• Petite balade dans les amas du Sagittaire

    L'anticyclone maintient le ciel dégagé sur la France et les nuits claires s'enchaînent. Je décide donc de retourner à Pichauris pour en profiter mais cette fois-ci j’emmène avec moi le Travel Dobson de 254 mm. Sur l'horizon sud la constellation du Sagittaire est bien visible, ce soir je vais me concentrer sur ce secteur où quelques belles cibles m'attendent. Malheureusement je remarque assez rapidement que le ciel est moins bon qu'à ma dernière sortie, la voûte étoilée est un peu plus blanchâtre et il y a une grosse diffusion de la lumière de Marseille vers l'ouest.

    http://ekladata.com/B8-6hYtqF1CPV6AJ-jT3UQc_DFY/Pichauris-27-08-2016-vue-generale.jpg

    Le Sky Quality Meter confirme ma sensation, il affiche une valeur de 20,16. Le sud lui reste correct donc cela ne va pas m'empêcher de détailler mes cibles. Je commence par la plus basse et file vers l'amas globulaire M54 (7,7m - 9,1'), le plus lointain du catalogue Messier avec une distance de 70 000 années-lumière. A 212x il apparaît brillant, compact et contrasté. Sa région centrale se distingue par sa bonne luminosité tandis que son halo ne dévoile que quelques rares étoiles périphériques.

    M54 globular cluster

    M54 - Amas globulaire dans le Sagittaire
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 212x (Ethos 6 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,16

    Je prends ensuite un peu de hauteur pour rendre visite à un autre bel amas globulaire du Sagittaire : M28 (6,9m - 11'). Il est beaucoup plus proche que M54 avec une distance de 19 000 années-lumière, de ce fait il est plus spectaculaire à l'oculaire. A 212x il révèle une bonne taille et apparaît résolu en périphérie avec plusieurs étoiles individualisables et un fond granuleux. Son noyau comporte également quelques irrégularités, la plus marquante est une barre lumineuse qui délimite le bord ouest de la condensation centrale.

    M28 globular cluster

    M28 - Amas globulaire dans le Sagittaire
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 212x (Ethos 6 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,16

     

    La dernière cible de la soirée est assez méconnue, il s'agit de l'amas ouvert Ruprecht 145 (7,0m - 35'). Ce dernier est plutôt joli, bien visible à 171x où l'on découvre un ensemble d'une vingtaine d'astres dominé par l'éclat d'une étoile de 8,44m située sur le bord SO de l'amas. En observant plus attentivement cette étoile je note qu'elle possède un faible compagnon vers le NE.

    Ruprecht 145 open cluster

    Ruprecht 145 - Amas ouvert dans le Sagittaire
    Télescope Sumerian Optics de 254 mm à 171x (Ethos 10 mm)

    Pichauris (13) - SQM 20,16

     

    Désormais le Sagittaire bascule vers la partie du ciel illuminée par la citée phocéenne, il est temps de ranger le matériel. Même si la transparence n'était pas optimale, ces quelques heures passées à flâner dans l'Univers au rythme des stridulations des grillons furent bien agréables.

    « Soirée parmi les petites nébuleuses planétaires de l'AigleRAGBR 72 : Les étoiles font de la résistance »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :