• Mon catalogue d'amas ouverts et d'astérismes s'étoffe en ce début d'année avec Ferrero 54. Il a été découvert en étudiant la survey dans le proche infrarouge DECaPS, le groupe Deepsky Hunters m'a confirmé qu'il n'était pas encore répertorié. Cet amas d'étoiles apparaît particulièrement riche mais sa vision est altérée par le fait qu'il est caché derrière les filaments de matière du grand rémanent de supernova de la constellation des Voiles. Les étoiles de cet amas sont faibles, au delà de la magnitude 16. Ces critères expliquent qu'il n'ait pas été découvert plus tôt !

    Ferrero 54 open cluster in Vela

    Image : DECaPS

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Le lundi 21 janvier 2019 au matin se déroulera une éclipse totale de Lune. Elle sera visible depuis le nord-ouest de l'Afrique, l'Europe, et les Amériques. Les observateurs devront programmer le réveil pour en profiter car l'entrée de la Lune dans le cône d'ombre de la Terre s’effectuera à 4h33 (heure légale) du matin ! A ce moment là un assombrissement commencera à apparaître sur le bord est de notre satellite naturel. La Lune sera entièrement plongée dans l'ombre de la Terre à 5h41 HL, son éclat sera alors beaucoup moins intense qu'à l'ordinaire et sa teinte deviendra rougeoyante.

    éclipse de Lune 21 janvier 2019

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Durant le mois de novembre j'ai mis à profit les nombreuses nuits nuageuses à explorer les images de la survey DECaPS accessible sur le site du CDS. Cela m'a permis de découvrir une nouvelle nébuleuse non répertoriée dans la constellation de la Poupe. Elle forme une sorte de disque diffus très ovalisé présentant une trace d'annularité, un aspect qui rappelle celui de certaines nébuleuses planétaires. Cet objet a retenu l'attention de Pascal Le Dû qui l'a ajouté à la liste des candidates au statut de nébuleuse planétaire sous le nom de Fe 11.

    Fe 11 planetary nebula candidateImage de Fe 11 tirée de la survey DECaPS

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Enfin une soirée où le ciel est dégagé ! Après plusieurs mois de disette çà fait du bien de retrouver le chemin des étoiles même si ce soir nous devons quand même subir les méfaits d'un vent puissant et froid. Mais notre motivation est à toute épreuve, la comète 46P/Wirtanen commence à devenir très intéressante et nous comptons bien en profiter !

    La comète 46P/Wirtanen est visible comme une petite boule diffuse en haut à gauche de l'image.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • Depuis le début de l'automne la mousson s'abat sur la Provence nous privant totalement d'observation. Mais cette semaine une soirée à peu près claire m'a permis de renouer quelques instants avec l'observation céleste et de partir à la recherche de la comète 46P/Wirtanen depuis ma terrasse à Marseille. La comète gagne chaque jour de la hauteur par rapport à l'horizon sud mais avec la pollution lumineuse de la ville il n'a pas été simple de la trouver parmi les faibles étoiles de la constellation de l'Eridan .

    La comète est faiblement visible comme une très discrète tache verdâtre dans la ligne de visée de la lunette

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • La comète 46P/Wirtanen fut découverte le 17 janvier 1948 par l'astronome américain Carl Alvar Wirtanen. Il s'agit d'une comète périodique qui tourne autour du Soleil en 5,44 ans. Le 16 décembre 2018 notre petit corps glacé passera à seulement 0,0777 UA de la Terre, soit environ 11 620 000 km. A l'échelle du Système Solaire il s'agit d'un modeste saut de puce qui équivaut à près de 30 fois la distance séparant la Terre de la Lune. De ce fait nous pouvons espérer un spectacle céleste intéressant, certaines prévisions évoquent une possibilité qu'elle atteignent la magnitude 3 ce qui la rendrait visible à l’œil nu !

    46P Wirtanen

    Lire la suite...


    5 commentaires
  • J'ai fait une nouvelle découverte en étudiant les surveys accessibles sur le CDS, une petite nébulosité perdue dans les champs stellaires denses de la Voie Lactée au niveau de la constellation du Scorpion. L'objet est non répertorié, il présente une structure semblant montrer des condensations mais le manque de résolution de l'image ne permet pas de préciser sa forme. Quoi qu'il en soit les images infrarouges de la survey WISE indiquent un signal caractéristique des nébuleuses planétaires avec des réponses très faibles en longueurs d'ondes W1 et W2, une bonne réponse en W3 et un signal optimal en W4. Ces données ont permis à cet objet d'être retenu comme candidate au rang de nébuleuse planétaire sous le nom de PreFe 1 (pour Prestgard Ferrero 1) car Trygve Prestgard en a également fait la découverte indépendante. Il faudra attendre une future étude par spectroscopie afin de déterminer avec certitude sa nature véritable.

    Fe 11 planetary nebula candidatePreFe 1 est la nébulosité au centre de l'image tirée de la survey DECaPS.

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Pour cette nouvelle Lune de septembre nous retournons observer au pied du massif du Montdenier dans le Verdon. Personnellement je ne vais pouvoir passer qu'une nuit là bas et je croise les doigts pour que le beau temps soit au rendez-vous afin d'en profiter. De ce point de vu là ce n'est pas gagné car il fait très chaud et les nuages commencent à bourgeonner sévèrement sur les reliefs.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En ce samedi 1 septembre 2018 le vent à soufflé toute la journée et a bien chassé les nuages. J'ai décidé de retourner observer sur la route qui mène à la calanque de Morgiou pour profiter des quelques heures de ciel noir exploitables pour plonger dans le ciel profond avant que la Lune se lève vers minuit. A notre arrivée l'ambiance est encore crépusculaire et les planètes Vénus et Jupiter se distinguent vers le sud-ouest.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Voilà une rentrée riche en découvertes. Après la nébuleuse Fe objet 2 j'ai repéré un petit objet nébuleux très discret et non répertorié dans la constellation australe du Centaure. Il présente sur les images de la survey DECaPS et du télescope infrarouge Spitzer une forme clairement ovalisée et sans condensation centrale pouvant évoquer la forme d'une nébuleuse planétaire.

    Fe 10 planetary nebula candidate

    Lire la suite...


    2 commentaires