• Nous sommes le 13 juillet 2022 et il est 22h30. Pendant que je prends l'air sur ma terrasse, je remarque l'apparition d'un grand halo lumineux au dessus de la toiture de l'immeuble voisin. Cette clarté se fait de plus en plus présente, elle empêche même la nuit noire de s'installer. Quelques minutes plus tard j'assiste à l'apparition du magnifique globe argenté d'une Lune qui me semble plus impressionnant qu'à l'ordinaire : En fait ce soir, c'est la super pleine Lune ! Notre satellite naturel orbite autour de la Terre sur une trajectoire elliptique qui l’amène une fois par mois à se rapprocher un plus près de nous, c'est le moment du périgée. Ce mercredi le périgée intervient alors que la Lune est en phase pleine, c'est la super pleine Lune ! En ce 13 juillet la Lune se trouve à 357 264 km de notre planète, elle apparaît 14% plus grande et 30% plus lumineuse, voilà pourquoi elle attire particulièrement le regard, qu'elle impressionne et qu'elle a même un petit quelque chose d'hypnotisant ... J'ai réalisé l'image suivante avec un Canon 500D installé sur ma lunette Skywatcher Equinox de 80 mm.

    Lire la suite...


    4 commentaires
  • J'ai profité d'un week-end sur le plateau de Valensole dans les Alpes de Hautes Provence pour réaliser quelques images de la Lune gibbeuse. Cette fois-ci je me suis lancé dans une cession d'imagerie dans une configuration matérielle inédite : Une caméra Altaïr GPCAM2 290M (noir et blanc), une barlow courte Meade 2x et le Nexstar 8 SE. Avec les fortes chaleurs la turbulence atmosphérique était bien présente, de ce fait j'ai réalisé les images en infrarouge avec un filtre Astronomik Pro Planet 642 BP, dans cette longueur d'onde les images sont plus stables. Je commence les explorations avec le très beau cratère Copernic (93 km) dont les remparts imposants culminent à 3800 m.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • En ce début du mois de juillet nous venons tout juste de dépasser le solstice d'été et comme tous les ans à ce moment de l'année la période de nuit noire s'est malheureusement réduite à quelques petites heures. En ce moment les nuits sont donc très courtes, par contre il fait très beau, le ciel est parfaitement dégagé, il n'y a pas de vent, pas d'humidité, les conditions météorologiques sont idéales pour l'observation du ciel profond. En tout cas le beau temps est suffisamment motivant pour décider de partir observer dans le Haut-Var avec le dobson Taurus 508 mm, loin des lumières de Marseille. Mais à cette période de l'année, outre le matériel astronomique, il faut surtout penser à faire des réserves d'eau car la chaleur estivale reste accablante dans l'arrière pays !

    Lire la suite...


    6 commentaires
  • Le Soleil continue a se montrer très actif, rares sont les jours où ils ne montrent pas de taches solaires, pourtant nous sommes encore loin du pic de ce cycle qui n'interviendra que juillet 2025. En cette matinée du 25 juin 2022 le beau groupe AR3038 étaient situé près du limbe solaire et offrait une belle vision car il est assez complexe. AR3038 est formé de tout un archipel de petites taches entourées de facules claires, la zone est suffisamment intéressante pour me donner envie de réaliser quelques images. Les photos qui vont suivre ont été prises avec mon setup habituel, à savoir la lunette TS photoline de 125 mm, une caméra Altaïr GPCAM2 IMX224, un filtre solaire ND5 et une barlow Televue Powermate 2,5x.

    AR3038 sunspots

    Lire la suite...


    1 commentaire
  • Durant la soirée du jeudi 20 mai 2022 le ciel était bien dégagé au dessus de Marseille alors que depuis plusieurs mois il y a très souvent des voiles nébuleux la nuit, même quand on a l'impression qu'il fait beau. Sortir observer en semaine quand le boulot nous attend le lendemain n'est jamais évident, surtout à l'approche de l'été quand le crépuscule astronomique arrive très tard. Heureusement pour moi j'ai un site d'observation potable accessible à moins de 30 minutes de la maison et j'ai a disposition le Celestron Nexstar 8 SE qui est vite chargé dans le coffre et qui est rapide à mettre en œuvre.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Ce lundi 16 mai 2022 le réveil sonne à 4h du matin. Je récupère rapidement mon matériel préparé la veille et file en voiture à Allauch rejoindre quelques camarades sur le parvis de l'église Notre-Dame du Château. Cet édifice surplombe un belvédère qui nous offre un point de vu dégagé vers l'horizon ouest, direction vers laquelle nous allons pouvoir admirer une éclipse totale de Lune ! Le choix du site d'observation est vraiment crucial ce matin car au moment où notre satellite naturel sera complètement plongé dans l'ombre de la Terre il ne se trouvera qu'à 6° au dessus de l'horizon ! A mon arrivée sur le parvis le disque lunaire est déjà éclipsé aux deux tiers, il reste encore un bon tiers éclairé sur son extrémité est. Je commence à prendre des photos avec mon Canon 500D équipé du téléobjectif Sigma apo de 400 mm.

    éclipse de Lune 16 mai 2022

    Lire la suite...


    9 commentaires
  • Les périodes de nouvelles Lune se suivent et se ressemblent en ce début d'année 2022, nous avons systématiquement droit à un ciel capricieux, fortement changeant et peu étoilé. Alors que nous rêvons d'explorer les innombrables richesses galactiques du ciel de printemps avec nos télescopes il nous faut encore et toujours batailler avec les passages nuageux. Et pourtant nous ne manquons pas de motivation, la passion nous pousse à avaler les kilomètres pour trouver les cieux les plus noirs, nous n'hésitons pas à transporter des dizaines de kilos de matériel malgré la fatigue de la semaine de boulot, et nous trouvons encore l'énergie de rester dehors en bravant la fraicheur nocturne et en luttant contre le sommeil afin de guetter fébrilement d'improbables éclaircies. Il n'y a pas à dire, être astronome amateur en ce moment, c'est une affaire de ténacité !

    Lire la suite...


    7 commentaires
  • Ce vendredi 22 avril 2022 une éclaircie m'a permis de faire des images du Soleil et de détailler le spectaculaire groupe de taches AR 2993 et AR 2994 qui est apparu sur notre étoile il y a quelques jours. Ces deux groupes sont en fait constitués de trois grandes taches présentant des structures complexes et très différentes les unes des autres, en plus elles sont entourées d'une multitude d'autres petites taches. Cette zone active a été à l'origine d'un puissant sursaut de rayonnement X (classe X1) le 17 avril et d'un autre sursaut éruptif un peu moins intense (classe M9.6) le 22 avril. Les images suivantes ont été réalisées avec la lunette TS Photoline de 125 mm, une barlow Televue Powermate 2,5x et une caméra Altaïr GPCAM2 IMX224c.

    Lire la suite...


    2 commentaires
  • Me voilà lancé dans une nouvelle exploration des reliefs lunaires. Nous sommes un jour avant la pleine Lune d'avril 2022 et seuls les reliefs situés près du limbe ouest ne sont pas écrasés par l'intense lumière solaire. Ce soir je vais faire mes images avec mon nouveau Celestron 8, la barlow Televue Powermate 2,5x et la caméra Altaïr GPCAM2 IMX224c. Dans cette configuration matérielle la focale résultante est bien plus grande qu'avec la lunette TS photoline de 125 mm. D'un côté j'obtiens un pouvoir de résolution plus important, d'un autre il devient plus délicat d'obtenir des images extrémement piquées quand la turbulence atmosphérique est sensible. Pour mes premiers essais avec ce setup j'ai exploré quelques régions lunaires intéressantes, à commencer par le grand cratère Bailly (287 kms).

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Une éclipse totale de Lune sera visible en France le lundi 16 mai 2022, un évènement à ne pas rater car depuis quelques années celles qui sont visibles depuis l'Europe sont plutôt rares, la dernière totale remontant au 21 janvier 2019. Pour profiter du spectacle il faudra être matinal car notre satellite naturel commencera son entrée dans l'ombre de la Terre à 4h47 HL. C'est le côté ouest de la Lune qui s'assombrira en premier, l'océan des Tempêtes sera la première mer lunaire à s'obscurcir.

    éclipse de Lune 16 mai 2022

    Lire la suite...


    3 commentaires