• Une petite soirée pour tester l'oculaire TS XWA de 20 mm à 100°

    Ce dimanche soir le ciel est dégagé sur Marseille et j'ai eu envie de ressortir un peu le Travel Dobson Sumerian optics de 254 mm afin de tester dessus cet instrument mon nouvel oculaire Teleskop Service XWA de 20mm à 100° de champ. Je prends la direction de mon site de Pichauris dans la chaine de l’Étoile en espérant faire quelques objets du ciel profond et revoir la comète C/2017 O1 ASSASN.

    TS XWA 20 mm

    A peine je commence à monter le Dobson que des chapes de brumes se forment sur les champs alentours. Elles se développent très rapidement et commencent à former un brouillard qui finit par m'envelopper et par déposer une couche de buée sur le miroir secondaire et le chercheur ... la soirée commence mal !

    Comme je sors juste de la voiture mon corps est encore bien chaud donc je me sers de mes mains pour enserrer le rebord du secondaire. Ma chaleur corporelle suffit pour réchauffer le miroir sans toucher sa surface aluminée, la buée finit par disparaître complètement au bout d'une minute.

    Par chance le brouillard commence à perdre de l'altitude et migre vers les vallées situées en contrebas, dans le même temps les étoiles font leur réapparition dans le ciel. Je décide de débuter les observations par la comète ASSASN mais le ciel manque de transparence et même en ayant parfaitement identifié le champ où elle est censée se trouver je ne perçois aucun objet nébuleux à l'oculaire ... C'est un échec. La comète est visiblement très diffuse et très peu contrastée, un ciel parfaitement transparent doit être nécessaire pour la mettre en évidence. Avec le taux d'humidité présent dans l'air ce soir cet échec ne m'étonne qu'à moitié ...

     

    J'en viens à mon test du soir, j'enfourne l'oculaire TS XWA de 20 mm dans le porte oculaire au coulant 50,8 mm. J'avais des doutes sur la capacité du Dobson ultra léger à pouvoir supporter le poids de cet oculaire volumineux et plutôt lourd (il pèse tout de même 860 grammes !) mais en fixant les deux élastiques de la base qui rigidifient les tourillons et en ajoutant mon tube de contrepoids sur la cage du primaire j’obtiens un équilibrage correct.

    Première cible, le double amas de Persée. L'image obtenue est magnifique, lumineuse, piquée, grace aux 100° de champ les deux amas apparaissent dans le même champ de vision et il y a même de la place autour. Avec un grossissement  de 62x le double amas est bien résolu en de très nombreuses étoiles, avoir du champ et une bonne résolution en même temps, c'est tout l'intérêt de ce genre d'oculaire. En tout cas sur mon T254 mm ouvert à F/D 5 la coma est bien maitrisée, je remarque en y regardant de plus près que les étoiles ne sont pas tout à fait ponctuelles sur près de 10% du champ en partant du bord, mais il n'y a rien de franchement gênant, les déformations sont minimes.

    Je jette un coup d’œil aussi à la galaxie d'Andromède M31. Malgré la piètre qualité du ciel ce soir je me régale à l'oculaire. Je distingue très bien la grande spirale dans une bonne partie de son étendue, une bande sombre très longue est même visible sur une partie de la longueur de son disque nébuleux sous le noyau. Dans le champ apparaissent également les deux galaxies satellites M32 et M110 (NGC 205). Le trio offre une vision magnifique surtout que grace au 100° les trois galaxies ne rentrent pas au chausse pied dans le champ de vision, il y a encore de la place autour.

    Vous me connaissez, je ne peux partir faire une soirée d'observation sans ramener au moins un dessin souvenir. Je décide donc de rendre visite à un grand amas ouvert large et un peu épars qui nécessite d'avoir du grand champ pour qu'il se révèle intéressant. Je jette mon dévolu sur NGC 752 (5,7m - 75') de la constellation d'Andromède. Avec le TS XWA de 20 mm l'amas est visible en entier, il est bien résolu en une cinquantaine d'étoiles et ressort assez bien même s'il occupe encore une bonne partie du champ de vision.

    ngc 752 open cluster

    NGC 752 - Amas ouvert dans Andromède
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 62x (TS XWA 20 mm )

    Pichauris (13)

    L'oculaire TS XWA de 20 mm est un oculaire au très bon rapport qualité prix, il faudra aussi que je l'essaye une prochaine fois sur un sujet large et brillant comme la Lune pour pouvoir tester le chromatisme. En tout cas sur le ciel profond ses prestations en font un sérieux concurrent pour d'autres oculaires de la gamme des 100° de champ et qui sont pour certains près de trois fois plus chers ! Sous un ciel de meilleure qualité il pourra offrir des visions intéressantes des grandes nébuleuses ou des rémanents de supernova comme les Dentelles du Cygne.

    « Star Party au pied du MontdenierUne belle fin de nuit au Montdenier dans le Verdon »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Alexandre49
    Mardi 17 Octobre à 10:25

    Merci Laurent pour tes toujours bienvenus CROA,

    Un petit mot sur la fameuse comète ASSASN. Observée depuis chez moi le 13 octobre à 22h30 tu peu de temps avant l’arrivée de la brume, avec ma L 90 à 30x et aussi au T 250x50. Mesurée à m1 = 10,2 (M), DC 1 à 2, dia 4’ d’arc mais plus grande avec filtre C2 (6’ d’arc). Elle est effectivement peu contrastée et très diffuse. Cette nuit-là en conjonction avec NGC 1624 (que j’ai d’ailleurs cru prendre pour la comète lors du premier coup d’œil à l’oculaire de ma L 90).

    Par comparaison, NGC 1624 était bien plus petit et plus contrasté, mais après mesure de brillance des 2 objets, ils étaient de même éclat (en défocalisant les 2 pour pouvoir les comparer malgré leur aspect bien différent). Au T 250x50, la comète était assez évidente mais toujours bien diffuse et assez étendue pour une comète de cette très modeste brillance. La différence d’aspect avec NGC 1624, que l’on commençait à détailler alors, était évidente.

    Je comprends un peu tu as dû être surpris par sa méforme. On est loin de la magnitude 8 annoncé ici ou là.

    Pour ce qui est de la météo du soit-disant très beau temps, ici, c’était minable ! Sur 3 nuits, une seule heure coincée entre les nuages et les brumes, le reste, souvent « étoilé » mais de qualité très médiocre… je n’ai pas sorti le matos. La transparence était mauvaise, sans doute à cause de l’humidité apportée par la perturbation atlantique Ophélia, qui a même provoqué hier après-midi un phénomène que je n’avais jamais vu : un soleil tout rouge et il n’était pas pourtant près de l’horizon. La cause était les poussières sahariennes… Photo à voir sur http://astrosurf.com/topic/115034-bienvenue-sur-mars-le-ciel-est-jaune-aujourdhui-oph%C3%A9lia-poussi%C3%A8res-dafrique-et-incendie-au-portugal/

    2
    Mardi 17 Octobre à 13:29

    Salut Alexandre !

    Merci pour le partage de tes observations. Tu confirmes mon ressenti, la comète est trop pâle pour être étudiée sous un ciel moyen. Je l'avais déjà vu très discrète à la mi septembre au Montdenier alors que le ciel était très correct, mais je ne l'avais pas dessiné. Je vais la retenter ce week-end si la météo le permet. Sinon la conjonction avec NGC 1624 devait être bien sympa, même si çà devait être un duo bien discret à l'oculaire.

    En ce qui  concerne la météo je partage ton avis ... Il fait globalement beau temps pendant la journée mais à cause des températures élevées le soir on a une humidité d'enfer, beaucoup de brumes. L'automne n'est vraiment pas une saison idéale pour l'astro...

    Pour le ciel orange j'ai vu çà aux infos, çà avait l'air impressionnant !

    Sinon tout çà me donne envie de retourner au Chili chez Raymond ! je l'ai eu au téléphone la semaine dernière, il te passe le bonjour. Avec le mode vidéo de Skype il m'a montré les paysages paisibles et le beau ciel bleu par la baie vitrée de la salle à manger, çà m'a rendu nostalgique :)

     

     

    3
    Alexandre49
    Mercredi 18 Octobre à 23:58

    Haaaa, quelle horreur le paysage à travers le baie vitrée chez Raymond, ...enfin, quand je dis horreur, c'est très ironique !!! Je m'y vois déjà encore et encore ......Merci pour le p'tit bonjour de Raymond.

    C'est malin de me rappeler tout ça Laurent, sachant qu'on y sera pas en 2018, oui 2018 parce qu'on prenait l'habitude, 2009, 2012, 2015...

    Je t'autorise à te flageller pour me rappeler ces supers hypers génials souvenirs, à cause de toi en + ! Allez comme punition, je t'envoie quelques jours de temps pourri... et ne me dit pas que c'est un petit épisode cévennoles  qui est reponsable, non mais !

    ;-)

    4
    Dimanche 22 Octobre à 12:41

    Salut Alexandre !

    Ben justement, j'ai annulé ma visite de 2019 pour l'éclipse car il y a trop de monde qui désire s'y rendre à ce moment là et je sens que l'hacienda risque de fonctionner à flux tendu à cette période ... Du coup je me tâte d'organiser quelque chose en 2018 même si ce n'est pas évident car toutes les vacances scolaires tombent en période de Lune et en dehors de ces périodes le boulot ne me permet guère de pouvoir partir ...  Denis serait partant en tout cas et j'y réfléchit !

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :