• Une belle nuit d'observation pour l'ascension ... de Mars

    Enfin une journée ensoleillée sans vent ...! Un beau ciel bleu et pas de Lune, les conditions sont réunies pour avoir une belle nuit prometteuse. Il n'en fallait pas plus pour nous inciter à nous donner rendez-vous à l'orée du crépuscule astronomique sur notre terrain d'observation habituel à Pichauris. Par chance cette soirée idéale se profile la veille du pont de l'ascension, c'est parfait ! D'autant plus que le programme est alléchant : la comète 252P/Linear est toujours là, le ciel de printemps et ses cohortes de galaxies aussi, puis surtout nous approchons de l'opposition de la planète Mars.

    http://ekladata.com/R9Cx3tFsebxEfwNpEcad_JtRgH8/Pichauris-04-05-2016-twin-254-mm.jpg

    Les deux téléscopes de 254 mm sont presque opérationnels

    Début mai la nuit tarde déjà à tomber, on sent que l'été approche. En plus l'air ambiant est plutôt doux, il n'y a pas de vent et pas d'humidité, c'est la belle saison d'observation qui arrive, on va pouvoir ranger la combinaison de ski et l'anorak polaire au placard. L'installation des télescopes se fait au rythme des chants des oiseaux, c'est très agréable.

    Mes observations commencent avec le bel amas globulaire M3 dans les Chiens de Chasse. Je l'avais pointer au printemps dernier avec la lunette de 80 mm et çà va être l'occasion de comparer l'aspect de l'objet dans les deux diamètres différents. La vision dans le 254 mm à 127x est très esthétique car l'amas apparaît brillant et piqueté de nombreuses petites étoiles fines.

    M3 globular cluster

    M3 - Amas globulaire dans les Chiens de chasse
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 127x (Ethos 10 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,38

    Vers l'est la constellation d'Ophiucus commence à gagner de la hauteur, je décide donc de tenter le pointage de la comète 252P/Linear qui se trouve dans la partie nord de l'astérisme. D'après les données du site aerith de Seiichi Yoshida elle arbore encore une magnitude proche de 7. Cela devrait permettre de la repérer facilement, mais c'est sans compter qu'elle est très large et diffuse ... A 57x je peine à la distinguer, pourtant j'ai bien repéré le champ stellaire où elle doit se trouver. En consultant une carte détaillée je finis par la trouver, elle apparaît pâle, large et peu contrastée. Sa région centrale se distingue légèrement par une petite zone un peu plus lumineuse.

    252P Linear comet

    252P/Linear - Comète dans Ophiucus
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 57x (Nagler 22 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,38

    C'est au tour des planètes Mars et Saturne de se lever vers le sud-est. Malheureusement elles sont encore basses et leur vision est altérée par la turbulence atmosphérique, il faudra y revenir plus tard.

    http://ekladata.com/XKbqRtA1Uq5DkX3AL6SKL_-IE3Y/pichauris-04-05-2016-bernard-pointe-mars.jpg

    Je remonte le Dobson en direction de la constellation de la Chevelure de Bérénice pour observer quelques galaxies puisque en cette saison elles sont légions dans le ciel.

    La première à passer dans l'oculaire est NGC 4559 (9,8m - 10,7'x4,4'). Elle est bien visible à 127x même si elle demeure globalement peu contrastée. Elle se dévoile comme un large disque nébuleux franchement ovalisé dans le sens SE/NO possédant on noyau est discret et étalé. Je note également la présence évidente de trois étoiles de 11,5m, 12,4m et 13,4m qui se superposent au bord SE de la galaxie. Si elles ajoutent un petit plus d'esthétisme à la scène, elles gênent beaucoup dans la perceptions d'éventuels détails ténus de la structure de la galaxie. Je note quand même la présence d'une petite condensation nichée contre l'étoile de 12,4m, il s'agit vraisemblablement d'une condensation dans un des bras spiraux.

    ngc 4559 galaxy

    NGC 4559 - Galaxie dans la Chevelure de Bérénice
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 127x (Ethos 10 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,38

    Un peu plus au sud se trouve la magnifique et célèbre spirale vue par la tranche NGC 4565 (9,5m - 15,8'x2,1'). Dans le télescope de 254 mm à 127x elle révèle déjà toute sa beauté en dévoilant son long et fin fuseau nébuleux centré sur un bulbe lumineux. Au niveau de sa région centrale plus large et contrasté je devine sans problème une partie de la bande sombre de poussière qui la traverse sur sa longueur. La vision est vraiment intéressante.

    ngc 4565

    NGC 4565 - Galaxie dans la Chevelure de Bérénice
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 127x (Ethos 10 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,38

    Le temps passe et la Voie Lactée d'été pointe déjà son discret ruban argenté vers le levant.

    http://ekladata.com/Pa5RSjx0NXkWnnqqUl8pTsp-KNw/Pichauris-04-05-2016-ciel-d-ete.jpg

    Malgré la pollution lumineuse on devine la Voie Lactée à l'oeil nu.

    La planète Mars est quant elle beaucoup plus haute dans le ciel vers le sud. C'est le moment de retourner y jeter un coup d'oeil. Avec l'Ethos de 6 mm à 212x l'image obtenue est vraiment belle. Même si la turbulence n'est pas complètement figée l'atmosphère est relativement stable, suffisamment en tout cas pour nous permettre de cerner une foule de détails sur la surface de la planète rouge qui ce soir présente un diamètre apparent de 16,8" d'arc (on n'est pas loin de son opposition qui interviendra le 30 mai).

    La formation qui saute aux yeux en premier c'est la grande zone sombre triangulaire de Syrtis Major. Elle est surmontée d'une zone claire qui correspond à la dépression du bassin de Hellas. Celle-ci doit probablement être couverte de givre comme c'est souvent le cas. A l'est de Syrtis Major s'étend également le long bras de Sinus Sabeus. A l'ouest c'est un zone blanche probablement nuageuse qui se révèle.

    http://ekladata.com/9w2jGuhfFIezjI7FMCYneynC1dY/Mars-05-05-2016-T254-mm-00h30.png

    La planète Mars
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 212x (Ethos 6 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,38

    Lionel nous convie à venir regarder dans sa lunette Skywatcher ED de 100 mm qui nous offre une vision très contrastée de la quatrième planète du système solaire. Syrtis Major s'y révèle très sombre et les taches blanches de Mars sont bien délimitées.

    http://ekladata.com/3WPrO61O9UMYIXc1qzcliTprUlg/Pichauris-lionel-observe-Mars.jpg

    Lionel pointe la brillante planète Mars (-1,6m ce soir) dans la direction de la constellation du Scorpion. Saturne est située juste à sa gauche. Avec l'étoile Antarès elles forment un triangle brillant vers le sud.

    Il est désormais 2h du matin et la fatigue se fait sentir. On jète un dernier coup d'oeil à Saturne avec ses anneaux très ouverts. La vision est là aussi magnifique. Mais il est temps de ranger car il y a encore de la route à faire pour rentrer. Une chose est sûre c'est qu'on ne regrette pas d'être sortis. Même si le site de Pichauris n'est pas celui dont le ciel est le plus noir que l'on connaisse, ce soir on s'est bien fait plaisir et s'est l'essentiel. La planète Mars va continuer à s'approcher de la Terre et gagner encore un peu de diamètre apparent d'ici la fin du mois, je pense que nous aurons encore l'occasion d'admirer sa surface changeante d'ici là.

    « 2016 : Les Splendeurs australes de la RéunionUn transit de Mercure devant le Soleil de 10 secondes ... »

  • Commentaires

    1
    Fred06
    Mercredi 11 Mai 2016 à 04:16

    Salut Laurent,

     

    C'est vraiment toujours un plaisir de lire tes aventures !

    Vivement que je trouve un moment pour vous rejoindre vers Marseille ou Rians (ou pourquoi pas encore au Col de la Bonette / Restefond qui a rouvert) et revoir la belle équipe d'astronomes que vous formez :)

    Amitiés,

    Fred.

    2
    Mercredi 11 Mai 2016 à 19:44

    Salut Fred !

    çà me fait plaisir de te lire ! Oui il faudra qu'on trouve un moment pour ce voir. Pour cet été on prévoit d'aller en gîte dans le Haut Verdon au moment de la nouvelle lune de fin juillet, si tu es libre et que çà te dis tu es le bienvenue.

    Amitiés,

    Laurent

    3
    etoilesdesecrins
    Vendredi 13 Mai 2016 à 11:42

    Salut Laurent !

     

    comme toujours voici un intéressant CR illustré de la dernière période favorable niveau météo.

    Comme toi j'ai profité (heureusement, il était temps !) de ce créneau pour comparer M3 avec ma nouvelle Taka FC-100 DF par rapport à la 80ED. Hélas je n'ai qu'une monture pour les deux, donc j'ai relu mes notes et revu mes dessins de M3 à la 80. Le résultat est spectaculaire !! A la 80 je devinais à la limite 2-3 astres très fugitifs, comme sur ton dessin en lien, et à la Taka rien à voir : sans exagérer l'image se rapproche presque de ton dessin au 254 !!

    Moins lumineux et les étoiles sont plus fugitives bien sûr, mais en vision oblique je retrouve les paquets d'étoiles caractéristiques en périphérie.

    Idem sur M92 et M13, le gain est spectaculaire. Par contre sur les autres objets Jupiter y compris le différentiel est bien là mais c'est plus modéré, plus nuancé et sujet à conditions météo.

    J'ai hâte de tester la bêbette sur Mars, vu ce que tu décris avec une 100ED !

    Bon ciel !

     

    4
    Vendredi 13 Mai 2016 à 23:26

    Salut !

    C'est marrant comme on se retrouve souvent à pointer et comparer les mêmes cibles ! Pour l'aspect de M3 je veux bien te croire, avec la finesse et la luminosité d'une très bonne lunette apo, un grossissement adapté et de bons oculaires çà devait subtilement piquer :)

    En ce qui concerne Mars c'est vraiment le bon moment, mais faut choper une nuit stable et çà c'est moins simple ... Depuis mon dessin du 5 mai je n'ai pas fait d'autres tentatives, la faute au mauvais temps qui est de retour .

    Amitiés

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :