• L'astéroïde 52768 (1998 OR2) passe près de la Terre

    L'astéroïde 52768 (1998 OR2) a été découvert le 24 juillet 1998 par NEAT à l'observatoire du Haleakalā. il appartient à la famille des "Amor" qui croise la trajectoire de Mars et s'approche par moment de l'orbite de la Terre sans la croiser. Il fait actuellement l'actualité car le 29 avril 2020 il se trouvera dans les parages de la Terre et même s'il est considéré comme un astéroïde potentiellement dangereux, je vous rassure tout de suite, aucun choc avec notre planète n'est à prévoir cette année. En effet 52768 (1998 OR2) passera à 6,3 millions de kilomètres de la Terre et même si c'est un saut de puce à l'échelle du Système Solaire, cela représente tout de même près de 16 fois la distance qui sépare la Terre et la Lune !

    D'ordinaire, les nombreux astéroïdes qui passent aussi loin de la Terre le font en tout anonymat, peu de monde en parle, mais celui-ci a attiré l'attention du grand public et des médias car il est assez gros pour un géocroiseur, sa taille est estimée entre 2 et 4 kms de diamètre. Ce corps rocheux est suffisamment gros et proche pour être observable dans les télescopes amateurs puisqu'il sera plus brillant que la magnitude 12 à partir du 23 avril 2020 et il atteindra 10,8m le 2 mai 2020.

    1998 OR 2 astéroid

    Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir la carte PDF imprimable.
    Les dates sont indiquées pour minuit TU

    Par contre il faut noter que l'astéroïde pique progressivement vers l'horizon sud et qu'au maximum de sa brillance le 2 mai 2020 il sera très bas pour les observateurs français.

    Cliquez sur l'image ci-dessous pour ouvrir la carte PDF imprimable.
    Les dates sont indiquées pour minuit TU

    Il faut également noter que selon la situation de l'observateur sur le globe, la position de l'astéroïde dans le ciel pourra plus ou moins varier par rapport à celle affichée dans les cartes ci-dessus, car du fait de sa proximité avec la Terre il faut tenir compte du phénomène de parallaxe. Le plus simple pour garder un souvenir de son passage et de faire des poses photographiques avec un téléobjectif de 100 à 300 mm et un suivi motorisé de la zone où il est censé passer. Du fait de son déplacement apparent rapide, il laissera sur l'image un petit trait parmi les étoiles.

    Pour ce qui est des passages rapprochés de cet astéroïde, notez qu'autour du 16 avril 2079 il passera beaucoup plus près de la Terre à seulement 1,7 million de kms. Mais rassurez-vous, c'est toujours bien au delà de l'orbite de la Lune !

     

    « Observation des comètes du moment depuis MarseilleAmas et nébuleuses planétaires du Cygne observés en ville »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Fernand TRITSCHLER
    Mardi 21 Avril à 09:37
    Bonjour Laurent,

    J'ai fait des poses photographiques de cet astéroïde le 16 avril dernier et réalisé une petite vidéo dont voici le lien:
    https://youtu.be/4cWsJEZucDg

    Amitiés.
    Fernand
    2
    Mardi 21 Avril à 11:19

    Salut Fernand !

    Tu es toujours au rendez-vous des géocroiseurs :)

    Superbe la vidéo, il a déjà l'air d'être rapide.

    3
    Fernand TRITSCHLER
    Mardi 21 Avril à 13:36
    Merci Laurent.
    4
    Pascal P
    Mardi 21 Avril à 14:15

    Super, impressionnant. Merci Fernand et Laurent. Y a plus qu'à attendre que les nuages au dessus de Toulouse s'écartent un peu.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Mercredi 22 Avril à 12:33

    Salut !

    Arecibo lui a tiré le portrait :

    6
    Mercredi 29 Avril à 13:39

    Salut !

    Les observations répétées d'Arecibo ont permis de réaliser une animation complète :

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :