• 2016 : Les Splendeurs australes de la Réunion

    Un peu plus d'un an après notre voyage au Chili nous voilà partis pour de nouvelles aventures australes. Cette fois-ci la destination est très différente, beaucoup plus verdoyante et humide, mais toute aussi belle : L'île de la Réunion. Ce voyage n'est pas principalement dédié aux observations astronomiques mais ma fidèle lunette Skywatcher Equinox de 80 mm m'accompagne quand même au cas où la météo insulaire m'accorde des nuits dégagées.

    http://ekladata.com/CjP1JZZ2x2VaHq9271NbG6pCTV4/reunion-2016-ile-vue-de-l-avion.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Nous avons choisi de séjourner dans le sud de l'île afin d'être au plus près de ses beautés naturelles et sauvages. Nos recherches nous ont amené dans le très joli village de l'Entre-Deux perché parmi les sommets abrupts et luxuriants des "Hauts". Par chance nous découvrons à l'entrée un panneau de l'ANCPEN qui signale que l'Entre-Deux est un village étoilé qui se soucie de la préservation du ciel nocturne. Voilà une nouvelle de bonne augure pour nos futures observations du ciel !

    http://ekladata.com/HgCZ9uJQS6rjS9PxZUhmqFRZFvA/reunion-2016-ravine-entre-deux.jpgLe village de l'Entre-Deux perché dans les hauts au bout de la ravine du bras de la Plaine

    Complètement fourbus par le long voyage et subjugués par le charme à la fois traditionnel et moderne de notre gîte, nous décidons de passer la journée à profiter du calme, du magnifique jardin et de la vue imprenable sur l'océan. Un repos bien mérité.

    http://ekladata.com/HWSz8iBkCfc9vKJd6i2EqF2N2e8/reunion-2016-villa-entre-deux.jpgLa jolie villa "de vous à moi" où nous allons passer la semaine

    Par chance la première nuit s'annonce bien dégagée, petit à petit l'obscurité s'installe et nous voyons progressivement apparaître les stars australes. Les premières sont Sirius et Canopus, bien hautes dans le ciel, puis Alpha et Bêta du Centaure accompagnées de la célèbre Croix du Sud, plus bas au dessus des lumières lointaines du Tampon et de Saint-Pierre.

    A ma grande surprise le ciel est plutôt bon, malgré la vue plongeante vers les lumières de la côte, le zénith se révèle bien sombre et la Voie Lactée est visible sans problèmes. Elle apparaît même structurée et une foule d'objets du ciel profond sont visibles à l’œil.

    Évidemment je commence par pointer quelques grands classiques du ciel de l'hémisphère sud, la nébuleuse Êta Carène, l'amas globulaire Oméga du Centaure. Mais c'est l'un de ses congénères plus modeste qui va faire l'objet du première dessin, NGC 5286 (7,4m - 9,1'). A 135x il n'est pas résolu mais il offre une jolie vision notamment grace au duo qu'il forme avec la lumineuse étoile dorée SAO 241157 de 4,64m. En vision décalée je note également la présence d'une faible étoile près de son bord nord-est.

    ngc5286

    NGC 5286 - Amas globulaire dans le Centaure
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos 3,7mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Je poursuis mes observations dans la constellation du Centaure et passe au très discret NGC 5606 (7,7m - 3'). Cet amas ouvert demeure très petit et il faut là aussi grossir 135x pour le détailler en sept composantes dont quelques unes sont très serrées.

    ngc 5606

    NGC 5606 - Amas ouvert dans le Centaure
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos 3,7mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Au fil du temps le ciel tourne et les Nuages de Magellan commencent à gagner de la hauteur. Je pointe la magnifique nébuleuse de la Tarentule alias NGC 2070 (5,0m - 40'x25'). Je l'avais déjà dessiné avec l'Intes de 150 mm lors du voyage au Chili en 2009 et j'avais envie de découvrir ce que l'on peut percevoir dans une simple lunette de 80 mm. Et bien je n'ai pas été déçu, à 50x elle dévoile déjà une foule de détails, une région centrale extrêmement brillante et de larges ramifications périphériques qui ressortent bien grace au filtre UHC. Un must !

    ngc 2070 tarentula nebula

    NGC 2070 - Nébuleuse dans la Dorade
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos 3,7mm + UHC)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Il commence à se faire tard et vers l'est le Scorpion se lève en compagnie de la brillante planète rouge, Mars. Malgré les villages éclairés visibles dans cette direction, nous tentons de trouver la comète 252P/Linear qui se distingue en ce moment par son éclat et sa proximité avec la Terre. Nous sommes aidés dans notre entreprise par une belle surprise car la rue qui jouxte le gîte se plonge d'un coup dans l'obscurité, voilà l'effet "village étoilé !" Mais pas seulement, cette extinction des lumières a également pour but d'aider les jeunes pétrels noirs à rejoindre la mer afin de pérenniser cette espèce d'oiseau en voie de disparition.

    Après quelques minutes passées à essayer de reconnaître la constellation d'Ophiucus à l'envers (nous sommes dans l'hémisphère sud ...) Florian la débusque. A l'oculaire nous conservons un grand champ car la comète se révèle particulièrement large et diffuse. Cette Linear ressemble à une grande nébulosité circulaire possédant en son cœur une condensation lumineuse discrète.

    252P Linear

    La comète 252P/Linear
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Pour terminer la soirée nous décidons de pointer la planète Mars qui illumine l'horizon est de son éclat rougeâtre. A 135x la planète reste petite mais l'atmosphère est très stable, l'image est belle et exploitable. Je distingue  dans l'hémisphère sud le longue bande sombre formée par les Mare Sirenum et Cimmerum. Près du centre du globe martien je distingue une tache claire bordée d'un petite zone sombre, il s'agit très probablement du volcan Elysium éclairci par des brumes ou des nuages accrochés à son sommet. C'est génial, en venant à la Réunion j'étais à cent lieues d'imaginer que le premier volcan que je verrai serait sur Mars ! La planète rouge mesure ce soir 11,8" d'arc, son opposition est prévue pour la fin du mois de mai.

    marsLa planète Mars
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 135x (Ethos 3,7mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)


    Voilà une première journée qui s'achève des étoiles plein la tête.

     

    Dimanche matin, le Soleil est radieux et l'ambiance estivale nous poussent à partir nous rafraîchir au lagon de Saint-Pierre. Le masque et le tuba sont en place, et les grands espaces célestes laissent place à ceux des fonds marins. Le lagon est riche en poissons multicolores et il n'est pas nécessaire de nager loin pour découvrir la faune et les récifs coralliens. Malgré le vent et le courant gênant cette plongée m'aura permis de ramener quelques belles images du monde de Neptune. Vous pourrez retrouver toutes mes photos sous-marines prises au lagon de Saint-Pierre sur ce lien.

    http://ekladata.com/knV0oBimSR4fDq_PSwD9pFZj6JQ/reunion-2016-plage-st-pierre.jpgLa plage de la gendarmerie à Saint-Pierre

    http://ekladata.com/E5lZ_vto_RVIHVcfpnpEHy4fytg/reunion-saint-pierre-banc-et-coraux.jpg

    mérou gateau de cire

    Un mérou gâteau de cire

    Le soir venus le beau temps est toujours là ! Une seconde nuit claire d'observation se profile. Malgré la fatigue accumulée par des heures de nage dans une eau agitée je réunis mes forces et la lunette est de nouveau de sortie.

    Pour changer je pars rendre visite à une galaxie, NGC 6221 (10,6m - 3,5'x2,5') dans la constellation de l'Autel. Celle-ci est perçue comme une vague nébulosité ovalisée, plutôt large et nichée dans un environnement stellaire assez riche. A 50x je devine également une autre tache diffuse, plus petite mais plus contrastée, il s'agit de NGC 6215 (11,2m - 2,1'x1,8'). Ces deux galaxies sont observables dans le même champ de vision que la brillante étoile Eta Ara (3,77 m).

    ngc6221

    NGC 6221 et NGC 6215 - Galaxies dans l'Autel
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 50x (Nagler 22mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Nous repartons ensuite vers la comète 252P/Linear. C'est à nouveau Florian qui se charge du repérage puisqu'il a bien le champ de la carte de pointage en tête. Notre astre chevelu n'a pas changé d'aspect, par contre on note qu'elle se rapproche progressivement de l'amas globulaire M14 d'Ophiucus. A 23x les deux objets sont perceptibles dans le même champ de vision. Notre amas du catalogue Messier apparaît bien petit comparé à la comète, de ce fait nous mesurons toute l'étendue de son impressionnante coma.

    252P Linear et M14

    La comète 252P/Linear et l'amas globulaire M14
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)


    Le ciel commence à se couvrir de petits nuages épars. J’entame un dernier dessin d'une région du ciel assez spectaculaire comprenant la nébuleuse IC 4628 et les amas ouverts NGC 6231 (2,6m, 14') et Collinder 316. Cet ensemble est déjà visible à l’œil nu du côté de la base de la queue du Scorpion. A 23x l'amas Collinder 316 se révèle large et étendu dans le sens. A se distingue NGC 6231 qui lui dévoile quelques étoiles très lumineuses agglutinées sur une zone de 14' d'arc. Avec l'aide du filtre UHC la nébuleuse IC 4628 demeure bien visible, elle s'étend au nord est de Collinder 316, l'ensemble dessine une structure ressemblant à un flambeau.

    IC 4628 - NGC 6231

    IC4628, Cr 316, NGC 6231 - Nébuleuse et amas ouverts
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22mm + UHC)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    En terminant ce dessin le ciel s'est presque complètement couvert, ce n'est pas grave car la fatigue me fait sentir qu'il est temps de rejoindre le lit.


    Lundi

    Nous partons pour une grande excursion vers la côte est de l'île, direction le cirque de Salazie. Pour s'y rendre il faut emprunter la route sinueuse et sauvage de l'intérieur des terres, là où la végétation domine et forme un écrin dense et luxuriant de verdure. La première étape spectaculaire est celle du col de Bellevue à 1600 m d'altitude où nous découvrons une forêt primaire d'où émergent d'étonnantes fougères arborescentes, les fanjans. On se croirait tout droit expédiés dans le passé au temps des dinosaures !

    http://ekladata.com/cFdbOdrXyL1sFjVTOaHi9YHuSYo/reunion-2016-foret-primaire.jpgLa forêt primaire

    La route qui mène à Salazie est de toute beauté, nous passons par des gorges encaissées où se succèdent de nombreuses cascades dévalant des sommets abrupts. Le dépaysement est complet !

    http://ekladata.com/nCwXvvP3Prjk_KL2RncjYAAySm8/reunion-2016-cascades-salazie.jpg

    http://ekladata.com/2qRSFhfL9pYIPqAXINNJGnzTmLY/P1120781b.jpg

    Le cirque abrite quelques jolis villages, Salazie, mais aussi Hell-Bourg dont le charme pittoresque indéniable lui a valu de figurer parmi les plus beaux villages français.

    http://ekladata.com/zvDqgVIfw79y2WofVLByQtA-wYo/reunion-2016-salazie.jpg

    Le village de Salazie

    http://ekladata.com/6Ia2xPEwfuspSbxUSN6mqFJqh-g/reunion-2016-eglise-salazie.jpg

    http://ekladata.com/tsvnFEs-4EzKunaRVkYomj_YZIE/reunion-2016-maisons-creoles-hell-bourg.jpg

    Parmi les curiosités de Hell-Bourg il ne faut pas manquer de visiter la maison Folio et son jardin créole inscrits à l’Inventaire des Monuments Historiques du Département. Cette maison de style colonial date du 19ème siècle, il s'agit d'un bel exemple de résidence de "changement d'air" qui permet aux familles qui en bénéficient de fuir la côte lorsque la chaleur estivale devient étouffante.

    http://ekladata.com/A28gENDF_J-a45LqHLiPZOA-Sd0/reunion-2016-jardin-folio.jpg

    Le kiosque du jardin Folio et la fontaine aux trois grâces

    http://ekladata.com/CDKfci__Q5i3EK8YnIh3QMeQXEI/reunion-2016-folio-grappe.jpg

    Le retour au gîte est particulièrement tardif puisque nous rentrons de nuit, ce soir la météo n'est pas optimale mais pour une fois c'est bienvenue, le repos nous fera le plus grand bien.

     

    Mardi

    Un jour spécial commence car deux de nos camarades débarquent sur l'île aujourd'hui. Nous nous retrouvons au lagon de la Saline les Bains pour une journée de détente et d'exploration des fonds marins. Ils sont un peu moins intéressants que ceux de Saint-Pierre car il faut pas mal s'éloigner du bord pour rejoindre les patates de coraux mais la plage est très agréable. L'ensemble des photos sous-marines prises dans le lagon de Trou d'eau sont visibles sur ce lien.

    http://ekladata.com/8chQYKVhDdkIqUnvp2goZVwDRuY/reunion-saline-eponges.jpg

    Après une belle journée balnéaire nous fêtons nos retrouvailles à la villa de l'Entre-Deux avec de délicieuses spécialités locales, un excellent punch coco accompagne de somptueuses pizzas créoles.

    http://ekladata.com/uDtqkkaBethSJJLiHYkkIcVzc_4/reunion-2016-Diner-Pizza-tous.jpg

     

    Mercredi

    Nous sommes d'attaque pour une grande journée de ballade sur le littoral sud sauvage de la Réunion. non loin de Saint-Pierre se trouve un site magnifique et facile d'accès auquel nous ne manquons pas de rendre visite, il s'agit des cascades de Langevin.

    http://ekladata.com/aY1zrj5xUGVXZ10VxBZ0EF-oka4/reunion-2016-cascade-langevin.jpg

    Dans cette partie de l'île nous ne trouvons plus de plages accueillantes ou de barrières de corail protectrice mais des falaises volcaniques où viennent se fracasser de hautes vagues déferlantes. Nous sommes témoins de la puissance de la Nature à l'état pur !

    http://ekladata.com/638pDuvi0rxX-DWL_aHSnuwanYE/reunion-2016-vacoa-cap-mechant.jpgLes vacoas pandanus défient les vagues qui rongent la falaise basaltique

    http://ekladata.com/Q6Qy4fb1SVBpGMU4LScskal2q8c/reunion-2016-mer-agitees-sud.jpg

    http://ekladata.com/FQphvL2cAxYEV8y1HVQtytUVQoQ/reunion-2016-souvenir-on-the-road.jpg

    Les globes astronomers

    Les paysages changent complètement d'aspect quand, après avoir dépasser Saint-Philippe, nous abordons la zone du Grand Brûlé. Ici les coulées de lave se sont succédées au fil des années et ont formé de longues langues de pierres volcaniques sombres descendant du flanc du Piton de la Fournaise et finissant leur course dans la mer.

    http://ekladata.com/K5HHi9svmA_D7d2mBTz71g2gmIE/reunion-2016-nationale-2-luxuriante.jpgLa nationale 2 est luxuriante, l'arrivée sur les coulées de lave désertiques provoque un contraste saisissant

    grand brulé réunionLa coulée et le cratère de la super éruption volcanique de 2007

    Sur le trajet qui mène à Saint-Rose nous faisons une halte à la Anse des Cascades, un site magnifique où l'eau dévale des montagnes juste au bord de l'océan.
     

    http://ekladata.com/xQUnNQ9f0WCbLR0RJ4E1euDzqW4/reunion-2016-anse-des-cascades-2.jpg

    Nous passons également près de l'église Notre-Dame des Laves à Piton Sainte-Rose qui a vu en 1977 une coulée basaltique (qui s'est produite hors de l'enclos Fouqué du Piton de la Fournaise) s'arrêter juste à sa porte !

    http://ekladata.com/I2xum8GgfT9RB96hjICMQS8RhA8/reunion-2016-Eglise-Ste-Rose-ND-Laves.jpgLa coulée de lave de 1977 a encerclé l'église et s'est arrêtée là

    Le circuit du sud s'achève avec la nuit, nous devions rejoindre des amis astronomes amateurs réunionnais pour une soirée d'observation sur la route du volcan mais nous n'avons plus de temps d'aller les rejoindre. J'espère qu'ils ont pu profiter de cette nouvelle nuit particulièrement claire.

    De mon côté je surmonte la fatigue de la journée pour faire quelques observations rapides depuis la terrasse de la villa. Ma première cible est l'amas NGC 6067 dans la constellation de la Règle. Il est vraiment époustouflant à 23x car il apparaît riche de dizaines d'étoiles agglutinées sur une zone de 18' d'arc. Une star du ciel austral ! Malheureusement je n'aurais pas le temps de le dessiner ce soir car demain nous devons partir tôt vers l'enclos du volcan. Je jette on dévolu sur un amas ouvert bien plus discret situé à 1° sud-est de NGC 6067, il s'agit de Collinder 299  (6,9m - 25'). Ce dernier se révèle plutôt épars mais il se détache bien du fond stellaire alentour. Il comporte une vingtaine d'astres dont les plus lumineux sont de 8m à 9m.

    collinder 299

    Collinder 299 - amas ouvert dans la Règle
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 23x (Nagler 22mm)

    L'Entre-Deux, la Réunion (974)

    Second et dernier objet pointé, l'amas globulaire NGC 4372 (7,2m - 18,6') de la constellation de la Mouche. Je l'avais déjà dessiné lors de mon voyage au Chili en 2003 avec mon ancienne Takahashi FS 60 mm mais à très faible grossissement, il n'était alors pas résolu, par contre j'avais distingué la grande bande sombre de la nébuleuse de poussière "Dark Doodad" à proximité de l'amas. Cette fois-ci je vais essayer de détailler un peu le globulaire, je grossis 50x et découvre une disque nébuleux circulaire piqueté de quelques fines étoiles. 

    dessin à venir !

     

    Jeudi

    Lever à 5h du matin, c'est dur ! Aujourd'hui c'est la grande sortie au Piton de la Fournaise pour une randonnée vers le volcan. La météo est particulièrement clémente ce matin et sur la route nous pouvons admirer le spectacle offert par les sommets qui d'ordinaire sont masqués par les nuages. Nous découvrons enfin clairement le Piton des Neiges, le point culminant de l'île avec une hauteur de 3070 m !

    http://ekladata.com/X8gahQ7V3S9VMiNS1tkiJdfXAIc/reunion-2016-piton-des-neiges-matin.jpg

    L'approche de l'enclos du volcan se fait en traversant le désert irréel de la plaine des sables qui semble nous expédier tout droit sur la planète Mars, seule la végétation des abords de cette étendue de roches volcaniques nous rappelle que nous sommes toujours sur la planète bleue.

    http://ekladata.com/zEBGU68n9cpIalDy0wEOjhgX-TE/reunion-2016-plaine-des-sables-matin.jpg

    Au bout d'une heure et demi de route nous arrivons enfin sur le parking de l'enclos du Piton de la Fournaise au Pas de Bellecombe. Cette immense enceinte vertigineuse s'est formée il y a près de 5000 ans. Le seigneur de l'île de la Réunion domine le panorama vertigineux qui s'offre à nous.

    http://ekladata.com/q6wLVB9sJsTEqDPM1tyDZlFhPdg/reunion-2016-piton-de-la-fournaise.jpg

    La randonnée vers le Piton de la Fournaise commence fort puisqu''il faut rejoindre le sentier depuis le sommet des falaises de l'enclos Fouqué en descendant un très long escalier. Dans la plaine nous cheminons à travers les coulées de lave solidifiée et passons par le petit cône volcanique rougeâtre de Formica Leo qui est apparu lors de l'éruption de 1753.

    Sous nos pieds la roche basaltique est tortueuse, les différentes couches sont plissées, fissurées, empilées, tranchantes, on découvre un monde de désolation pouvant faire penser à la surface d'une planète stérile alors qu'en réalité c'est tout le contraire qui s'offre à nous, ici l'île se construit, grandit, des terrains nouveaux jaillissent de l'océan, il s'agit d'un lieu de commencement.

    http://ekladata.com/ha3zM0UU4thPto9uRMS5wnjRHwE/reunion-2016-lave-en-cordee.jpg

    Au pied du Piton de la Fournaise se trouvent quelques curiosités géologique comme le dôme creux de la chapelle Rosemont. Il s'agit d'un ancien point d'émission de coulée qui avec le temps s'est érodé. 

    http://ekladata.com/qjdW9rHwsm7ucM6vFFMp3wnuLcI/reunion-2016-gina-laurent-rosemont.jpg

    Au frais dans la cavité de la chapelle volcanique Rosemont

    http://ekladata.com/r9zCmvNcrAxpYdeCAMvTtw81hOM/reunion-2016-chapelle-rosemont.jpg

    Le sol foncé commence à chauffer au Soleil, à près de 2200 m d'altitude çà cogne ! Le sentier est inondé d'UV, les casquettes et lunettes de Soleil sont de sortie. Nous entamons le chemin retour de cette randonnée de 4h complètement dépaysante.

    http://ekladata.com/rjRxQQ-p5T4Egr5HEdy1D7g-kVk/reunion-2016-retour-piton-de-la-fournaise.jpg

    A 13h le Soleil tape fort et les nuages commencent à envahir l'enceinte du volcan, il est temps de reprendre la route.

    http://ekladata.com/-ecdksu62Lw0xotCJFT2sq-eY3s/reunion-2016-route-plaine-des-sables.jpg

    La plaine des Sables à un petit air des hauts plateaux du désert de l'Atacama !

    http://ekladata.com/OCpDl0cRwr6WqJ49exShA_3ExBU/P1130058b.jpg

    http://ekladata.com/vJuCjTmPNGHvW_AQo6hAJ1Vzu8Q/reunion-2016-denis-retour-volcan.jpgOn the roaaaaad again !

    Sur le chemin du retour nous nous arrêtons au belvédère du cratère Commerson qui se trouve hors de l'enclos Fouqué. Sa caldeira s'est partiellement effondrée il y a près de 300 000 ans, elle s'ouvre sur une gorge vertigineuse où coule désormais la rivière de Remparts.

     http://ekladata.com/gfgetzmCEcE3vq22xrVMKB3K1Rc/reunion-2016-gorge-du-cratere-commerson.jpg

    http://ekladata.com/DsO9pe469QnRXy6cmjzq26hne6s/reunion-2016-panorama-commerson.jpg

     

    Vendredi

    Le départ approche malheureusement. Nous avons envie de nous détendre sur l'une des plus belles plages de l'île : L'Ermitage. Il s'agit d'une réserve naturelle marine qui comporte des zones où les récifs coralliens sont totalement protégés. Aussi la faune des fonds marins de l'Ermitage sont assez riches et ma dernière plongée est un bel enchantement. Retrouvez les images sur ce lien

    baliste picasso

    Le vendredi soir était prévue une soirée d'observation du ciel à l'observatoire astronomique des Makes mais malheureusement le temps orageux en a décidé autrement. Je tenais tout de même à remercier André Peyrot pour sa disponibilité et l'opportunité qui nous était donnée d'accéder aux instruments de l'observatoire, en espérant peut-être pouvoir découvrir ce lieu à l'occasion d'un futur voyage.

    Il m'est impossible de montrer sur cette page de mon blog toute la richesse de cette perle de l'océan indien, mais quand on la visite en profondeur on comprend bien pourquoi la Réunion est appelée l'île intense !

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « Transit de Mercure devant le Soleil le 9 mai 2016Une belle nuit d'observation pour l'ascension ... de Mars »

    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    gillounet
    Mercredi 13 Avril 2016 à 23:13
    Mamamiya !!! Supers CROA, CROSM, CROV Laurent. Continuez à vous éclater les rétines !
    2
    Jeudi 14 Avril 2016 à 09:11

    Salut Gilles ! Merci pour ton message. çà y est avec Florian on est rentré en France ... misère ! On était bien là bas. Denis, David et Magali y sont encore mais leur séjour touche à la fin. Mon CROA est loin d'être achevé car j'ai beaucoup de tri à faire dans les photos, il va encore s'étoffer dans les prochains jours :-)

    Amitiés

    3
    Kry99
    Vendredi 15 Avril 2016 à 09:18
    Super récit touristique et astro tes photos sont sublimes et que dire des photos sous-marines de la plage de L'Ermitage, elles sont superbes, j'ai adoré le duo de balistes Picasso. Le dépaysement a dû être total ! Christophe
    4
    Vendredi 15 Avril 2016 à 23:59

    Salut Christophe !

    Merci, comme tu l'as deviné se fut un voyage magnifique en tout point ! C'est vrai que les balistes picasso sont sympas, très colorées avec une bonne bouille.

    Amitiés

    5
    capricorne.69
    Samedi 16 Avril 2016 à 08:06

    Bonjour Laurent,

    C'est un vrai "bonheur"ce carnet de voyage à la Réunion.

    Il arrive à pic, pour me remettre le moral au beau fixe,météo capricieuse,santé affaiblie avec "pollens ravageurs"etc.....

    Je vais prendre du temps pour m'imprégnier de cette île,où mes voyages ne m'ont pas conduit,

    déplier une carte , jouer avec mes stabilos,sans oublier de réviser le ciel austral.

    Coucou amical à Gina.

    Je tiens, à vous remercier sincèrement des moments forts,partagés!

    Bon retour dans"ce monde"qui n'a rien de bien alléchant.....même si on sait"lever les yeux",et rêver.

    Amicalement.

    Chantal.

    6
    etoilesdesecrins
    Dimanche 17 Avril 2016 à 16:19

    Hello,

     

    ben voilà qui savent mettre les voiles vers des ciels moins capricieux !!

    Superbe reportage d'un magnifique voyage, j'imagine.

    N'as-tu pas vu Ptitprince974 et sa Taka sur les hauteurs du volcan ? Ah ah !

    Bonne idée de partir avec une petite 80 globe-trotter. Même si je ne connais aucun des objets du sud que tu décris, je ne doute pas que cette petite merveille compacte de lunette permet de belles performances tout en étant bien transportable et légère.

     

    Je te souhaite une bonne "réadaptation" en métropole, et j'espère qu'à Massilia la météo est moins terrible qu'ici vers Lyon, car cette année on déguste !!!

     

    Bon ciel !

    7
    Dimanche 17 Avril 2016 à 17:57

    Salut !

    Chantal : C'est toujours un plaisir de vous lire ! Bon courage avec les pollens, j'en souffre moi aussi et je dois dire que ce voyage à la Réunion m'a fait vraiment du bien, là bas c'est l'automne et je pouvais respirer tranquillement ! Remettez vous bien.

    Chantal et étoilesdesécrins : Sinon question météo vous dégustez apparemment, j'espère que çà va s'arranger pour vous ! A Marseille il fait chaud et c'est globalement ensoleillé, on a pas trop à se plaindre même si pour l'astro ce n'est quand même pas le top car il y a souvent un voile de cirrus gênant qui traine dans le ciel.

    L'avantage des îles c'est que la météo change vite et sur la côte ouest de la Réunion il suffisait d'attendre 21h - 22h pour que le ciel se dégage. J'ai eu pas mal de nuits dégagées mais avec les grosses ballades en journée j'avoue qu'on étaient pas mal crevés le soir et nous n'avons pas systématiquement profité du ciel étoilé ...

    Etoilesdesécrins : J'avais pris rendez-vous avec Gildas (petitprince 974) pour faire une soirée d'observation le mercredi soir et il a fait très beau. Malheureusement nous n'avons pas pu le rejoindre sur son site de  la route du volcan car on est rentrés très tard de ballade et l'air de rien la Réunion c'est très grand ! Une fois rentré au gîte après une journée complète de route on avait encore 1h30 de voiture pour aller le rejoindre, on s'est pas senti ... Mais lui je crois qu'il a pu faire une belle soirée d'observation cette nuit là. 

    8
    Spica
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 19:03
    Raaaah
    9
    Vendredi 1er Juillet 2016 à 21:02

    Salut Laurent !

    Franchement tu nous as manqué, on a regretté de ne pas partager toutes ses merveilleuses visites avec Cathy et toi.

    A bientôt !

    10
    Spica
    Mardi 5 Juillet 2016 à 19:20
    N'allez pas croire que j'ai cede a la facilite, en postant ce commentaire concis et qui pourtant reflete parfaitement le fond de ma pensee. Car il m'a fallu dompter un correcteur d'orthographe retif pour laisser une trace aussi memorable sur votre illustre blog, cher ami!
    11
    Mercredi 6 Juillet 2016 à 13:24

    T'inquiettes, "raaaah" était très explicite ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :