• Belle soirée d'observation à Pichauris pour clore 2016 !

    La météo est incroyable en cette fin du mois de décembre car les journées de beau temps s'enchaînent ! Et je compte bien en profiter, je charge le Travel Dobson de 254 mm dans la voiture et je pars rejoindre mon site d'observation à Pichauris. A mon arrivée il fait déjà nuit, j'ai malheureusement un peu tardé et j'espère juste que la comète Honda Mrkos Pajdusakova n'est pas encore couchée pour la montrer à Christophe qui m'accompagne ce soir.

    http://ekladata.com/-9A_huhYTgVMOl4ZNLdGIbn-WVw/Pichauris-28-12-2017-ambiance.jpg

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Je m'empresse d'assembler le Dobson et de pointer au raz de l'horizon sud-ouest en plein dans le halo résiduel de pollution lumineuse de Marseille. La comète se distingue tout juste comme une boule brillante, elle se détache sur un fond de ciel trop lumineux pour espérer voir d'autres détails. Mon camarde d'observation aura au moins pu la voir !

    Je bascule un peu le télescope vers le haut pour viser la brillante planète Vénus. A 212x elle apparaît très lumineuse, pour ne pas dire trop, on perçoit bien la phase en quartier mais elle ne montre aucun détails tellement la vision est éblouissante. Je visse à l'arrière de l'oculaire un filtre violet n°47 et là l'observation devient plus intéressante car la surface de la planète révèle alors quelques nuances subtiles dans son atmosphère nuageuse. Je note que les pôles sont plus brillants, le terminateur est globalement plus sombre. De larges zones plus foncées dessinent une sorte de grand "V" délimitant les zones polaires de la zone équatoriale.

    Vénus

    La planète Vénus
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 212x (Ethos 6 mm + filtre violet W°47)

    Pichauris (13) - SQM 20,07

    J'oriente maintenant le télescope vers le sud pour pointer la grande nébuleuse NGC 2174 (36') située dans le bras d'Orion. Je visse le filtre UHC sur le Nagler 22 mm et à 58x elle se révèle parfaitement comme une large nébulosité entourant une étoile de 7,55m. En passant du temps à scruter la zone en détail je découvre des inhomogénéités dans le nuage gazeux, notamment des zones assombries à l'ouest de l'étoile dominante et une longue bande sombre qui découpe sa bordure sud. NGC 2175 (6,8m - 25'x8') est un amas ouvert un peu épars qui s'étend autour de l'étoile brillante, tandis qu'à l'est j'observe un petit groupement stellaire compact plus contrasté, il s'agit de NGC 2175S ((8,8m - 5').

    ngc 2174 and 2175 nebula and open cluster

    NGC 2174 et NGC 2175S - Nébuleuse et mas ouvert dans Orion
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 58x (Nagler 22 mm + UHC)

    Pichauris (13) - SQM 20,07

    Je gagne encore de la hauteur pour rendre une visite à l'amas NGC 1893 (7,5m - 11') dans le Cocher. Je garde le Nagler 22 mm et le filtre UHC pour l'occasion car cet amas est doublé d'une nébuleuse diffuse nommée IC 410. La vision est très intéressante car l'amas est plus esthétique, il comporte une quinzaine d'astres disposés de telle sorte qu'il apparaît très étiré dans le sens N/S. La nébuleuse quant à elle est parfaitement visible, elle dessine une sorte de grand "U" qui enserre l'amas ainsi qu'une nébuleuse obscure assez contrastée. La partie est de IC 410 est plus étendue vers l'E. Voilà une cible méconnue qui pourtant mérite le détour, même sous un ciel perfectible.

    ngc1893 open cluster and nebula

    NGC 1893 et IC 410 - Amas ouvert et nébuleuse dans le Cocher
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 58x (Nagler 22 mm + UHC)

    Pichauris (13) - SQM 20,07

    Le dessin de ces deux grandes nébuleuses et de ces champs riches m'ont demandé pas mal de temps. Pour terminer j'aimerais passer à un objet plus petit et plus simple. Comme Orion et le Lièvre sont au méridien, je choisis de pointer au raz des pâquerettes pour rendre visite à l'amas globulaire M79 (7,7m - 8,7'). A 127x il se révèle sans problèmes, il est même assez brillant malgré sa faible hauteur sur l'horizon. Il dévoile parfaitement sa région centrale plus lumineuse entourée d'une zone d'éclat intermédiaire puis du halo plus faible. Le pourtour de l'amas se révèle légèrement granuleux du fait de la présences de quelques étoiles périphériques résolues.

    M79 globular cluster

    M79 - Amas globulaire dans le Lièvre
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 127x (Ethos 10 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,07

    Il est désormais presque minuit et nous achevons cette belle soirée enchantés par le spectacle des objets qui ont défilé à l'oculaire. L'année astronomique 2016 se clôt de la plus belle des manières, espérons que 2017 nous réservera encore de belles découvertes ! Si toutes les comètes qui s'annoncent tiennent leurs promesses, à n'en pas douter elles nous inciterons à mettre le nez dehors pour retrouver le chemin des étoiles.

    Alors je vous souhaite une très bonne fin d'année 2016 et bienvenue à 2017 !

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    « La comète Honda Mrkos Pajdusakova en ligne de mireNouvelle éclipse de Lune par la pénombre le 11 février 2017 »

  • Commentaires

    1
    capricorne.69
    Mercredi 4 Janvier à 10:51

    Bonjour Laurent,

    2017 est bien là,

    et je tiens à vous présenter mes voeux"astronomiques",de santé,de liberté,

    de p'tits bonheurs à savourer,avec celle et ceux qui vous accompagnent ,au quotidien.

    Ne gardez-pas,svp toute la météo"favorable" pour vous,les provençaux....nous les Lyonnais,on souffre!!

    Bises affectueuses.

    Chantal.

    2
    etoilesdesecrins
    Mercredi 4 Janvier à 12:20

    Bonjour Laurent,

     

    excellente année 2017 !!

    C'est toujours un plaisir de suivre tes aventures astronomiques !

    NGC 1893 est vraiment un chouette objet et hélas méconnu ! Déjà à la lunette il est esthétique et prometteur car noyé dans une vague nébulosité qui demande à être détaillée avec plus de diamètre.

    J'ai été surpris récemment de déceler sur M79 à la Taka 100 mm de furtives mais sûres irrégularités de forme, silhouette ...par contre rien de résolu bien sûr ! Mais effectivement relativement brillant pour cette faible hauteur sur l'horizon !

    Je souhaiterais nuancer un peu les propos de capricorne.69 qui doit je pense résider en ville. En effet dans les Monts du Lyonnais, collines entre St Etienne et Lyon, nous avons un temps excellent depuis cet été, avec des soirées très claires ici mais au-dessus de la mer de nuage dans la vallée.

     

    Bon ciel !

     

    etoilesdesecrins

     

      • capricorne.69
        Mercredi 4 Janvier à 13:06

        Coucou,étoilesdesécrins

        Eh!bien cher ami-astro,j'habite dans la campagne lyonnaise,Chaponnay ,pour tout vous dire.

        Vous êtes en effet,chanceux comme le sont les membres de notre club,vivant près de St.jean de Bournay,ou

        dans la campagne stéphanoise......

         

        Puisse 2017,faire nous rencontrer des astros-amateurs des Mts du Lyonnais,

        (que je connais bien pour les avoir découverst  à vélo(pas facile car fort accidentés!)

        Bonne année et plein de belles observations.

         

        Capricorne 69.

         

    3
    Mercredi 4 Janvier à 19:22

    Bonsoir !

    A mon tour je vous transmets mes meilleurs vœux pour cette année 2017 ! De beaux ciels dégagés, même pour les lyonnais ;) , et une santé à toute épreuve pour bien en profiter !

    Chantal : oui ici il fait très beau mais je sens que le déficit de pluviométrie nous promet une belle sécheresse pour l'été ... on serait pas contre un peu d'eau pour la végétation et les nappes phréatiques !

    Etoiles des écrins : Oui NGC 1893 est un objet qui mérite le détour même sous un ciel moyen pour peu que l'on ait un filtre UHC sous le coude. C'est un bel objet particulièrement méconnu comme tu l'as souligné, je n'ai d'ailleurs fait découvrir à mon ami astram qui m'accompagnait ce soir là. 

    En ce qui concerne M79 je ne suis pas étonné que tu ais pu distinguer des irrégularités, il y a pas mal d' étoiles périphériques dans son halo qui titillent la vision périphérique. Dommage qu'il soit si bas !

    4
    Lundi 16 Janvier à 01:26

    j'aime beaucoup vis dessins, félicitation.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :