• Evènement : La grande opposition de Mars de 2018

    Cette année l’opposition de Mars est très favorable aux observations, elle interviendra le 27 juillet 2018. Le rapprochement entre la Terre et la planète rouge sera à cette date de seulement 57,6 millions de kilomètres et grace a cette proximité le diamètre apparent de la quatrième planète du Système Solaire sera de 24,3” d’arc! Sa magnitude de –2.8 la rendra très facile à distinguer à l’œil nu même en pleine ville où la pollution lumineuse éteint la plupart des étoiles. Elle surpassera même l’éclat apparent de la brillante planète Jupiter de juillet à septembre.

     opposition de Mars

     

    Visibilité de Mars durant l'opposition de 2018

    Malheureusement les conditions générales de visibilité seront certainement altérées par la position basse de Mars dans le ciel sous nos latitudes métropolitaines. En effet, vous trouverez la planète rouge entre le Sagittaire et le Capricorne, à seulement 20 degrés au dessus de l’horizon à Marseille, 15 degrés à Paris et 13° à Lille le jour de l'opposition. Cette position est peu favorable car juste au dessus de l'horizon l’air risque d’être turbulent et la réfraction atmosphérique empatte les images.

    C'est pour cette raison que les astronomes amateurs les plus passionnés ne vont pas hésiter à voyager vers le sud pour que la planète rouge bénéficie d'une position plus haute dans le ciel. Par exemple à Agadir au Maroc Mars passera au méridien sud à 34 degrés de hauteur, en Guadeloupe à environ 48 degrés et à la Réunion elle sera à près de 85° ! Presque au Zénith !

     

    Carte de Glen le Drew montrant le déplacement apparent de Mars de part et d'autre de l'opposition du 27 juillet 2018

     

     

    L'observation au télescope

    Vous pourrez déjà profiter du spectacle offert à partir du début du mois de juin car son diamètre apparent sera de 15” d'arc, ce qui est suffisant pour une étude détaillée de la surface Martienne, même avec un petit instrument. Jusqu’au début du mois d'octobre son diamètre apparent restera supérieur à 15” d'arc, au delà les observations détaillées seront plus délicates, mais pas impossibles. Mars dépassera 24'' d'arc de diamètre apparent entre le 23 juillet et le 9 août 2018, c'est la période durant laquelle Mars nous semblera la plus grosse au télescope. La planète rouge présentera jusqu'à l’opposition une inclinaison montrant un peu plus l’hémisphère sud et sa calotte polaire bien développée. Dans l’hémisphère sud se sera l’été à partir du mois de septembre, la calotte polaire devrait se réduire et des tempêtes de sables seront à guetter principalement dans la zone du bassin de Hellas.

     

     

    Reconnaissance de l'albédo martien

    Lorsqu'on observe Mars au télescope on parvient généralement à repérer à sa surface de grandes zones plus ou moins sombres, afin de les identifier vous pouvez vous aider de la carte éditée par l'ALPO présente ci-dessous :

     

     

    Qu'est-ce qu'on peut voir ce soir ?

    Pour connaître les passages des reliefs martiens au méridien central pour votre lieu d'observation et à tout moment vous pouvez utiliser le programme "Mars profiler" édité par Sky and Telescope. Attention la date affichée est en TU, pour avoir l'heure locale en France métropolitaine il faut ajouter deux heures en été. Un fois la date et l'heure rentrées dans les cases appropriées il suffit de cliquer sur le bouton "calculate using entered date and time".

     

     

    Aide à l'observation : Les filtres colorés

    Afin d’améliorer la visibilité des détails, vous pourrez utiliser des filtres colorés que les dessinateurs de surfaces planétaires conseillent vivement d’utiliser.

     

    Les filtres les plus utiles seront  les N°21 orange, N°23A rouge léger, N°25A rouge, car ils serviront à renforcer le contraste des régions sombres de la planète.

    Les filtres N° 80A bleu, 56 vert léger, 58 vert, ou encore 47 violet, pourront eux faire ressortir les calottes polaires de glace.

    Les verts N° 56 et 58 peuvent être également utilisés pour l’observation des brouillards qui recouvrent parfois certaines régions martiennes.

    Lors des tempêtes de sable, de grands nuages de poussières peuvent parfois recouvrir de grandes zones. Les filtres N° 8 jaune léger et 12 jaune faciliteront leur localisation.

     

     

     Les challenges de l'observateur

     Observer les volcans martiens

    Les meilleurs observateurs de surfaces planétaires parviennent des fois à percevoir des détails surprenants. Il se trouve que certains volcans martiens sont réellement gigantesques comme le Mont Olympe qui culmine à plus de 21 000 mètres ou le Mont Elysium dont l'altitude est estimée à près de 14 000 mètres. Ils sont tellement imposants et hauts qu'ils leur arrivent d'accrocher des nuages ou de se couvrir de givre. Du coup il est possible de les repérer indirectement comme des taches brillantes dans nos instruments d'astronomie. Avis aux observateurs!

     

    La tache blanche visible en haut du dessin correspond à la zone occupée par le plateau de Tharsis et le volcan Olympus Mons.
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos SX 3,7 mm)
    Marseille (13)

     

    Mars oppostion 2016

    La zone éclaircie présente au centre du dessin correspond à la localisation du Mont Elysium
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 208x (Ethos 6 mm + barlow Powermate 2,5x)

    Marseille (13)

     

    Voir un cratère Martien !?

    Les cratères de Mars sont différents de ceux de la Lune car ils sont fortement érodés par les vents et les tempêtes de sable auxquels ils sont soumis. De toute façon, Mars est trop éloignée pour que l’on puisse réaliser ce type d’observation avec nos modestes instruments mais.... Pour vous consoler, essayez de discerner cette encoche claire située sous la jonction entre Sinus Sabaeus et Sinus Meridiani et qui porte le nom de Edom. Il s’agit de l’emplacement du cratère Schiaparelli ! Ce cratère mesure 471 km de diamètre n'est pas directement reconnaissable dans un instrument d'astronome amateur mais il contraste très bien avec les régions sombres qui entourent la moitié sud de ses remparts.

     

     

    Beaucoup moins compliqué à distinguer : Hellas Planitia. Cette dépression est un gigantesque bassin d'impact météoritique d'environ 2 200 kilomètres de diamètre et de 9 500 mètres de profondeur situé dans l'hémisphère sud de la planète Mars. Il s'agit d'une formation majeure de l’albédo martien et on la repère assez facilement comme une zone circulaire généralement claire située à proximité de la formation sombre de Syrtis Major. Son aspect peut cependant être perturbé en fonction des saisons car le bassin de Hellas est souvent une zone de développement des tempêtes de sable. Dans tout les cas il s'agit d'une région passionnante à observer et à surveiller.

     

    http://ekladata.com/MTJBuAOTGMPvPjhiPpHLlssymAA/Mars-27-08-2003-T127-mm-00h15.png

    La grande tache circulaire plutôt claire qui surmonte Syrtis Major correspond au bassin d'impact de Hellas Planitia.
    Télescope Meade SC de 254 mm à 228x (Nagler 7 mm et filtre orange n°21)

    Aubagne (13) - hauteur de 20°

     

    « V392 Per : Une spectaculaire nova en éruption dans PerséeL'opposition 2018 de Mars en dessin »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Gillounet
    Samedi 2 Juin à 23:00

    Très intéressant topo Laurent. J'espère que l'on fera une observation de mars prochainement ensemble. Je pense beaucoup à vous deux. Courage ! Gilles

    2
    Dimanche 3 Juin à 23:52

    Merci Gilles, pour l'instant çà suit son cours, on s'accroche et nous sommes patients, le traitement va être long. J'espère pouvoir sortir un peu observer avec vous prochainement, sur une soirée ça devrait être jouable mais je ne peux pas trop m'éloigner de Marseille. En attendant j'essaye de profiter des planètes depuis ma terrasse quand la météo le permet. A bientôt j'espère !

    Amitiés

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    3
    matakiterangui
    Lundi 4 Juin à 20:42

    Bonsoir Laurent,

    C'est en lisant et en regardant le "planisphère" de Mars (aux noms latins qui font encore plus "rêver"et rajoute au mystère de cette proche" planète ...) que tu as la bonne idée de diffuser sur ton site que j'ai pris connaissance du problème de santé de ta compagne, ainsi que l'amicale pensée que t'as envoyé Gilles.

    Comme tu le dis avec détermination, gardez courage et patience tous les deux et confiance totale en la médecine actuelle,

    et que Gina se remette de cet ennui de santé et retrouve toute sa sérénité !

    Heureusement qu'elle a ton soutien de tous les jours et ça doit être difficile pour toi moralement et fatiguant aussi.

    Courage et tous mes souhaits de guérison, Laurent !

    Amitiés   jean-bernard

    4
    Mardi 5 Juin à 00:17

    Salut JB,

    Merci pour tes messages toujours sympas et ton soutien, je ne vais pas détailler la gravité de la situation ici mais effectivement on fait en sorte que tout se passe pour le mieux et on prend les jours les un après les autres dans ce long processus menant vers la guérison.

    Amitiés,

    Laurent

     

      • matakiterangui
        Mardi 5 Juin à 15:51

        Bonjour Laurent,

        C'est avec plaisir pour "compenser" les moments de "solitude morale" qu'on ressent dans ces moments là.

        Voilà, Laurent, c'est exactement ce qu'il faut (uniquement) faire, se battre et faire face tous les jours vers la guérison !

        Amitiés et continuez tous les deux dans votre aide mutuelle.

        jb.

    5
    Jeudi 14 Juin à 00:21

    Pour en revenir à la planète Mars, les tempêtes de sable sont en avance sur la saison :

    https://www.cieletespace.fr/actualites/le-rover-martien-opportunity-pris-dans-une-tempete-geante

    http://www.skyandtelescope.com/astronomy-news/observing-news/martian-dust-storm-2018/

    Il faut espérer qu'elles ne recouvrent pas toute la planète comme en 2001, sinon on n'aura plus grand choses à observer sur la planète rouge !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :