• 2007: Maroc, Saharasky, du sable et des étoiles

    Situé aux portes du désert au bout de la magnifique vallée du Drâa, l’hôtel Saharasky bénéficie d’un très beau ciel et d’un équipement de rêve. À une latitude de 30°N, cette destination est idéale pour un premier contact avec le ciel du sud.

    Enregistrer

    Kasbah hôtel, appelé Saharasky


    Vallée du Drâa, vers Zagora

    Par contre Saharasky se mérite! A partir de l'aéroport de Marrakech il faut compter pas moins de 7 heures de route... Cela est en partie dû au fait qu'il faut traverser la chaîne montagneuse de l'Atlas et son fameux col du Tizi n'Tichka qui culmine à 2260 m. La route est longue mais les paysages valent le coup d’œil.

     Paysage de l'Atlas

    Halte au col du Tichka

    Parmi les sites qui valent le détour, on croise sur la route le ksar (habitat traditionnel fortifié construit en Terre) d' Ait Ben-Haddou. Une merveille classée au patrimoine de l'Unesco depuis 1987.

      

    Puis entre Ouarzazate et la vallée du Drâa il y a aussi le spectaculaire col du Tizi n'Tinifift et son canyon.

    tizi n tinifift

     Les couches géologiques ressortent magnifiquement dans le Tizi n Tinifift

    Pour en revenir à Saharasky, la terrasse qui surplombe l'hôtel est aménagée en observatoire, on y trouve plusieurs instruments de la lunette de 150 mm au RCX Meade de 355 mm et une collection d'accessoires incroyable (oculaires, filtres, bagues photos...).

     

    Voici quelques vues supplémentaires de l'hôtel:

    Sur la terrasse avec Fritz, le gérant très accueillant de Saharasky.

    En tout cas, quel plaisir une fois la nuit venue de pouvoir observer à quelques marches d'escalier de sa chambre! On peut faire un break en allant s'allonger un peu quand la fatigue se fait sentir et remonter 1 heure plus tard pour continuer les observations. Le top!



    A la tombée de la nuit on remarque rapidement la qualité du ciel. En février la transparence était remarquable, et vers l'ouest la lumière zodiacale apparaissait très lumineuse. Je crois que je ne l'ai jamais aussi bien vue qu'à Saharasky.

    Cône lumineux de la lumière zodiacale visible vers l'ouest. J'ai dû masquer l'horizon car dessous le mur du balcon on percevait les lueurs du village de Tamegroute. Photo prise avec mon Canon 300D et un objectif de 28 mm.

    Un peu plus tard Bertrand Laville qui m'accompagnait durant ce voyage s'est essayé aux mesures Sky Quality Meter avec des valeurs confirmant notre bonne impression: 22,07! Le ciel était tellement bon qu'on a même deviné la très pâle lueur du gegenshein près de la constellation du Lion. Cette bonne prestation du ciel était probablement liée au fait qu'il a plu quelques jours auparavant, ce qui est très rare dans ce coin du Maroc.
     

    Orion et la Voie Lactée d'hiver. Admirez le nombre d'étoiles visibles en seulement 2 minutes de pose! Photo prise avec mon Canon 300D et un objectif Zenitar de 16 mm ouvert à 2,8.

    M51 galaxy

     Dessin de la belle galaxie M51 réalisé avec le télescope RCX de 355 mm  

    ngc5128 galaxy

    Dessin de la célèbre radiogalaxie du Centaure (ngc 5128) réalisé avec le télescope de 355 mm.

    ngc 3557 galaxy group

    D'autres galaxies intéressantes du Centaure : le trio formé par NGC 3557, et les fuseaux NGC 3564 et NGC 3568.

    Voici PK286+11.1 (Longmore 5), une nébuleuse planétaire annulaire large et pâle dans le Centaure

    ngc 3268 antlia cluster 

    L'amas de galaxies "Antlia cluster" dominé par l'elliptique NGC 3268, un groupe situé dans la Machine Pneumatique

    ngc 3132 planetary nebula

    La magnifique nébuleuse planétaire NGC 3132 des Voiles, toujours avec le RCX.

    La nébuleuse diffuse NGC 2626 dans les Voiles, bordée d'un chenal de poussières sombres

    Une autre belle nébuleuse planétaire annulaire dans les Voiles : la petite NGC 2792

    ngc 1999 nebula

    La nébuleuse NGC 1999 d'Orion avec sa zone de poussières sombres.


    ngc 1888 galaxy

    La galaxie NGC 1888 du Lièvre et sa petite compagne NGC 1889.

    ngc2818A planetary nebula

    La nébuleuse planétaire NGC 2818A dans l'amas ouvert NGC 2818, des trésors cachés dans la constellation de la Boussole

    PK254+5.1

    Toujours dans la Boussole, voici la nébuleuse planétaire très méconnue PK254+5.1 (alias M3-6) de 10,8m

    La galaxie du Fourneau NGC 1350

    Afin de partager le temps passé à l'oculaire du grand télescope j'avais également amené ma lunette Megrez Williams Optic apo de 80 mm avec laquelle j'ai également dessiné quelques objets. J'ai notamment pu faire une belle balade parmi les nombreux amas ouvert de la constellation des Voiles. Cette zone du ciel située en pleine Voie Lactée est particulièrement riche en étoiles !

    ngc 2547 open clusterLe brillant et large amas ouvert NGC 2547 des Voiles

    trumpler 10 open cluster

    Trumpler 10 est un autre bel amas ouvert des Voiles

    ngc 3228 open cluster

    Un amas ouvert compact et brillant : NGC 3228, toujours dans les Voiles

    IC 2395 open cluster

    IC2395, un autre amas ouvert dans la constellation des Voiles 

    ngc 2670 open cluster

    NGC 2670, un amas ouvert discret et partiellement résolu dans la constellation des Voiles 

    L'amas globulaire NGC 1851 de la Colombe

    ngc1679 galaxy

    La galaxie NGC 1679 dans la discrète constellation du Burin

    Alessi 8 open cluster

    Alessi 8, un amas ouvert méconnu de la constellation du Loup en forme de "J", se lève en fin de nuit

     

    Pendant la journée il est possible de faire des ballades à pied autour de l'hôtel, par exemple aux dunes de Tinfou.

    Les dunes de Tinfou au couchant

    Les couleurs du couchant dans le désert

    Ou d'aller sur les rives du Draa ou les villageoises se réunissent pour faire la lessive.

    Nous avons également fait des balades plus lointaines, accompagné de notre excellent guide Berbère Tarik, qui nous guida à travers de magnifiques villages et Kasbah.

    kasbah ouled driss

    La kasbah de Ouled Driss et son musée ethnique.

    Mais là route s'est rapidement désertifiée, laissant rapidement place à un environnement purement minéral. Seule quelques ruines rappellent que des hommes sont passés par là jadis.

    Et cette route nous emmena jusqu'aux abords du Sahara ! C'est un rêve d'être ici, qui n'a jamais rêvé de voir une fois dans sa vie cette mythique étendue de sable dont l'hostilité au vivant n'a d'égal que sa beauté époustouflante.

    Notre clio arpente courageusement le désert !

    Voici les dunes de Chegaga qui constitue le plus grand Erg du Maroc. Il est situé à près de 50 km au sud du village de M'hamid au bout d'une route très isolée. Cet Erg sauvage offre une véritable immersion dans le Sahara ! Ici tout est calme, seul un léger vent caresse les dunes en émettant un discret souffle grésillant.

    Les dunes de Chegaga


    Mais je ne suis pas le seul à arpenter la grande mer de sable, de petits scarabées bousiers gravissent les dunes à toute vitesse. Comme quoi, même dans les recoins les plus désertiques du monde la vie a su s'adapter et subsister ! Le plus étonnant dans tout çà c'est qu'en sa compagnie je ne suis désormais plus le seul amateur de ciel étoilé, lui aussi adore regarder la Voie lactée !

    scarabé bousier

    Au Soleil couchant notre petit insecte commence à creuser un trou où il passera la nuit.

    Après avoir joué à Lawrence d'Arabie en déambulant parmi les innombrables rides du désert, notre équipe à pu se remettre de ses émotions en se délectant d'un bon repas sous la tente Touareg de Larbi.

     L'équipe au complet. De gauche à droite: Bertrand LAVILLE, Tarik notre guide de Tamegroute, moi même, et Alain ROCHELLI



    Au delà il n'y a que le désert, et puis Tombouctou à 52 jours de dromadaire !

     

    Voilà pour cette aventure. Saharasky est un lieu que je recommande vivement.

    http://www.saharasky.com/saharasky/

    Pour les observateurs européens c'est l'occasion de faire un beau voyage et de profiter d'un très bon ciel à moindre coût et à seulement quelques heures d'avion de la France.

    Enregistrer

    « 2007: C/2006 P1 Mac Naught2007 : Italie, Florence et Rome »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 21:34

    Je suis aller aussi a Sahara Sky hotel et c est vrai que c est le top. Belle articles et beaux dessins des objects observés. Visite mon blog pour lire sur mon aventure a Sahara Sky en Decembre 2012.


    Salut bien


    Stefan Lamoureux

    2
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 21:35
    3
    Vendredi 12 Septembre 2014 à 23:50

    hello Stefan !

    Thank you for your link. I'm very happy to discover your adventure in Saharasky. It reminds me a lot of beautiful memories. I hope to return in the coming years.

    Best regards,

      

    Laurent

    4
    STefan
    Samedi 13 Septembre 2014 à 00:58
    J y retourne ce decembre prochain une 10 de jours. Des nouvelles observations astronomiques et une chasse aux meteorites au desert. Ca va etre the time of my life comme qui disent les anglais. Merci de ton interet pour notre astro club au plaisir de se rencontrer. Stefan
    5
    Samedi 13 Septembre 2014 à 23:55
    Bonsoir Stefan ! Je te souhaite un très bon voyage, c'est une excellente idée la chasse aux météorites. Peut-etre nous nous croiserons un jour sous le beau ciel du Maroc !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :