• Road trip 2017 aux USA pour l'éclipse totale de Soleil

    Me revoilà parti dans de nouvelles aventures lointaines, destination les États-Unis !  Ce voyage s'organise autour de l'éclipse totale de Soleil du lundi 21 août 2017, j'espère que le beau temps sera de la partie et que nous pourrons assister à ce phénomène céleste impressionnant et intense mais malheureusement toujours trop court. J'ai vécu ma dernière éclipse totale de Soleil à Antalya en Turquie, c'était il y à déjà 11 ans, que le temps passe vite ! En tout cas elle m'a laissé un souvenir impérissable et je suis heureux d'avoir la chance d'en voir une autre. Cette fois-ci notre road trip va nous emmener à travers les états de l'Illinois, du Missouri et du Wisconsin.

     

    Étape à Springfield

    Notre première journée aux États-Unis est passée à Springfield, la capitale de l'Illinois. C'est l'occasion de faire quelques visites historiques car il s'agit de la ville d'Abraham Lincoln. Le vieux capitole - aujourd'hui transformé en musée - fut l'un des théâtres marquant de sa vie, c'est notamment dans ce lieu qu'il prononça en 1858 son célèbre discours devant les représentants pour abolir l'esclavage.

    L'ancien capitole est aujourd'hui remplacé par l'immense "Illinois State Capitol" où siégea Barack Obama en tant que sénateur.

    capitole illinois

     

    Le lundi 21 août 2017 : Jour de l'éclipse totale de Soleil

    La météo sur l'Illinois devient assez catastrophique, nous quittons Springfield sous un large plafond nuageux et nous avons même droit à quelques les gouttes de pluie ! Plutôt inquiets, nous décidons de changer nos plans et prenons la route en direction du Missouri où les prévisions météorologiques prévoit une large fenêtre de ciel clair au moment de l'éclipse. Initialement nous avions prévus de rejoindre Carbondale au sud de l'Illinois mais les prévisions sont aujourd'hui moins bonnes.

    Le problème c'est que le Missouri ce n'est pas la porte d'à côté et nous avons de grande chance de manquer le début de l'éclipse en faisant ce choix, mais tant pis, nous verrons bien si la chance est avec nous !

    Sur la route nos doutes grandissent car de spectaculaires colonnes de nuages noirs se forment au dessus de nos têtes ... heureusement vers le sud l'horizon lointain reste bleu, cela nous conforte dans l'idée que nous avons fait le bon choix !

    éclipse totale de Soleil USA 2017

    Nous avalons les kilomètres et faisons route vers Jefferson City. L'heure du début de l'éclipse à déjà sonné et nous avons beau avancer le ciel bleu semble toujours cantonné vers l'horizon sud, presque inaccessible ... Il nous manque du temps pour rejoindre un lieu où le ciel sera parfaitement dégagé donc nous prenons la décision de nous installer sur le parking du terrain de golf de Fullton où sont déjà rassemblées de nombreuses personnes.

    USA 2017 rochard lunette

    Nous montons rapidement les lunettes astronomiques, les filtres solaires et les appareils photos. Entre les passages nuageux je découvre le croissant solaire, la Lune a déjà occulté plus de la moitié de notre étoile.

    sun total eclipse USA 2017

    Nous chaussons également les lunettes spéciales éclipses, protections indispensables pour apprécier le spectacle directement à l’œil nu durant toute la phase partielle.

    Alors que le croissant de Soleil s'amincit de plus en plus, un gros nuage vient cacher l'astre du jour. On réalise que la vision de la totalité va certainement se jouer sur un coup de chance, il faudra qu'elle se produise au moment d'une trouée entre deux nébulosités. En attendant j'ai droit à un magnifique parhélie, mais ce n'est pas vraiment le genre de spectacle que je souhaitait observer à ce moment là !

    USA 2017 parhélie

    Le ciel commence à vraiment s'assombrir, c'est incroyable ! Une lumière dorée inhabituelle baigne le paysage qui nous entoure, on commence à être sur une autre planète. Juste avant la totalité une grande trouée providentielle nous rempli d'espoir. Dans la lunette je découvre un très fin croissant lumineux, l'instant fatidique approche, on retient notre souffle !

    Juste avant la totalité le Soleil jette vers nous ses derniers rayons, ils passent à travers les creux du relief du limbe lunaire, c'est ce qui lui confère cet aspect morcelé. Dans quelques secondes l'éclipse sera totale !

    Nous y sommes !!! En une fraction de seconde le disque noir du Soleil éclipsé se révèle et la large couronne blanche se déploie. Depuis ma dernière éclipse totale observée en 2006 en Turquie j'avais oublié à quel point cette vision était impressionnante. Les cœurs battent à mille à l'heure et les cris retentissent.

    D'un coup il fait très sombre, les lampes du parking du terrain de golf se sont allumées, les cigales locales se sont réveillées, et la température a subitement chuté. Nous sommes sur une autre planète. La lumière est irréelle, au dessus de nos tête il fait nuit mais à l'horizon il fait jour !

    Avec un temps de pose plus long la couronne blanche éclatante se révèle, dommage un petit voile de brume crée de la diffusion sur l'image. A l’œil nu le spectacle est magnifique, la couronne apparaît très étendue et contrastée.

    Deux minutes et quarante secondes, c'est terrible comme çà passe vite ! la Lune s'est déjà décalée et s'apprête à libérer le disque solaire. Sur le bord droit un grand champ de protubérances fait son apparition. Ce qui est incroyable c'est qu'on les distinguent parfaitement à l’œil nu, elles sont bien rouges. Malheureusement pour moi c'est l'instant qu'a choisi la vis de serrage du porte oculaire de la lunette pour se relâcher et la mise au point des images a changé sans que je m'en aperçoive ... Je vous propose quand même l'image même si la mise au point n'est pas du tout optimale.

    Dernière image de la totalité également entachée d'un défaut de mise au point : le somptueux éclat diamant qui manifeste le retour du Soleil. Il est temps de remettre le filtre solaire et de chausser à nouveau les lunettes de protection.

    L'éclipse totale est déjà finie ... On a toujours une sensation de trop peu à ce moment là, on aurait tellement voulu que çà dure ! L'instant de la totalité génère tellement de fébrilité, on essaye de faire des photos malgré les couacs du matériel, d'en profiter à l’œil nu, de regarder l'environnement autour de nous et c'est déjà fini.

    Désormais la lumière redevient normale et on essaye de profiter encore un peu de l'éclipse avec la phase partielle.

    La phase partielle n'est pas encore terminée mais la plus part des observateurs qui nous entoure plient déjà leur matériel. il faut dire qu'après avoir vu une totale, la partialité de l'éclipse paraît bien fade. De notre côté nous restons encore un peu pour guetter la ré-apparition des taches solaires. 

    Quel bonheur d'avoir pu vivre une nouvelle fois un évènement d'une telle splendeur. Le but est atteint ! 

     

    Un petit tour à Jefferson City après l'éclipse

    L'éclipse étant passée, la tension retombe. Nous choisissons de continuer la route jusqu'à Jefferson City histoire de fêter l'évènement au restaurant.

    Jefferson city

    Dans les rues de la ville j'ai l'occasion de croiser par hasard Alejandro, un chilien amateur d'éclipses qui a fait le déplacement depuis Santiago ! Il est ravi de constater que je connais bien son pays et nous espérons nous croiser là bas prochainement.

    La grande rue centrale était fermée aux véhicules par deux gros camions car elle était privatisée afin que les amateurs d'éclipses puissent se réunir pour profiter de l'évènement.

    De nombreux stands d'animation étaient proposés au public, celui de la NASA se distingue avec son flamboyant camion  accompagné de ses très sympathiques hôtesses.

    NASA jefferson City éclipse 

     

    Étape à Saint-Louis, au bord du Mississipi

    Notre première visite dans une grande ville est une bonne surprise. Contrairement à chez nous, les rues de Saint-Louis sont larges, aérées, propres et il n'y a pas d'embouteillages ! Cette ville est vraiment agréable à vivre, çà change de Marseille !

    Saint-Louis

    La grande arche de Saint-Louis est le symbole de la ville, elle mesure 192 mètres de hauteur et commémore la conquête de l'ouest des États-Unis.

    arch Saint-Louis

    Nous aurons l'occasion de monter à son sommet pour découvrir Saint-Louis by night. La vue est impressionnante, le regard est irrémédiablement attiré par le stade de baseball où l'équipe locale des Cardinals est en train de jouer un match contre San Diego.

    Saint-louis by night 

     

    Cahokia, la plus vielle citée d'Amérique du Nord

    Cela peut paraître étonnant mais il n'y a pas qu'en Amérique centrale que nous pouvons découvrir des pyramides anciennes. Juste à côté de Saint-Louis un site archéologique mérite le détour : la citée amérindienne de Cahokia. Elle abritait au 12ème siècle plus de 20 000 habitants, des indiens précolombiens de la civilisation du Mississipi. Le site est classé au patrimoine mondial de l'humanité depuis 1982.

    De cette grande cité il ne reste que de grands tumulus, vestiges des nombreuses pyramides qui ornaient la ville. Le plus grand est le Monk's Mound qui comporte deux étages et s'élève à trente mètres de hauteur.

    Cahokia

    Nous quittons le site de Cahokia au Soleil couchant, la visite fut rapide car nous sommes arrivés tard mais on ne pouvait pas rater l'occasion de voir la plus ancienne cité d'Amérique !  Maintenant il nous faut reprendre la route, on the road again !!

     

    Un bol de verdure sur le chemin de Chicago : le parc de Starved Rock

    Ce jeudi une journée de route nous attend pour passer de Saint-louis à Chicago. Avant de se plonger dans la faune urbaine de la mégapole nous décidons d'aller nous aérer dans la parc de Starved Rock situé près du petit village d'Utica. Il y a environ 15 000 ans la fonte d'un glacier a donné naissance à un lac et a raviné de nombreux petits canyons. Ci-dessous une image du French Canyon.


     

    Deux jours dans l'impressionnante mégapole de Chicago

    Située sur la rive sud-ouest du lac Michigan, Chicago est la troisième ville des États-Unis.

    L'une des grandes attractions de Chicago consiste à monter au sommet de la tour Willis, un gratte ciel de 108 étages ! Un belvédère public a été aménagé au 103 ème étage, il s'agit du Skydeck. A 412 mètres de hauteur il offre une vue imprenable sur la ville.

    vue de Chicago depuis le Skydeck

    De nombreux visiteurs viennent visiter le Skydeck pour profiter d'une attraction à sensation forte, il s'agit d'un promontoire entièrement vitré et qui dépasse de la paroi du building ! Il donne littéralement l'impression de marcher dans le vide ...! Un conseil : ne regardez pas vers le bas !

    L'astuce consiste à monter au Skydeck en fin d'après midi pour profiter du panorama grandiose, puis d'attendre la tombée de la nuit pour voir la ville s'allumer. Voir Chicago toute illuminée depuis ce nid d'aigle est un spectacle époustouflant bien que pour un astronome il soit aussi particulièrement effrayant car depuis ces lieux les étoiles n'existent tout simplement plus ...

     Chicago by night

    De retour dans les rues nous retrouvons l'agitation citadine et les sirènes des camions des "Chicago Fire" ou des ambulances.

    Chicago Fire

    Autre attraction à ne pas rater : la petite croisière sur la Chicago River qui traverse le centre ville et part se jeter dans le lac Michigan.

    chicago river

    Mais Chigaco ne se résume pas qu'à un ensemble de gratte-ciels, la ville possède aussi de nombreux musées. Il faut absolument voir le grand Museum Field d'histoire naturelle où est exposé - entre autres - le squelette fossilisé de Sue, le plus grand et le plus complet des restes de Tyrannosaure Rex retrouvés à ce jour ! Ce T Rex fut découvert en 1990 dans le Dakota du sud, il mesure 12,8m de long et 3,9 mètres de haut.

    T Rex Sue

     

    Direction le Wisconsin pour une dernière visite : l'observatoire de Yerkes

    Dernier jour aux États-Unis d'Amérique. Comme nous ne décollons que le soir nous nous motivons pour réaliser une dernière sortie qui nous tient vraiment à cœur : aller visiter l'observatoire de Yerkes de l'Université de Chicago et sa grande lunette. Nous prenons une nouvelle fois la route, mais cette fois-ci nous prenons la direction de Williams Bay dans le Wisconsin. Au bout d'un trajet de 1h45 nous parvenons à destination et découvrons ce célèbre observatoire crée en 1897 par George Ellery Hale et financé par Charles Tyson Yerkes.

    Yerkes observatory

    L'observatoire est encore en fonction malgré sa proximité relative avec la source importante de pollution lumineuse que constitue la ville de Chicago. La recherche actuelle se focalise sur le milieu interstellaire, la formation des amas globulaires et les objets géocroiseurs.

    La grande lunette de 1,02 m est la plus grande jamais construite. Une lunette de 1,25 m fut présentée à l'exposition universelle de 1900 à Paris mais à cause de sa démesure elle n'entra jamais en fonction. Le grand réfracteur de Yerkes fut utilisé par d'illustres observateurs comme Edward Emerson Barnard que les astronomes amateurs connaissent bien puisqu'il est l'auteur d'un catalogue de nébuleuses obscures que nous retrouvons dans nos atlas du ciel.


    « Petite soirée d'observation sur la route des GuarriguesLe gros astéroïde géocroiseur 3122 Florence à proximité de la Terre »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Alexandre49
    Mardi 29 Août à 10:39

    Bonjour Laurent !

    OUF !!! Le principal n'est-il pas de l'avoir vue totale !?

    Bravo pour ces émotions d'éclipse (j'magine que l'émotion de la vis qui lâche au moment fatidique t'a fait de grosses émotions aussi, tout comme la météo) et ces photos de voyage. Cela doit être aussi impressionnant la grande lunette de Yerkes.

    J'ai pensé à vous là-bas pendant l'éclipse car j'ai pu voir et photographier la toute fin de l'éclipse qui était très partielle chez moi et surtout très très basse. Heureusement, le ciel et mon horizon étaient parfait ; j'étais sur des hauteurs de mon village et j'avais l'horizon 0°).

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Mardi 29 Août à 11:28

    Salut Laurent ! 

    Bien sympa ce petit trip pour l'éclipse ! Vivement la suite ;)

    3
    Bonin Chantal
    Mardi 29 Août à 11:49

    Bonjour Laurent,

    Merci pour ce road- trip,avec cerise sur le gâteau ,l'éclipse !!!

    Pure merveille dans les détails et commentaires.Je vais m'appliquer à relire,et je vous ferai parvenir les photos de mes amis-astro.

    Nous n'avions pas beaucoup de chance,vu qu'en France ,il n'y avait pas de lieu où l'observer.

    Bonne suite...nous avons canicule et ciel plombé,à Lyon

    peu de chouette observation,mais un ami(le dessinateur Thomas)revient de Restefond,où sur 4 nuits,il a eu 4 nuits "magiques".

    On est impatient de voir son travail.

    Merci encore Laurent,pour ce voyage,sans peine,juste assisse devant mon ordi.!!!!

    A bientôt.

    Chantal.

     

    4
    Jean-Luc
    Mardi 29 Août à 16:19

    Salut Laurent

    Tu as faillis rejouer celle de 1999 la non-nomée, j'ai eu peur jusqu'à l'apparition de la photo de l'éclipse.

    Super voyage que vous avez fait toi et Gina.

    Bises

    5
    Mardi 29 Août à 16:31

    Salut à tous !

    Merci pour vos commentaires !

    Alexandre : oui le principal est d'avoir pu la voir cette totale, cette satané vis de serrage m'a joué un vilain tour mais je suis tellement heureux d'avoir pu y assister ! Sinon je te confirme que la lunette de Yerkes est monstrueuse ! Pour parvenir jusqu'à l'oculaire c'est tout le plancher qui est monté sur vérins et qui s'élève, c'est impressionnant !

    Jean-Luc : oui j'ai cru que la malédiction était de retour mais on a tout fait pour aller vers le ciel bleu, jusqu'au dernier moment on a rouler à travers deux États pour fuir ces satanés nuages. En plus, comme en 1999, les nuages sont définitivement partis juste après la totalité : grand ciel bleu !

    A tous : ce fut vraiment un voyage très riche, j'ai beaucoup de photo à traiter. Je vais alimenter le compte rendu chaque jour avec pas mal de visites intéressantes : la tour Willis et le vertigineux Skydeck, l'arche de Saint-Louis, les pyramides indiennes de Cahokia, Sue le plus gros T rex au muséum de Chicago et plein d'autres choses !

    6
    Jeudi 31 Août à 13:27

    Salut Laurent,

     

    Ouf tu l'as eu ! Avec de beaux clichés en plus, dommage pour les derniers et cette map qui a bougée !

     

    Je n'ai vu que celle de 1999 ! Ça commence à remonter maintenant. Merci de nous faire revivre cet événement avec tes photos et ton récit ; on s'y croirait !

     

    Vincent

    7
    Jeudi 31 Août à 14:24

    Salut Vincent !

    En fait je me demande si j'ai vraiment eu un problème de map car j'ai visionné les images prises au même moment pas Richard avec sa lunette et lui aussi a un problème de léger flou sur les dernières photos de la totalité. En fait je pense qu'on a subi un mauvaise passe atmosphérique.

    A bientôt !

    Laruent

    8
    Bernard
    Jeudi 31 Août à 15:49

    Bonjour Laurent

    Je n'ai pas pensé à t'en parler mercredi. Merci pour ces belles photos, merci pour le rêve. Superbe éclipse et superbe voyage

    A mercredi prochain

    9
    Gisèle
    Jeudi 31 Août à 21:56
    Coucou Laurent !
    Merci de faire rêver ceux qui ne sont pas partis. Et les images sont très belles, pas de regrets !
    10
    Vendredi 1er Septembre à 00:22

    Merci Gisèle et Bernard pour vos commentaires !

    Le choix des photos est vraiment difficile, c'est qu'en roulant tout les jours on a vu une foule de choses intéressantes, les USA c'est vraiment dépaysant !

    11
    Jeudi 7 Septembre à 19:59

    Bonjour à tous !

    Je vous mets un lien qui pointe vers les images de l'éclipse réalisées depuis la France par Alexandre :

    http://www.webastro.net/forum/showthread.php?p=2461060#post2461060

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :