• Le 4 mai 2004 a lieu une éclipse totale de Lune en soirée. L'Observatoire de Marseille est ouvert pour faire découvrir le phénomène aux visiteurs.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Avec quelques membres de l'Astroclub Aubagnais nous nous donnons rendez-vous sur le terrain d'observation de Riboux (83) tôt le matin du 26 avril 2004 afin de guetter dans les lueurs de l'aube la prometteuse comète C/2004 F4 Bradfield.

    Les observations matinales ne sont jamais évidentes car il faut trouver le courage de se lever très tôt mais ce matin là le temps est dégagé, se serait donc dommage de ne pas en profiter. Je charge vite fait le Nexstar 5 et m'en vais rejoindre mes compagnons. Le temps de monter l'instrument et de fixer le Canon 300D en parallèle et le ciel commence déjà à s'éclaircir.

    En scrutant l'horizon est nous finissons par la repérer, elle n'est pas visible à l'oeil nu car le fond du ciel est déjà éclairci  mais elle se révèle assez brillante et esthétique au télescope. A l'oculaire elle présente une coma peu étendue (2' d'arc) dans laquelle luit un petit noyau bien contrasté, par contre elle possède une queue magnifique très allongée. On peut la suivre sur près de 30' d'arc vers PA=300°.  Sa magnitude est estimée à 3,5m - 4,0m.

    C2004 F4 Bradfield T127 md new

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L'éclipse du 8 novembre 2003 était une éclipse totale visible en France mais à une heure reculée de la nuit. Étant tombée en semaine je n'ai pu profiter que du début de l'éclipse et suivre une partie de la phase partielle. La totalité était programmée pour 2h20, en plein milieu de la nuit.

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Voilà quatre ans que l’on essayait d’organiser un voyage vers l’hémisphère sud. La difficulté de coordonner les vacances de chacun et le coût des voyages vers certaines destinations comme l’île de la Réunion ont durant ces années coupés court à tout nos rêves de ciel austral. Jusqu’à cet été 2003 où un 22 juillet, nous avons quitté l’aéroport de Marseille Provence avec en poche un billet pour… Santiago du Chili !

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Le 8 mai 2003 la petite planète Mercure passait entre la Terre et le Soleil. Nous avons profiter du jour férié du 1er mai pour fabriquer nos filtres solaires avec du papier Mylar dans une ambiance studieuse mais conviviale.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Tout les ans lors de la nuit du 18 novembre la Terre passe sur la trajectoire poussiéreuse de la comète Tempel Tuttle. Les poussières rencontrées vont se consumer en traversant à grande vitesse l'atmosphère de notre planète en laissant dans le ciel de fugaces petites traînées lumineuses, il s'agit des étoiles filantes.


    Cette année la Terre va traverse un sillon dense de la trajectoire de 55P/Tempel Tuttle ce qui nous promet une pluie d'étoiles filantes spectaculaire,on nous annonce près de 3000 météores à l'heure !


    Pour profiter de ce sursaut d'activité de l'essaim des Léonides nous nous donnons rendez-vous en deuxième partie de nuit sur notre terrain de Riboux. Malgré l'heure d'observation incongrue nous sommes assez nombreux à vouloir immortaliser l'évènement. Les appareils photos montés sur trépied ou sur des montures motorisées sont équipés d'objectifs offrant un grand champ qui permettent de couvrir une zone du ciel plus large.


    Par chance quelques étoiles filantes sont passées dans la zone que j'ai photographié autour de la constellation du Lion, là où se trouve le radiant de l'essaim.

    léonides 2002

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Nuit du 17 au 18 Août 2002, un astéroïde géocroiseur nommé 2002 NY40 passe à proximité de la Terre. Il a été découvert le 14 juillet 2002 par le télescope du LINEAR au Nouveau Mexique (Etats-Unis). Denis, Jean-Luc et moi même nous sommes donnés rendez-vous dans mon jardin à Aubagne pour tenter de l'immortaliser. Le matériel choisi pour l'occasion est le C8 de jean Luc car son suivi est très bon, par contre comme l'astéroïde aura un déplacement apparent très rapide il nous faudra un instrument offrant un grand champ pour avoir une chance de le localiser, pour cela le Tamron de 500 mm fera l'affaire. Il sera installé en parallèle avec la caméra CCD Starlight Xpress MX516.

    EGA-2002HY40-CCD-c8et210mm.jpg

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • L12 février 2001 les membres de l'astroclub Aubagnais s'étaient donnés rendez-vous juste avant le coucher de Soleil dans la massif de la Sainte-Baume au belvédère du Col de l'Espigoulier. Les conditions météorologiques étaient parfaites, il n'y avait pas un nuage sur l'ensemble du golfe du Lion pour nous empêcher de percevoir la silhouette sombre du massif du Canigou.

    Lire la suite...


    votre commentaire
  • Cette tache solaire (AR9169) reste à ce jour la plus grande qu'il m'ait été donné d'observer et  ce fut l'une des plus grandes du précédent cycle solaire de 11 ans. Une image avait été publiée à l'APOD. La plus grande tache jamais observée sur le Soleil apparut le 7 avril 1947, elle était deux fois plus grande que celle-ci !

    Dessin réalisé avec une lunette Atlas de 120 mm à 143x (Nagler 7 mm)


    votre commentaire
  • 11 août 1999 : une date mythique attendue par tous les astronomes amateurs depuis des décennies, c'est celle de l'éclipse totale de Soleil visible en France ! Un véritable évènement pour toute une génération de passionnés puisque la dernière eu lieu en 1961 et que la prochaine ne se déroulera qu'en 2081 ...

    Malheureusement celle-ci n'est pas visible depuis Marseille, la bande de totalité passe au nord de Paris. Mais à l'Astroclub Aubagnais les distances ne nous font pas peur et nous organisons un voyage vers le nord, direction Anizy Le Chateau en Picardie. Nombreux sont les volontaires car nous sommes bien conscient que l'on ne reverra pas de si tôt un tel spectacle.

    Enregistrer

    Lire la suite...


    votre commentaire