• 2016 : Vision morcelée du Canigou au coucher du Soleil

    Fin octobre et début novembre la période de visibilité du phénomène du coucher du Soleil derrière le massif pyrénéen du Canigou vu depuis la Provence est relancée ! Ce soir c'est sur les hauteurs de Marseille dans le quartier de la Batarelle Haute qu'il fallait se trouver pour espérer distinguer les pics montagneux visible en ombre chinoise devant le disque solaire. Le temps est assez dégagé et les chances de réussite sont bonnes. D'ailleurs le Soleil n'est pas encore arrivé au niveau de l'horizon que je distingue déjà quelques taches sombres dépassant de la mer !

    Soleil derrière le Canigou

    Enregistrer

    La vision se précise de plus en plus au fur et à mesure de la descente du Soleil. A gauche se distingue le large massif du Tres Vents et du Roc Nègre, au milieu j'observe la toute petite bosse noire isolée du Puig Sec, et complètement à droite l'imposant duo formé par les sommets du barbet et du Canigou.

    Canigou devant le Soleil

    Ce soir je n'ai pas eu le temps de charger la lunette de 80 mm mais le Lumix FZ200 et son grand zoom feront quand même l'affaire. C'est étonnant comme la massif du Canigou apparaît cette fois-ci morcelé et plaqué contre l'horizon, l'atmosphère joue avec la vision de ces reliefs lointains.

    Alors que le Soleil s'enfonce sous l'horizon, le Barbet et le Canigou commencent à se détacher devant le globe brillant de l'astre du jour. Le Puig Sec lui ne ressemble plus qu'à une petite excroissance noire. A ce moment là un beau détachement se produit au sommet du Soleil en provoquant un rayon vert.

    canigou devant le Soleil et rayon vert

    La lumière solaire inonde la surface de la mer et créant un reflet brillant qui découpe les sommets du barbet et du Canigou qui apparaissent complètement découpés, comme en lévitation au dessus de l'horizon.

    http://ekladata.com/q3Klaw-WLLUOReDDXxFpTWIZ08Y/Canigou-03-11-2016-4.jpg

    Même sans la présence du Soleil le massif du Tres Vents et le sommet du Puig Sec continuent à être visibles.

    http://ekladata.com/JVkUQhtFRuzbXLtXav_XwMeDREM/Canigou-03-11-2016-5.jpg

    Note étoile jette ses derniers rayons de lumière et tire sa révérence. L'ensemble des pics du massif est encore observable. Cette sortie s'est faite un peu au dernier moment sans l'assurance d'arriver sur le site dans les temps pour assister au phénomène. Je suis content d'avoir pu saisir une nouvelle fois ce fameux Canigou, 2016 aura été un bon cru !

    http://ekladata.com/VBTA4Uu9YADWLaV2kptcFOTZmdQ/Canigou-03-11-2016-6.jpg

    Enregistrer

    « 45P/Honda Mrkos Pajdusakova : une comète pour l'hiverObservation du quasar en éruption CTA 102 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 08:07

    Salut Laurent

    super l'alignement avec le soleil est parfait, dommage la basse réfraction

    2
    capricorne.69
    Vendredi 4 Novembre 2016 à 08:24

    Bravo Laurent,

    J'applaudis des deux mains....Vous avez la patience qu'il faut,pour réaliser les clichés de ce phénomène!

    je vais m'empresser de relire votre résumé de l'an dernier.

    Vous êtes chanceux les Marseillais;;;

    Nous avons de la brume,du brouillard,un peu de soleil,mais.....un petit répit hier soir,pour admirer le fin croissant de Lune,et Vénus "brillante"...;juste avant de replonger dans la brume.

    Nous devions faire une observation publique,dans notre village"aux milles réverbères"mais nous avons rennonçé.

    On met" en forme"notre site du club,et je vous réviendrai.

    Bonne suite pour vous Laurent.

    Amitiés astronomiques.

    Chantal.

     

    3
    Mardi 8 Novembre 2016 à 17:44

    Salut ! merci pour vos messages.

    Bruno : oui la réfraction était basse mais je n'avais encore jamais vu le Canigou de cette façon donc çà m'a apporté une originalité par rapport aux autres fois. En tout cas merci pour tes calculs de visibilité, ils m'ont bien été utiles.

    Chantal : Ce n'est pas de chance cette météo brumeuse que vous avez, le week-end de la Toussaint a relativement été dégagé pour pas mal de monde en France, c'était inespéré pour l'observation. Traditionnellement cette saison n'est pas terrible dans le sud aussi mais là j'en ai bien profité ! J'espère que votre site avance bien, je ne manquerai pas d'aller le visiter dès qu'il sera terminé.

    Amitiés

    4
    Mardi 8 Novembre 2016 à 18:47

    Salut laurent ! En effet, une vision assez originale ... A bientôt ! JP

    5
    Mardi 8 Novembre 2016 à 20:01

    Salut Jean-Pierre ! Merci pour ton message. J'ai vu la parution de ta photo du Canigou sur spaceweather, c'est super ! bravo !

     

    6
    gilou
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 19:47
    Comme quoi pour faire de la photo astro on a besoin, d'un reflex et une lunette, mais aussi d'un apn classique, le tout est de savoir quand les utilisés a bon escient. Bravo pour ce coup de maitre Laurent.
    7
    Jeudi 10 Novembre 2016 à 20:22

    Merci Gilou ! Le Lumix FZ 200 est un bridge possédant un grand zoom 25- 600 mm. Pour un sujet aussi brillant qu'un coucher de Soleil il fait parfaitement l'affaire, en plus à 600 mm il offre encore des images de bonne qualité donc c'est un très bon suppléant de la lunette pour saisir le massif du Canigou, même si cette dernière offre une image d'une plus grande finesse.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :