• Observation des comètes 1996 - 2012

    Les comètes sont de petits corps de roche et de glace qui orbitent dans le système solaire sur des trajectoires généralement elliptiques. Lorsque les comètes se rapprochent du Soleil leur glace se sublime et libère ainsi tout un tas de poussières et du gaz. D'un point de vu observationnel les comètes se rapprochent beaucoup des objets du ciel profond car elles présentent un aspect diffus. Avec leur noyau brillant et leur halo diffus elles ressemblent tout à fait aux amas globulaires lorsqu'ils ne sont pas résolus ou à des galaxies elliptiques. Comme pour les objets du ciel profond, les comètes nécessitent un ciel bien noir et sans Lune pour dévoiler un maximum de détails. Un observateur attentif pourra noter dans de bonnes conditions la présence d'une ou plusieurs queues et des jets de matière. D'un point de vue personnel, j'aime beaucoup les comètes pour leur aspect changeant, on ne sait jamais trop à l'avance si elles vont présenter des détails ou non, et comme elles se déplacent, trouver des comètes rend la séance d'observation plutôt ludique.

     

    drapeau UK  I present to you my observations and sketches of comets. Comets are balls of rock and ice that lose material approaching the sun. They develop a diffuse halo called "coma" and when they pass from the inner Solar System one or more tails appear. The observation of comets is very pleasant because their appearance and their level of activity still offer surprises.

     

    drapeau-espagne.jpg  En esta pajina yo presento mi observaciónes y dibujos de los cometas. Los cometas son bolas de roca y hielo que pierden material acercarse al sol. Desarrollan un halo difuso llamado "coma" y  una o más colas cuando pasan en las partes internas del Sistema Solar. La observación de los cometas es muy agradable, su aspecto y su nivel de actividada menudo ofrecen sorpresas.

     

      

    27 août 2011 : la comète C/2009 P1 Garradd

    Très belle comète qui passe près de l'amas globulaire M71 dans la constellation de la Flèche mais l'objet est en dehors du champ de dessin. Elle révèle une queue diffuse et longue dont un côté est clairement renforcé. Sa magnitude est estimée à 7,5m.

    C/2009 P1 Garradd 

    C/2009 P1 Garradd
    Télescope Obsession de 381 mm à 78x (Nagler 22 mm)
    A Saint-Michel (04) - SQM 21,29

     

    19 juin 2010: la comète C/2009 R1 Mac Naught

    Belle comète au noyau brillant et compact. Avec le filtre swanband la coma gagne en taille. En vision décalée deux queues se dévoilent, une longue et fine, et une courte plus évasive.

    C/2009 R1 Mc Naught
    Lunette Skywatcher Equinox de 80 mm à 83x (Ethos 6 mm)
    A Marseille (13) - SQM 18,07

     

    27 février 2009: la comète C/2007 N3 Lulin

    Lulin est magnifique, elle présente un noyau et une coma brillante de 10' d'arc. La coma présente des irrégularités dont un jet vers le nord. La queue est très longue, elle s'étire sur plus de 30' d'arc et s'étend hors du champ de l'oculaire.

     

    C/2007 N3 Lulin
    Télescope Obsession de 381 mm à 57x (LV 30 mm)
    A Pichauris (13) - SQM 19,92

     

    14 février 2009: la comète C/2006 OF2 Broughton

    Petite comète très faible, visible uniquement en vision décalée. Sa coma est minuscule et son aspect est uniforme. A 55x elle entre dans le même champ de vision que l'éclatante Bêta du Cocher, mais je suis obligé de grossir à 116x pour la percevoir clairement. Sa magnitude est estimée à 12m.

    C/2006 OF2 Broughton
    Télescope Meade Lightbridge de 203 mm à 116x (Pentax Xl 10,5 mm)
    A la forêt communale de Rognac (13) - SQM 19,47

     

    1 novembre 2007: la comète 17/P Holmes

    Le diamètre apparent de Holmes continue d'augmenter, sa coma s'étend à présent sur près de 11' et son contraste a notablement diminué. Mais elle demeure toujours brillante et facile à détailler. La coma a la forme d'un arc lumineux sur le bord nord, le bord sud devient par contre très évasif. On note également que le noyau a perdu en éclat, mais que le jet qui en sort s'est lui étendu et ressemble maintenant à un éventail centré sur une courte queue.

    17/P Holmes
    Télescope Célestron Nextar 6 de 150 mm à 68x (LVW 22 mm)
    A Marseille (13)

     

    17 octobre 2007: la comète C/2007 F1 Loneos

    Cette comète est très compacte, son noyau apparaît brillant mais le halo qui l'entoure est petit et faible. Elle est malheureusement très basse sur l'horizon, sous Arcturus du Bouvier, dans une zone du ciel qui n'est pas encore noire. Sa magnitude est estimée à 7m.

      

    C/2007 F1 Loneos
    Lunette Willam Optic Megrez de 80 mm à 25x (LVW 22 mm)

    A Marseille (13)

     

    10 mai 2007: la comète C/2007 E2 Lovejoy

    Cette comète localisée le 10 mai dans la constellation du Dragon est très diffuse. Son faible contraste oblige à l'observer à faible grossissement. Son noyau est très discret, il apparaît comme un vague et large renforcement lumineux au coeur du halo. Sa magnitude a été estimée à 10m.

     

    C/2007 E2 Lovejoy
    Télescope Celestron de 280 mm à 93x (LV 30 mm)
    A Pichauris (13)

     

    9 janvier 2007: la comète C/2006 P1 Mac Naught

    Cette comète est très brillante (estimée à -1m !) mais sa faible élongation solaire oblige à la rechercher dans un ciel encore lumineux. Son noyau est compact et très contrasté, sa coma est petite et très brillante, sa queue perceptible à l'oeil nu et difficile à suivre car le fond du ciel plein de cirrus est assez diffus. On note dans le départ de la queue deux renforcements situés sur les deux bordures de la queue. (PS : cette comète a offert un superbe spectacle pour les observateurs de l'hémisphère sud dans les semaines qui ont suivie.)

      

    C/2006 P1 Mac Naught
    Lunette Takahashi FS 60 mm à 27x (Hypérion de 13 mm)
    La Batarelle, Marseille (13)

     

    27 octobre 2006 : la comète 4/P Faye

    Cette périodique est estimée à environ 11m. Elle a été vue malgré la buée déposée sur la lame de Schmidt. A 68x la comète est assez bien visible mais sa queue est faible, vue uniquement en vision décalée.

    4/P Faye
    Télescope Célestron Nextar 6 de 150 mm à 68x (LVW 22 mm)
    A Mirabeau (84)

     

    04 janvier 2005 : la comète C/2004 Q2 Machholz

    Sous un ciel noir la comète Machholz se révèle parfaitement à l'oeil nu ! On la repère assez facilement comme une tache diffuse dans le Taureau, sous l'amas des Pléiades. j'ai estimé sa magnitude à 3,6m.

    Au télescope la comète est vraiment brillante. A l'oculaire elle est impressionnante, elle présente une coma de plus de 13' d'arc. Sa structure en éventail est prolongée par deux queues vers PA=200° et PA=90°. Cette dernière (probablement la queue ionique) et plus développée que l'autre et s'étend sur plus de 20'.

    C/2004 Q2 Machholz
    Lunette Astromaster 70 mm à 33x (Pentax XL 10,5 mm)
    Mirabeau (13)

     

    Voir aussi les photos de la comète Machholz

     

    15 mai 2004 : la comète C/2001 Q4 NEAT

    La comète est devenue très brillante, elle est même visible à l'oeil nu à côté de l'amas M44. C/2001 Q4 Neat a développé une queue fine et rectiligne qui s'étend sur près de 30' vers PA=120°. La coma de la comète s'étend sur près de 7' d'arc, elle présente toujours une forme en éventail.

    C/2001 Q4 NEAT
    Télescope Skywatcher Maksutov de 127 mm à 57x (LVW de 22 mm)
    Saint-Michel (04)

     

    26 avril 2004 : la comète C/2004 F4 Bradfield

    La comète est magnifique au télescope mais n'est pas visible à l'oeil nu car le fond du ciel de l'aube est trop clair. A l'oculaire elle présente une coma peu étendue (2' d'arc) dans laquelle luit un petit noyau bien contrasté, par contre elle possède une queue magnifique très allongée. On peut la suivre sur près de 30' d'arc vers PA=300°.

      

    C/2004 F4 Bradfield
    Télescope Celestron C5 de 127 mm à 57x (LVW de 22 mm)
    Riboux (83)

     

    5 février 2003 : la comète C/2002 V1 NEAT 

    Cette comète est très lumineuse et très esthétique, son éclat est estimé à 5m. La queue apparaît très étirée sur près de 40' d'arc vers PA=40°. L'étoile à proximité de la tête de la comète est SAO 127712 (8,53m).

    C/2002 V1 NEAT
    Télescope Skywatcher Maksutov de 127 mm à 48x (Plossl de 32 mm)
    Aubagne (13)

     

    21 mars 2002 : la comète C/2002 C1 Ikeya Zhang

    La comète apparaît très lumineuse malgré la clarté du fond du ciel sur lequel elle se détache. Sa magnitude est estimée à 3,5m. Sa longue queue semble se dédoubler légèrement en s'éloignant du noyau. Notons que Ikeya Zhang est suffisamment brillante pour être faiblement visible à l'oeil nu, elle restera sans conteste un bon souvenir d'observation !

    C/2002 C1 Ikeya Zhang
    Lunette Starmaster de 70 mm à 16x (LVW de 20 mm)
    Aubagne (13)

     

    25 juin 2000: la comète C/1999 S4 Linear

    Très belle comète présentant un noyau lumineux et un halo en éventail dans la lunette de 150 mm de Denis. Une queue plus faible s'échappe du halo et s'étire sur environ 5' d'arc vers PA=248°. Malgré sa prestance elle semble plus faible que prévue.

     

    C/1999 S4 Linear
    Lunette Bresser de 150 mm à 171x (Nagler de 7 mm)
    Plan d'Aups (83)

     

    1 avril 1997: la comète C/1995 O1 Hale Bopp

    Cette comète est très brillante et magnifique. Au télescope on perçoit des arcs brillants au niveau du noyau. Ils témoignent de sa rotation, les éjections semblent former un arc à chaque fois qu'il effectue un tour sur lui même.

    Observation des comètes

    C/1995 O1 Hale Bopp
    Télescope Meade Starfinder de 254 mm à 45x (Plossl de 25 mm)
    Aubagne (13)

     

    30 mars 1997 : la comète C/1995 O1 Hale Bopp

    La comète est visible le soir après le crépuscule vers le nord ouest près de l'étoile Alamak d'Andromède. Elle est splendide à l'oeil nu, sa tête est particulièrement brillante et sa queue de poussières'étend sur près de 12°. La queue de plasma est également visible.

    Observation des comètes

    C/1995 O1 Hale Bopp
    Telle qu'on la voyait à l'oeil nu depuis le Plan d'Aups (83) le soir après le crépuscule.

     

    8 février 1997 : la comète C/1995 O1 Hale Bopp

    Hale Bopp apparaît dans le ciel du matin vers l'est juste sous Gamma de la Flèche (3,7m). La comète commence à être visible à l'oeil nu comme une toute petite tache diffuse.

    Observation des comètes

    C/1995 O1 Hale Bopp
    Telle qu'on la voyait à l'oeil nu depuis Aubagne (13) à 6h du matin.

     

    27 mars 1996 : la comète C/1996 B2 Hyakutake

    A l'oeil nu Hyakutake est exceptionnelle avec une queue de plusieurs dizaines de degrés. Son noyau se trouve à côté de l'étoile Polaire ce qui nous permet de suivre la comète toute la nuit. La queue s'étend en vision décalée jusqu'à la Grande Ourse !

    J'ai pu également l'observer au télescope grace au Newton de 210 mm de Jean-Raphaël Gilis, il était environ 21h. A l'oculaire la région entourant le noyau était vraiment magnifique avec à l'avant de la comète une structure de jets en forme d'éventail.

    Observation des comètes

    C/1996 B2 Hyakutake
    Télescope Newton de 210 mm, le grossissement n'a pas été noté ...
    Aubagne (13)