ceux qui défilent à l'oculaire reste dubitatif devant la petitesse de l'objet qui au premier regard ne dévoile pas grand chose de transcendant, je la trouve plutôt intéressante finalement.

    IC 2149 planetary nebula

    La nébuleuse IC 2149 - Cocher
    Télescope Obsession de 381 mm à 462x - (Ethos 3,7 mm)
    Rians la Verdière (04) - SQM 21,31

    Lorsqu'on passe du temps sur un tout petit objet, rien de tel que d'enchaîner avec un objet de belle taille. Prochaine cible : Le fantôme de Jupiter NGC 3242. Voilà une superbe nébuleuse planétaire qui après IC 2149 me semble gigantesque à l'oculaire. Son disque nébuleux apparaît particulièrement contrasté et dévoile une forme plutôt ovalisée. Une sorte d'anneau interne est clairement perceptible, il entoure une discrète étoile centrale. Notons aussi que la NP est franchement verdâtre. Un très bel objet !

    ngc 3242 planetary nebula 

    La nébuleuse planétaire NGC 3242 - Hydre
    Télescope Obsession de 381 mm à 462x - (Ethos 3,7 mm)
    Rians la Verdière (04) - SQM 21,42

    Pour la prochaine cible je change de constellation et reprend de la hauteur. Je file dans la Chevelure de Bérénice pour pointer la belle galaxie "de l’œil noir", j'ai nommé M64. Cet objet se révèle brillant dans le 381 mm et il laisse déjà entrevoir à faible grossissement une fine encoche sombre bordant sa région centrale. A 285x la petite bande d'absorption devient évidente, elle est très sombre et en forme de boomerang. La marque sombre est longée par une fine bande brillante qui rehausse encore la zone de poussières obscures. Magnifique !

    M64 galaxy

      La galaxie M64 - Chevelure de Bérénice
    Télescope Obsession de 381 mm à 285x - (Ethos 6 mm)
    Rians la Verdière (04) - SQM 21,45

    Dernier objet pointé, la galaxie elliptique NGC 4494. Pour un ultime dessin de la soirée ce type de galaxie est parfait, il n'y a pas beaucoup de subtilités à découvrir et mes yeux fatigués n'auront pas à aller chercher des détails trop ténus. En effet NGC 4494 présente un aspect tout à fait classique de ce type d'objet, c'est à dire une boule diffuse avec un centre plus brillant. En vision décalée je note tout de même qu'elle paraît très légèrement ovalisée.

    ngc 4494 galaxyLa galaxie NGC 4494 - Chevelure de Bérénice
    Télescope Obsession de 381 mm à 285x - (Ethos 6 mm)
    Rians la Verdière (04) - SQM 21,45

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « 38ème RAGBR2012, Chili, retour sous le ciel du sud Atacama »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :